Rejoignez-nous

Suisse

Les trois chaînes de la SSR devront licencier du personnel

Publié

,

le

La SSR lance son 3ème plan d'économie en 2 ans. (©KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Pour parer aux effets de la baisse publicitaire et de la pandémie, la SSR a annoncé un plan d'économies de 50 millions de francs la semaine dernière d'ici 2024, impliquant la suppression de 250 emplois. On connaît mardi le détail selon les régions: la RTS perdra de 50 à 65 postes, la SRF 211 (mais entend en créer 95) et la RSI 46.

La Radio Télévision Suisse (RTS) va devoir économiser 15 millions de francs d'ici à 2024. En cause, la baisse des recettes publicitaires et une hausse des charges. Ce montant correspond à 50 à 65 postes, sur 1518 postes équivalents plein temps.

"Aucun impact majeur n'est cependant prévu pour 2021", a indiqué mardi la RTS, précisant qu'elle ne procédera alors à aucun licenciement lié à ce nouveau programme d'économies. Des licenciements seront toutefois inévitables entre 2022 et 2024, "mais la RTS s'engage à les limiter au maximum en tirant parti du potentiel important de départs à la retraite et de la fluctuation naturelle."

Dès 2022, la RTS va chercher à réduire ses coûts de structure par la modernisation de ses infrastructures et de ses bâtiments. Elle entend aussi faire évoluer ses modes de production conformément au nouveau cadre budgétaire, avec une adaptation de ses grilles de programmes tout en continuant à proposer un programme généraliste en radio, en télévision et sur le digital.

La baisse constante des recettes publicitaires et commerciales de la SSR impose des économies de 10 millions de francs. En outre, la RTS prévoit une hausse des charges de 5 millions d'ici à 2024.

SRF: 116 emplois supprimés d'ici 2022

La radio-télévision alémanique SRF va supprimer 116 emplois à plein temps d'ici 2022. Des cours de recyclage sont aussi prévus pour 100 personnes.

Les suppressions d'emplois se feront en deux étapes: 66 emplois seront supprimés en janvier prochain et 145 à l'automne prochain, a annoncé SRF. Cela représente 211 emplois à plein temps. SRF entend aussi créer 95 nouveaux emplois.

L'entreprise a un besoin urgent de nouveaux profils d'emplois et de nouvelles compétences pour sa transformation numérique, a indiqué la directrice de SRF Nathalie Wappler, citée dans le communiqué. Elle prévoit également de recycler une centaine de personnes. Un budget de formation a été alloué.

RSI: 46 postes à la trappe

La radio et télévision tessinoise RSI va couper 46 postes sur un total de 1039 postes à plein temps au cours des quatre prochaines années. La RSI doit épargner huit millions de francs supplémentaires au total.

Le nouveau plan d'économie prévoit que la RSI devra supprimer 34 postes supplémentaires en plus des 12 déjà rayés de la carte depuis février, a indiqué la chaîne italienne du service public. Onze des 12 emplois ont été supprimés grâce à des départs naturels et des retraites anticipées.

Pour la suite des opérations, la RSI ne peut exclure des licenciements. La pyramide des âges à la RSI pourrait toutefois jouer en faveur des journalistes plus jeunes, car 70 salariés atteindront l'âge de la retraite entre 2021 et 2024.

3e train d'économies en deux ans

Pour expliquer ce nouveau train d'économie - le 3ème en deux ans - et de licenciements, Gilles Marchand, le directeur général de la SSR, évoquait la semaine dernière la conjonction de problèmes structurels avec la baisse de la publicité - 100 millions de francs en 3 ans - et conjoncturel avec la crise du coronavirus.

Pour rappel, 70% des moyens sont générés par le marché alémanique, qui en garde 40%; 4% par la Suisse italienne qui en utilise 20 % et 23% par la Suisse romande, qui en reçoit 32%.

Le Conseil fédéral a annoncé récemment qu'il relevait le plafond de la redevance de la SSR de 50 millions de francs pour 2021. "Ce n'est pas rien, mais ces 50 millions compensent une coupe d'exactement le même montant. La redevance est maintenant stable, mais cela ne règle en rien les problèmes commerciaux", avait expliqué Gilles Marchand

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse

Un résultat opérationnel annuel à l’équilibre pour la SSR en 2023

Publié

le

La SSR a enregistré des résultats équilibrés l'an dernier. (© KEYSTONE/GAETAN BALLY)

La SSR clôture l’exercice 2023 avec un résultat opérationnel annuel de 2,2 millions de francs. Ce résultat équilibré a pu être atteint malgré des recettes commerciales toujours en baisse. Les chaînes de la SSR maintiennent des taux d’audience stables.

Les émissions des unités d’entreprise de la SSR arrivent quant à elles nettement en tête des classements nationaux sur la qualité, poursuit le média de service public dans un communiqué vendredi.

Malgré l’absence d’événements sportifs majeurs en 2023, le recul général de l’utilisation linéaire des programmes radio et TV et une forte concurrence internationale, les parts de marché de la SSR restent stables dans l’ensemble. Près de 83% de la population active sur le web âgée de 15 ans et plus en Suisse utilise au moins une fois par semaine une offre de la SSR, à la TV, à la radio ou sur ses sites web, ses applications ou consulte ses contenus sur les réseaux sociaux.

Les performances des offres en ligne sont également restées stables.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Surcharge des autorités cantonales de poursuite pénale

Publié

le

Les autorités cantonales de poursuite pénale souffrent depuis longtemps de surcharge de travail (photo d'illustration). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Les autorités cantonales de poursuite pénale souffrent de surcharge de travail. Pour y remédier, l'assemblée plénière de la Conférence des directrices et directeurs des départements cantonaux de justice et police (CCDJP) propose des mesures vendredi à Berne.

La justice suisse est au bord de l'effondrement avec plus de 100'000 cas en suspens, écrit la CCDJP dans un communiqué vendredi. Les mesures proposées constituent la réponse politique des directrices et directeurs des départements cantonaux de justice et police à cette problématique.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Plusieurs nouveautés au Musée Burnand à Moudon

Publié

le

Une entrée au Musée Burnand à Moudon offre un billet pour le MCBA à Lausanne, où est exposé le célèbre "Taureau dans les Alpes" (archives). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Le Musée Eugène Burnand à Moudon (VD) dévoile samedi une nouvelle exposition consacrée au peintre vaudois. A voir jusqu'au 27 octobre, cet accrochage provisoire est centré sur ses oeuvres liées à la Camargue.

"Le peintre de la lumière relève le défi de reproduire l'éclat du soleil de et du Midi", écrivent les responsables du musée dans un communiqué. Après avoir peint à 23 ans "Les ânes dans le Midi", son premier succès, Eugène Burnand a passé plusieurs étés à Montpellier, où s'était établi l'un de ses frères. Dans la région, l'artiste moudonnois représente surtout "la vie pastorale, rude et libre".

Il s'est aussi lié d'amitié avec le poète provençal Frédéric Mistral, dont il a illustré l'édition de 1883 de son poème épique "Mireille". Eugène Burnand a aussi fréquenté Alphonse Daudet et réalisé plusieurs dessins pour accompagner ses contes.

"L'Eugène Burnand qui pendule au gré des saisons entre Vulliens et Paris est bien connu. Plus discret, le pan de sa vie méridionale mérite davantage d'éclairage, c'est l'ambition de l'exposition 2024", poursuit le communiqué de presse.

Nouveaux apports

Parallèlement, les salles permanentes du musée ont été réorganisées avec deux apports. Un mur est voué à des dessins originaux que l'institution a récemment fait restaurer: ils représentent des épisodes de la vie de saint François d'Assise.

Le second volet est consacré à une autre obsession d'Eugène Burnand, à savoir ses tentatives pour représenter le visage du Christ. Un panneau montre ainsi ses tâtonnements "pour saisir l'essence d'une physionomie divine".

A noter finalement que le Musée Burnand a conclu un accord avec Plateforme 10 à Lausanne. Un billet d'entrée au Musée Burnand offre une entrée gratuite, valable le même jour, pour le Musée cantonal des Beaux-Arts (MCBA), le mudac et Photo Elysée. L'occasion d'admirer deux toiles emblématiques d'Eugène Burnand exposées au MCBA, "Le Taureau dans les Alpes" et "La Prière sacerdotale".

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Économie

Salaires dans la construction: les syndicats sont mécontents

Publié

le

Les syndicats exigent une augmentation substantielle des salaires dans la construction (image d'illustration). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Près de la moitié des travailleurs de la construction n'a pas obtenu d'augmentation de salaire en 2024. Leurs salaires réels ont même baissé de plus de 2%, selon la dernière enquête des syndicats Unia et Syna rendue publique vendredi.

Les travailleurs du bâtiment sont donc "déçus et en colère", ont indiqué les représentants des deux syndicats devant les médias à Berne. Selon eux, le secteur principal de la construction est l'une des rares branches à ne pas avoir accordé d'augmentation générale de salaire à ses employés l'année dernière.

Alors que les carnets de commandes sont pleins et que les chiffres d'affaires atteignent un niveau record, la pénurie de main-d'½uvre qualifiée est plus grave que jamais. Un maçon formé sur deux quitte le métier quelques années seulement après avoir terminé son apprentissage. Motif: des longues journées de travail, une pression croissante et la baisse du pouvoir d'achat.

Les syndicats demandent donc une augmentation substantielle des salaires réels pour cet automne. Cette augmentation doit être supérieure au renchérissement et tenir compte du retard salarial de ces dernières années. Les membres des syndicats fixeront la revendication exacte en juin, une fois que les prévisions du renchérissement se préciseront.

"Des augmentations ont été accordées"

La Société Suisse des Entrepreneurs (SSE) a dit prendre acte des revendications des syndicats.

Elle indique qu'elle mènera ces prochaines semaines "de manière autonome" une enquête nationale sur les salaires. Cela "afin de confirmer, chiffres à l'appui, que les entreprises de construction ont accordé des augmentations de salaire". Ces conclusions seront ensuite intégrées dans les négociations salariales cet automne.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Lion

Sensibilité et nervosité en alternance vous exposent à d’importantes chutes d'énergie. Prenez le temps de de vous occuper de votre petite personne !

Les Sujets à la Une

X