Rejoignez-nous

Suisse

Lacs sous contrôle - Tessin et Suisse centrale sous les orages

Publié

,

le

Avec une certaine détente enregistrée au niveau des lacs, la baignade est à nouveau autorisée sur le territoire neuchâtelois, mais la navigation reste proscrite. (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

La situation restait relativement sous contrôle après les orages et les fortes pluies survenus dans la nuit de samedi à dimanche. De nouveaux orages ont frappé le Tessin et la Suisse centrale dimanche après-midi. Le niveau des lacs est à la baisse.

Des orages se sont à nouveau abattus sur la Suisse samedi. Ils ont déversé de gros grêlons, beaucoup de pluie et des milliers d'éclairs. Entre midi et minuit samedi, 30'000 éclairs ont été enregistrés, a indiqué Meteonews dimanche.

Les intempéries ont été particulièrement fortes en Appenzell, où 33,2 millimètres de pluie sont tombés en dix minutes samedi soir. Il s'agit de l'un des plus importants cumuls de précipitations jamais mesurés en si peu de temps en Suisse. Des dizaines de caves ont été inondées. Il y a également eu des chutes de grêle.

Des photos sur Twitter et sur Internet montraient des localités d'Appenzell Rhodes-Extérieures avec des rues couvertes de grêlons. Dans le canton de Berne, le Seeland a également été particulièrement touché par les orages. La police a reçu 39 signalements en provenance de cette région.

Suisse romande partiellement touchée

En Suisse romande, les orages et la grêle ont aussi atteint la ville de Fribourg et ses communes voisines tard samedi soir. Les pompiers ont dû intervenir à 30 reprises, dont sept fois pour inondations, selon la police cantonale.

La grêle est également tombée dans le Nord vaudois, notamment à Concise et Onnens. Mais très peu d'incidents ont été signalés à la police vaudoise. Vers 19h15, un orage a amené beaucoup d'eau sur la chaussée de l'A5 à hauteur de Grandson. Dimanche matin, du gravier provenant d'un chantier s'est déversé sur une route à Cudrefin.

Dans le canton de Neuchâtel, c'est le littoral ouest qui a principalement été touché. Quelques caves ont été inondées et des voitures grêlées, selon la police cantonale. Du côté du Jura, de Bienne, de Genève et du Valais en revanche la nuit a été calme. La police et les pompiers n'ont pas dû intervenir dans ces régions.

Tessin et Suisse centrale touchés

Les orages ont atteint le Tessin dimanche matin, provoquant de fortes précipitations dans la plaine de Magadino notamment. Ils ont ensuite poursuivi leur route en direction de la Suisse centrale, où des interruptions de lignes ferroviaires ont eu lieu dès le début d'après-midi.

De fortes pluies et de la grêle se sont ainsi abattues sur les cantons de Lucerne et de Schwyz. La police a reçu plus de 400 appels d'urgence, pour la plupart liés à des caves et des routes inondées ou bloquées. Personne n'a été blessé.

Des pompiers ont été déployés dans différentes communes de la région. Le service d'entretien des routes à également eu fort à faire.

Dans le canton de Zoug également, des caves, rues et garages se sont retrouvés inondés, et 140 signalements ont été reçus au centre de contrôle des opérations de la police.

Certains tronçons de route ont été temporairement fermés et, tout comme à Saint-Gall, les pompiers sont déployés en continu. Les fortes pluies ont été accompagnées par endroits de grêle et de vents violents. A Oberägeri (ZG), les rafales ont atteint 93 km/h.

Niveau des lacs sous contrôle

Comme il n'y a pas eu d'averses prolongées, la situation sur le plan des lacs est restée stable, a annoncé SRF Meteo. Selon les relevés de l'Office fédéral de l'environnement, le niveau du lac de Neuchâtel est passé du niveau de danger 4 au niveau 3 dans la matinée.

La vidange du lac se poursuit et son niveau mesuré dimanche à 17h50 atteignait 430,47 mètres, a indiqué à Keystone-ATS l'Organisation de gestion de crise et de catastrophe du canton de Neuchâtel (ORCCAN). Il avait atteint 430,73 mètres lundi à Grandson (VD).

L'ORCCAN continue de suivre l’évolution et se coordonne avec ses homologues bernois, fribourgeois et vaudois en ce qui concerne la navigabilité des Trois lacs qui reste interdite jusqu’à nouvel avis. Les dernières précipitations ont quelque peu ralenti la vidange du lac de Neuchâtel sans générer toutefois de nouvel incident.

Le niveau des lacs de Morat et de Bienne continue également de baisser et se trouve actuellement dans la zone de danger 3. Le tronçon entre le lac de Bienne et l'Emme est lui toujours au niveau 4.

A Bienne, on ne craint pas de nouvelles crues, mais la vigilance reste de mise. Les pompiers et la protection civile sont sur place pour surveiller le lac, a précisé dimanche matin Matthias Ruttimann, responsable de la communication de l'organe de conduite régionale Biel/Bienne.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Économie

Berset plaide en faveur de l'ordre juridique international

Publié

le

Alain Berset a ouvert le Swiss Economic Forum par un plaidoyer en faveur de l'ordre juridique international (archives). (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

L'homme moderne est informé de tout, mais il est de plus en plus désorienté. Dans ce contexte, un petit pays doit miser sur l'ordre juridique international, a souligné jeudi Alain Berset en ouvrant le Swiss Economic Forum à Interlaken (BE).

Le monde s'est énormément accéléré depuis les années 1990, a relevé le président de la Confédération. A cette époque, la situation actuelle - avec la guerre en Ukraine, la montée en puissance d'Etats autoritaires et l'érosion de l'ordre d'après-guerre - aurait été considéré comme une dystopie, a-t-il ajouté.

C'est un énorme défi, en particulier pour la Suisse, qui a été "gâtée" par sa stabilité. Au niveau mondial, la situation est claire: l'ordre juridique international doit prévaloir.

Sur le plan intérieur, l'insécurité doit être l'occasion de se concentrer sur l'essentiel. Depuis la crise financière de 2008, l'économie et la société se sont éloignées. Les mondes politique et économique doivent à nouveau prendre conscience de leurs rôles respectifs.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Percevoir l'aide sociale ne devrait plus être un motif d'expulsion des étrangers

Publié

le

Quelque 745'000 personnes, soit 8,7% de la population, sont touchées par la pauvreté en Suisse, selon les derniers chiffres de l'Office fédéral des statistiques. (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

La perception de l'aide sociale ne doit plus être un motif d'expulsion pour les étrangers. Une alliance a déposé jeudi la pétition "la pauvreté n'est pas un crime", qui demande au Conseil des Etats d'accepter l'initiative éponyme.

La pétition, munie de 16'914 signatures, a été remise jeudi aux Chambres fédérales, a indiqué l'alliance "la pauvreté n'est pas un crime" dans un communiqué. Elle est composée du parti socialiste, d'Unia et de plus de 80 organisations.

L'initiative parlementaire "la pauvreté n'est pas un crime", déposée par la conseillère nationale socialiste Samira Marti (BL), demande qu'après dix ans de séjour en Suisse, la perception de l'aide sociale ne puisse pas être un motif d'expulsion pour les étrangers de Suisse.

Alors que le Conseil national a accepté l'initiative, le Conseil des Etats doit en débattre lundi prochain. Sa commission des institutions politiques avait refusé l'initiative par 7 voix contre 6.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Un suricate est né au Bioparc Genève, une première dans le canton

Publié

le

Un bébé suricate est né le 5 mai dernier au Bioparc Genève. (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Le Bioparc Genève a accueilli le 5 mai dernier la naissance d'un suricate. Après avoir passé les trois premières semaines de sa vie à l'abri dans le terrier, ce petit mammifère originaire d'Afrique passe désormais de plus en plus de temps à l'extérieur.

Le Bioparc Genève se réjouit de cette première naissance dans le canton. Le papa du petit suricate avait été recueilli par le Bioparc en mai 2022. Ce mâle adulte appelé Billy était auparavant détenu illégalement dans un appartement au Tessin. Le propriétaire avait traité l'animal comme un chat.

Billy s'est bien acclimaté à sa nouvelle vie au Bioparc Genève, notamment grâce à la présence de deux congénères, une femelle et un mâle, arrivés en même temps que lui, a précisé jeudi le Bioparc. Une année plus tard, la femelle a donné naissance à un petit suricate. La durée de gestation est d'environ 70 jours.

La femelle et Billy forment un couple dominant, mais le deuxième mâle participe aussi à l'élevage et à la survie du petit, précisent les spécialistes du Bioparc. L'équipe pense que le bébé suricate serait une femelle, mais il n'y a aucune certitude à ce stade.

Le Bioparc Genève a pour mission d'oeuvrer pour la biodiversité, à travers la conservation d'animaux, la biodiversité, la recherche, la sensibilisation à l'environnement et la zoothérapie. Le centre accueille plus de 250 animaux d'environ 85 espèces différentes. Situé à Bellevue, le Bioparc qui est actuellement à l'étroit, va déménager sur le site de Belle-Idée à Thônex.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

La réforme peut aller de l'avant en dépit de grosses critiques

Publié

le

La révision de la loi sur les douanes franchit une première étape non sans difficultés (photo d'illustration). (© KEYSTONE/TI-PRESS/MASSIMO PICCOLI)

La réforme des douanes peut aller de l'avant. Par 100 voix contre 78, le National a accepté jeudi de poursuivre les travaux. Mais de vives critiques ont fusé pour dénoncer un projet mammouth inabouti.

Le PS, le PLR, l'UDC et le Conseil fédéral ont plaidé pour poursuivre les travaux plutôt que de renvoyer le projet, comme le recommandait la commission préparatoire. La réorganisation est un vaste projet qui comprend notamment la numérisation des douanes (projet DaziT), le profil professionnel des douaniers et leur formation, ainsi que le traitement des données personnelles sensibles et la migration.

Il a été décrié à plusieurs reprises, tant par des commissions parlementaires que par une partie du personnel des douanes. "C'est un projet complexe qui touche beaucoup de cercles et qui a donné lieu à moult rapports et co-rapports et à une cascade de propositions d'amendements. Un examen sérieux par le Parlement n'est pas possible en l'état", a indiqué Sophie Gigon-Michaud (Vert-e-s/VD) pour la commission.

Le projet touche à 57 lois différentes, a précisé le rapporteur de langue allemande Markus Ritter (Centre/SG). Il pose de multiples problèmes juridiques et des questions de fond qui doivent être approfondis. Mais pour la majorité, le projet, bien que touffu, ne doit pas prendre davantage de retard.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Capricorne

Vous débordez d'énergie. Votre imagination est sans égale et vos plans sont d’enfer… Continuez sur cette lancée, cassez la routine et foncez en tenant le cap !

Les Sujets à la Une

X