Rejoignez-nous

Suisse

L'admission provisoire doit être remplacée, recommande la CFM

Publié

,

le

L'admission provisoire laisse les migrants dans l'incertitude. (archives) (© KEYSTONE/GAETAN BALLY)

Les migrants admis provisoirement en Suisse vivent dans l'incertitude, ce qui complique leur intégration. Pour y remédier, la Commission fédérale des migrations (CFM) recommande de remplacer les admissions provisoires par un statut de protection complémentaire.

Le statut de réfugié complémentaire doit offrir une protection aux personnes qui ne peuvent pas prouver qu'elles sont persécutées individuellement, écrit la CFM vendredi. Sont concernées les personnes de régions en crises qui pourraient subir des violences ou de la torture en cas de retour.

Selon la proposition de la CFM, le nouveau statut pourra être abrogé une fois le danger écarté. Les personnes en bénéficiant auraient les mêmes droits que les réfugiés reconnus en ce qui concerne l'accès à la formation, la liberté de voyager, le regroupement familial ou encore l'aide sociale.

Pour la commission, l'intégration rapide joue un rôle décisif et doit commencer dès l'arrivée en Suisse. Cela permet de maintenir l'aptitude à la formation, au travail et au retour et de garantir la capacité d'intégration à long terme.

La Confédération doit aussi tirer davantage parti de l'engagement de la société civile. Sans elle, les capacités d'accueil et d'hébergements seraient épuisées depuis longtemps.

Appel à reprendre les admissions directes

Dans ses recommandations, la CFM préconise en outre que la Suisse s'engage encore davantage au niveau international afin que les personnes en fuite soient mieux protégées le long des routes migratoires. Elle estime qu'une meilleure coopération internationale est nécessaire.

Il faut aussi maintenir des voies d'accès sûre vers le territoire helvétique. La CFM appelle la Suisse à pérenniser sa participation aux programmes de réinstallation du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR). Dans ce cadre, la Suisse s'engage à accueillir un certain nombre de personnes ayant particulièrement besoin de protection.

Mais depuis fin novembre, ce programme d'accueil est suspendu. Il faut que la Suisse le réactive, explique à Keystone-ATS Etienne Piguet, vice-président de la CFM. "Il s'agit d'un nombre restreint de personnes, identifiées par le HCR comme ayant besoin de protection".

A cause du nombre élevé de requérants arrivant en Suisse, les cantons s'étaient opposés à sa reprise en février. Pour M. Piguet, il ne faut pas mélanger les deux. "Ce ne sont pas ces programmes qui posent problème."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey

Connor Hughes grandit en même temps que Lausanne

Publié

le

Connor Hughes a fait un bon match et il a été aidé par Andrea Glauser (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Pour égaliser à 2-2 en finale de National League, le LHC a dû réaliser un grand match. Andrea Glauser et Connor Hughes ont été déterminants.

Pour battre Zurich 5-2, il n'y a pas de miracle, il faut sortir un match quasi parfait. Et c'est ce que le LHC a réussi mardi soir devant son public. Un public bruyant qui a porté ses Lions tout au long de la partie. Et surtout lors de ce 3 contre 5 à la fin de la période médiane. En avance de deux buts (3-1), les Vaudois sont parvenus à préserver ce score au moment de la deuxième pause.

"C'était incroyable durant cette phase, je dois à Glauser un six-pack de bières", glisse Connor Hughes avec le sourire. Le portier lausannois fait référence à l'arrêt de la 39e lorsque la cage est vide et que le Fribourgeois bloque l'envoi zurichois qui aurait permis au "Z" de revenir à 3-2. C'est un peu comme la canne de Rudolfs Balcers lors de l'acte III à Zurich, lorsque Fabian Heldner a une chance d'égaliser à 3-3 à la 51e.

"J'ai vraiment senti le public derrière nous lors de ces minutes-là, se remémore Hughes. On aurait dit un quatrième joueur sur la glace pour nous aider. Honnêtement, il ne me semble pas qu'on leur a trop donné durant cette double infériorité numérique, on les a bien laissés sur l'extérieur. Je ne sais même pas combien de tirs ils ont mis sur notre but, mais je dirais qu'il n'y en a pas eu tant que ça. On a vraiment bien tenu notre système."

Meilleur que Hrubec sur ce match

Alors que l'on imaginait Simon Hrubec prendre le dessus sur l'inexpérimenté Hughes à ce stade de la compétition, le Canado-Suisse a remporté son duel à distance sur cet acte IV. "J'essaie de jouer mon jeu, note le portier lausannois. Je sais bien que je n'ai pas tellement d'expérience, mais j'essaie de tourner cela à mon avantage. Je ne sais pas si je suis relax ou si c'est plutôt l'adrénaline qui traverse mon corps. Le fait est que ça fonctionne plutôt bien pour l'instant."

Très humble, Hughes évite bien entendu de tirer la couverture à lui et salue le travail de ses coéquipiers avec sincérité: "Je trouve qu'au fil de cette finale, nous sommes meilleurs en tant qu'équipe sur le plan défensif. Je n'ai pas aimé mes deux premiers matches d'un point de vue personnel, c'est mieux allé par la suite, mais je suis sûr que je peux augmenter le niveau."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Play-off: Lausanne égalise contre les Zurich Lions

Publié

le

Les Lausannois se congratulent après le 4-1 (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Lausanne a remporté l'acte IV de la finale des play-off de National League mardi à domicile. Les Vaudois se sont imposés 5-2 face à Zurich pour égaliser à 2-2 dans la série.

Lausanne n'abdique pas! Sur leur territoire, les Lions de Malley ont encore une fois pris le meilleur sur leur adversaire. Une victoire méritée pour une équipe qui possède une impressionnante confiance en elle.

Dans les matches, il y a souvent des événements plus importants que d'autres. Ce quatrième acte fut plutôt riche en buts, mais si Lausanne en est à 2-2 ce soir, c'est aussi parce que le club vaudois a su gérer à merveille la fin de la période médiane. Forcés à jouer en double infériorité numérique pendant 97 secondes pour une pénalité sévère contre Bozon et une canne dans la figure de Juho Lammikko de la part de Cody Almond, les hommes de Geoff Ward ont su faire le dos rond.

Poussés par leur public, les Lausannois ont tenu le choc et ça les a galvanisés pour la suite. Parce qu'il y a notamment eu ce sauvetage d'Andrea Glauser alors que la cage était vide à la 39e. Juste avant ces minutes en désavantage numérique, les Vaudois avaient eu la chance de leur côté puisqu'à la 35e Sven Andrighetto a frappé le poteau.

Simon Hrubec humain après tout

Un autre facteur a pesé lourd dans cette rencontre. Ce que l'on pensait ne jamais arriver s'est produit. Excellent jusqu'à présent dans ces play-off, Simon Hrubec est redevenu humain. Le gardien des Zurich Lions a encaissé deux buts évitables. Et ce sont deux réussites qui ont eu un véritable impact sur la partie.

A la 25e, le portier tchèque a laissé filer le puck sur un lancer excentré de Robin Kovacs et Lausanne a pu prendre deux longueurs d'avance. Mais c'est surtout sur le 3-1 de Tim Bozon à la 34e que le Tchèque s'est troué. Et ce goal est intervenu 128 secondes après la réduction du score des Zurichois, soit juste quand ces derniers pouvaient profiter d'un évident momentum pour faire douter les Lions de Malley.

Les Lausannois ont classé l'affaire en power-play à la 51e grâce à Jiri Sekac. Et ce n'est pas la réussite tardive de Denis Hollenstein à la 58e qui est venue remettre en cause l'issue de la partie. Surtout que le LHC a pu inscrire le 5-2 dans la cage vide par Cody Almond.

Les deux équipes vont donc se retrouver jeudi à 20h à Zurich pour un acte V et les Lions de Malley ont l'assurance de disputer une dernière partie devant leur public samedi soir pour une sixième manche forcément décisive, d'un côté comme de l'autre.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Personne ne devine la bonne combinaison de l’Euro Millions

Publié

le

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante à l'Euro Millions mardi soir (image symbolique). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante à l'Euro Millions mardi soir. Pour gagner, il fallait jouer les numéros 6, 9, 11, 32 et 49 et les étoiles 2 et 10.

Lors du prochain tirage vendredi, 148 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande. Cette loterie transnationale est proposée dans douze pays européens, dont la Suisse et le Liechtenstein.

https://jeux.loro.ch/games/euromillions

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

LHC-ZSC: Lausanne remporte le match et revient à 2-2

Publié

le

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Balance

Veillez à préserver la sensibilité des personnes qui vous approchent ce jour, sinon vous pourriez subir les conséquences de vos emportements.

Les Sujets à la Une

X