Rejoignez-nous

Suisse

Le robot Anymal de l'EPFZ maîtrise encore mieux le tout-terrain

Publié

,

le

Le robot Anymal de l'EPFZ pourrait un jour être utilisé dans des opérations de recherche et de sauvetage. (© EPFZ/Fabian Jenelten, Junzhe He, Farbod Farshidian, Marco Hutter)

Sols glissants ou éboulis, le robot Anymal de l'EPFZ surmonte tous les obstacles. Ses concepteurs l'ont doté d'un nouveau système de commande qui lui permet de se déplacer encore mieux qu'auparavant en terrain difficile.

C'est ce que rapportent les chercheurs en robotique de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) dans leur étude, publiée mercredi dans la revue Science Robotics.

"Pour les tests, nous avons reproduit des environnements difficiles, tels qu'on les rencontre par exemple après des catastrophes naturelles, où les débris peuvent continuer à se désintégrer lorsqu'on marche dessus, ou sur des chantiers, où les taches d'huile rendent les surfaces glissantes", explique Fabian Jenelten, premier auteur, interrogé par l'agence de presse Keystone-ATS.

Le parcours de test comprenait par exemple des poutres étroites, des caisses hautes, une plaque qui basculait vers l'avant lorsqu'on marchait dessus, une planche à roulettes, une plaque glissante et un bloc de mousse.

Selon les chercheurs, Anymal se déplaçait mieux qu'avant sur chaque terrain grâce au nouveau système de commande et, s'il trébuchait, il se rattrapait facilement. Pour parvenir à ce résultat, les chercheurs en robotique ont combiné deux méthodes de commande différentes.

Entraînés dans le monde virtuel

La première, appelée apprentissage par renforcement, peut être comparée à un enfant qui apprend par l'expérience, précise M. Jenelten. Pour ce faire, le robot se déplace dans le monde virtuel sur différents terrains. Chaque fois qu'il fait quelque chose de bien, il reçoit une sorte de récompense.

Pour obtenir plus rapidement une grande quantité de données, les chercheurs ont envoyé 4000 robots de ce type en parallèle sur un terrain virtuel pendant deux semaines, tous connectés au même "cerveau".

Dans le même esprit, la deuxième méthode est celle de la mère de l'enfant qui lui dit où poser le pied. Le robot établit ainsi une carte de son environnement, sur laquelle il voit où il y a des trous dans le sol et où se trouvent les marches d'escalier.

Mais dès que la visibilité est réduite, par exemple à cause du brouillard ou du sable, cette méthode atteint ses limites. C'est pourquoi les scientifiques ont décidé de combiner les deux apprentissages. Le robot peut ainsi planifier très précisément où il pose le pied, mais il sait aussi très bien se rattraper s'il glisse.

Inspiré du monde animal

L'équipe de l'EPFZ travaille depuis plusieurs années sur Anymal. Le robot avait déjà démontré ses capacités en 2022 en gravissant un parcours de 2,2 kilomètres sur l'Etzel (SZ), au-dessus du lac de Zurich, dans le temps imparti par les panneaux de randonnée.

L'engin ressemble à un chien et pèse 50 kilos. Il a été doté par les chercheurs de capacités haptiques - propres au toucher - et visuelles qui lui permettent de s'orienter tout en adaptant sa progression aux caractéristiques du sol, des propriétés inspirées du monde animal.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse

Personne ne devine la bonne combinaison de l’Euro Millions

Publié

le

La loterie transnationale Euro Millions est proposée dans douze pays européens, dont la Suisse. (© Keystone/SALVATORE DI NOLFI)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante à l'Euro Millions vendredi soir. Pour gagner, il fallait jouer les numéros 18, 31, 32, 41 et 46 ainsi que les étoiles 1 et 10.

Lors du prochain tirage mardi, 26 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande. Cette loterie transnationale est proposée dans douze pays européens, dont la Suisse et le Liechtenstein.

https://jeux.loro.ch/games/euromillions

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Un potentiel Djokovic-Murray en 8e de finale

Publié

le

Novak Djokovic pourrait retrouver Andy Murray pour son premier match à Genève. (© KEYSTONE/AP/Alessandra Tarantino)

Le tirage au sort du Geneva Open a réservé une jolie surprise à Novak Djokovic, invité de dernière minute au Parc des Eaux-Vives. Dispensé de premier tour, il pourrait affronter Andy Murray en 8es.

L'Ecossais de 37 ans, ancien no 1 mondial et actuel 77e au classement de l'ATP, devra écarter l'Allemand Yannick Hanfmann (ATP 59) lors de son premier match s'il veut fêter ses retrouvailles avec le Serbe. Les deux hommes ne se sont plus affrontés depuis 2017 et une finale à Doha remportée par Djokovic.

Tête de série no 3, l'Américain Taylor Fritz figure dans la même moitié de tableau que les deux vétérans. Le Norvégien Casper Ruud, double vainqueur du tournoi en 2021 et 2022 et tête de série no 2, est quant à lui dans la partie basse avec Ben Shelton (USA/4) et affrontera pour son premier match Rinky Hijikata (AUS) ou un qualifié.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Vibiscum n'a vendu que 9000 billets sur les 18'000 espérés

Publié

le

Annulé cette année, le festival Vibiscum ne sait pas encore comment il va rembourser les festivaliers (archives). (© KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

Au lendemain de l'annulation du festival Vibiscum à Vevey (VD), et alors que les critiques pleuvent, son directeur et fondateur William Von Stockalper revient sur cette décision abrupte. Il reconnaît "un choix terrible" dans une interview accordée à 24 heures.

"La décision a été prise mercredi en fin de matinée. Pour être franc, ça faisait une semaine qu'on y songeait mais on espérait toujours sur un bond important des ventes", raconte-t-il. Le festival espérait vendre 18'000 billets, mais il n'était alors "qu'à la moitié" de son objectif, à deux semaines du début de la manifestation.

"Pour un festival comme le nôtre, la tendance actuelle est à la vente au dernier moment, mais vu les ventes, ça aurait été trop risqué de tout miser là-dessus", reconnaît son directeur.

"Compensation"

La question des remboursements des billets a suscité beaucoup de commentaires jeudi, sur les réseaux sociaux notamment. William Von Stockalper répète qu'il n'y aura pas de remboursement "dans l'immédiat". Il parle d'un dédommagement "sous une forme ou une autre". Et d'ajouter: "Nous planchons sur des solutions, nous ferons tout pour offrir une compensation."

Questionné sur l'ardoise laissée par le festival, déjà déficitaire lors de son édition 2023, il répond: "Des dettes auprès de la Fondation Vibiscum Festival existent encore et ce n'est un secret pour personne." Il indique que si "des prestataires ont des factures ouvertes, ils devront patienter un peu", sa "priorité" allant au remboursement des festivaliers.

Ambition critiquée

Vibiscum est né à l'origine pour soutenir le club de football de la ville, le Vevey-Sports. Une première édition a eu lieu en 2022 au jardin du Rivage, avec IAM en tête d'affiche et 6000 personnes en deux soirs. Le festival a subitement changé de dimension l'an dernier en investissant la place du Marché et en attirant plusieurs grands noms, dont Orelsan et DJ Snake. En trois soirs, la manifestation avait attiré 32'000 personnes.

Son édition 2024 proposait des soirées rap (avec Hamza, Zola et Josman), rock (Shaka Ponk) et électro (Hardwell, Lost Frequencies), ainsi qu'une après-midi classique (Juan Diego Florez).

L'an dernier, plusieurs critiques avaient déjà émergé au sein du secteur musical romand sur l'ambition de ce nouveau festival, notamment sur sa façon de bousculer le marché et de négocier avec les artistes.

Interrogé par 24 heures sur une possible "folie des grandeurs", William Von Stockalper répond que "c'est facile de critiquer". Il relève que le festival a eu de grandes stars "qui nous ont fait changer de dimension. Il a fallu s'adapter à cette nouvelle dimension. On a eu une opportunité, on a décidé de la saisir", indique-t-il, sans exclure de relancer le festival en 2025.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

On connaît presque la liste de joueurs pour l'Euro 2024

Publié

le

©KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi

Murat Yakin a présenté la liste des joueurs qui se rendront au dernier camp de préparation avant l'Euro en Allemagne. Et elle réserve quelques surprises.

C'est tout d'abord le nombre de joueurs convoqués qui a laissé l'auditorium du Musée Olympique bouche bée ce vendredi matin. Ce ne sont en effet pas moins de 38 joueurs qui se rendront à St-Gall. L'effectif comprend 5 gardiens, 13 défenseurs, 8 milieux de terrain et 12 attaquants (liste complète en fin d'article). Un choix que nous explique Giorgio Contini, entraîneur assistant de l'équipe de Suisse.

En effet, seuls 19 joueurs et 2 gardiens seront disponibles dès le 27 mai. Procéder ainsi permettra également à des joueurs comme Zeki Amdouni de se remettre en route. "Il n'a pas joué régulièrement, détaille Giorgio Contini. Ainsi, il bénéficiera de deux semaines intensives avec le groupe."

Une des grandes inconnues, c'est la présence ou non de Denis Zakaria et Breel Embolo en Allemagne. Les deux joueurs sont en effet blessés. Leur situation est gardée à l'œil par Murat Yakin. Ce sont d'ailleurs ces deux joueurs qui risquent d'influencer le nombre de noms, 24 ou 26, sur la liste finale.

Cette liste de 38 joueurs devra donc être fortement réduite dans les semaines à venir. Comment le staff va-t-il procéder?

Giorgio Contini ajoute que 16 à 17 joueurs ont leur place assurée, à moins qu'ils ne se blessent dans l'intervalle. Alors que d'autres savent déjà qu'ils quitteront le camp avant le match contre l'Estonie prévu le 4 juin. Alors, tout est une question de communication avec les joueurs.

Au final, 4 à 5 places resteront ouvertes. Peut-être pour des joueurs comme Kwadwo Duah. "Il a marqué beaucoup de buts en Suisse, puis il est parti en Allemagne où il a aussi marqué. Maintenant il évolue en Bulgarie. C'est un championnat qu'on ne suit pas trop, mais je vous garanti que ça joue bien. Ludogoretz a d'ailleurs disputé des matchs européens. Kwadwo, c'est un joueur qui arrive à un âge où il a de l'expérience. C'est une occasion de se montrer", explique l'entraîneur assistant.

Reste une autre surprise dans cette liste. Si les piliers de l’équipe de Suisse comme Yann Sommer, Granit Xhaka ou encore Xherdan Shaqiri sont présents, pas de trace de Cédric Itten ou d’Haris Seferovic. Avec l’incertitude concernant Breel Embolo qui est blessé, cette composition n’est-elle pas risquée?

On connaîtra la liste définitive pour l'Euro le 7 juin. Le premier match de la Nati, ce sera le 15 juin à Cologne. Elle y affrontera la Hongrie.

 

Les 38 joueurs convoqués

Gardiens: Yann Sommer, Marvin Keller, Pascal Loretz, Yvon Mvogo, Grego Kobel

Défenseurs: Fabian Schär, Manuel Akanji, Nico Elevdi, Ricardo Rodriguez, Silvan Widmer, Aurèle Amenda, Ulisses Garcia, Albian Hajdari, Kevin Mbabu, Bryan Okoh, Becir Omeragic, Leonidas Stergiou, Cédric Zesiger

Milieux: Granit Xhaka, Remo Freuler, Michel Aebischer, Uran Bislimi, Ardon Jashari, Fabian Rieder, Vincent Sierro, Filip Ugrinic

Attaquants: Ruben Vargas, Breel Embolo, Noah Okafor, Xherdan Shaqiri, Steven Zuber, Joël Monteiro, Kwadwo Duah, Breel Embolo, Zeki Amdouni, Renato Steffen, Dan Ndoye, Andi Zeqiri

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Capricorne

Une évolution prometteuse vous propulse vers de nouveaux sommets en vous offrant de nouvelles opportunités d'épanouissement professionnel.

Les Sujets à la Une

X