Rejoignez-nous

Football

À Lausanne, le public a repris la direction du stade

Publié

,

le

Il y avait 11'278 supporters à la Tuilière pour voir le LS battre le champion en titre le 17 mars dernier. Quelques heures plus tard, la Vaudoise Aréna était pleine pour encourager le LHC. ©KEYSTONE/Jean-Christophe Bott

C’est la fin de la saison régulière de football. Le Lausanne-Sport a connu une très belle phase. Le club a enchaîné les bons résultats et la Tuilière s’est vue de plus en plus remplie. On fait le point avec le Vice-Président, Vincent Steinmann.

Depuis le 10 février, le LS est quasi invaincu. Sur les 11 derniers matchs, les hommes de Ludovic Magnin ne se sont inclinés que face à Servette et Lugano et ont signé 5 victoires. Une preuve de l’évolution qu’a connue cette équipe. Au début de la saison, il avait fallu attendre la 10e journée de Super League pour voir Lausanne s’imposer, avec avant ça seulement deux nuls pour limiter la casse.

Toute une ville en effervescence

Mieux encore, le Stade de la Tuilière a pu compter sur plus de 11'000 spectateurs lors de la victoire contre Young Boys le mois dernier. Ce sont ensuite plus de 7'000 personnes qui sont venues suivre les rencontres au stade. "Ça fait extrêmement plaisir à voir, s’exclame Vincent Steinmann, Vice-Président du club. C’est parti de ce match extraordinaire contre YB où on va gagner contre le champion. On enchaîne avec un match spectaculaire face à St-Gall. Une victoire ensuite contre GC. C’est extrêmement positif et à l’image de la ville qui vit de grandes émotions du côté du Lausanne-Sport. Mais de très grandes émotions aussi du côté du LHC avec cette patinoire pleine."

Le Lausanne Hockey Club qui dispute sa première finale en National League. Les billets pour ces matchs de playoffs se sont vendus comme des petits pains. Est-ce que l’engouement pour un club crée de l’engouement pour l’autre?

Vincent SteinmannVice-Président du Lausanne-Sport

De belles affluences qui, au stade ou à la patinoire, se font noter au moment où les clubs fonctionnent bien. N’est-ce pas frustrant de voir que le public répond moins présent pour soutenir l’équipe dans les périodes plus difficiles?

Vincent SteinmannVice-Président du Lausanne-Sport

Au-delà des résultats

Le Lausanne-Sport se développe sur le plan sportif, mais aussi sur le plan humain. Ludovic Magnin le soulignait après la victoire contre Zurich. "La différence entre les adversaires et mon équipe, c’était les résultats, la maturité et aussi un peu cette mentalité, cet esprit d’équipe qui était là un peu plus tôt chez les autres parce qu’ils avaient un noyau, analysait l’entraîneur. Nous on n’avait pas trop de noyau donc on a dû travailler beaucoup là-dessus. Et depuis que cette équipe est une équipe, on commence à prendre des points mérités."

Les joueurs ont de plus en plus d’alchimie entre eux sur le terrain. Mais les personnalités commencent aussi peu à peu à conquérir le cœur des supporters. C’est ça aussi qui fait se déplacer la foule. Sauf que pour que cela fonctionne vraiment, il faut pouvoir construire sur le long (ou au moins sur le moyen) terme.

Vincent SteinmannVice-Président du Lausanne-Sport

L’équipe et les résultats, certes. Il y a cependant d’autres aspects sur lesquels le club peut jouer pour attirer le public. En proposant une expérience avant et après le match par exemple. À la Tuilière, l’esplanade devant le stade est toujours empreinte d’une belle atmosphère avant le coup d’envoi et il y fait bon boire un verre ou s’amuser avec les enfants. Mais un point essentiel, c’est l’accessibilité.

Vincent SteinmannVice-Président du Lausanne-Sport

Les kops, véritables cœurs des stades

Le Vice-Président évoque aussi le comportement des supporters. Les choses seraient plus simpe "si on pouvait éviter d’avoir potentiellement une grosse casse par saison, comme on l’a eu avec nos supporters et ceux de Servette." Il admet que la configuration du Stade n’est pas idéale, notamment en ce qui concerne le tracé que doivent emprunter les groupes de supporters. "Mais en même temps, est-ce que c’est vraiment important de vouloir absolument démontrer qui est le plus fort?", s’interroge Vincent Steinmann.

Il est donc question de pacifier cela. Et il y a des cas où tout se déroule dans le calme. Le dirigeant note par exemple la venue des 1'400 supporters zurichois qui sont "arrivés en ville de Lausanne sur la pointe des pieds et sont repartis quasiment sur la pointe des pieds. C’est extrêmement appréciable et positif pour tout le monde." D’autant plus que ces groupes de supporters ont aussi un rôle à jouer dans l’enthousiasme autour des matchs et du club.

Vincent SteinmannVice-Président du Lausanne-Sport

Les kops ont donc un rôle important. Mais les ultras peuvent aussi une source de problèmes. On l’a vu à la Tuilière lors des débordements après le derby lémanique contre Servette. Mais aussi à Genève où les déprédations commises par les fans zurichois dans le stade ont été évaluées à 100'000 francs.

Mais comment faire pour gommer cette part sombre des supporters et ne garder que le meilleur? Les Cantons ont émis il y a quelques jours leur volonté d’introduire des billets nominatifs. Une mesure à laquelle s’opposent les clubs et la Swiss Football League. Pour Vincent Steinmann, "les enjeux, les problèmes, la violence ne sont pas à l’intérieur des stades mais à l’extérieur. Et aujourd’hui, toutes les solutions qu’on nous propose sont à l’intérieur des stades, ce qui paraît un peu dingue." Le sentiment actuellement, c’est donc "qu’on essaie de déplacer le problème à l’intérieur du stade." Le dossier est loin d’être classé.

Trop tôt pour un bilan

Sur le plan sportif, le Lausanne-Sport se trouve maintenant dans le "Relagation Group". Mathématiquement, le maintien du club n’est pas encore assuré. Difficile donc de parler de saison réussie à ce stade.

Vincent SteinmannVice-Président du Lausanne-Sport

Il reste 5 matchs à jouer dans le championnat et donc 15 points à prendre. Les hommes de Ludovic Magnin, avec leurs 40 points, sont assurés de ne pas terminer à la dernière place, synonyme de relégation automatique. C’est Stade Lausanne Ouchy qui est la lanterne rouge avec 23 points. Mais il faut encore se détacher de Grasshopper qui occupe la place de barragiste avec 30 points.

Le prochain match du Lausanne-Sport ce sera à Yverdon le 5 mai. Les Lausannois retrouveront la Tuilière le 10 mai à l’occasion de la réception du FC Bâle.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

On connaît presque la liste de joueurs pour l'Euro 2024

Publié

le

©KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi

Murat Yakin a présenté la liste des joueurs qui se rendront au dernier camp de préparation avant l'Euro en Allemagne. Et elle réserve quelques surprises.

C'est tout d'abord le nombre de joueurs convoqués qui a laissé l'auditorium du Musée Olympique bouche bée ce vendredi matin. Ce ne sont en effet pas moins de 38 joueurs qui se rendront à St-Gall. L'effectif comprend 5 gardiens, 13 défenseurs, 8 milieux de terrain et 12 attaquants (liste complète en fin d'article). Un choix que nous explique Giorgio Contini, entraîneur assistant de l'équipe de Suisse.

En effet, seuls 19 joueurs et 2 gardiens seront disponibles dès le 27 mai. Procéder ainsi permettra également à des joueurs comme Zeki Amdouni de se remettre en route. "Il n'a pas joué régulièrement, détaille Giorgio Contini. Ainsi, il bénéficiera de deux semaines intensives avec le groupe."

Une des grandes inconnues, c'est la présence ou non de Denis Zakaria et Breel Embolo en Allemagne. Les deux joueurs sont en effet blessés. Leur situation est gardée à l'œil par Murat Yakin. Ce sont d'ailleurs ces deux joueurs qui risquent d'influencer le nombre de noms, 24 ou 26, sur la liste finale.

Cette liste de 38 joueurs devra donc être fortement réduite dans les semaines à venir. Comment le staff va-t-il procéder?

Giorgio Contini ajoute que 16 à 17 joueurs ont leur place assurée, à moins qu'ils ne se blessent dans l'intervalle. Alors que d'autres savent déjà qu'ils quitteront le camp avant le match contre l'Estonie prévu le 4 juin. Alors, tout est une question de communication avec les joueurs.

Au final, 4 à 5 places resteront ouvertes. Peut-être pour des joueurs comme Kwadwo Duah. "Il a marqué beaucoup de buts en Suisse, puis il est parti en Allemagne où il a aussi marqué. Maintenant il évolue en Bulgarie. C'est un championnat qu'on ne suit pas trop, mais je vous garanti que ça joue bien. Ludogoretz a d'ailleurs disputé des matchs européens. Kwadwo, c'est un joueur qui arrive à un âge où il a de l'expérience. C'est une occasion de se montrer", explique l'entraîneur assistant.

Reste une autre surprise dans cette liste. Si les piliers de l’équipe de Suisse comme Yann Sommer, Granit Xhaka ou encore Xherdan Shaqiri sont présents, pas de trace de Cédric Itten ou d’Haris Seferovic. Avec l’incertitude concernant Breel Embolo qui est blessé, cette composition n’est-elle pas risquée?

On connaîtra la liste définitive pour l'Euro le 7 juin. Le premier match de la Nati, ce sera le 15 juin à Cologne. Elle y affrontera la Hongrie.

 

Les 38 joueurs convoqués

Gardiens: Yann Sommer, Marvin Keller, Pascal Loretz, Yvon Mvogo, Grego Kobel

Défenseurs: Fabian Schär, Manuel Akanji, Nico Elevdi, Ricardo Rodriguez, Silvan Widmer, Aurèle Amenda, Ulisses Garcia, Albian Hajdari, Kevin Mbabu, Bryan Okoh, Becir Omeragic, Leonidas Stergiou, Cédric Zesiger

Milieux: Granit Xhaka, Remo Freuler, Michel Aebischer, Uran Bislimi, Ardon Jashari, Fabian Rieder, Vincent Sierro, Filip Ugrinic

Attaquants: Ruben Vargas, Breel Embolo, Noah Okafor, Xherdan Shaqiri, Steven Zuber, Joël Monteiro, Kwadwo Duah, Breel Embolo, Zeki Amdouni, Renato Steffen, Dan Ndoye, Andi Zeqiri

Continuer la lecture

Football

La Juventus Turin licencie son entraîneur Massimiliano Allegri

Publié

le

Massimiliano Allegri s'était emporté lors de la finale de la Coupe d'Italie mercredi. (© KEYSTONE/AP/Gregorio Borgia)

La Juventus Turin a annoncé vendredi avoir limogé son entraîneur Massimiliano Allegri. Ce licenciement intervient deux jours après la victoire en Coupe d'Italie de la Juventus face à l'Atalanta (1-0).

Le contrat d'Allegri, sous pression depuis que son équipe (4e) s'est effondrée en championnat, a été résilié en raison de "comportements (...) non compatibles avec les valeurs de la Juventus", a expliqué le club dans son communiqué. Il avait été exclu de la finale, puis s'en était pris à l'un de ses dirigeants durant les célébrations, avant d'insulter et de menacer de frapper le directeur d'un quotidien sportif.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Tuchel quittera bien le Bayern à la fin de la saison

Publié

le

Thomas Tuchel quittera bien le Bayern au terme de cette saison (© KEYSTONE/EPA/ANNA SZILAGYI)

Thomas Tuchel vivra bien son dernier match dans le costume d'entraîneur du Bayern Munich samedi à Hoffenheim pour la dernière journée du championnat d'Allemagne.

Le technicien l'a annoncé vendredi en conférence de presse, mettant fin aux rumeurs d'un éventuel maintien.

"C'est ma dernière conférence de presse à la Säbener Strasse (siège du Bayern Munich). On reste sur l'accord trouvé en février. Il y a encore eu des discussions ces dernières semaines, mais on n'a pas trouvé d'entente pour poursuivre le travail ensemble, et donc on reste sur l'accord de février", a expliqué Thomas Tuchel.

Le Bayern poursuit ainsi sa difficile quête d'un nouvel entraîneur, après avoir annoncé fin février, à la suite d'une série de résultats négatifs, se séparer de Thomas Tuchel au 30 juin 2024, soit un an avant le terme initial du contrat du technicien arrivé au club fin mars 2023.

Depuis sa décision fin février, le Bayern a essuyé de nombreux refus. Le club munichois a d'abord ciblé l'Espagnol Xabi Alonso, sous contrat avec le Bayer Leverkusen jusqu'à l'été 2026 et qui a rapidement fait savoir qu'il continuera la saison prochaine avec le Werkself.

Deux autres refus

La direction munichoise a ensuite jeté son dévolu sur le sélectionneur allemand Julian Nagelsmann, qu'il avait pourtant congédié sans ménagement pour recruter Tuchel. Nagelsmann a préféré prolonger mi-avril son bail à la tête de la Mannschaft, jusqu'au Mondial 2026. Troisième cible du Bayern, Ralf Rangnick a annoncé début mai qu'il poursuivra sa mission de sélectionneur de l'Autriche jusqu'au terme de son contrat à la fin du Mondial 2026.

La direction sportive du club bavarois, incarnée par Max Eberl et Christoph Freund, va donc devoir se remettre en quête d'un nouvel entraîneur pour la saison 2024/25. Le Bayern voudra reconquérir le titre de champion d'Allemagne, cédé pour la première fois depuis 2013, au Bayer Leverkusen de Granit Xhaka, et se hisser en finale de la Ligue des champions qui se déroulera dans son Allianz Arena.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Une première liste de 38 joueurs, avec Embolo et Monteiro

Publié

le

Murat Yakin a dévoilé une première liste élargie comportant 38 noms (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Murat Yakin n'a pas vraiment tranché.

Le sélectionneur de l'équipe de Suisse a dévoilé une première liste élargie de 38 sélectionnés pour le pré-camp d'entraînement en vue de l'Euro, liste qui comprend cinq gardiens. Breel Embolo et Joël Monteiro en font partie, mais pas Haris Seferovic ou Eray Cömert.

Avec un rassemblement qui débutera le 27 mai en l'absence notamment des trois gardiens qui iront à l'Euro (Yann Sommer, Gregor Kobel et Yvon Mvogo) ou de Xherdan Shaqiri, Murat Yakin a voulu s'offrir un maximum de possibilités. Les blessures de Breel Embolo et de Denis Zakaria laissent aussi quelques questions ouvertes.

Joel Monteiro, qui vient de recevoir son passeport, Kwadwo Duah, qui évolue en Bulgarie au Ludogorets Razgrad, ou Bryan Okoh font partie des heureux élus de cette liste élargie. Cedric Itten, Haris Seferovic, Eray Cömert, Dereck Kutesa, Jordan Lotombo, Djibril Sow et Edimilson Fernandes peuvent en revanche tirer un trait sur l'Euro.

Tous les joueurs présents à ce rassemblement ont sur le papier une chance de disputer l'Euro, a assuré Murat Yakin en conférence de presse, à l'exception des deux gardiens Marvin Keller et Pascal Loretz. Le sélectionneur a jusqu'au 7 juin pour annoncer sa liste définitive, qui comprendra 24 noms.

La Suisse disputera deux matches de préparation le 4 et le 8 juin, face à l'Estonie puis à l'Autriche. Elle entamera la phase finale de l'Euro le 15 juin à Cologne face à la Hongrie.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Vierge

Période super favorable pour les étudiants en pleine préparation d'examens, ainsi que pour tous ceux impliqués une formation ou un apprentissage.

Les Sujets à la Une

X