Rejoignez-nous

Sport

Wimbledon: c’est fini pour Federer

Publié

,

le

Roger Federer n'ira pas plus loin que les quarts de finale cette année à Wimbledon. Le Bâlois a été sorti par Kevin Anderson à l'issue d'une prestation décevante (2-6 6-7 7-5 6-4 13-11).

L'amertume est de mise sachant que l'octuple vainqueur du tournoi a laissé filer une balle de match dans la troisième manche. Mais davantage que ce point-là, c'est l'ensemble de la rencontre qui lui laissera d'énormes regrets.

Il était attendu que le cogneur sud-africain (no 8) mène le vie dure à Roger Federer. Mais ce qui l'était beaucoup moins, c'est que le Bâlois se montre aussi fébrile. Faut-il y voir la conséquence de son exil sur le court no 1, où les organisateurs l'avaient envoyé pour la première fois depuis 2015 ? Une chose est sûre, loin de "son" Centre Court, Roger Federer a livré son plus mauvais match depuis bien longtemps sur le gazon londonien.

Le no 2 mondial a souvent été approximatif mercredi, surtout en coup droit, là où il est généralement si redoutable. Pas très en jambes non plus, nerveux, l'homme aux 20 titres en Grand Chelem a commis plusieurs vilaines fautes. Il a aussi péché par passivité, s'en remettant trop à son seul service et aux erreurs de son adversaire.

Cela a évidemment failli passer en trois manches, Roger Federer s'étant procuré une balle de match dans ce set, à 5-4 sur le service d'Anderson. Un passing en revers mal cadré l'a toutefois empêché de boucler l'affaire. Au lieu de ça, il s'est retrouvé embarqué dans une quatrième manche, puis dans une cinquième.

Un set décisif dans lequel il a encore eu des opportunités: il a gâché une balle de break à 3-4, puis il est passé deux fois à deux points de la victoire à 5-6 et 6-7. Mais Kevin Anderson ne s'est pas laissé faire et, surtout, Roger Federer n'est pas parvenu à enfoncer le clou.

C'est finalement le Bâlois qui a lâché prise en se sabordant à 11-11. Il a commis une double faute - sa première du match - pour offrir une balle de break à son adversaire, avant d'expédier un coup droit dans le filet sur le point suivant. Kevin Anderson n'en demandait pas tant. Et dans la foulée, le Sud-Africain a tenu bon sur sa mise en jeu, raflant la mise après 4h13 de jeu.

Pour Roger Federer, la déception est immense. Comme en 2011 contre Jo-Wilfried Tsonga, et déjà en quart de finale, il a laissé filer un match à Wimbledon après avoir gagné les deux premières manches. Surtout, il ne pourra pas atteindre son grand objectif de l'année, lui qui visait un 9e sacre à Wimbledon.

Vainqueur pour la première fois de Roger Federer (après quatre défaites), Kevin Anderson s'est, lui, offert une première demi-finale à Wimbledon, moins d'une année après avoir atteint la finale à l'US Open. Le géant sud-africain (2m03) peut rêver aller encore plus loin à Church Road: il aura une très belle carte à jouer vendredi contre un autre grand serveur, l'Américain John Isner (no 9) ou le Canadien Milos Raonic (no 13).

(ATS / KEYSTONE - AP - BEN CURTIS)

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

Marc Bischofberger sur le podium

Publié

le

Marc Bischofberger (ici à Arosa en décembre 2021) a terminé 3e à Val Thorens vendredi (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Marc Bischofberger est monté sur le podium de la deuxième course de Coupe du monde de la saison vendredi à Val Thorens. L'Appenzellois a terminé 3e lors de la victoire de l'Autrichien Mathias Graf.

Le skicross helvétique a donc décroché un troisième podium en deux jours dans la station française, qui accueille la première étape de la saison. Mais il attend toujours un premier succès: jeudi, Jonas Lenherr et Tanina Gantenbein s'était également classés au 3e rang.

Chez les femmes, la Suédoise Sandra Näslund a réitéré sa victoire de la veille. La championne olympique de Pékin a triomphé pour la 30e fois au plus haut niveau et peut désormais se targuer d'être la seule à détenir le record de victoires en Coupe du monde. La meilleure Suissesse, Talina Gantenbein, s'est classée cinquième. La Vaudoise Fanny Smith est elle sortie dès les quarts de finale.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

De nouveaux échanges de prisonniers sont "possibles", selon Poutine

Publié

le

Brittney Griner a été emmenée par avion à Abou Dhabi, où elle a été échangée contre le marchand d'armes Viktor Bout. (© KEYSTONE/AP)

La star américaine du basket Brittney Griner est arrivée vendredi matin aux Etats-Unis après avoir été libérée d'une prison russe en échange du marchand d'armes Viktor Bout. Vladimir Poutine a estimé que d'autres échanges de prisonniers sont "possibles".

"Les contacts se poursuivent au niveau des services de renseignement, ils n'avaient jamais cessé", a dit le président russe en marge d'un sommet régional au Kirghizstan. "C'est le résultat de négociations et de la recherche de compromis. Dans ce cas-là, des compromis ont été trouvés et nous ne refusons pas de poursuivre ce travail à l'avenir", a-t-il ajouté.

M. Poutine a souligné que ces négociations n'étaient pas forcément un "prologue" à un dialogue sur d'autres questions, en pleine crise entre Moscou et Washington liée à la guerre en Ukraine. "Mais elles créent, c'est vrai, une certaine atmosphère", a-t-il ajouté.

Plus tôt vendredi, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a souligné que les négociations ne mettaient pas fin à la "crise" entre les deux pays, dont les relations sont "toujours dans un état déplorable". Américains et Russes s'accusent mutuellement de détenir leurs ressortissants respectifs à des fins politiques.

Images de la Guerre froide

Brittney Griner, qui avait été arrêtée en Russie en février pour des accusations de trafic de drogue, et Viktor Bout, surnommé le "marchand de mort", qui purgeait une peine de 25 ans dans une prison américaine, ont été échangés dans un aéroport d'Abou Dhabi, aux Emirats arabes unis.

Sur une vidéo des services de sécurité russes publiée par l'agence TASS, une grande silhouette vêtue d'une veste rouge avance sur un tarmac, un petit homme souriant avec une moustache grise va à sa rencontre. Des hommes en costume qui les accompagnent se saluent des deux côtés puis repartent en sens inverse.

Dans une autre vidéo diffusée par la chaîne pro-Kremlin RT, on voit Brittney Griner quitter sa colonie pénitentiaire sacs en main. Une gardienne lui demande en russe "Pensez-vous revenir un jour ici?". La basketteuse afro-américaine de 32 ans, double championne olympique, a ensuite atterri au Texas vers 11h40 suisses.

"En sécurité"

"Il y a quelques instants, j'ai parlé avec Brittney Griner. Elle est en sécurité. Elle est à bord d'un avion. Elle est en route vers les Etats-Unis", avait déclaré plus tôt le président américain Joe Biden lors d'une brève allocution à la Maison Blanche. Elle a "bon moral" malgré "le traumatisme" enduré, a ajouté le président américain.

Aux Etats-Unis, l'épouse de la basketteuse, Cherelle Griner s'est dite "submergée par les émotions".

L'Arabie saoudite a également participé à la procédure d'échange, selon un communiqué conjoint avec les Emirats arabes unis, précisant que "la médiation a été menée" par le président des Emirats Mohammed ben Zayed et par le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane.

Joe Biden a remercié Abou Dhabi mais la Maison Blanche a tout de même nuancé son rôle ainsi que celui de l'Arabie saoudite. "Les seuls pays ayant participé aux négociations sont les Etats-Unis et la Russie", a déclaré sa porte-parole, Karine Jean-Pierre.

Cannabis

Un haut responsable américain a affirmé que la discussion avec Moscou était restée focalisée sur la libération de Brittney Griner et que Washington l'a fait savoir à l'Ukraine et à d'autres alliés.

Brittney Griner avait été engagée par l'équipe russe d'Ekaterinbourg pendant l'intersaison américaine, une pratique courante. Elle a été arrêtée en février dans un aéroport de Moscou avec une vapoteuse et du liquide contenant du cannabis, un produit interdit en Russie.

En août, elle avait été condamnée à neuf ans d'emprisonnement puis, après le rejet de son appel, avait été transférée en novembre dans une colonie pénitentiaire dans le centre de la Russie. Ses soutiens ont toujours dénoncé une prise d'otage pour marchander avec Washington en plein conflit en Ukraine.

"Marchand de mort"

Le nom de Viktor Bout avait été évoqué dès l'été. Célèbre trafiquant d'armes russe, arrêté en Thaïlande en 2008, il avait été condamné à une peine de 25 ans de prison aux Etats-Unis. Il a atterri jeudi en Russie.

Dans une interview à RT vendredi, cet ancien officier soviétique a accusé l'Occident de vouloir "détruire" et "diviser" la Russie. "Les Occidentaux pensent qu'ils ne nous ont pas achevés en 1990, quand l'Union soviétique a commencé à s'effondrer", a-t-il dit.

"Et le fait qu'on essaye de vivre, de n'être gouvernés par personne et de ne dépendre de personne, d'être une véritable puissance indépendante (...) C'est bien sûr pour eux une nouveauté choquante", a-t-il ajouté.

Un autre Américain détenu en Russie, l'ancien militaire Paul Whelan, n'a pas été inclus dans l'échange. Arrêté en décembre 2018 en Russie, il a été condamné à seize ans de prison pour "espionnage", une condamnation qu'il a dénoncée comme fabriquée de toutes pièces. "Même si nous avons échoué à obtenir la libération de Paul, nous n'abandonnerons jamais", a assuré Joe Biden.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Deschwanden 28e à Titisee-Neustadt, Peier non-qualifié

Publié

le

Deschwanden a terminé 28e vendredi à Titisee-Neustadt (© KEYSTONE/EPA/KIMMO BRANDT)

Gregor Deschwanden a offert au saut à ski helvétique ses premiers points de la saison en Coupe du monde.

Mais le Lucernois n'a pu faire mieux que 28e dans le premier concours de Titisee-Neustadt, remporté par le Slovène Anze Lanisek et marqué aussi par la non-qualification de Killian Peier.

Auteur d'un saut à 129,5 mètres en première manche (20e place), Gregor Deschwanden a dû se contenter de 124,5 mètres en finale. Il cueille néanmoins ses trois premiers points dans cet exercice 2022/23, après avoir - comme tous ses équipiers - manqué le coche dans les quatre premiers concours de l'hiver.

Le "revenant" Killian Peier a quant à lui échoué en qualifications, pour sa première compétition de la saison. Le troisième des championnats du monde 2019, qui se remet d'une inflammation du tendon rotulien, n'a pas pu cacher son manque d'entraînement. Le Vaudois a atterri à 119 mètres, se classant 55e sur 64.

Il y a tout juste un an, Killian Peier affichait une bien meilleure forme. Lors des neuf concours précédant la Tournée des Quatre Tremplins, il s'était classé cinq fois dans le top 10. Mais il avait perdu de sa superbe au cours de la saison, manquant son affaire aux Jeux olympiques de Pékin, et s'est à nouveau blessé cet été.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Brésil-Croatie et Pays-Bas - Argentine pour ouvrir le bal

Publié

le

Neymar, l'atout no 1 des Brésiliens. (© KEYSTONE/AP/Manu Fernandez)

Le Brésil, qui a récupéré Neymar, affrontera la Croatie de Luka Modric vendredi à Doha (16h00) pour une place dans le dernier carré lors du premier choc des quarts de finale du Mondial.

Il sera suivi par le classique entre l'Argentine et les Bays-Bas (20h00).

Vainqueurs autoritaires de la Corée du Sud à laquelle ils n'ont laissé que des miettes (4-1), les quintuples champions du monde avancent dans leur quête de nouveau sacre avec un Neymar affamé. Forts de leur puissance offensive (quatre joueurs différents ont marqué contre la Corée) ils trouveront sur leur route une équipe de Croatie qui a su se montrer résiliente tout au long de son parcours.

Autour de leur métronome Luka Modric, les "Vatreni" (Flamboyants) arrivés sur la pointe des pieds ont déjoué tous les pronostics pour se hisser parmi les huit meilleures nations de la planète. Face aux attaquants auriverdes cependant, l'équipe de Zlatko Dalic devra surmonter la fatigue née de son duel homérique contre le Japon qu'elle a écarté grâce aux exploits de son gardien Livakovic, auteur de trois arrêts dans la séance décisive des tirs au but (1-1, 3-1 tab). Le Brésil part toutefois favori avec dèjà deux succès en autant de confrontations en Coupe du monde (3-1, 1-0).

Avec un Depay au top

Plus tard dans la soirée, l'Argentine de Leo Messi entrera en piste pour défier les Pays-Bas qui semblent monter en puissance après un début de compétition peu emballant. Le sélectionneur batave Louis van Gaal peut désormais compter sur Memphis Depay, dont la condition physique s'est nettement améliorée au fil du tournoi.

Il sera surtout question de revanche, l'Albiceleste ayant éliminé les Oranje en demi-finale du Mondial 2014 à Sao Paulo (0-0, 4-2 tab). Outre un billet pour les demies, les deux sélections vont se disputer la suprématie dans ce véritable classique de la Coupe du monde au bilan parfaitement équilibré (deux victoires de chaque côté pour cinq matches nuls).

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Sport

Sanna Lüdi va manquer toute la saison

Publié

le

Sanna Lüdi ne participera pas aux épreuves de Coupe du monde de skicross cette saison. La Bernoise a annoncé jeudi sur Instagram qu'une blessure l'en empêchait. Elle n'a toutefois pas précisé la nature de cette dernière. (Archives) (© KEYSTONE/EPA TT NEWS AGENCY/ANDERS WIKLUND/ TT)

Sanna Lüdi manquera toute la saison de Coupe du monde qui a débuté jeudi à Val Thorens. Sur Instagram, la Bernoise de 36 ans a fait savoir qu'elle ne serait pas au départ "pour des raisons médicales".

Elle n'a pas donné d'indications plus précises sur la nature de sa blessure.

Au cours de sa carrière, Sanna Lüdi a dû faire face à plusieurs reprises à des problèmes de santé. Dernièrement, la gagnante de trois courses de Coupe du monde a manqué les Jeux olympiques de Pékin en raison d'une fracture du tibia.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X