Rejoignez-nous

Suisse Romande

Stratégie d’éducation numérique renvoyée à l'exécutif à Fribourg

Publié

,

le

Les députés fribourgeois ne sont pas opposés à l'essor de l'éducation numérique à l'école, mais ils souhaitent obtenir un certain nombre d'éclaircissements (archives). (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Les députés fribourgeois ont voté mardi le renvoi à son expéditeur de la stratégie d'éducation numérique préparée par le Conseil d'Etat. Sollicitée par la commission ad hoc, la démarche est motivée par la volonté de clarifier le montage financier en particulier.

La demande a été acceptée par 102 voix sans opposition et 1 abstention. Arrêtée à l'unanimité, le renvoi est ressorti après quatre séances de la commission ad hoc. "C'est beaucoup", a reconnu son président, le député PS Pierre Vial. Le sujet est trop délicat pour tenter des "expériences hasardeuses", a-t-il souligné.

Le Conseil d’Etat prévoit de consacrer à la stratégie 68,7 millions de francs, répartis sur cinq ans. Le montant serait utilisé pour la formation, l’accompagnement pédagogique, l’acquisition des équipements informatiques, l’achat des ressources et logiciels pédagogiques ainsi que la gestion et le fonctionnement du programme.

Longue gestation

Le montage financier du projet suscite des interrogations. Les communes devraient être sollicitées pour l’équipement informatique des élèves du degré primaire. L'addition des coûts d’investissement à des coûts de fonctionnement a causé en outre l’étonnement des membres de la commission, a révélé récemment La Liberté.

Dévoilée à fin août dernier par l'exécutif cantonal, la stratégie d’éducation numérique est le fruit d’une longue gestation à Fribourg. Elle a déjà provoqué de très nombreuses réactions, comme des pétitions et lettres. La formation des enseignants est également en question.

Le gouvernement a pris acte de la requête des députés. "La demande de renvoi a le mérite d'accroître la compréhension des enjeux", a constaté le président du Conseil d'Etat Didier Castella, qui porte le dossier en l'absence de sa collègue Sylvie Bonvin-Sansonnens, qui soigne un cancer depuis début novembre.

Impact environnemental

L’éducation numérique fait partie du Plan d’études romand (PER). Il s'agira notamment de déterminer qui du canton ou des communes payera les ordinateurs et les tablettes. De même, le renvoi permettra de préciser quelle est la marge de man½uvre laissée par le PER et le Lehrplan 21 pour la partie germanophone du canton.

Les écoles de langue allemande présentent déjà une expérience en la matière. Les réponses apportées influenceront les montants à investir. L’impact de l’éducation numérique sur les élèves et leur santé devra être par ailleurs davantage documenté. Sans oublier les conséquences écologiques de l’achat de matériel informatique.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse Romande

Neuchâtel: la gauche bien placée pour reprendre la majorité

Publié

le

Le vert'libéral Mauro Moruzzi est le conseiller communal sortant le plus mal élu au 1er tour (archives). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

L'alliance entre le PS et les Vert-e-s pour l'exécutif à Neuchâtel a fonctionné. Si aucun candidat n'a atteint la majorité absolue de 4856 voix, les quatre colistiers arrivent en tête. Le PVL Mauro Moruzzi est le conseiller communal sortant le plus mal élu.

Le député socialiste Jonathan Gretillat est arrivé en tête avec 4386 suffrages, devançant la conseillère communale Nicole Baur (Vert-e-s), la députée socialiste Julie Courcier Delafontaine avec 3876 voix et Johanna Lott Fischer (Vert-e-s) avec 3778 suffrages.

Les conseillers communaux PLR sortants Violaine Blétry-de Montmollin et Didier Boillat recueillent respectivement 2937 et 2717 voix. Mauro Moruzzi (PVL) a obtenu 1830 suffrages, juste devant le patron d'un bar, Gilles Crelier, qui a recueilli 1365 voix, avec sa liste "Oser l'inédit".

Dix-sept candidats étaient en lice. Le moins bien élu est le POP Mathieu Agresta. Le taux de participation s'est élevé à 29,25%. Le nouveau Conseil communal sera connu le 12 mai lors du 2e tour.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse Romande

Un trio européen s'impose, la Team Gruyère troisième

Publié

le

Erik Kärvatn, Oriol Olm Rouppert et Finn Hösch ont gagné la PdG 2024 (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La Patrouille des Glaciers, réduite cette année à son petit parcours, a vu la victoire d'un trio européen. Meilleure formation helvétique, la Team Gruyère a terminé 3e.

Ce sont des Autrichiens, Andreas Mayer, Niels Oberauer et Johannes Lohfeyer, qui ont pourtant franchi la ligne d'arrivée en premier, après 3h21'47 d'efforts. Mais il s'étaient élancés à 4h30, et ont finalement été battus par l'Andorran Oriol Olm Rouppert, l'Allemand Finn Hösch et le Norvégien Erik Kärvatn (3h14'23), tous nés en 2003.

L'équipe gagnante de cette PdG 2024 est partie d'Arolla à 6h30. Nommée "Young Guns", elle affiche pourtant une moyenne d'âge supérieure à celle de la Team Gruyère, 3e à l'arrivée à Verbier après un parcours de 28 km. Yann Livasch (2004), Lucas Pasquier (2004) et Mathieu Pharisa (2005) ont concédé 20'30'' aux vainqueurs.

Meilleure équipe féminine, la Swiss Women Team 2 a échoué au pied du podium "scratch". Caroline Ulrich, Thibe Deseyn et Alessandra Schmid ont pris la 4e place, à 6'59'' de la Team Gruyère. Les deux Vaudoises et la Haut-Valaisanne ont néanmoins manqué leur objectif, à savoir le record dames sur le petit parcours (3h32'07).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

Chasse aux laurelles au bord de la Venoge

Publié

le

Des communes de la région de Morges lancent une opération d'arrachage de laurelles en milieux forestiers (photo d'illustration). (© KEYSTONE/URS FLUEELER)

L'association Région Morges et plusieurs communes avoisinantes (Préverenges, Echandens, Denges, Bussigny et St-Sulpice) lance une opération d'arrachage de lauriers-cerises (laurelles) au bord de la Venoge. Objectif: mettre fin à la prolifération en forêt de cette espèce exotique envahissante dont la présence menace la biodiversité locale.

Les communes invitent leurs citoyens "à participer à l'effort collectif pour la préservation de la nature", écrivent-elles dans un communiqué. Elles leur donnent rendez-vous le 4 mai à Préverenges pour "une demi-journée de mobilisation".

Les laurelles sont fréquemment utilisées comme haies dans les jardins et les parcs. Leur dissémination dans l'environnement est notamment favorisée par les oiseaux. Or, une fois implantées dans les milieux forestiers, "leur croissance rapide et dense perturbe l'équilibre écologique et entrave le rajeunissement des forêts en étouffant les plantes et arbustes indigènes", relève le communiqué. Leurs fruits sont par ailleurs toxiques pour la plupart des animaux.

A noter que le Canton de Vaud a interdit la vente et la plantation des plantes exotiques envahissantes dans le cadre de la loi sur la protection du patrimoine naturel et paysager (LPrPnp), entrée en vigueur en janvier 2023. Une liste sera publiée d'ici cet été et "il est problable" que les laurelles se trouvent dessus, poursuit le communiqué.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Plus de 25 événements à Evaux en fêtes

Publié

le

Plus de 25 événements figurent au programme de la 3e édition d'Evaux en fêtes, de mai à octobre. Découvertes de la nature, spectacles et courses pédestres prendront place dans le parc genevois de 50 hectares (illustration). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Plus de 25 événements figurent au programme de la 3e édition d'Evaux en fêtes, de mai à octobre. Découvertes de la nature, spectacles et courses pédestres prendront place dans le parc de 50 hectares, à cheval sur les communes genevoises d'Onex, de Confignon et de Bernex.

La programmation propose aux enfants - dès 2 ans, selon l'événement - de participer à des jeux de piste en nature, de découvrir les habitants de l'étang ou encore de visiter le potager. Le volet environnemental offre aussi la possibilité de faire analyser le sol de son jardin.

De son côté, le volet culturel comprend un concert à l'étang dans le cadre du festival Les Nuits baroques d'Onex et un spectacle de cirque contemporain programmé par La Bâtie-Festival de Genève. Pour ce qui est du sport, plusieurs courses à pied sont à l'affiche d'Evaux en fêtes, ainsi que des cours sur la méthode Feldenkrais.

www.evaux.ch

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Vierge

Travaillez sur votre confiance en vous, car vos capacités sont exceptionnelles et vous méritez autant de respect que ceux que vous admirez.

Les Sujets à la Une

X