Rejoignez-nous

Vaud

Budget vaudois: 249 millions de déficit prévus pour 2024

Publié

,

le

Le canton de Vaud voit rouge pour son budget 2024. Le Conseil d'Etat table sur un déficit de quelque 249 millions de francs, sur une enveloppe de 11 millions de francs. La ministre des finances, Valérie Dittli, l'a annoncé ce lundi. Lors de sa présentation, elle a qualifié ce budget de fragile.

Un nouveau budget vaudois dans le rouge. La ministre des finances, Valérie Dittli, a présenté ce matin le budget 2024 du canton. Il affiche un déficit de 249 millions de francs, sur une enveloppe de plus de 11 milliards. Un budget qualifié de "fragile" par le Conseil d'Etat, qui a notamment dû composer avec l'inflation et les baisses d'impôt prévues. D'autant que le gouvernement propose une baisse de l'impôt cantonal de 3,5%, mais que le Grand Conseil - qui s'empare du dossier dès mardi - pourrait exiger davantage.
Ce budget respecte de justesse - pour 300'000 francs - le petit équilibre, sans quoi des mesures d'assainissement pourraient se profiler. Ne reste-t-il donc aucune marge de manœuvre au Grand Conseil pour modifier ce budget? Réponse de Valérie Dittli, conseillère d'Etat chargée des finances.

Valérie DittliMinistre vaudoise des finances

Pas sans la BNS

Autre incertitude: les traditionnels versements effectués aux cantons et à la Confédération en lien avec les bénéfices de la Banque nationale suisse. Bien que le Conseil d'Etat ait revu ses espérances à la baisse suite au non-versement de cette année, il a tout de même budgété 172 millions de francs. Pourquoi continuer à graver ces versements dans le marbre? Réponse de la ministre des finances, Valérie Dittli. 

Valérie DittliMinistre vaudoise des finances

Bien que "fragile", ce budget présente tout de même des investissements records, pour un montant global d'1,1 milliard de francs.

Hausse globale

Ce budget affiche une hausse des charges de près de 5% par rapport à celui de l'an dernier. Tous les départements sont concernés. Mais en cette journée d'annonce de la hausse des primes, notons que le canton prévoit 14 millions de plus pour les subsides d'assurance maladie. Subside versé à tout Vaudois qui dépense plus que 10% de son revenu déterminant pour payer ses primes. Valérie Dittli, ministre des finances.

Valérie DittliMinistre vaudoise des finances

En tout, le canton dépense 866 millions de francs pour les subsides d'assurance maladie.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lausanne

Lausanne: une ligne des tl exploitée à 100% par des e-bus en 2024

Publié

le

Inaugurée en 2019 à Lausanne, la ligne 24 qui longe le bord de lac sera à 100% composée d'e-bus en 2024 (archives). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Les deux premiers autobus électriques (e-bus) des Transports publics de la région lausannoise (tl) circulent depuis mi-novembre sur la ligne 24 (Bourdonnette – Tour Haldimand-Lac). Ils seront rejoints par trois autres dans les prochaines semaines. En 2024, cette ligne sera la première du réseau tl exploitée à 100% avec des e-bus à batterie.

Ce premier pas permettra d’éviter chaque année 350 tonnes d’émissions de CO2 sur ce trajet qui longe le bord du lac et dessert le Musée Olympique, le Théâtre de Vidy et le siège du CIO, indiquent les TL lundi dans un communiqué. Et d'ajouter que l’expérience de la ligne 24 sera précieuse pour la mise en oeuvre de la transition de la flotte de bus à l’horizon 2030.

Cette ligne a été choisie pour sa proximité avec le dépôt de Perrelet à Renens, où la recharge des e-bus s’effectue. En outre, sa topographie sans dénivelé permet d’assurer une desserte fiable.

En parallèle, ces cinq e-bus rouleront régulièrement sur d’autres lignes pour analyser leurs performances sur les pentes lausannoises. Les équipes pourront ainsi expérimenter les défis que représentent ces nouveaux véhicules électriques pour l’organisation de l’exploitation et la planification des installations. L’arrivée de nouveaux bus est également l’occasion de tester l’habillage des véhicules.

En amorçant la transition vers des transports publics silencieux et sans émissions directes et locales de CO2, les tl disent s’engager à diminuer l’impact de leur activité sur l’environnement et contribuer aux plans climat du canton et des communes.

En 2022, les tl ont transporté 75% des voyageurs avec des véhicules électriques (métros et trolleybus). Pour autant, 60% de la flotte de véhicules routiers est thermique. Le remplacement de ces 162 bus diesel est prévu au fur et à mesure de leur fin de vie pour maîtriser les coûts et bénéficier des dernières technologies disponibles à l’horizon 2030.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Lausanne

Nouveaux spectacles à Rumine et à la Palud à mi-décembre

Publié

le

Cette année, les illuminations de rue resteront allumées une heure de plus que l'an dernier, jusqu'à 21 heures (archives). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

A Lausanne, le concept des éclairages de Noël est dans une phase de transition. Cette année, un nouveau spectacle son et lumière habillera le Palais de Rumine du 14 au 24 décembre. La traditionnelle projection sur l’Hôtel de Ville, à la Place de la Palud, aura lieu aux mêmes dates. Et pour que fêter ne rime pas avec gaspiller, les illuminations de rue seront éteintes à partir de 21h00.

"La Légende d’Harmonia", spectacle de vidéomapping de 15 minutes, égaiera le Palais de Rumine les 14 et 15 décembre et du 17 au 24 décembre 2023. Le nouveau spectacle "La fabuleuse histoire de Jean-Yves Lablette" sera projeté sur l'Hôtel-de-Ville, à la place de la Palud, aux mêmes dates, avec des horaires alternés, a communiqué la Ville de Lausanne.

Ces animations s’ajouteront aux traditionnelles attractions lumineuses que sont les balançoires à la place de la Louve, le sapin illuminé à la Palud et les décorations de rue.

Afin de ne pas laisser la place de la Riponne dans le noir, le Palais de Rumine sera éclairé du début du mois jusqu'au 13 décembre et du 25 au 31 décembre. Les habituelles décorations lumineuses dans les rues et le sapin à la Palud animeront la ville jusqu'au 3 janvier 2024 jusqu'à 21h00, soit une heure de plus que l'an dernier. La cathédrale sera également illuminée dans des couleurs festives jusqu’à 23h00 durant cette période.

Faible consommation

Les illuminations des Fêtes de fin d’année contribuent de manière importante à l’ambiance festive et consomment peu d’électricité. A Lausanne, les guirlandes et autres décorations sont régulièrement entretenues et remplacées par des modèles plus efficients. Cette année, ils consommeront environ 8000 kWh, soit environ 0,001% de la consommation d’électricité annuelle globale de la ville.

"L’an dernier, dans un contexte de pénurie d’énergie, la Municipalité avait décidé de ne pas les supprimer, mais d’en restreindre la durée et les horaires. Cette année, la situation énergétique est meilleure, mais les efforts doivent se poursuivre", explique Xavier Company, conseiller municipal et directeur des Services industriels de Lausanne (SiL), cité dans un communiqué.

"C’est pourquoi la durée d’éclairage est prolongée d’une heure le soir à 21h00 au lieu de 20h00. La période est fixée, comme l’an dernier du 1er décembre au 3 janvier". Déjà réduit en 2022, le festival Lausanne Lumière n'aura ainsi pas lieu en tant que tel cette année, précise encore la Ville.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

L’année 2024 va commencer avec de probables hausses de loyer

Publié

le

©KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi

Les loyers suisses vont subir de nouvelles hausses. En cause, l'augmentation du taux de référence le 1er décembre dernier. Mais ces hausses peuvent être contestées par les locataires.

Le taux hypothécaire de référence a encore augmenté. Après une première hausse en juin, la deuxième est arrivée le 1er décembre. Il passe ainsi de 1,5 à 1,75%, ce qui autorise les bailleurs de majorer les loyers de 3%.

Cet été déjà, on avait observé des augmentations de loyer en masse. Les préfectures ont en même été débordées. Et les loyers risquent bien de grimper encore en début d’année. Mais les locataires ayant déjà subi une augmentation cet été peuvent-il en recevoir une nouvelle?

Carole WahlenPrésidente de l’ASLOCA Vaud

Le Canton de Vaud n’est pas en reste, même si l’on observe de grandes disparités selon les régions.

Carole WahlenPrésidente de l’ASLOCA Vaud

Ces augmentations sont souvent contestables. Mais comment les locataires peuvent-il agir?

Carole WahlenPrésidente de l’ASLOCA Vaud

Des informations sur les démarches pour contester la hausse de loyer ainsi qu’une lettre type sont disponibles sur le site de l’ASLOCA Vaud. À noter que ces procédures sont gratuites.

Continuer la lecture

Culture

Le futur Musée unique de Sainte-Croix est à bout touchant

Publié

le

Le Musée Baud, consacré aux automates d'art et aux boîtes à musique, est l'une des trois institutions qui se retrouveront dans le Musée de la mécanique d'art et du patrimoine de Sainte-Croix au début 2024. (Archives © KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)

Projet lancé il y a presque une décennie, le Musée de la mécanique d'art et du patrimoine de Sainte-Croix est à bout touchant. Les travaux seront terminés au début 2024, pour déménager les collections des trois musées fusionnés. Il ouvrira ses portes au public au printemps 2024.

Trois musées ne feront bientôt plus qu'un à Sainte-Croix. L'aboutissement de ce projet, qui va réunir sous un même toit le Musée Baud, le Musée des Arts et des Sciences, ainsi que le Centre international de la Mécanique d'Art. Le tout dans l'ancienne fabrique Paillard, actuellement en rénovations.

Un projet, initié il y a désormais presque dix ans par des discussions, qui est à bout touchant.

Diane EsselbornConservatrice du Musée de la mécanique d'art et du patrimoine de Sainte-Croix

Le regroupement de ces trois entitées muséales représente une collection fusionnée d'environ 15'000 objets.

L’objectif du Musée de la mécanique d’art et du patrimoine de Sainte-Croix sera de proposer au final un lieu commun, avec une identité propre, et non trois entités dans un bâtiment.

Diane EsselbornConservatrice du Musée de la mécanique d'art et du patrimoine de Sainte-Croix

Deux expositions permanentes

Une fois le Musée ouvert au public, les visiteurs pourront y découvrir trois parcours d'expositions. Un premier sera temporaire, alors que les deux autres, permanents, retraceront d'une part l'histoire de la ville, de l'autre les différentes facettes de la mécanique d'art.

Concernant les automates et diverses boîtes à musique, il s'agira d'un parcours thématique accessible en visite guidée :

Diane EsselbornConservatrice du Musée de la mécanique d'art et du patrimoine de Sainte-Croix

Pour la partie dédiée à l'historique de la commune vaudoise, un parti pris a été décidé par l'équipe du Musée :

Diane EsselbornConservatrice du Musée de la mécanique d'art et du patrimoine de Sainte-Croix

L'inauguration du nouveau musée est prévue pour la fin du printemps 2024. Elle sera célébrée par un week-end de festivités et de visites guidées.

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Capricorne

Les échanges et le commerce en général sont facilités par la fluidité des rapports. Vous en profitez un maximum et ça vous va très bien !

Les Sujets à la Une

X