Rejoignez-nous

International

Tiger Woods fait sa rentrée chez lui

Publié

,

le

Tiger Woods est, comme toujours, ambitieux avant son retour aux affaires (© KEYSTONE/AP/Ryan Kang)

"Je ne serais pas ici si je ne pensais pas pouvoir gagner": ne visant comme toujours rien d'autre que la victoire, Tiger Woods revient sur les greens après sept mois d'absence.

L'ex-no 1 mondial dispute dès jeudi le Genesis Invitational de Los Angeles, un tournoi qu'il n'a jamais encore remporté.

"C'est ma mentalité", a insisté mardi devant les médias la superstar du golf qui entretient une relation particulière avec cette épreuve du circuit nord-américain et son parcours du Riviera Country Club, sis à Pacific Palisades, où tout commença en quelque sorte pour lui et où tout aurait pu finir aussi.

C'est là qu'à 16 ans, encore amateur, il fit ses débuts sur le circuit PGA, après y avoir tapé ses premiers coups enfant. Là aussi qu'il parraine l'épreuve depuis 2017, au profit de sa "Fondation TGR". Là encore où il a échoué à s'imposer en treize participations. Là enfin où, quelques kilomètres plus loin, il eut un grave accident de voiture le 23 février 2021.

Quittant les lieux tôt le matin, il fit une sortie de route brutale, son SUV enchaînant plusieurs tonneaux avant de finir sa course aux abords d'une double voie. Il subit plusieurs fractures ouvertes aux jambes, surtout la droite, la plus endommagée, qui ne donnait guère d'espoir quant à la poursuite de sa carrière.

"Oui, je suis rouillé"

Mais deux ans après, Woods est toujours debout, à 47 ans. Il avait réussi un retour inespéré en avril 2022 au Masters d'Augusta, avant de jouer au Championnat PGA puis au British Open. Et si on ne l'a plus revu jouer depuis, c'est parce qu'il a dû soigner une fasciite plantaire.

"Ca va bien mieux. J'ai bien pu me remettre. Reste à savoir quelle sera mon endurance", a-t-il dit. "La clé, c'est la récupération d'un jour à l'autre. Ma jambe est en meilleur état que l'année dernière, mais c'est ma cheville qui pose souci. Il a fallu faire en sorte qu'elle se détende, tout en lui redonnant de la force en même temps, c'est un équilibre complexe à trouver", a-t-il ajouté.

Le parcours du Riviera est exigeant. "Oui, je suis rouillé, mais j'ai connu ça plusieurs fois par le passé et je me suis pas mal débrouillé", a ajouté en souriant celui qui s'est relevé de tant d'autres sérieuses blessures. En 2019, il avait notamment remporté son cinquième Masters d'Augusta après une périlleuse opération de fusion des vertèbres.

"Je dois être réaliste"

"Je me suis bien préparé et puis je connais ce parcours, même si je n'ai en effet pas eu beaucoup de succès ici. Mais je sais comment bien m'entraîner dessus et quels coups frapper", a ajouté le "Tigre", qui aura l'élite actuelle du circuit PGA face à lui.

A commencer par Scottie Scheffler, redevenu no 1 mondial le week-end dernier. Dix-neuf des vingt meilleurs joueurs du monde, dont le Nord-Irlandais Rory McIlroy (no 2) et l'Espagnol Jon Rahm (no 3) qui peuvent reprendre ce fauteuil, s'affronteront pour une dotation de 20 millions de dollars.

Woods lui ambitionne ni plus ni moins de devenir, tout seul, le joueur le plus titré dans l'histoire de l'USPGA, puisqu'il partage depuis 2019 et un succès au Zozo Championship le record du plus grand nombre de victoires (82) avec Sam Snead. Et il sait que les occasions d'y parvenir seront peu nombreuses.

"Si je voudrais jouer plus ? Oui. Le pourrai-je ? Je ne sais pas", a-t-il convenu. "Je ne vais pas disputer une saison complète, donc je dois choisir mes tournois. Ce sera les Majeurs et peut-être un ou deux en plus. Je dois être réaliste... Mais je vais mettre toute mon énergie dans ces épreuves".

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

Une aide très attendue pour l'Ukraine franchit une étape clé au Congrès américain

Publié

le

La Chambre des représentants a accepté une aide de plus de 60 milliards de dollars en faveur de l'Ukraine (archives) (© KEYSTONE/EPA/MICHAEL REYNOLDS)

Après de longues et difficiles tractations, la Chambre américaine des représentants a adopté samedi un grand plan d'aide à l'Ukraine. Les élus ont adopté la très attendue enveloppe de 61 milliards pour venir en aide à ce pays en guerre contre la Russie.

Dans l'hémicycle, des parlementaires ont agité des drapeaux ukrainiens en signe de soutien à Kiev, sous les huées d'élus trumpistes.

Une fois toutes les mesures adoptées, elles devraient être rapidement examinées par le Sénat, qui pourrait se pencher sur les textes dès mardi, a indiqué le chef des démocrates au Sénat, Chuck Schumer.

Ces mesures sont le fruit de mois de tractations acrimonieuses, d'allées et venues du président ukrainien Volodymyr Zelensky à Washington et de pressions d'alliés à travers le monde.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Un texte menaçant d'interdire TikTok adopté aux Etats-Unis

Publié

le

La plateforme de vidéos est accusée par des responsables américains de permettre à Pékin d'espionner et de manipuler ses 170 millions d'utilisateurs aux Etats-Unis (archives). (© KEYSTONE/AP/J. SCOTT APPLEWHITE)

La Chambre des représentants a adopté un texte samedi lançant un ultimatum à TikTok, qui prévoit l'interdiction de l'application aux Etats-Unis. Les élus exigent que le réseau social coupe ses liens avec sa maison-mère ByteDance, et plus largement avec la Chine.

La plateforme de vidéos est accusée par des responsables américains de permettre à Pékin d'espionner et de manipuler ses 170 millions d'utilisateurs aux Etats-Unis. Cette interdiction doit désormais être validée par le Sénat.

La Chambre américaine des représentants a adopté un autre texte pour tenir tête à la Chine sur le plan militaire en investissant dans les sous-marins, et venir en aide à Taïwan. Cette enveloppe d'environ 8 milliards de dollars doit désormais être approuvée au Sénat, où un premier vote pourrait avoir lieu dès mardi.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Garbine Muguruza met un terme à sa carrière

Publié

le

Garbine Mugutuza: un sourire qui va manquer au tennis. (© KEYSTONE/EPA/JUANJO MARTIN)

Eloignée des courts depuis janvier 2023, Garbiñe Muguruza a dit stop. L'ancienne no 1 mondiale a annoncé mettre un terme à sa carrière à 30 ans.

Titrée à Roland-Garros en 2016 et à Wimbledon en 2017, l'Espagnole explique que "le moment est venu de dire au revoir." "Cela a été une longue et belle carrière, poursuit-elle. Mais je sens que le moment est venu de prendre ma retraite."

La native du Venezuela, dont le dernier titre de gloire est une victoire finale au Masters fin 2021, a effectué cette annonce à l'approche de la cérémonie de remise des prix Laureus du sport, prévue lundi à Madrid, fondation auprès de laquelle elle jouera à l'avenir un rôle d'ambassadrice. "Garbine peut célébrer une carrière que la plupart des joueuses peuvent seulement rêver d'avoir", a réagi l'ancienne championne américaine Martina Navratilova, citée dans un communiqué de Laureus, fondation dont elle est également membre.

Durant ses 10 années au plus haut niveau, Garbine Muguruza, qui a notamment eu pour coach l'ancienne championne Conchita Martinez, a remporté dix titres au total. Sa dernière apparition avant qu'elle ne s'éloigne des courts remontait à janvier 2023, au tournoi WTA 250 de Lyon (défaite au premier tour). Elle avait auparavant connu une saison 2022 difficile pour terminer l'année au-delà de la 50e place (WTA 55) pour la première fois depuis 2012.

En Grand Chelem, outre ses deux titres à Roland-Garros et Wimbledon, l'Espagnole avait atteint la finale de l'Open d'Australie en janvier 2020.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Erdogan rencontre le chef du Hamas et appelle "à l'unité"

Publié

le

Erdogan a appelé les Palestiniens à l'unité (archives) (© KEYSTONE/AP/FRANCISCO SECO)

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a appelé samedi les Palestiniens "à l'unité" face à Israël, au terme de sa rencontre avec le chef du Hamas Ismaïl Haniyeh à Istanbul.

"Il est vital que les Palestiniens agissent dans l'unité dans ce processus; la réponse la plus forte à Israël et le chemin vers la victoire passent par l'unité et l'intégrité", a déclaré le chef de l'Etat selon un communiqué de la présidence turque.

Après les tensions récentes entre Israël et l'Iran, M. Erdogan a souligné que "ce qui s'est passé ne devait pas faire gagner du terrain à Israël et qu'il est important d'agir de façon à conserver l'attention sur Gaza", poursuit le texte.

Enfin, toujours selon le communiqué, le chef de l'Etat a également assuré que la Turquie "poursuivrait son aide humanitaire à la Palestine afin de soulager autant que possible les souffrances" de la population de Gaza.

La Turquie est l'un des principaux pays à envoyer de l'aide à la population du territoire palestinien. M. Erdogan a également rappelé que son pays avait pris "un certain nombre de sanctions contre Israël, y compris des restrictions commerciales", ces dernières depuis le 9 avril.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Capricorne

Une nouvelle romance se profile à l'horizon de votre vie amoureuse... Prenez les devants avec subtilité, n'hésitez pas à engager le 1er pas.

Les Sujets à la Une

X