Rejoignez-nous

Sport

Jeux olympiques Tokyo 2020 - "Tout peut arriver"

Publié

,

le

(Image d'illustration © AP Photo/Eugene Hoshiko)

"Tout peut arriver", admet un ministre japonais au sujet des Jeux olympiques de Tokyo. Cet aveu tombe alors que le Japon subit une forte nouvelle vague du coronavirus, à bientôt six mois de la cérémonie d'ouverture des JO, reportés l'an dernier.

Taro Kono, ministre de la Réforme administrative et personnage-clé du gouvernement, n'a pas exclu que les Jeux soient annulés. Tokyo et dix autres départements japonais sont en effet actuellement en état d'urgence au moins jusqu'au 7 février.

"Vu la situation du coronavirus, tout peut arriver", a déclaré M. Kono lors d'un point de presse. "Le comité d'organisation et le CIO doivent bien sûr réfléchir à des plans de secours", a-t-il dit, tout en assurant que le gouvernement nippon préparait "fermement" les Jeux olympiques et paralympiques.

M. Kono est le premier responsable gouvernemental de haut rang à prendre publiquement ses distances avec la ligne du Premier ministre Yoshihide Suga, qui martèle que le Japon pourra organiser des Jeux "sûrs et sécurisés" comme prévu cet été.

En dépit de l'arrivée de vaccins, le soutien de la population nippone aux JO a considérablement chuté. Un récent sondage dans l'archipel a montré que 80% des personnes interrogées pensent que les Jeux devraient être reportés une nouvelle fois ou tout simplement annulés.

Le Premier ministre est, lui, convaincu que l'opinion changera d'avis lorsque le Japon commencera son programme de vaccination fin février. Le président du comité d'organisation des Jeux, Yoshiro Mori, cité mardi par l'agence Kyodo, a estimé qu'il était "absolument impossible" de reporter les JO après les lourds investissements, financiers et humains, entrepris jusqu'ici.

M. Mori a dit que le Japon devrait déterminer, en fonction de l'évolution de la pandémie, s'il acceptait des spectateurs étrangers. "Nous devrons prendre une décision très difficile entre février et mars".

Restrictions aux frontières

Vendredi, des médias locaux ont cité la ministre en charge des Jeux olympiques, Seiko Hashimoto, annonçant que le Japon avait décidé de suspendre une dérogation qui permettait aux athlètes étrangers d'entrer dans le pays pour s'entraîner, même durant l'état d'urgence. Les athlètes japonais seront toujours autorisés à revenir dans leur pays, mais ne pourront plus éviter la période de 14 jours d'isolement à leur retour.

"Nous voulons que la priorité soit de sauver des vies", a déclaré Mme Hashimoto, toujours selon ces médias. "Donc, comme mesure préventive pour éliminer les risques, nous voulons renforcer notre première ligne de défense. Nous prendrons en considération la situation infectieuse dans notre pays et à l'étranger et nous réagirons en conséquence."

L'interdiction d'accès des sportifs étrangers non-résidents au Japon devrait affecter les équipes professionnelles de baseball et de football, qui s'apprêtent à commencer leur saison. Le début de la saison du championnat de rugby japonais de Top League a été reporté cette semaine, alors que de nombreux joueurs de plusieurs équipes ont été testés positifs au coronavirus.

Le comité d'organisation des JO de Tokyo a cependant souligné vendredi que les dernières mesures antivirus faciliteraient plutôt qu'elles n'entraveraient les préparatifs liés aux Jeux. "Nous pensons que la série de mesures mises en oeuvre par le gouvernement du Japon, le gouvernement métropolitain de Tokyo et d'autres autorités départementales contribueront à améliorer la situation", a-t-il déclaré dans un communiqué.

"Nous espérons que la vie quotidienne pourra revenir à la normale le plus rapidement possible, et nous continuerons à travailler en étroite collaboration avec toutes les parties concernées dans nos préparatifs pour que les Jeux de cet été se déroulent en toute sécurité".

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Un doublé sans prix pour Lionel Messi

Publié

le

Un doublé pour Lionel Messi face au RB Leipzig. (© KEYSTONE/AP/Christophe Ena)

Un doublé de Lionel Messi en l'espace de sept minutes a enlevé une grosse épine du pied au PSG. Les deux buts de l'Argentin ont donné une victoire 3-2 sans prix aux Parisiens devant le RB Leipzig.

Buteur sur deux actions initiées par Kylian Mbappé aux 67e et 74e, Lionel Messi a, surtout, forcé la décision sur une délicieuse Panenka pour le penalty du 3-2 qui a terrassé les Allemands. Battu pour la troisième fois en trois matches dans cette phase de poules, le RB Leipzig, qui a mené 2-1 durant dix minutes, fut un perdant magnifique au Parc des Princes. Les Allemands n'ont, en effet, jamais cessé d'attaquer. Leur infortune fut de tomber face à deux joueurs d'exception. Lionel Messi et Kylian Mbappé ont su faire oublier toutes les lacunes de leur équipe dans la jouerie. Les absences de Neymar, blessé, et de Di Maria, suspendu, n'expliquent en rien l'absence d'un véritable fond de jeu.

A la faveur de ce succès, le PSG conserve la première place de son groupe devant Manchester City et le FC Bruges. En Belgique, les Mancuniens ont réussi une véritable démonstration. Victorieuse 5-1, la formation de Pep Guardiola a offert mardi soir bien d'autres assurances que le PSG qui aura tremblé jusqu'au coup de sifflet final un soir où il au

Antoine Griezmann a été le héros malheureux du choc au sommet de la soirée. A Madrid, le Français a inscrit les deux buts de l'Atlético lors de la défaite 3-2 contre Liverpool avant d'écoper un carton rouge pour un pied levé sur Roberto Firmino. Cueillis à froid sur des réussites de Milner (8e) et de Keita (13e), les Madrilènes ont témoigné d'une force de caractère indéniable pour revenir au score. Mais à onze contre dix, les Reds forçaient la décision sur un penalty de Mohamed Salah.

Dans les autres groupes, le Real Madrid et l'Inter Milan se sont remis dans le bon sens de la marche à la faveur de leur succès respectif en Ukraine face au Shakhtar (5-0) et à San Siro devant le Sheriff Tiraspol (3-1). Enfin à Amsterdam, le Borussia Dortmund de Gregor Kobel et de Manuel Akanji a bu la tasse face à l'Ajax. Les Allemands se sont inclinés 4-0. Une déroute qui souligne certaines limites du BVB.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

La passe de dix pour Fribourg-Gottéron

Publié

le

L'attaquant léventin Giacomo Dal Pian inquiète le portier lausannois Tobias Stephan. (© KEYSTONE/Ti-Press/Alessandro Crinari)

Fribourg-Gottéron a atteint la passe de dix victoires consécutives en National League. Les Fribourgeois se sont imposés 5-3 contre Berne dans un derby des Zähringen renversant.

Les hommes de Christian Dubéils ont ainsi établi un nouveau record du club avec dix succès de rang, rejoignant le HC Ambri-Piotta de la saison 98-99. Ils sont allés chercher ce succès avec les tripes. Les joueurs de la capitale ne leur ont pas offert ce succès sur un plateau.

Un but refusé pour une présence dans la zone du gardien, la pénalité de match de Chris DiDomenico, rien n'a été épargné aux Fribourgeois, qui ont été menés 3-1 jusqu'à la 47e minute. Le moment où Sprunger a réduit le score. Puis Desharnais et Walser ont retourné la marque en 21'' dans une arena en fusion. Jörg a assuré la victoire dans la cage vide. Les Fribourgeois consolident leur place de leader avec cinq point d'avance sur Bienne.

Pluie de buts à Zurich

Dans une rencontre complètement échevelée, Genève-Servette s'est incliné 7-5 sur la glace des Zurich Lions. Une nouvelle fois, le jeu défensif des Servettiens a failli. En revanche, ils ont brillé sur le power-play avec deux buts de Tömmernes et de Winnik. Ils ont surtout pris l'avantage 4-3 sur une réussite de Joël Vermin en infériorité numérique. L'international a réussi un numéro en mystifiant trois Zurichois. Si les Genevois peuvent aviver des regrets, c'est bien à la fin de la deuxième période quand Vermin s'est présenté seul devant Waeber sans réussir à le battre et Winnik a manqué la transformation d'un penalty. Lors de la dernière période, les Zurichois ont largement dominé. Ils ont égalisé par Noreau et Roe a inscrit le but gagnant sur une rupture à 4 contre 5! (57e).

Lausanne s'est incliné pour la deuxième fois de suite. Les hommes de John Fust ont subi la loi d'Ambri-Piotta (3-2) non sans avoir mené 2-0. Les Vaudois avaient pris le large grâce à des buts de Maillard et Jäger. Avec le Tchèque Frolik et le transfuge de Viège, Holdener, Lausanne n'est pas parvenu à contenir les Léventins en feu devant leur public. Un doublé d'Inti Pestoni a précipité la défaite des Lausannois.

Lugano s'est imposé 3-1 sur la glace des Rapperswil-Jona Lakers. L'attaquant slovaque Libor Hudacek, venu de KHL, n'a pas manqué ses débuts avec un doublé en faveur des Tessinois.

Classement: 1. Fribourg-Gottéron 16/38 (52-33). 2. Bienne 16/33 (51-37). 3. Davos 14/28 (49-38). 4. Zurich Lions 15/26 (48-39). 5. Zoug 13/25 (40-32). 6. Ambri-Piotta 15/24 (43-39). 7. Rapperswil-Jona Lakers 15/22 (39-41). 8. Lugano 16/22 (42-42). 9. Langnau Tigers 16/18 (50-55). 10. Lausanne 14/17 (34-38). 11. Berne 15/17 (41-41). 12. Genève-Servette 15/12 (40-60). 13. Ajoie 14/9 (26-60).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Florence Schelling est candidate à la Commission des athlètes du CIO

Publié

le

Florence Schelling veut partage son expérience. (© KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER)

L'ancienne gardienne de l'équipe de Suisse de hockey Florence Schelling (32 ans) est candidate avec le soutien de Swiss Olympic à la Commission des athlètes du Comité international olympique (CIO).

Après quatre participations aux Jeux olympiques et le gain de la médaille de bronze avec ses coéquipières à Sotchi en 2014, l'ancienne directrice sportive du CP Berne aimerait partager son expérience avec d'autres sportives et sportifs.

Le CIO a confirmé la candidature de Florence Schelling ce week-end. La Fribourgo-Zurichoise se battra contre seize autres postulantes et postulants pour les deux places libres. L'élection aura lieu dans le cadre des Jeux olympiques de Pékin en février 2022. Sont éligibles tous les athlètes qui ont pris part à de grands événements.

La Commission, qui réunit jusqu'à 23 athlètes du monde entier, doit représenter et soutenir les sportifs à l'intérieur du mouvement olympique.

Continuer la lecture

Sport

Tennis : deux défaites suisses qui interpellent

Publié

le

Viktorija Golubic: une défaite inattendue à Tenerife. (© KEYSTONE/EPA/RAY ACEVEDO)

La première édition du tournoi WTA 250 de Tenerife ne sera pas celle des Suissesses. Aux Canaries, Viktorija Golubic (WTA 45) et Stefanie Vögele (WTA 115) ont connu un mardi noir.

La Zurichoise et l'Argovienne ont concédé deux défaites sans appel au premier tour qui interpellent à deux semaines de la Billiue Jean King Cups de Prague. Tête de série no 6 du tableau, Viktorija Golubic s'est inclinée 6-3 6-4 devant la Néerlandaise Arantxa Rus (WTA 61). Quart de finaliste cet été à Wimbledon, elle est retombée dans ses travers aux Canaries alors que ses deux récents succès à Indian Wells pouvaient laisser croire à un rebond après des semaines bien laborieuses.

Stefanie Vögele, pour sa part, a été battue 6-1 6-2 en 1h14' par la Française Alizé Cornet (WTA 66). Issue des qualifications, l'Argovienne s'incline ainsi pour la quatrième fois consécutive dès le 1er tour sur le circuit principal. Elle y affiche en 2021 un maigre bilan de quatre succès - le dernier à Lausanne mi-juillet - pour désormais 11 défaites.

Les deux manches de son affrontement avec Alizé Cornet, qui s'est hissée en finale du tournoi WTA 250 de Chicago en août, ont épousé un scénario identique. L'Argovienne de 31 ans a signé à chaque fois le premier break, pour mener 1-0 dans le set initial et 2-0 dans le deuxième, avant de perdre six jeux d'affilée.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Tennis : Henri Laaksonen sort Benoît Paire

Publié

le

Henri Laaksonen brille cette semaine. (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Henri Laaksonen (ATP 99) disputera les huitièmes de finale du tournoi ATP 250 d'Anvers. En Belgique, le Schaffhousois s'est imposé 4-6 6-0 6-3 devant Benoît Paire (ATP 47).

Déjà victorieux du Français il y a deux ans à Bâle, Henri Laaksonen a parfaitement digéré la perte du premier set pour livrer un cavalier seul dans les deux suivants. II a su exploiter les errements d'un adversaire qui a concédé à Anvers sa 29e défaite de l'année.

Au prochain tour, Henri Laaksonen, qui est issu des qualifications, croisera pour la première fois le fer avec Brandon Nakashima (ATP 79). Victorieux d'Alex de Mînaur mardi, l'Américain de 20 ans s'est révélé cet été avec son accession aux finales des tournois de Los Cabos et d'Atlanta.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Bélier

Cogitation et agitation seront d’actualité, aujourd’hui. Posez-vous et restez zen, c’est la meilleure façon de vous en sortir.

Les Sujets à la Une

X