Rejoignez-nous

Sport

Tennis: Tirage au sort périlleux pour Federer à Melbourne

Publié

,

le

(Photo : EPA/Scott Barbour)
Le péril guettera Roger Federer (no 3) dès le troisième tour à l'Open d'Australie qui débute ce lundi à Melbourne. Selon toute vraisemblance, le Bâlois affrontera l'un des hommes qui monte sur le Circuit: Hubert Hurkacz (no 31).

Le Polonais de 22 ans, toujours en lice cette semaine à Auckland, a gagné trois simples sur trois lors de la récente ATP Cup face à Diego Schwartzman, Borna Coric et Dominic Thiem. Roger Federer, qui n'a toujours pas un seul match officiel dans les jambes, devra donc très vite monter en puissance. Il en aura le loisir lors de son premier tour contre l'Américain Steve Johnson (ATP 81) qu'il a battu déjà à deux reprises par le passé sans concéder le moindre set, et au deuxième face au Serbe Filip Krajinovic (ATP 41) ou un qualifié qui ne sera pas Henri Laaksonen (ATP 102), éliminé piteusement d'entrée par le... 734e mondial, l'Australien Rink Hijikata.

Après avoir passé le cap de ce seizième de finale qui sera un véritable piège s'il l'oppose à Hubert Hurkacz, Roger Federer pourra alors songer à la deuxième semaine de cet Open. Il figure dans le tableau de Novak Djokovic (no 2) qu'il est appelé à rencontrer en demi-finale après, théoriquement, un quart contre un Italien, Matteo Berrettini (no 8) ou Fabio Fognini (no 12). Le tenant du titre ouvrira le bal face à l'Allemand Jan-Lennard Struff (ATP 37), un adversaire qui peut se montrer parfois dangereux.

Une revanche à prendre pour Stan Wawrinka

Pour Stan Wawrinka (no 15), le premier tour sera placé sous le signe de la revanche. Le Vaudois retrouvera, en effet, le Bosnien Damir Dzumhur (ATP 92) qui l'avait éliminé le printemps dernier d'entrée de jeu au Geneva Open. La route du Vaudois passera ensuite par un deuxième tour contre sans doute le Serbe Miomir Kecmanovic (ATP 53), demi-finaliste tout comme lui la semaine dernière à Doha, et par un troisième contre John Isner avant le grand défi contre Daniil Medvedev (no 4). Le Russe sera le favori du haut du tableau avec bien sûr Rafael Nadal. Le no 1 mondial pourrait retrouver Nick Kyrgios (no 23) en huitième de finale dans un choc qui fera saliver toute l'Australie.

Un tableau miné pour Belinda Bencic

Tête de série no 6, Belinda Bencic entamera, comme Roger Federer et Stan Wawrinka, son tournoi en douceur. La Saint-Galloise affrontera d'entrée la Slovaque Anna Karolina Schmiedlova WTA 202), qui revient à la compétition après avoir été blessée pendant six mois.

La suite sera plus corsée avec un deuxième tour sans doute contre la Lettone Jelena Ostapenko (WTA 45) et un huitième de finale face à la Biélorusse Aryna Sabalenka (no 11) qui vient d'infliger une correction à la Championne de Wimbledon Simona Halep à Adelaïde.

Jil Teichmann (WTA 67) aura une tâche difficile contre la Russe Ekaterina Alexandrova (no 25) qui vient de remporter le tournoi de Shenzhen. Quant à Viktorija Golubic (WTA 78), elle rencontrera la Chinoise Lin Zhui (WTA 71). Stefanie Vögele (WTA 117) est à une victoire de rejoindre Belinda Bencic, Jil Teichmann et Viktorija Golubic dans le tableau principal. L'Argovienne s'est, en effet, hissée au troisième et dernier des qualifications où l'attendra la Bulgare Viktoriya Tomova (WTA 144).

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey

La fête continue pour Roman Josi et les Predators

Publié

le

On n'arrête plus les Predators ! (© KEYSTONE/AP/George Walker IV)

La fête continue pour Nashville ! Portés par un hat-trick de Cody Glass, les Predators ont battu Colorado 5-1 pour signer un huitième succès de rang.

Sur leur glace, le capitaine Roman Josi et ses coéquipiers ont démontré qu’ils traversaient bien un moment de grâce. L’objectif désormais est d’égaler et même de battre la plus belle série de l’histoire de la franchise, dix victoires de rang entre la fin février et le début mars 2018.

Roman Josi a apporté sa contribution lors de ce 35e succès de la saison. Le Bernois a délivré une passe décisive sur le 3-1 de Ryan O’Reilly à 5 contre 4 pour son 61e point. Le Bernois a comptabilisé au moins un point lors de sept des huit derniers matches...

Comme Roman Josi et Nino Niederreiter, auteur d’un doublé avec Winnipeg à Raleigh face à Carolina plus tôt dans la journée, Philipp Kurashev a, lui aussi, brillé. Mais contrairement au Bernois et au Grison, l’attaquant de Chicago a connu l’amertume de la défaite. Devant leur public, les Blackhawks se sont inclinés 5-2 devant Columbus malgré un but et un assist du Bernois, lequel a obtenu la deuxième étoile.

Avec ses 10 buts et ses 24 passes décisives, Philipp Kurashev connait la plus belle saison de sa carrière au niveau de se statistiques. Malheureusement, il patine dans l’équipe la plus faible de la Ligue qui a concédé samedi sa 46e défaite en 61 matches, la sixième de rang...

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Une saison qui commence mal pour Chicago

Publié

le

Xherdan Shaqiri buteur mais battu: le Bâlois pourra-t-il mener enfin Chicago vers les play-off ? (© KEYSTONE/AP/NAM Y. HUH)

L’entame de la saison 2024 de Chicago est loin d’être idéale. Rejoint à l’ultime minute le week-end dernier à Philadelphie (2-2), le Fire s’est pris les pieds dans le tapis face à Cincinnati.

Dans leur antre du Soccer Field devant 26'592 spectateurs, Xherdan Shaqiri, Allan Arigoni, Maren Haile-Selassie et leurs coéquipiers se sont inclinés 2-1 devant le FC Cincinnati. Shaqiri a inscrit son premier but de la saison, un penalty à la 45e minute pour le 1-1. Mais le Fire a été très largement dominé pour dévoiler bien des limites.

La vie est plus belle pour Roman Bürki, le meilleur gardien de la saison 2023, qui a signé un clean-sheet lors du succès 2-0 à domicile de St. Louis devant New York City. Et pour Lionel Messi, auteur d’un doublé avec l’Inter Miami qui a gagné 5-0 le derby floridien face à Orlando.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

YB joue gros au Letzigrund

Publié

le

Wicky et YB seront sous pression dimanche à Zurich (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Sorti par Winterthour mercredi en quart de finale de la Coupe de Suisse, Zurich doit une revanche à ses supporters.

Le FCZ accueille le leader Young Boys dimanche à 16h30 dans le cadre de la 26e journée de Super League.

Battu par Servette au Wankdorf dimanche dernier, YB se doit également de réagir pour éviter de voir les Grenat se rapprocher trop dangereusement au classement. La troupe de Raphaël Wicky a elle aussi mordu la poussière en Coupe, jeudi à Sion.

Mais les statistiques ne parlent pas en faveur des Bernois, qui restent sur cinq matches sans victoire face au FCZ en championnat. Zurich est en outre la seule équipe que Young Boys n'a pas battue en championnat cette saison.

Equipe en forme du moment, Winterthour accueillera Yverdon dès 16h30. Les banlieusards zurichois n'ont perdu qu'une seule de leurs neuf dernières rencontres de championnat et se retrouvent à trois longueurs de la 6e place. 9e avec quatre points de retard sur "Winti", Yverdon reste pour sa part sur deux défaites de suite en SL.

Respectivement 6e et 5e avec le même nombre de points (37), Lucerne et Lugano en découdront quant à eux dès 14h15 en Suisse centrale. Ce duel s'annonce forcément indécis, même si les Tessinois ont dû laisser quelques forces dans la bataille mercredi à Bâle dans un quart de finale de Coupe qu'ils ont gagné aux tirs au but.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Les Lions n'ont pas eu "la bonne mentalité" pour battre les Ours

Publié

le

Les Lausannois sont passés à côté de leur match. ©KEYSTONE/Anthony Anex

Les Lions se rendaient chez les ours ce samedi. Et dans cet avant dernier match de la saison régulière, le LHC s'est incliné 4-1.

Il faudra donc attendre lundi pour connaître la position finale des Lausannois au classement ainsi que leur adversaire pour les quarts de finale. Et ces playoffs, ils sont déjà dans la tête des joueurs car, en début de rencontre, on sentait bien que les deux camps se jaugeaient. "On sait que c'est un potentiel adversaire pour les playoffs. On voulait montrer qu'on était prêts, confirme Aurélien Marti, défenseur lausannois. Je pense que les deux équipes se sont un peu regardées au début."

Ce sont pourtant les Lions qui ont ouvert la marque. Le tir est signé Aurélien Marti (8e, assist: Christian Djoos). Ne demandez pas par où le puck est passé. Mais le palet a trouvé la voie au travers d'un Bernois et d'un Lausannois qui campaient bien serrés devant le but. Adam Reideborn, devant la cage, n’a rien compris lui non plus.

Une première réussite pour Aurélien Marti cette saison, mais pas que. Le n°7 du LHC n'avait pas marqué depuis le 25 février 2022.

Aurélien MartiDéfenseur du LHC

La joie a malheureusement été de courte durée puisque les Ours sont venus égaliser dans la foulée. Connor Hughes prend appui du mauvais côté et Fabian Ritzmann en profite pour marquer (10e, assists: Ville Pokka et Dario Kummer).

Pas assez offensifs

Les Bernois ont ensuite pris l'avantage dans le 2e tiers. Une très belle manœuvre de Thierry Bader et Colton Sceviour, qui se sont fait la passe d'un côté à l'autre de la cage, a déséquilibré le gardien lausannois. Sceviour a ainsi eu la voie libre pour envoyer le puck au fond des filets.

Les hommes de Geoff Ward ont eu une opportunité de revenir au score avec une pénalité infligée à Romain Loeffel. 2 minutes de powerplay qui ne donneront rien, encore une fois.

Les espoirs de valider la 3e place au classement ce samedi s'envoleront définitivement en dernière période. Joël Vermin, très bien servi par Patrik Nemeth et Ramon Untersander a pu s'offrir un joli tête à tête avec Hughes. Et par la même occasion, inscrire le 3-1 (54e). Tristant Scherwey a scellé le score en marquant dans la cage vide trois minutes plus tard (assists: Marco Lehmann et Benjamin Baumgartner).

Un score que les Lausannois assument. "On avait des difficultés à gagner les duels devant notre goal", analyse Aurélien Marti. Ce à quoi s'ajoutent quelques mauvaises décisions.

Aurélien MartiDéfenseur du LHC

Pour Geoff Ward, le constat d'après-match est très simple: "on n'a pas généré assez du côté offensif". C'est tout ce que l'on tirera du coach ce samedi.

"Je sais pas si on est venus avec la bonne mentalité ce soir, lâche finalement Aurélien Marti. Faut rectifier ça pour bien finir cette saison et commencer ces playoffs de la meilleure des façons." Les Lions ne peuvent en effet pas se laisser déstabiliser par cette défaite. Lundi, ils affronteront Zoug, avec qui ils sont à la lutte pour garder la 3e place, à la Vaudoise Aréna. Rappelons tout de même qu'ils sont assurés de finir au pire à la 4e place et qu'ils auront donc de toute manière l'avantage de la glace pour le premier tour. Cette dernière journée de National League déterminera aussi qui de Berne ou Davos sera l'adversaire du LHC en quarts de finale.

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Capricorne

Vous planifiez plusieurs réunions entre potes en les invitant à venir avec leurs propres amis. Ces rencontres intéressantes pourraient transformer votre vie amicale…

Les Sujets à la Une

X