Rejoignez-nous

International

Osaka et Tsitsipas prennent la porte

Publié

,

le

Naomi Osaka a connu l'élimination dès le 3e tour de l'US Open (© KEYSTONE/AP/Frank Franklin II)

Tenante du titre, Naomi Osaka (no 3) a connu l'élimination dès le 3e tour de l'US Open.

La Japonaise s'est inclinée 7-5 6-7 (2/7) 6-4 devant la "teenager" Leylah Fernandez (WTA 73). Stefanos Tsitsipas (no 3) a subi le même sort face au grand espoir Carlos Alcaraz (ATP 55).

En larmes après sa défaite, Naomi Osaka a annoncé "faire un break". La Japonaise tenait pourtant sa victoire en fin de deuxième set, puisqu'elle a mené 7-5 6-5 service à suivre. Mais elle a alors concédé son service en commettant de grosses fautes directes. Et elle s'est ensuite effondrée.

Il s'agit d'une énorme contre-performance pour celle qui visait un troisième sacre en quatre ans à Flushing Meadows. Elle y était toutefois arrivée sans grand repère, après un été sur dur qui s'était résumé à deux 8es de finale perdus: aux JO de Tokyo, dont elle était pourtant la grande favorite à domicile, et à Cincinnati.

Anxiété

Naomi Osaka, qui avait fait l'impasse sur Wimbledon, a ainsi semblé à côté de son tennis, trois mois après son retentissement forfait avant le 2e tour de Roland-Garros où elle a créé la polémique en refusant de répondre aux médias. Le tout ayant mis à jour des problèmes d'anxiété, marqués par plusieurs épisodes dépressifs.

"Déjà bien avant le match, je savais que j'étais capable de m'imposer. Merci aux fans new-yorkais, vous m'avez aidée à gagner", a réagi, évidemment bien plus heureuse, Leylah Fernandez (18 ans), que le public suisse avait découverte en février 2020 lorsqu'elle avait dominé Belinda Bencic en FedCup à Bienne.

Alcaraz confirme

L'autre grosse sensation s'était produite plus tôt dans le stade Arthur Ashe, ou Carlos Alcaraz (18 ans) s'est offert le scalp de Stefanos Tsitsipas. "C'est un sentiment incroyable. Cette victoire signifie beaucoup pour moi. C'est le meilleur match de ma carrière", a réagi l'Espagnol, vainqueur 6-3 4-6 7-6 (7/2) 0-6 7-6 (7/5).

Ce combat de plus de quatre heures, dans une ambiance parfois électrique, a vu l'éclosion en mondovision de celui que de nombreux observateurs présentent comme le futur Nadal. Carlos Alcaraz, qui s'est écroulé d'émotion sur le court, a ensuite été félicité par sa victime grecque.

Nouvelle pause vestiaire

Stefanos Tsitsipas a été nerveux comme rarement sur le court. Il a écopé de deux avertissements, un pour une violation de temps entre deux services au deuxième set et un autre pour avoir reçu un conseil de son coach de père. Et il a eu un comportement parfois "limite" en éructant des "vamos" en... espagnol donc.

Le finaliste malheureux de Roland-Garros a aussi, pour la troisième fois en trois matches, usé de son droit de faire une pause vestiaire pour se changer. Il a mis cette fois-ci un peu plus de cinq minutes pour revenir, remportant le quatrième set dans la foulée. Mais il est ensuite de nouveau tombé sur un Carlos Alcaraz en mode roc.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

Marco face à Odermatt à Aspen

Publié

le

Marco Odermatt va se battre contre lui-même à Aspen (© KEYSTONE/AP/Robert F. Bukaty)

Marco Odermatt se battra contre lui-même vendredi et samedi à l'occasion des deux géants d'Aspen. Vainqueur des sept premières courses de la saison, le Nidwaldien en veut plus.

Son troisième grand globe en poche, Marco Odermatt skie pour l'Histoire en cette fin de saison. Vainqueur à Palisades Tahoe le week-end passé, le skieur de Buochs en est à dix géants remportés de suite. Il en reste quatre au programme cet hiver. Si Odermatt s'intéresse aux records, il peut imaginer aller chercher celui du plus nombre de victoires consécutives dans une discipline. Ce record est pour l'heure la propriété d'Ingemar Stenmark avec 14 géants gagnés à la suite.

Autre chiffre dans le viseur, le nombre de points en fin de saison. Odermatt avait établi le record la saison passée avec 2042. Il en est actuellement à 1702. Si tout se passe bien, le Nidwaldien va encore disputer six des neuf dernières épreuves et il devrait pouvoir effacer cette marque pour la porter encore plus haut. Dommage qu'il y ait eu quelques annulations cet hiver, sans quoi il aurait peut-être pu aller titiller le record de Tina Maze et ses 2414 points réussis lors de la saison 2012/13.

Dimanche, ce sont les slalomeurs qui tenteront d'effacer la contre-performance de dimanche dernier à Palisades Tahoe. Si le globe de la discipline semble promis à Manuel Feller, Daniel Yule doit se racheter après son abandon en Californie. Cinquième au classement, le skieur du Val Ferret a l'occasion de se remettre en selle.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Le Texas face au plus grand incendie de son histoire

Publié

le

Le feu se propage dans le nord du Texas. (© KEYSTONE/EPA/HANDOUT/TEXAS A&M FOREST SERVICE HANDOUT)

L'Etat américain du Texas continue jeudi à lutter contre le plus grand incendie de son histoire. Le feu a fait au moins un mort et ravagé plus de 430'000 hectares.

Le feu progresse dans le nord de cet Etat plus grand que la France, commençant même à grignoter des terres dans l'Oklahoma voisin, sans que les pompiers parviennent à contenir la catastrophe.

Selon l'Office des forêts du Texas, pas moins de six grands foyers actifs distincts sont à déplorer dont le principal, baptisé "Smokehouse Creek", a tué une femme de 83 ans, dont la maison est partie en fumée.

Le président américain Joe Biden, en visite dans le Texas sur le thème de l'immigration, a affirmé à la presse que 500 fonctionnaires fédéraux s'activent pour lutter contre les incendies, en plus des pompiers locaux.

"Amis néandertaliens"

"J'ai demandé à mon équipe de faire tout ce qui est possible pour aider à protéger les habitants des communautés menacées par ces incendies", a-t-il déclaré, promettant une aide fédérale au Texas et à l'Oklahoma, tout en fustigeant ceux qui nient l'existence du changement climatique.

"J'aime certains de mes amis néandertaliens qui pensent encore qu'il n'y a pas de changement climatique", a-t-il ironisé. Lui aussi de passage dans le Texas pour parler immigration, son rival Donald Trump, favori des primaires républicaines pour la présidentielle de novembre, conteste le consensus scientifique sur le changement climatique.

"Deux terrains de foot américain par seconde"

Les pompiers tablaient sur une baisse de la température jeudi pour reprendre l'initiative face aux flammes, tout en redoutant que la situation n'empire durant le week-end en raison des vents attendus. "Les conditions d'incendies vont augmenter dans les plaines samedi, et encore davantage dimanche avec la possibilité de vents forts à travers l'ouest du Texas", a prévenu l'Office des forêts du Texas sur son site internet.

Selon Chad Myers, météorologue de la chaîne CNN, l'incendie Smokehouse Creek progressait à un rythme de "deux terrains de football américain par seconde". L'Etat du Texas a déclaré l'état de catastrophe naturelle dans 60 comtés.

Plusieurs villes des Etats-Unis et du Canada ont connu des températures record en février, certaines ayant même connu des chaleurs estivales. Selon les experts, le phénomène El Niño est en cause, en plus du changement climatique.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

La sonde américaine sur la Lune a été mise en sommeil

Publié

le

Odysseus est arruvle sur la Lune le 22 février, devenant la première sonde privée à s'y poser. (© KEYSTONE/AP)

La sonde privée américaine Odysseus, sur la Lune depuis une semaine, a été mise en sommeil au terme de sa mission principale. Mais l'entreprise Intuitive Machines l'ayant développée espère arriver à la rallumer à la fin de la nuit lunaire.

"Bonne nuit, Odie", a déclaré la jeune entreprise texane sur X, en appelant l'appareil par son surnom. "On espère avoir à nouveau de tes nouvelles." Odysseus est devenue le 22 février la première sonde privée à se poser sur la Lune, et le premier engin américain à le faire depuis la fin du programme Apollo, en 1972.

A cause d'une défaillance de son système de navigation, elle s'était approchée trop vite de la surface lunaire durant sa descente, et avait cassé au moins l'un de ses six pieds. Une fois posée, elle a basculé et s'est retrouvée inclinée à environ 30 degrés. Mais certains de ses panneaux solaires ont malgré tout pu continuer à fonctionner et à l'alimenter en énergie.

Odysseus a depuis transmis des photos et des données scientifiques, notamment celles récoltées par des instruments de la Nasa à bord. La mission de l'alunisseur devait dès le départ durer sept jours environ, avant que la nuit lunaire ne s'installe sur le pôle sud, la région où Odysseus a atterri.

Froid glacial en vue

Mais mercredi, le patron d'Intuitive Machines, Steve Altemus, a déclaré que l'entreprise essaierait de recontacter la sonde "dans deux ou trois semaines", une fois le soleil réapparu assez haut au-dessus de l'horizon.

Il est toutefois très incertain que l'appareil, notamment ses batteries, survive au froid glacial sur le point de s'installer. Même si la sonde lunaire japonaise SLIM a elle réussi à le faire ce mois-ci. La Nasa et Intuitive Machines ont toutes deux qualifié le séjour lunaire d'Odysseus de succès.

Cette mission, ainsi que les deux autres d'Intuitive Machines prévues cette année, font partie du nouveau programme CLPS de la Nasa, qui a commandé à plusieurs entreprises le transport de son matériel scientifique. L'agence espère ainsi pouvoir faire le voyage plus souvent et pour moins cher qu'en développant elle-même des véhicules lunaires à cet effet.

"Transmission d'adieu"

Odysseus est la sonde s'étant posée le plus au sud sur la Lune, une zone qui intéresse particulièrement les grandes puissances car il s'y trouve de l'eau sous forme de glace, qui pourrait être exploitée. La Nasa souhaite explorer cette région grâce à des robots comme celui-ci avant d'y envoyer ses astronautes, dans le cadre de ses missions Artémis.

"Avant que son électricité soit épuisée, Odysseus a réalisé une transmission d'adieu appropriée", a déclaré Intuitive Machines jeudi, en accompagnant son message d'une image de la surface lunaire prise la semaine dernière, avec la Terre en arrière-plan. "Un rappel subtil de la présence de l'humanité dans l'Univers", a estimé la compagnie.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Décès de l'ancien Premier ministre Brian Mulroney

Publié

le

Le Québécois était une figure politique forte des années 1980. (© KEYSTONE/AP/Justin Tang)

L'ancien Premier ministre canadien Brian Mulroney est décédé jeudi, a annoncé sa famille. Le Québecois a marqué la vie politique canadienne des années 1980 avec la signature d'un traité de libre-échange historique avec les Etats-Unis, élargi plus tard au Mexique.

"C'est avec une grande tristesse que nous annonçons le décès de mon père, le très honorable Brian Mulroney, le 18e Premier ministre du Canada", a écrit Caroline Mulroney sur X. "Il est mort paisiblement, entouré de sa famille", a-t-elle ajouté.

Ambitieux et charmeur, yeux bleus, menton saillant et voix de baryton, aussi à l'aise en français qu'en anglais, il était avocat de formation, a été chef d'entreprise avant d'entrer en politique.

"Brian Mulroney n'a jamais cessé de travailler pour les Canadiens et a toujours cherché à faire de ce pays un endroit meilleur où il fait bon vivre. Je n'oublierai jamais les conseils qu'il m'a donnés au fil des ans", a déclaré le Premier ministre canadien Justin Trudeau sur X après l'annonce.

Rapprochement avec Reagan

Devenu Premier ministre en 1984, il connait une première année au pouvoir particulièrement houleuse, avec la démission de plusieurs ministres impliqués dans des scandales. Mais il donne de la voix à l'international et mène notamment la charge contre le régime de l'apartheid en Afrique du Sud, irritant au passage son homologue britannique Margaret Thatcher.

Ce Québécois né dans une famille modeste d'origine irlandaise entreprend également un rapprochement spectaculaire avec les Etats-Unis de Ronald Reagan, après des relations glaciales sous les libéraux de Pierre Elliott Trudeau, père de l'actuel dirigeant. "Je lui ai dit: Ronald, je veux un traité de libre-échange global avec vous", racontait-il.

Les négociations sont lancées lors d'un sommet à Québec en mars 1985, où les deux hommes d'origine irlandaise entonnent bras dessus, bras dessous, l'hymne "When Irish Eyes Are Smiling". Un accord, qui deviendra plus tard l'Alena, est conclu début 1988, suscitant grogne et méfiance dans le Canada anglais, mais satisfaction au Québec. L'opposition à Ottawa craint que M. Mulroney n'ait "vendu le Canada aux Américains".

Amitié avec Donald Trump

Mais cet accord lui vaut d'être largement réélu en 1988. Toutefois son deuxième mandat est marqué par une récession, et le déficit budgétaire du gouvernement explose. Cinq ans plus tard, en 1993, il est poussé à la démission et se retire avec la plus mauvaise cote de popularité jamais enregistrée.

Deux ans après son départ, M. Mulroney est rattrapé par une affaire de pot-de-vin versé par l'homme d'affaires germano-canadien Karlheinz Schreiber pour favoriser l'achat d'Airbus par Air Canada.

L'affaire traîne jusqu'en 2010 quand une commission d'enquête le blâme d'avoir perçu 225'000 dollars de M. Schreiber. Brian Mulroney reconnaît avoir commis une erreur en acceptant cet argent en espèces, mais soutient que c'était pour d'autres services rendus à M. Schreiber.

En 2017, il était sorti de sa retraite politique à la demande du libéral Justin Trudeau pour jouer les intermédiaires, grâce à son amitié avec Donald Trump, pour renégocier l'Aléna. L'ex-président menaçait d'abroger l'accord, et pendant des mois, M. Mulroney s'était employé en coulisses à vaincre les réticences du républicain.

"Un visionnaire"

Un nouvel accord est finalement entré en vigueur en juillet 2020. Le Premier ministre du Québec, François Legault, a salué "un visionnaire avec son accord de libre-échange canado-américain" et "un véritable ambassadeur qui a fait rayonner le Québec et le Canada".

Pour Pierre Poilievre, chef des conservateurs et principal opposant à Justin Trudeau, le Canada a perdu l'un de ses "plus grands hommes d'État". Selon lui, grâce à son action, "des milliers de familles de la classe ouvrière ont eu les mêmes chances que lui, c'est-à-dire la possibilité de travailler fort, d'acheter une maison et de réaliser leurs rêves".

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Taureau

Vous voilà boosté par quelques harmoniques, ce qui vous fait prendre des décisions solides pour améliorer votre vie plus dans son ensemble.

Les Sujets à la Une

X