Rejoignez-nous

Sport

Quatrième bronze mondial pour le CC Genève

Publié

,

le

Le Team de Cruz a cueilli sa 4e médaille de bronze dans un Mondial (©KEYSTONE/AP/JEFF MCINTOSH)

Le CC Genève s'est paré de bronze au championnat du monde de Calgary. Ecrasés 11-3 par la Suède dans une demi-finale qui avait démarré deux heures à peine après la fin de leur quart de finale, le skip Peter De Cruz (31 ans) et ses équipiers ont battu la Russie 6-5 dans le match pour la 3e place.

Les champions de Suisse 2021 ont fait la différence dans le 10e et dernier end face à la formation du skip Sergey Glukhov, alors que le score était de 5-5. Forcément sous pression, le no 4 helvétique Benoît Schwarz a alors parfaitement négocié son ultime pierre pour offrir le point de la victoire à son équipe.

Cette médaille est la huitième conquise depuis 2014 par le CC Genève en neuf apparitions à un grand championnat (JO, Mondial et Euro). Le Team De Cruz est même monté sur le podium lors de ses quatre participations à un championnat du monde, conquérant à chaque fois le bronze (2014, 2017, 2019 et donc 2021).

Mais ce bronze a un goût amer. Le CC Genève, qui devait accéder à la finale en Alberta pour assurer sa propre participation aux JO de Pékin 2022, devra à nouveau affronter Berne Zähringen dans un barrage qualificatif pour les Jeux cet automne. Le scénario de ce Mondial n'a pas facilité ses desseins.

Valentin Tanner, Peter De Cruz, Sven Michel et Benoît Schwarz n'ont ainsi pas abordé leur demi-finale avec toute la fraîcheur requise, eux qui avaient battu la Suède dans le Round Robin. Les Suédois, qui n'ont pas eu à disputer de quart de finale, ont forcé la décision grâce à un coup de cinq réussi dans le cinquième end.

L'équipe du skip Niklas Edin a également dominé les débats dans la finale, s'imposant 10-5 devant l'Ecosse de Bruce Mouat en faisant là aussi la différence sur un coup de cinq - réalisé cette fois-ci dans le neuvième end. Il s'agit du troisième titre mondial consécutif pour Niklas Edin (35 ans).

 

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

Leclerc le plus rapide aux essais libres

Publié

le

Charles Leclerc a annoncé la couleur vendredi. (© KEYSTONE/AP/Manu Fernandez)

L'enfant du pays Charles Leclerc (Ferrari) a de nouveau réalisé le meilleur temps de la 2e séance d'essais libres du GP de Monaco, 7e manche du Championnat du monde de Formule 1, à Monte-Carlo.

En 1'12''656, le pilote de la Scuderia a devancé son coéquipier, l'Espagnol Carlos Sainz Jr, de 44 millièmes.

Plus loin, les Red Bull du Mexicain Sergio Pérez, troisième, et du Néerlandais Max Verstappen, actuellement leader du championnat, pointent respectivement à 0''379 et 0''447 de l'homme fort de la journée.

Plus tôt dans l'après-midi, le Monégasque avait déjà signé le meilleur temps des essais libres 1.

Le septuple champion du monde britannique Lewis Hamilton (Mercedes) s'est classé 12e, loin derrière son coéquipier George Russell, 6e.

En difficults depuis le début de la saison, le Français Pierre Gasly (AlphaTauri) semble avoir repris quelques couleurs à Monaco puisque qu'il arrache de 7e temps à l'issue de la journée, devant l'Alpine de l'Espagnol Fernando Alonso.

Les essais libres 2 ont par ailleurs été marqués par un crash de l'Australien Daniel Ricciardo. Il a endommagé sa monoplace dans le virage de la Piscine après avoir perdu le contrôle de sa McLaren, sur le port de la Principauté.

Les essais libres 3 sont programmés à 13h00 samedi, avant les qualifications à 16h00.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Admirable Jil Teichmann

Publié

le

Jil Teichmann a tout pour aller très loin dans ce tournoi parisien. (© KEYSTONE/AP/Michel Euler)

Jil Teichmann a du tempérament! Au terme d'une bataille de tous les instants, elle s'est qualifiée pour les 8es de finale à Roland-Garros en dominant Victoria Azarenka au super tie-break.

Le match a duré 3h18', et la malicieuse et souriante Suissesse a su faire preuve d'une combativité presque insoupçonnée pour battre l'ex-numéro 1 mondial, 4-6 7-5 7-6 (10/5).

La Bélarusse (no 15) n'a rien lâché, ce qui rehausse les mérites de Teichmann. La match fut riche en rebondissements et en émotions, à défaut d'être toujours d'une grande qualité technique. Mais au final, les deux jeunes femmes ont offert un spectacle intense au public parisien, qui a peut-être apporté un surcroît de force mentale à la protégée d'Arantxa Parra-Santonja et Alberto Martin.

C'était la première fois que Teichmann (WTA 24) disputait un 3e tour en Grand Chelem. A fortiori, son 8es de finale sera pour elle une grande première, face à l'Américaine Sloane Stephens (WTA), gagnante de la Française Diane Parry (6-2 6-3). Et là, elle partira franchement avec les faveurs de la cote. Son jeu est hyper complet, et sa condition physique semble au top. De surcroît, la façon dont elle a su refaire surface après une fin de 1er set gâchée et une 2e manche mal embarquée montre qu'elle a a un mental de championne.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Djokovic, tout en contrôle, et Nadal filent en 8es

Publié

le

Novak Djokovic avance avec aisance dans le tournoi.l (© KEYSTONE/EPA/MOHAMMED BADRA)

Le no 1 mondial Novak Djokovic s'est tranquillement qualifié pour les 8es de finale de Roland-Garros, en battant le Slovène Aljaz Bedene, 195e mondial, 6-3 6-3 6-2.

C'est la 16e fois en 17 participations et la 13e fois de suite que le Serbe atteint ce stade de la compétition, lui qui s'est déjà imposé deux fois Porte d'Auteuil (2016, 2021), dont il est le champion en titre.

Comme lors de ses deux premiers tours, le Serbe n'aura pas eu à trop s'employer pour se défaire du Slovène, qu'il avait déjà battu trois fois lors de leurs précédentes confrontations.

Un break dans les deux premières manches, deux dans la dernière, et c'en était fini de Bedene, qui n'a eu qu'une seule occasion (ratée) de s'emparer du service de Djokovic durant les 1h44' de jeu.

Interrogé sur le court juste après sa victoire sur le fait de savoir s'il avait joué "le match parfait", le no 1 mondial a reconnu s'en être bien sorti, même s'il y a toujours moyen de faire mieux. "Je suis toujours très motivé quand je rentre sur le court, avec l'envie de produire à chaque fois mon meilleur niveau. Ce n'est pas toujours possible de le faire, mais aujourd'hui c'était très bien", a-t-il déclaré en français.

Test face à Schwartzman

Après les moins de deux heures passées au 1er tour face à gaucher japonais Yoshihito Nishioka (99e), et les 2h16' pour sortir le 38e mondial Alex Molcan, nouveau protégé de son entraîneur historique Marian Vajda, Djokovic devrait en tout cas arriver frais pour affronter au prochain tour Diego Schwartzman.

L'Argentin, 16e mondial, qui s'est montré particulièrement solide vendredi pour vaincre le Bulgare Grigor Dimitrov (21e), devrait constituer le premier test sérieux pour le Serbe.

Les deux hommes se sont affrontés une fois à Paris, en 2017, et Djokovic l'avait emporté en 5 sets.

Le Serbe espère décrocher Porte d'Auteuil son 21e trophée en Grand Chelem, qui lui permettrait d'égaler le record détenu par Nadal depuis son sacre à l'Open d'Australie en janvier.

Nadal à l'aise

Rafael Nadal s'est lui aussi qualifié sans coup férir. L'Espagnol (no 5) a dominé le Néerlandais Botic van de Zandschulp (no 26), 6-3 6-2 6-4. Le Majorquin, qui a commencé son tournoi avec une douleur persistante au pied gauche, n'a pas perdu espoir de remporter un 14e titre Porte d'Auteuil.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Mauro Schmid (2e) est passé près de la victoire

Publié

le

Mauro Schmid était dans la bonne échappée. (© KEYSTONE/EPA/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Mauro Schmid est passé près d'une deuxième victoire sur le Giro, après son succès d'étape en 2021, en arrivant 2e de la 19e étape vendredi. Le Zurichois n'a été battu au sprint que par Koen Bouwman.

Mauro Schmid est passé près de fêter une deuxième victoire sur le Giro, après son succès de l'an dernier, en prenant la 2e place de la 19e étape. Le Zurichois n'a été battu au sprint que par Koen Bouwman.

Le Néerlandais de l'équipe Jumbo s'est imposé au sanctuaire de Castelmonte près de Cividale dans le Frioul, glanant son deuxième succès d'étape sur ce Giro. Il a devancé ses quatre derniers compagnons d'échappée dans un final heurté en raison d'un "tout droit" pour deux coureurs (Vendrame, Valter) dans le dernier virage.

Bouwman, qui a assuré son maillot de meilleur grimpeur, a devancé au terme des 178 km Mauro Schmid (22 ans/Quick-Step) et l'Italien Alessandro Tonelli. Le Hongrois Attila Valter a pris la 4e place devant l'Italien Andrea Vendrame à la fin de cette étape de moyenne montagne qui a fait une incursion en Slovénie.

Animateur

Schmid aura été l'un des animateurs de cette journée. Il a fait partie de la grande échappée de douze coureurs partie peu après le départ à Marano Lagunare, sur la côte adriatique.

Ces hommes ont abordé la principale montée du jour, le Kolovrat (10,3 km à 9,2 %), avec plus de neuf minutes d'avance sur le peloton. Les quatre rescapés (Bouwman, Schmid, Tonelli, Valter) n'ont perdu qu'un peu plus d'une minute dans cette ascension située près de Caporetto, lieu d'une défaite historique pour les Italiens dans la Première guerre mondiale.

L'avantage a grandi ensuite quand l'équipe Bora de l'Australien Jai Hindley a cessé de mener, mais s'est réduit dans la montée finale longue de 7 kilomètres.

Le champion olympique, l'Equatorien Richard Carapaz (Ineos), a conservé le maillot rose de leader à deux jours du contre-la-montre final dimanche à Vérone, avec le même avantage de 3 secondes sur Jai Hindley.

Carapaz a démarré à plusieurs reprises sans parvenir à décrocher Hindley. L'Espagnol Mikel Landa, troisième du classement, a tenté lui aussi sans plus de réussite.

Trois grands cols samedi

Samedi, la 20e étape, la dernière de montagne, comporte trois grandes ascensions des Dolomites, trois cols historiques: le San Pellegrino, le Pordoi pour le point le plus haut atteint par cette édition à 2239 mètres d'altitude, le Fedaia en conclusion.

Cette dernière ascension (14 km à 7,6 %) conduit au coeur du massif de la Marmolada dans les Dolomites par une montée spectaculaire, très raide dans ses 5400 derniers mètres (11,2 %).

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Roland-Garros: fin de parcours pour Belinda Bencic

Publié

le

Belinda Bencic n'ira pas plus loin à Roland-Garros cette année (© KEYSTONE/EPA/MOHAMMED BADRA)

Belinda Bencic (WTA 14) a été sortie en 16es de finale à Roland-Garros. La championne olympique a subi la loi de la Canadienne Leylah Fernandez (WTA 18), victorieuse en trois sets, 7-5 3-6 7-5.

Après deux succès convaincants, la Saint-Galloise (24 ans) a trouvé une adversaire bien plus redoutable en la personne de la finaliste de l'US Open 2021, qui a cinq ans de moins qu'elle. Leur duel a été acharné et serré durant un peu moins de trois heures.

Belinda Bencic a dominé le deuxième set et au début de la manche décisive. Elle regrettera sans doute longtemps ne pas avoir saisi l'occasion de mener 3-0. A 2-0 40-15, la Suissesse n'a pas su enfoncer le clou. Elle a cependant réagi en faisant le break alors que son adversaire servait pour le match à 5-4.

Mais dans la foulée, la Canadienne a réussi à reprendre le service de Bencic avant de conclure. La championne olympique a armé 42 coups gagnants et a commis 18 fautes directes durant ce match. Au total, elle a inscrit presque le même nombre de points que Leylah Fernandez (109-112) et toutes deux ont bénéficié de 13 balles de break et en ont converti 6.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Lion

Ces jours-ci, quelques différends, à la maison, vous empoisonnent la vie : surtout, gardez votre zénitude, ce n’est que transitoire.

Les Sujets à la Une

X