Rejoignez-nous

Suisse Romande

Quelque 400 bénévoles à l'oeuvre en prévision des combats de vaches

Publié

,

le

Des centaines de bénévoles participent au montage de l'arène, des gradins et des autres infrastructures nécessaires pour accueillir la finale de la race d'Hérens (ici en 2017) qui se déroulera dans une semaine sur le site de Pra Bardy à Aproz. (Archives). (© KEYSTONE/DOMINIC STEINMANN)

Les vaches croiseront les cornes à Aproz (VS) les 13 et 14 mai à l'occasion de la finale nationale de la race d'Hérens 2023. L'événement mobilise cinq syndicats d'éleveurs et des centaines de bénévoles.

Il s'agit des syndicats d'éleveurs d'Evolène, de La Sage, des Haudères, d'Hérémence et de St-Martin. C'est ainsi toute une région - le Haut Val d'Hérens - qui s'active pour cet événement devenu de plus en plus imposant au fil des ans, indique à Keystone-ATS Florian Pannatier, responsable presse de la manifestation.

Les bénévoles sont les maillons indispensables de chaque édition. Cette année, ils sont quelque 400 à assurer le montage des infrastructures durant deux bonnes semaines.

"Le site de Pra Bardy à Aproz, loué pour l'occasion à l'armée, est vierge de tout équipement", rappelle Florian Pannatier. Il s'agit de le doter notamment d'une arène, de gradins, d'une zone pour les bêtes, de cantines, d'une zone parking, d'installations électriques ou encore de toilettes.

Shita absente

Le dimanche 14 mai, jour de la fête des mères, quelque 160 vaches se mesureront dans l'arène. Blessée, Shita, la reine nationale 2022, ne sera pas de la partie, confirme Florian Pannatier.

Il se pourrait bien que le Haut-Valais se déplace en force avec des bêtes capables de l'emporter dans toutes les catégories. Tigra, Metis, Victoire, Saphir ou Toscana ont en effet toutes réussi à obtenir le titre de reine de leur catégorie ce printemps, indique le Race d'Hérens Tour dans un communiqué. Mais Funny ou Comanche, sacrées à la fois reines sur leur alpage et dans l'arène, ou la valdotaine Saventa doivent aussi être suivies attentivement.

Quelques vaches en provenance de l'extérieur du canton participeront aux joutes. Elles feront le déplacement de Panex (VD), Marsens (FR), Pont-la-Ville (FR) ou encore Gempenach (FR).

Intensité et suspense

Fait exceptionnel: Toutes les vaches de première catégorie (les plus lourdes) sacrées reines dans les éliminatoires de l'automne dernier et de ce printemps sont inscrites pour la finale. "Cela augure de combats intenses et de suspense", estime Florian Pannatier.

L'an dernier l'événement a attiré 15'000 spectateurs. La finale des finales qui verra s'affronter dimanche les reines de chaque catégorie est retransmise en direct sur la RTS, et cette année également sur la SRF.

Dénonciation pénale

Ces joutes ne sont pas du goût de tout le monde. En mars dernier, l'association Ecologie et Altruisme a déposé une deuxième dénonciation pénale contre les combats de vaches gestantes auprès du ministère public valaisan pour atteinte à la dignité animale.

Une première dénonciation avait été classée par la justice valaisanne en janvier 2023. Une décision jugée arbitraire par l'association.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Alessandra Keller 2e à Crans-Montana, Schurter et Cie battus

Publié

le

Alessandra Keller a décroché un nouveau podium samedi à Crans-Montana (© KEYSTONE/MAXIME SCHMID)

La victoire a échappé aux vététistes suisses samedi dans la manche de Coupe du monde de Short Track de Crans-Montana. Alessandra Keller a néanmoins décroché une probante 2e place.

Les Helvètes ont en revanche échoué hors du podium dans une épreuve masculine dominée par le champion olympique 2021 de cross country Tom Pidcock. Nino Schurter, 6e à 12'' du Britannique, fut le meilleur d'entre eux. Le Grison a terminé juste devant Filippo Colombo (7e à 13'') et Marcel Guerrini (8e à 14'').

Alessandra Keller n'a pour sa part été devancée que par la Néerlandaise Puck Pieterse samedi. Ce podium, son 14e à ce niveau, permet à la Nidwaldienne de conforter sa première place dans la Coupe du monde de Short Track. Elle tentera de faire encore mieux dimanche à l'occasion de l'épreuve de cross country "classique", dans laquelle Schurter et Cie voudront prendre leur revanche.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

AtleticaGenève: Le relais 4x100 m masculin rate le coche

Publié

le

Le quatuor suisse a manqué son affaire samedi à Genève (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Le relais 4x100 m masculin helvétique a manqué le coche samedi lors du meeting AtleticaGenève.

En quête d'un chrono inférieur à 38''30 pour espérer se qualifier pour les Jeux de Paris, le quatuor Bradley Lestrade/Timothé Mumenthaler/Felix Svensson/William Reais n'a pu faire mieux que 38''96. Un temps synonyme de 2e place derrière les Pays-Bas (38''75).

Dans des conditions bien difficiles en raison de la pluie, le quartette n'est donc pas parvenu à placer la Suisse dans le top 16 du classement mondial de la spécialité, décisif pour l'attribution des deux derniers tickets pour les JO. Il aurait pour cela dû battre le record national, fixé à 38''36.

La période de qualification pour les Jeux prendra fin le 30 juin. Mais d'ici là, la Suisse (18e de ce classement spécifique grâce à un chrono de 38''53 réussi en 2023) n'aura plus guère l'opportunité de ravir aux Pays-Bas (38''30) le 16e et dernier ticket disponible pour le grand rendez-vous de la saison.

Rentrée convaincante pour Werro

Audrey Werro a pour sa part signé une rentrée estivale convaincante en toute fin de programme de ce meeting. La Fribourgeoise de 20 ans, blessée à une cuisse durant sa préparation et contrainte de renoncer aux Européens de Rome, s'est imposée sur 800 m en passant sous les deux minutes (1'59''99). Elle a devancé de 10 centièmes sa rivale valaisanne Lore Hoffmann, 2e.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

A Vevey, une exposition le long d'une ligne de bus

Publié

le

Un bus et neuf abribus seront le cadre original d'une exposition déclinée en dix installations artistiques cet été à Vevey (archives). (© Keystone/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

C'est une exposition originale que propose cet été la Ville de Vevey (VD). Mise sur pied à la suite d'un appel à projets, "Ligne(s) 202" présentera du 28 juin au 23 août dix installations artistiques dans neuf abribus et un bus VMCV de la ligne 202. Tantôt poétiques, ludiques, engagées ou décalées, les oeuvres conçues sur mesure offriront une expérience d'art contemporain singulière au public.

"Les dix artistes et collectifs retenus pour réaliser cette exposition ont relevé avec brio le défi de concevoir des installations bi- et tridimensionnelles uniques dans des infrastructures du quotidien. Le public pourra ainsi se laisser guider à travers un parcours d'oeuvres aussi bien visuelles qu'immersives ou encore performatives", explique la Ville.

Elles seront visibles en tout temps dans les neuf abribus. "Toutes proposent une expérience d'art contemporain in situ autour d'enjeux de société actuels et en lien avec l'espace urbain", est-il souligné.

Grâce à un partenariat avec la compagnie des transports publics VMCV (Vevey-Montreux-Chillon-Villeneuve), l'artiste veveysanne MURZO s'est vue confier la totalité de l'habillage extérieur d'un bus. Son installation, intitulée "Hôte", sillonnera Vevey tout l'été.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Le Musée Ariana expose ses pièces contemporaines

Publié

le

L'exposition "Liberté conditionnelle", au Musée Ariana, présente une centaine d'oeuvres représentatives de la scène céramique actuelle sur plus de 300 acquises depuis 2010 (illustration). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Sous le titre "Liberté conditionnelle", le Musée Ariana, à Genève, expose une centaine d'oeuvres représentatives de la scène céramique actuelle sur plus de 300 acquises depuis 2010. A voir dès vendredi et jusqu'au 2 mars 2025.

La collection contemporaine a évolué considérablement ces dernières années, indique le Musée suisse de la céramique et du verre. Elle se place toujours plus aux croisements des arts appliqués, du design et de l'art contemporain. Ces achats dépendent toutefois de la générosité de mécènes, car le musée n'a pas de budget d'acquisition.

L'exposition dévoile, par thèmes, la diversité de la création actuelle dans la sculpture, l'installation et les contenants. Ce pan de la collection suscite des liens formels, techniques ou expressifs avec les fonds anciens du musée.

Par ailleurs, l'installation "Oh les beaux jours!", de la céramiste et sculptrice Jeanne Rimbert, ouverte depuis le début du mois, évoque la destruction progressive de la civilisation actuelle sur un ton faussement léger et superficiel. Cette oeuvre aux couleurs pop et fluo est présentée jusqu'à fin octobre.

www.musee-ariana.ch

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Bélier

Ne cherchez pas à jouer le porte-drapeau de la vérité, car il n'est pas toujours approprié de la révéler et de plus, est-ce vraiment à vous de le faire ?

Les Sujets à la Une

X