Rejoignez-nous

Suisse

Le Conseil fédéral prépare la visite de Guy Parmelin à Bruxelles

Publié

,

le

Le Conseil fédéral a préparé lundi matin la rencontre de Guy Parmelin avec Ursula von der Leyen vendredi à Bruxelles. (ARCHIVES - ©KEYSTONE/GAETAN BALLY)

Le Conseil fédéral a fixé le mandat confié au président de la Confédération Guy Parmelin en vue de sa visite à Bruxelles vendredi. Le porte-parole du gouvernement André Simonazzi n'a cependant pas donné de détails sur le contenu des discussions.

"Le Conseil fédéral a tenu lundi matin une séance dédiée à la préparation de la rencontre présidentielle" vendredi à Bruxelles, a indiqué à Keystone-ATS M. Simonazzi. Les entretiens avec la présidente de la commission européenne Ursula von der Leyen ont pour objectif de "reprendre les entretiens au niveau politique", avait-il relevé vendredi dernier.

Le président de la Confédération avait lui-même précisé dans la presse dominicale qu'il ne prévoyait pas de coup d'éclat. "Je ne vais pas jouer les Boris Johnson", avait déclaré le Vaudois interrogé par le Matin Dimanche, ajoutant: La Suisse ne veut pas "sortir d'un accord, mais trouver une solution pour le développer".

Il ajoutait que le Conseil fédéral réfléchit "depuis longtemps" à des alternatives au cas où l'accord institutionnel avec l'UE échouerait.

Le gouvernement souhaite apporter des modifications à l'accord sur trois points: la protection des salaires, la directive sur la citoyenneté européenne et les aides d'Etat. Les négociations ont commencé en 2014 et le projet d'accord est sur la table depuis 2018.

Lettre des villes

Dans une lettre au Conseil fédéral, les villes demandent au gouvernement de prendre une décision rapide sur l'accord-cadre institutionnel. En tant que centres économiques, de formation, de recherche et de culture, elles ont besoin de relations stables avec l'UE, soulignent-elles lundi.

"Il est crucial pour les villes d’une part que les accords bilatéraux actuels conclus avec l’UE puissent être développés et de l’autre qu’il reste possible d’en conclure de nouveaux", selon l'Union des villes suisses. Si le Conseil fédéral décide d'abandonner l'accord-cadre, il doit montrer les alternatives qu'il entend mettre en oeuvre pour poursuivre la voie bilatérale.

Cantons inquiets

Dans la presse du dimanche, les cantons ont aussi mis en garde contre une rupture précipitée des discussions, invoquant leur droit de regard constitutionnel sur cet important dossier.

"Nous avons le droit d'être informés par le Conseil fédéral avant qu'il ne prenne des décisions définitives", a indiqué Christian Rathgeb, président de la Conférence des gouvernements cantonaux, dans la NZZ am Sonntag.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vaud

Tour de Suisse dames: encore Demi Vollering

Publié

le

Demi Vollering: une vraie razzia sur le Tour de Suisse (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

La Néerlandaise Demi Vollering a remporté le Tour de Suisse dames au terme de la 4e et dernière étape qu'elle a gagnée. Elle succède au palmarès à la Bernoise Marlen Reusser, absente cette année.

Cette ultime étape, avec départ et arrivée à Champagne après 127,5 km vallonnés à travers le Jura vaudois et neuchâtelois, n'a pas remis en question la victoire de Demi Vollering, malgré quelques attaques de ses rivales. Les quatre premières du classement général se sont isolées en tête dans le final et ont lutté pour la victoire du jour.

Au sprint, la détentrice du maillot jaune n'a laissé aucune chance à ses compagnes d'échappée pour s'adjuger une troisième victoire en quatre jours. Elle a devancé l'Italienne Elisa Longo Borghini, l'Australienne Neve Bradburry et la Polonaise Katarzyna Niewiadoma. La Suissesse Steffi Häberlin a pris une belle cinquième place à 42 secondes.

Au général final, Demi Vollering précède Neve Bradburry de 1'28 et Elisa Longo Borghini de 1'30.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Les Etats-Unis retardent la livraison de Patriot à la Suisse

Publié

le

Le système de défense antiaérienne américain Patriot (archives). (© KEYSTONE/DPA/AXEL HEIMKEN)

Les Etats-Unis ne livreront pas de missiles Patriot à la Suisse pour le moment. Les Américains veulent d'abord fournir l'Ukraine. Armasuisse ne sait pas combien de temps la Suisse devra attendre pour recevoir ces engins de défense aérienne.

Les livraisons du type d'armement concerné à la Suisse seront retardées par une décision du gouvernement américain et ne pourront vraisemblablement pas avoir lieu comme prévu, a indiqué mardi l'Office fédéral de l'armement (Armasuisse), interrogé par Keystone-ATS, revenant sur une information du "Blick" mardi.

Il n'est toutefois pas encore possible de se prononcer sur les conséquences exactes pour les livraisons destinées à la Suisse. Selon Armasuisse, le type de système de défense aérienne basé au sol Patriot concerné est le missile PAC3 MSE, qui a été approuvé par le Parlement avec le message sur l'armée 2023, et non pas la version PAC2 GEM-T, acquise avec le message sur l'armée 2022.

La date d'introduction du type d'arme supplémentaire indiquée dans le message sur l'armée 23 était 2030 et 2031. L'acquisition a été planifiée en conséquence. La situation montre que "la Suisse a de nouveau besoin d'une industrie d'armement forte et que nous devons diversifier nos achats auprès des fabricants et des pays", poursuit Armasuisse.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Économie

Droit de préemption: les élus peinent à fixer toutes les modalités

Publié

le

L'Etat de Vaud disposera d'un fonds cantonal de 20 millions de francs pour pouvoir exercer son droit de préemption (photo symbolique). (© Keystone/CHRISTIAN BRUN)

Les modalités du droit de préemption de l'Etat de Vaud pour des biens immobiliers, lorsque celui-ci est cédé par une commune, ont de la peine à accoucher. Après deux débats, le Grand Conseil n'a pas réussi mardi à fixer toutes les règles de ce droit subsidiaire. Un fonds cantonal de 20 millions de francs, et non de 40 millions comme le voulait la gauche, sera toutefois créé.

Après un vote à une voix près lors du premier débat, celui du deuxième débat a été un poil moins serré. La version du Conseil d'Etat à 20 millions de francs, soutenue par le PLR et l'UDC, l'a emporté cette fois-ci de quatre voix (70 contre 66). Une autre proposition de la gauche radicale, à 65 millions, avait été écartée lors du débat précédent.

Depuis 2020, les communes vaudoises ont le droit d'acquérir en priorité un bien-fonds (bâti ou non bâti) afin de créer des logements d'utilité publique (LUP), soit à loyers abordables. Elles ont aussi la possibilité de transmettre ce droit au canton si, par exemple, elles ne disposent pas de l'argent nécessaire.

Pas d'accord sur le nombre de LUP

Le canton aura alors 20 jours pour agir (délai de 40 jours refusé au plénum). Mais pour cela, il doit disposer d'un fonds pour payer le vendeur et indemniser l'acquéreur évincé. D'où la création du fonds cantonal, qui, s'il est utilisé, sera reconstitué par la vente ultérieure des biens-fonds acquis dans le cadre de l'exercice du droit de préemption cantonal.

Les parlementaires devaient aussi définir d'autres modalités. Ils se sont prononcés en faveur d'une institution d'une commission de sept personnes, chargée d'examiner la pertinence de l'achat d'un bien immobilier.

Ils n'ont pas réussi, en revanche, à se mettre d'accord sur un seuil minimal LUP au-dessous duquel l'Etat ne devrait pas préempter. Quatre, huit, douze ou quinze? La balance penchait plutôt pour quatre ou huit. Un troisième débat sera nécessaire la semaine prochaine pour trancher.

Assainissement énergétique

D'autres règles ont été déterminées dans le décret, comme le fait que la Commission des finances, sur saisine du Conseil d’Etat, se prononce sur l'approbation de l'acquisition d'immeuble effectuée. Les députés ont aussi décidé de permettre à des investisseurs privés de pouvoir réaliser des LUP si l'Etat ne les réalise pas lui-même (par voie d'appel d'offres public).

Enfin, les biens-fonds préemptés et acquis par l'Etat devront être obligatoirement assainis énergétiquement dans un délai de dix ans dès la date de l'achat.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

La Tour-de-Peilz devra élire un nouveau municipal

Publié

le

Le conseil municipal de La Tour-de-Peilz fonctionne actuellement à trois au lieu de cinq (image d'illustration). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La Municipalité de La Tour-de-Peilz doit se trouver un nouveau collègue. Les citoyens boélands sont appelés aux urnes le 22 septembre prochain à l’occasion d’une élection complémentaire. Elle fait suite à la démission du PLR Alain Grangier, hospitalisé depuis le mois de novembre.

Les citoyens de la Tour-de-Peilz sont attendus aux urnes. Ils devront élire un nouveau municipal le 22 septembre prochain à l’occasion d’une élection complémentaire. Elle fait suite à la démission, annoncée aujourd’hui, du municipal Alain Grangier. L’ancien syndic est hospitalisé depuis le mois de novembre suite à une hémorragie cérébrale. L'homme est engagé en politique à la Tour-de-Peilz depuis son entrée au Conseil communal en 1993. C'est ainsi un ponte qui se retire de la Municipalité. On écoute Sandra Pasquier, syndique de la commune.

Sandra PasquierSyndique de La Tour-de-Peilz

Cette nouvelle intervient alors qu’une autre municipale s’est temporairement retirée il y a dix jours. Elise Keiser a révélé être atteinte d’un cancer et devoir prendre du repos durant au moins trois mois. Une des plus grandes villes de la Riviera n’est donc pilotée que par trois municipaux.

Sandra PasquierSyndique de La Tour-de-Peilz

L’annonce de cette élection complémentaire est donc accueillie avec soulagement au sein de la Municipalité. On retrouve la syndique Sandra Pasquier.

Sandra PasquierSyndique de La Tour-de-Peilz

Cette élection complémentaire se tiendra donc le 22 septembre prochain. Un dimanche chargé pour la Riviera puisque les citoyens de Montreux et Veytaux se prononceront, eux, sur le projet de fusion.

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Capricorne

Les nuages se dissipant, vous êtes face à des opportunités à saisir et des démarches à entreprendre. Ne laissez pas passer ces occasions !

Les Sujets à la Une

X