Rejoignez-nous

Suisse

Coop: les produits d'Ochsner Sport seront vendus sur Microspot.ch

Publié

,

le

La chaîne de magasins de sports écoulera désormais ses produits également en ligne, au travers de la plateforme Microspot.ch détenue par Coop. (archive) (© KEYSTONE/PATRICK B. KRAEMER)

Le site de vente en ligne Microspot.ch, une filiale de Coop, distribuera les produits du spécialiste d'articles de sport Ochsner Sport sur sa plateforme.

Cette collaboration permet à Microspot de renforcer nettement son assortiment dédié au sport. Les détails financiers n'ont pas été divulgués.

Quelque 10'000 articles d'Ochsner Sport seront disponibles d'ici fin septembre sur ce marché virtuel. La demande pour cette catégorie de produits a progressé de 50% au premier semestre sur Microspot.ch, précise mercredi le communiqué.

Outre Ochsner, ce marché en ligne distribue également les articles de sept autres entreprises, essentiellement des filiales de Coop à savoir Christ Montres & Bijoux, Import Parfumerie, Livique et Luminart mais également des indépendants comme Orell Füssli.

Microspot.ch est un concurrent de Galaxus Digitec, une filiale de Migros.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse

Une personne décroche la cagnotte de l'Euro Millions

Publié

le

Lors du prochain tirage mardi, 18 millions de francs seront en jeu. (© KEYSTONE/THOMAS DELLEY)

Une personne a trouvé la combinaison gagnante du tirage de l'Euro Millions de vendredi et a empoché 236,3 millions de francs. Pour gagner, il fallait jouer les numéros 21, 26, 31, 34 et 49, ainsi que les étoiles 2 et 5.

Lors du prochain tirage mardi, 18 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Lausanne s'impose à Bienne

Publié

le

Tobias Stephan (à gauche) et le LHC ont fait tomber le leader Bienne (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

Bienne a cédé la tête de la National League vendredi soir.

Les hommes d'Antti Törmänen se sont inclinés 3-1 face à Lausanne dans le Seeland. Ecrasé 9-3 à Langnau, le promu Ajoie reste pour sa part scotché au dernier rang, à égalité avec Genève-Servette.

Dominateur dans la première période mais guère dangereux, Lausanne a parfaitement su se ressaisir après avoir concédé l'ouverture du score à moins d'une seconde de la première sirène sur un tir de Yannick Rathgeb. La troupe de John Fust a ainsi cueilli un troisième succès dans ses quatre dernières parties en championnat.

Christoph Bertschy a égalisé à 1-1 à 42 secondes de la fin d'un deuxième tiers largement dominé par le LHC (13 tirs cadrés à 3). Guillaume Maillard a donné l'avantage aux Vaudois à la 46e, Andrea Glauser scellant le score à 6 secondes de la fin. Le portier lausannois Tobias Stephan n'a eu que peu de travail à effectuer, réalisant 19 parades dont 11 dans l'ultime tiers.

La plus lourde défaite

Le fait d'évoluer avec quatre étrangers après les arrivées des Québécois Maxime Fortier et François Beauchemin n'a pas permis à Ajoie de mettre fin à sa série noire. Les Jurassiens ont concédé face à Langnau leur quatrième défaite d'affilée, la sixième dans leurs sept dernières sorties.

Langnau, qui n'avait également gagné qu'un seul de ses six précédents matches, a ouvert la marque après 72'' de jeu seulement grâce à Kay Schweri. Ce dernier s'est fait l'auteur d'un doublé, tout comme Alexandre Grenier et Anthony Huguenin.

Tim Wolf a cédé sa place devant le filet ajoulot à la 36e, après le 5-0, mais son remplaçant Viktor Östlund a lui aussi souffert en encaissant deux buts en 110 secondes. Fortier (38e et 51e) et Ueli Huber (47e) ont sauvé l'honneur jurassien, mais la troupe de Gary Sheehan a tout de même subi sa plus lourde défaite de la saison.

Ambri bat Lugano

Battu lors des deux premiers derbies tessinois de la saison - la dernière fois six jours plus tôt à Lugano (3-1) -, Ambri-Piotta a enfin pris le meilleur sur les "bianconeri" vendredi. Les Léventins se sont imposés 2-1 grâce à une réussite de Michael Fora à 102 secondes du terme. Le dernier match de la soirée a vu Rapperswil-Jona battre les Zurich Lions 3-1.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Genève en plein doute, Gottéron euphorique

Publié

le

Sprunger et Gottéron ont signé leur 8e succès d'affilée en championnat (© KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE)

La série victorieuse de Fribourg-Gottéron en National League se poursuit. A domicile, les Dragons ont dominé Genève-Servette 2-0 pour signer leur huitième succès consécutif.

Qu'écrire qui n'a pas déjà été écrit sur cette équipe fribourgeoise en ce moment? Au fur et à mesure des matches, les joueurs de Christian Dubé ne perdent pas le cap. Et à la question de savoir quand les Dragons vont bien finir par tomber sur un os, la réponse est pour l'heure impossible à donner.

On imaginait que la venue d'Aigles en mal de points aurait de quoi poser des problèmes aux Fribourgeois. Que cet impérieux besoin d'aller mieux ferait jouer les Genevois avec un sentiment d'urgence pas forcément inutile. Or, la partie a ressemblé à ce que l'on voit depuis quelques semaines, avec un Fribourg en confiance et un Genève hésitant.

Cette fébrilité s'est matérialisée à la 15e lorsque Smons a pataugé à la ligne bleue avant de voir Marchon le déborder comme une génisse regardant passer le TGV. Après un premier tir de Sprunger sur Descloux, c'est Jörg qui a pu ouvrir la marque devant une cage presque déserte.

Le capitaine des Dragons s'est encore mis en évidence à la 34e avec un débordement initié par une feinte "à l'ancienne", enchaîné avec une passe parfaite pour DiDomenico. Après cette deuxième réussite fribourgeoise, les hommes de Pat Emond se sont montrés un peu plus incisifs et créatifs. Malheureusement, cette poussée n'a pas eu de répercussion au tableau d'affichage.

Un samedi crucial pour le GSHC

Pendant que les Dragons évoluent au-dessus des nuages, les Aigles continuent leur vol en rase-mottes. La réception de Rapperswil samedi aux Vernets revêt une importance critique pour Pat Emond. Même si le coach doit faire face à des absences importantes, force est de constater que le GSHC a besoin d'un électrochoc. On savait que les étrangers tiraient l'équipe, on a vu que les Servettiens avaient de la peine à régater avec des importés muets.

La présence de Smirnovs en première ligne avec Filppula et Winnik n'a pas eu l'effet escompté et avec l'absence de Miranda, on se demande bien qui Emond pourrait bien placer en compagnie de ses deux fers de lance. Peut-être que Joel Vermin serait une solution. Toujours est-il qu'il faudra bien trouver un moyen de se sortir de ce trou du côté du GSHC, qui en est à cinq défaites de suite.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Coronavirus

Panne de l'application du certificat Covid

Publié

le

Les citoyens suisses de l'étranger n'ont pas été affectés. Leurs certificats Covid ont pu continuer à être validés. (© KEYSTONE/AP/ANDREW MEDICHINI)

L'application du passeport Covid est soudainement tombée en panne vendredi. Le certificat ne pouvait pas être actualisé et indiquait une "signature non valable". Selon l'Office fédéral concerné, la panne a duré de 19h30 à 20h30 et est due à des travaux de maintenance.

La panne a d'abord été signalée sur Twitter par 20 Minuten et le Blick. Contacté par Keystone-ATS, l'Office fédéral de la santé publique a renvoyé à l'Office fédéral de l'informatique et de la télécommunication (OFIT), qui a développé l'application.

Selon l'OFIT, les applications suisses n'ont pas pu valider les certificats Covid suite à des travaux de maintenance sur la passerelle européenne. Ces derniers ont rendu toutes les clés de la liste temporairement indisponibles, a indiqué l'office dans un communiqué en fin de soirée.

L'OFIT a pu rétablir les clés suisses et les certificats Covid émis en Suisse fonctionnent à nouveau. Mais la panne aussi affecté le fonctionnement des certificats émis dans l'UE en Suisse. Ceux-ci ne fonctionnent pas encore sur le territoire helvétique. L'OFIT a dit travailler d'arrache-pied pour les rétablir.

Les citoyens suisses de l'étranger n'ont eux pas été affectés. Leurs certificats Covid ont pu continuer à être validés, a précisé l'OFIT.

Depuis le 13 septembre, le certificat Covid est obligatoire en Suisse pour tous les événements qui ont lieu en intérieur (bars, restaurants, musées, cinémas, établissements sportifs, concerts, etc). Il faut être guéri, testé ou vacciné, et présenter un certificat sous forme papier ou s'affichant dans une application.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Baromètre électoral: l'UDC creuse l'écart, resserrement derrière

Publié

le

Le ministre de la santé Alain Berset et le président de la Confédération Guy Parmelin, au premier plan, ont multiplié les apparitions en cette année marquée par la pandémie. (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

L'UDC conforte sa place de premier parti de Suisse loin devant le PS à mi-législature, selon le Baromètre électoral de la SSR. Derrière, les positions se resserrent, le PLR, Le Centre et les Verts se trouvant quasi ex-aequo au 3e rang.

Par rapport aux élections fédérales de l'automne 2019, l'UDC gagne un point de pourcent, à 26,6%. Le PS conserve sa 2e place, à 15,8% (- 1). Malgré la pandémie de Covid-19, on observe une situation très stable, relève vendredi l'Institut Sotomo à l'origine du sondage pour la SSR.

Le PLR subit le plus fort recul (- 1,5 point), à 13,6%. Le Centre, qui a entretemps bénéficié de la fusion entre le PDC et le PBD, ne perd qu'un demi-point de pourcent, à 13,3%, tandis que les Verts se maintiennent à 13,2%. Ce sont les Vert'libéraux qui réalisent la meilleure progression (+ 2 points), les mettant en embuscade à 9,8%.

Si on se réfère non pas aux dernières élections mais au baromètre de l'an passé, l'UDC gagne même 2,5 points en un an, mettant fin à une tendance négative amorcée en 2019. Les auteurs de l'étude relèvent qu'alors qu'ils sont quasi ex-aequo, PLR, Centre et Verts comptent respectivement deux, un et aucun représentant au Conseil fédéral.

Défis

Interrogés sur les principaux défis auxquels la Suisse doit faire face, les près de 28'000 sondés font passer le changement climatique, avec 44% des citations, devant la lutte contre les pandémies (32%).

Les mesures sanitaires adoptées par le Conseil fédéral ont suscité des critiques quant à la restriction des libertés individuelles au point que 17% des électeurs classent aujourd'hui la protection des libertés individuelles parmi les trois défis politiques les plus importants, selon le Baromètre de Sotomo.

Ainsi, les libertés individuelles sont presque aussi souvent citées que la sécurité sociale (18%). Pour l'UDC en particulier, la question des libertés est un ajout bienvenu à ses thèmes centraux traditionnels que sont l'immigration et la relation avec l'Union européenne, qui ont eu tendance à s'essouffler ces dernières années.

Désintérêt pour les primes maladie

Ce sont surtout les deux thèmes compétitivité, économie et chômage, pression sur les salaires qui sont moins souvent mentionnés que l'année dernière. Il y a un an, la crainte du chômage et d'une crise économique comme conséquences de la pandémie était grande. Aujourd'hui, les préoccupations concernant l'économie et l'état de l'emploi semblent s'être largement estompées.

Cela a des répercussions surtout pour le PLR et le PS, l'économie et le social étant les thèmes centraux de ces deux partis. Il n'est donc pas surprenant, selon Sotomo, que ceux-ci aient plutôt perdu de leur audience par rapport au dernier sondage.

Par rapport aux élections de 2019, ce sont surtout les primes d'assurance maladie qui ont perdu de l'importance. Il y a deux ans à peine, 43% des personnes interrogées plaçaient les primes parmi les trois principaux défis politiques. Elles ne sont aujourd'hui plus que 14%.

Peu de différences régionales

Les principaux défis politiques ne diffèrent pas fondamentalement entre les régions linguistiques. La lutte contre la pandémie est moins centrale aux yeux des électeurs et électrices de Suisse romande où elle est un des principaux défis politiques pour 19% des sondés, contre 34% en Suisse alémanique.

La différence entre les deux régions sur les autres défis ne dépasse pas 2 points, sauf sur la réforme de la prévoyance vieillesse (un défi pour 26% des Romands et 30% des Alémaniques) et la sécurité sociale (13% contre 19%). La Suisse italienne se distingue surtout sur le thème de l'indépendance et la souveraineté, qui y remporte 10 points de pourcent de plus que dans les autres régions (28% contre 18%).

Berset et Parmelin

Le Covid pèse aussi sur la perception par les sondés de l'influence des conseillers fédéraux. Déjà considéré comme particulièrement influent avant le début de la pandémie 20 mois plus tôt, à 46%, il n'est pas étonnant que le ministre de la santé Alain Berset ait fait un bond impressionnant dans l'évaluation. Ainsi trois quarts des sondés classent le socialiste parmi les deux personnes les plus puissantes en fonction.

Outre Alain Berset, seul le président en exercice Guy Parmelin (UDC) a gagné en influence depuis 2019, passant de 4% à 21%, selon les personnes interrogées. En revanche, Karin Keller-Sutter (PLR) est en net recul, de 50% à 31%. Viola Amherd (Le Centre) ainsi qu'Ignazio Cassis (PLR) sont considérés comme étant les moins influents.

Le sondage, effectué par l'institut Sotomo pour le compte de la SSR, s'est déroulé du 29 septembre au 3 octobre. Près de 28'000 personnes y ont participé, une partie via le site de la SSR, l'autre un panel recruté en ligne par Sotomo. L'échantillon a été pondéré afin d'être représentatif statistiquement. La marge d'erreur est de +/- 1,3%.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Cancer

Gare à ceux ou celles qui oseraient vous mettre des bâtons dans les roues aujourd’hui ! Pas question de vous laisser faire !!!

Les Sujets à la Une

X