Rejoignez-nous

Suisse

Galenica reprend la distribution des produits Boiron en Suisse

Publié

,

le

Avec Amavita, Sun Store et Coop Vitality (joint-venture avec Coop), Galenica gère le plus grand réseau de pharmacies en Suisse (archives). (© KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER)

Verfora, filiale du grossiste et exploitant de pharmacies Galenica, reprendra la distribution des produits Boiron en Suisse à compter du 1er octobre. Le spécialiste français des médicaments homéopathiques réalise environ 9 millions de chiffres d'affaires en Suisse.

La gamme de Boiron "complète très bien le portefeuille de médecine complémentaire" de Verfora et permet de renforcer sa présence sur le segment de l'homéopathie, précise mercredi la société bernoise. Son produit le plus connu en Suisse est le médicament destiné à soulager les états grippaux, Oscillococcinum.

Du côté de Boiron, un partenariat avec un seul fournisseur offre "une valeur ajoutée intéressante pour les pharmacies, drogueries et les patients", précise le communiqué.

Dans le cadre de cette coopération, les collaborateurs de Boiron seront transférés dans l'organisation de Verfora.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse

Génériques plus chers et originaux moins chers dès juillet

Publié

le

Les prix des médicaments changeront dès juillet (archives). (© KEYSTONE/DPA/HENDRIK SCHMIDT)

Le prix des médicaments sur ordonnance change dès le 1er juillet. Ceux qui coûtent moins de 30 francs seront plus chers, et ceux qui coûtent plus de 30 francs moins chers. Les médicaments en libre accès ne sont touchés que de manière marginale.

Ce changement concerne la part relative à la distribution des médicaments. Celle-ci rémunère les prestations logistiques des pharmacies, des hôpitaux, de certains EMS ou des médecins qui distribuent des médicaments. Elle permet de couvrir une partie des salaires, les coûts d'infrastructure et des transports.

Jusqu'à présent, grâce à cette part, les médicaments onéreux étaient plus rentables. Ce qui n'incitait pas à donner des génériques. Le Conseil fédéral a décidé de mettre les médicaments originaux et les génériques sur un pied d'égalité.

Concrètement, le prix des médicaments originaux diminuera, et celui des génériques augmentera. Ces derniers resteront toutefois moins chers que les préparations originales. Dans l'ensemble, cette mesure doit permettre des économies de 60 millions de francs par an.

Priorité aux génériques

Pour Curafutura, la Fédération des médecins suisses (FMH), la faîtière des hôpitaux H+ et l'association des pharmaciens PharmaSuisse, "cette adaptation corrige la mauvaise incitation actuelle selon laquelle pharmaciens, médecins et services hospitaliers ambulatoires gagnent plus sur le médicament original. La priorité est donc enfin donnée au médicament générique équivalent, mais moins cher".

Pour les quatre faîtières, le nouveau système ouvre la voie à une utilisation accrue des médicaments génériques au niveau collectif. A plus long terme, des économies supplémentaires de plusieurs centaines de millions de francs sont possibles. Cela profitera "aux patients et aux payeurs de primes". Même si ceux qui utilisent déjà des génériques verront leur facture augmenter, déplore la Fédération suisse des patients, par la voie du président de la section romande, le sénateur Baptiste Hurni (PS/NE).

Occasion manquée

De son côté, la seconde faîtière des assureurs, Santésuisse, regrette que le Conseil fédéral ait manqué une occasion de "réduire enfin de manière conséquente les marges de distribution dans le commerce des médicaments et de soulager ainsi de manière significative l'assurance de base".

A l'avenir, les médicaments bon marché, souvent payés directement par les consommateurs, coûteront nettement plus cher. Le Dafalgan devrait voir son prix public bondir de 70%.

Santésuisse rappelle aussi que les prix des médicaments génériques sont bien trop élevés par rapport à l'étranger. Pour sa directrice Verena Nold, des économies de 370 millions de francs sont possible immédiatement et sans perte de qualité en abaissant les prix au niveau moyen des pays de référence (55%).

PharmaSuisse rappelle de son côté que ces médicaments sont délivrés sans ordonnance et ne sont pas concernés par la réforme.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

L'offensive pour la formation des infirmières lancée le 1er juillet

Publié

le

Les infirmières et infirmiers sont sous pression et quittent trop souvent leur emploi après quelques années (archives). (© KEYSTONE/DPA/CHRISTOPH SOEDER)

Les infirmières et infirmiers viennent à manquer, ce qui représente un défi face au vieillissement de la population. Afin d'y faire face, la Confédération et les cantons débourseront près d'un milliard de francs sur huit ans pour leur formation dès le 1er juillet.

Les Suisses ont plébiscité en novembre 2021 l'initiative sur les soins infirmiers. Celle-ci demandait d'une part qu'il y ait suffisamment d'infirmiers diplômés et d'autre part de meilleures conditions de travail.

Ce deuxième pan a été plus critiqué au Parlement. Il doit être réglé dans une loi sur les conditions de travail des infirmiers et fait l'objet d'une consultation. Quant à l'offensive sur la formation, elle entrera en vigueur le 1er juillet.

Davantage de diplômés

La Confédération déboursera 470 millions de francs sur huit ans dès 2024 pour la formation des infirmières et des infirmiers. Les cantons devront mettre une somme équivalente.

Les cantons devront mettre en ½uvre des mesures d'encouragement dans trois domaines: formation pratique au niveau des hôpitaux, EMS et organisations d’aide et de soins à domicile; mesures prises par les établissements de santé pour créer davantage de places de formation pratique; et soutien financier aux hautes écoles et écoles spécialisées pour augmenter le nombre de diplômes.

Les futurs membres du personnel soignant pourront aussi recevoir un soutien financier durant leur formation s’ils ne parviennent pas à assurer leurs moyens d'existence.

Les cantons devront soumettre des demandes de contributions fédérales pour la formation pratique auprès de l'Office fédéral de la santé publique et auprès du Secrétariat d'Etat à la formation pour le soutien aux écoles supérieures.

Facturation directe

Dès le 1er juillet, le personnel soignant pourra aussi facturer directement certaines prestations à la charge de l'assurance obligatoire des soins (AOS), comme des services de conseil ou de soins de base. Ceci vise à valoriser les compétences des infirmiers et à renforcer leur rôle dans le domaine des soins de base. Il s'agit là aussi d'une demande du personnel infirmier.

Si le volume des prestations et les primes d'assurance maladie venaient à augmenter en raison de la facturation directe par les infirmiers à l'AOS, les partenaires tarifaires pourraient négocier un mécanisme de contrôle afin d’empêcher une hausse injustifiée des coûts de la santé, précisait le Conseil fédéral dans son projet.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Six centrales hydroélectriques d'Axpo touchées par les inondations

Publié

le

La mise en service des centrales affectées sera décidée à une date ultérieure. (archive) (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Six centrales hydroélectriques de l'énergéticien Axpo ont été touchées par les inondations dans le Misox aux Grisons. Les installations ont été contrôlées et sont sûres, a assuré le groupe argovien.

Les installations électriques ont été contrôlées et arrêtées, les centrales et leurs lacs de barrages se trouvant dans un état "sûr" et "opérationnel", a souligné le groupe lundi dans un communiqué. Leur mise en service sera décidée à une date ultérieure.

Les centrales d'Officine Idroelettriche di Mesolcina (OIM), de Calancasca, d'Elettricità Industriale (Elin), d'Idro Arvigo et de Tecnicama ont été touchées par les récentes intempéries. Celles d'OIM et de Calancasca ont subi des dégâts "mineurs", mais sont prêtes à redémarrer. Les installations d'Elin ont par contre "subi des dégâts" et ne pourront reprendre du service qu'après des réparations.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Suisse

L'ex-star du foot Ronaldinho ouvre son restaurant à Châtelaine GE

Publié

le

L'ancien international brésilien Ronaldinho a inauguré dimanche son premier restaurant portant son nom, R10 Burger à Châtelaine (GE). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

L'ancienne star du football brésilien Ronaldinho a inauguré dimanche son premier restaurant à Châtelaine (GE). Le local R10 Burger évoque le numéro de maillot de l'artiste du ballon rond.

A son arrivée dimanche pour l'inauguration, Ronaldinho était entouré de fans. Au cours de sa carrière, l'ancien champion du monde 2002 avec la Seleçao et ballon d'or 2005 a joué entre autres pour le FC Barcelone, le Milan AC et le Paris Saint-Germain

Après le football, il s'est notamment tourné vers la musique et a enregistré du rap avec un groupe. En 2020, il avait été détenu puis assigné à résidence plus de cinq mois dans un hôtel au Paraguay, avec son frère et agent Roberto Assis, pour une affaire d'usage de passeports falsifiés.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / dpp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Sagittaire

En vous dispersant comme aujourd’hui, vous allez passer à côté d'une occasion qui se trouve à votre portée. Cessez de jouer les moulins à vent et ouvrez les yeux !

Les Sujets à la Une

X