Rejoignez-nous

Suisse

170'000 personnes sujettes à des excès de pesticides

Publié

,

le

L'eau potable en Suisse est globalement de bonne qualité en Suisse. (©KEYSTONE/AP dapd/STEFFI LOOS)

La qualité de l'eau potable en Suisse est bonne, selon les chimistes cantonaux. Mais on trouve des traces de chlorothalonil ou d'atrazine dans de l'eau potable provenant d'eau souterraine dans des régions agricoles.

Au total, douze échantillons, sur un total de 300 à travers toute la Suisse, ont montré des dépassements des valeurs maximales, a indiqué jeudi l'association des chimistes cantonaux. L'eau potable concernée provient de régions à activité agricole intensive et est bue par près de 170'000 consommateurs, ce qui représente environ 2,7% de la population. La plupart des dépassements de la valeur maximale étaient dus à un produit de dégradation du pesticide chlorothalonil.

Les résultats publiés par les chimistes cantonaux ne surprennent pas. L'Office fédéral de l'environnement (OFEV) avait révélé à la mi-août que les eaux souterraines contenaient trop de nitrate dans 15% des stations de mesure, sans oublier le chlorothalonil, décelé dans 31 d'entre elles. Et dans 20 cas, la limite légale de 0,1 microgramme par litre a été dépassée.

En Suisse, l'alerte à la pollution au chlorothalonil a été donnée dans la Broye en juin dernier. Lausanne a aussi dû agir fin août: elle a sorti du réseau d'eau potable des captages qui dépassaient la nouvelle valeur maximale autorisée pour le chlorothalonil. Ce pesticide devrait être interdit en Suisse d'ici la fin de l'année comme c'est déjà le cas dans l'UE.

Eau potable épargnée par le glyphosate

Une partie des échantillons a été analysée s'agissant de l'herbicide glyphosate et son produit de dégradation. Dans aucun échantillon, des résidus correspondants ont été trouvés. Par conséquent, le glyphosate ne représente pas un problème pour l'eau potable en Suisse, avancent les chimistes.

Au-dessous de la valeur maximale, des résidus de pesticides étaient mesurables dans plus de la moitié des échantillons, et dans divers échantillons, des produits de dégradation pour lesquels aucune valeur maximale n'a été fixée ont été décelés. L'eau potable concernée remplit donc les exigences légales des denrées alimentaires.

"Un herbicide pour la culture de la betterave pose problème", a donné comme exemple Claude Ramseier, le chimiste cantonal fribourgeois, interrogé par Keystone-ATS. Le produit ne se dégrade que très lentement. Mais comme aucune valeur limite n'est fixée pour ce produit, aucune norme n'est violée.

Selon lui, au moins huit interventions parlementaires vont être déposées à Berne pour tenter de limiter ou d'interdire l'utilisation de produits qui polluent durablement les eaux souterraines. Les herbicides sont aussi régulièrement réévalués, mais la démarche prend du temps.

Atrazine largement décelé

Bien que l'utilisation de l'herbicide "atrazine" soit interdit depuis sept ans, il a pu être largement décelé. Cela démontre que les processus de dégradation dans l'eau souterraine peuvent être très lents et que des substances peuvent encore être décelées dans l'eau potable des années après une interdiction.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey

Lausanne termine 3e et affrontera Davos en quarts

Publié

le

La joie des joueurs du LHC, qui ont dominé Zoug 4-1 mardi (© KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

Lausanne conclut la saison régulière de National League sur le podium. Les Lions du coach Geoff Ward ont conservé la 3e place en dominant leur premier poursuivant Zoug 4-1 lors de la 52e journée.

Le LHC a survolé les débats dans cette partie, que Zoug devait remporter pour dépasser son adversaire du soir. La statistique des tirs cadrés est éloquente: 30-7 en faveur des Vaudois après deux tiers-temps (alors que le score était de 3-0), et 42-11 au final!

C'est le trio Salomäki-Fuchs-Riat qui a fait plier un Leonardo Genoni impérial dans le tiers initial avec pas moins de 17 arrêts. Les trois hommes ont cumulé huit points dans la période médiane, inscrivant chacun un but. Dépassé, Zoug boucle ainsi cette première phase en ayant perdu 9 de ses 10 derniers matches!

Les deux premières affiches des quarts de finale des play-off sont donc connues. Elles mettront aux prises d'une part Lausanne et Davos (6e), et d'autre part Zoug et Berne (5e). Les Davosiens ont gagné 4-1 lundi sur la glace d'Ajoie, alors que les Ours ont conquis le point qu'il leur fallait pour rester au 5e rang en s'inclinant après prolongation (4-3) à Fribourg. C'est Ryan Gunderson qui a donné la victoire aux Dragons dans ce derby des Zaehringen, après 61'07.

Lugano-Ambri en play-in

Le 1er tour des play-in sera par ailleurs le théâtre d'un derby tessinois. Ambri-Piotta est allé s'imposer 4-0 à Kloten pour assurer sa 8e place et obtenir le droit d'affronter Lugano. Les Léventins ont cueilli lundi leur quatrième succès consécutif, alors que leurs rivaux cantonaux ont subi dans le même temps une troisième défaite d'affilée en s'inclinant 6-3 face à Rapperswil-Jona. Bienne se frottera au GSHC dans l'autre choc du play-in.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Ce sera donc Bienne - Genève-Servette en play-in

Publié

le

La joie des joueurs biennois, qui ont décroché leur ticket pour le play-in lundi (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Bienne a assuré sa place en play-in de National League à la faveur de son succès 2-1 à Genève. Et jeudi, les Seelandais se déplaceront... aux Vernets pour tenter de poursuivre leur saison.

L'an passé au mois d'avril, Bienne et Genève se disputaient le titre de champion de Suisse. Ce jeudi et ce samedi, les deux clubs se battront pour avoir le droit de continuer leur saison. Neuvième, Bienne affrontera le dixième, qui n'est autre que le champion en titre. Pour rappel, le vainqueur de ce duel devra ensuite défier le perdant de l'affrontement tessinois entre Lugano et Ambri.

Lundi soir, les Genevois sont bien entrés dans le match. Et à la 13e, c'est Hartikainen qui a pu ouvrir le score au terme d'une jolie triangulation. Au cours du tiers médian, les Seelandais ont pourtant renversé la vapeur. Les Biennois ont tout d'abord égalisé à la 23e sur un lancer de Ramon Tanner dévié dans son but par Mike Völlmin.

Titulaire pour la première fois depuis le 28 novembre dans les buts des Aigles, Gauthier Descloux n'a pas eu de chance sur ce but de Tanner. Mais le Fribourgeois a ensuite réussi de très belles parades alors que les Biennois se sont souvent présentés seuls face à lui. Il a en revanche dû céder à la 33e sur une action de Luca Cunti.

Säteri quasi parfait

En face, Harri Säteri a lui aussi sorti son plus beau costume pour faire le désespoir des Grenat. Le Finlandais a rendu une copie quasi parfaite, notamment en fin de rencontre lorsque les Genevois ont poussé pour égaliser.

Le résultat de cette partie a ainsi rendu celui de la partie entre Zurich et Langnau absolument sans intérêt puisque les Emmentalois devaient compter sur un faux-pas biennois pour espérer se glisser dans le top 10.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Personne ne décroche la bonne combinaison à l'Eurodreams

Publié

le

Proposé en Suisse et dans sept autres pays européens, le jeu Eurodreams offre un gain principal sous forme d'une rente mensuelle de 22'222 francs pour une durée de 30 ans. (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante à l'Eurodreams lundi soir. Pour gagner une rente mensuelle de 22'222 francs durant 30 ans, il fallait jouer les six numéros 1, 10, 23, 25, 29 et 35, ainsi que le numéro "dream" 1, a indiqué la Loterie romande.

Eurodreams est proposé dans huit pays européens. En Suisse, le jeu est exploité par la Loterie romande et par Swisslos côté alémanique. Le tirage est effectué les lundis et jeudis soir.

https://jeux.loro.ch/games/eurodreams

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Les Suisses veulent réduire les coûts de la santé

Publié

le

Bereits im Juni dürfen Stimmberechtigte wieder an die Urne. (© KEYSTONE/CYRIL ZINGARO)

Les Suisses veulent réduire les coûts de la santé. Selon un sondage de Tamedia et 20 Minuten publié lundi, ils accepteraient "l'initiative d'allègement des primes" du PS et celle "pour des primes plus basses" du Centre soumises en votation le 9 juin.

Pas moins de 64% des votants accepteraient l'initiative socialiste, qui demande qu'aucun assuré ne doive payer plus de 10% de son revenu pour les primes d'assurance maladie. Et 72% soutiennent le texte du Centre.

Celui-ci prévoit un frein aux coûts de la santé, sur le modèle du frein aux dépenses de la Confédération. Lorsque l'augmentation des coûts de la santé est égale ou supérieure à 20% par rapport à celle des salaires, le gouvernement doit prendre des mesures pour baisser les coûts.

Deux autres objets sont soumis en votation le 9 juin: le référendum contre la loi sur l'énergie et l'initiative qui veut exclure toute obligation vaccinale.

Au total, 30'384 personnes ont participé au sondage réalisé du 29 février au 3 mars par l'institut Leewas. La marge d'erreur est de +/- 1,6 point.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Capricorne

Vous voici convaincu que rien n’est inaccessible et que le champ de tous les possibles, est ouvert devant vous... A vous de concrétiser cette vision !

Les Sujets à la Une

X