Rejoignez-nous

Football

La Pontaise et le Lausanne-Sport, une belle histoire qui prend fin

Publié

,

le

L'histoire du Stade de la Pontaise et du Lausanne-Sport aura duré près de 120 ans. Ici, les supporters fêtaient la promotion en Super League du LS en 2020. ©KEYSTONE/Laurent Gillieron

Une page se tourne dans le football lausannois. Le Lausanne-Sport a très probablement disputé son dernier match au Stade de la Pontaise samedi dernier. Souvenirs.

Le Lausanne-Sport s'était installé à la Pontaise en 1904. À cette époque-là, le club s'appelait encore le Montriond FC. Depuis, Lausanne y aura tout vécu. Des victoires en Coupe de Suisse – le LS remporte d'ailleurs son premier titre le 19 mai 1935, dans son stade, devant 10'000 supporters. Des victoires en championnat – Lausanne y fêtera 7 titres de Champion de Suisse entre 1913 et 1965.

Il y a aussi eu des derbys. Entre Servette et Lausanne tout d'abord. Des matchs qui ont toujours attiré les foules. Le 19 novembre 1961, ce ne sont pas moins de 32'000 personnes qui ont assisté à la rencontre entre les deux grands rivaux. "Il y avait tellement de monde que le public a été contraint de prendre place le long des lignes de touches", peut-on lire sur le site du LS. Il y a aussi eu le premier derby lausannois de l'histoire en Super League. C'était le 21 octobre dernier face à Stade Lausanne Ouchy.

Et puis il y a bien sûr eu des défaites, des relégations (pour des raisons financières en 2002 et 2003, pour des raisons sportives en 2014 et 2018), des promotions (en 2004, 2005, 2011 et 2016).

Les Lausannois possèdent maintenant leur enceinte toute neuve, le stade de la Tuilière, à quelques pas de leur ancien QG. Et la Pontaise est devenue la maison de Stade Lausanne Ouchy. Une situation qui a donc vu les supporters du LS changer de statut. En effet, ces dernières années, lorsqu'ils se rendaient au stade olympique, c'était en tant que visiteurs. Maxime Margairaz, Président de la Confrérie du Lausanne-Sport, nous raconte son sentiment par rapport à cela.

 

Dernière célébration en date à la Pontaise: le maintien en Super League du LS pour la saison 2024/2025. ©KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi

Des instants gravés dans les mémoires

Plus de 100 ans de résidence dans un stade, ça signifie que les supporters y ont aussi leurs souvenirs. "Mon histoire avec le Lausanne-Sport, elle date de ma plus tendre enfance, grâce à mon grand-père et à ma mère surtout, qui m'ont amené aux matchs dès le berceau pratiquement", raconte Maxime Margairaz,. Alors, en toute logique, son premier match, c'était à la Pontaise.

 

Ludovic Magnin, l'entraîneur du Lausanne-Sport, a fait ses premières armes dans ce stade emblématique.

 

On parle en effet de potentiel dernier match du LS à la Pontaise pour deux raisons. La première est sportive. Les Lausannois ont validé leur maintien en Super League alors que Stade Lausanne Ouchy, actuel pensionnaire du stade, est relégué en Challenge League. Les deux équipes ne se rencontreront donc plus.

Et même si à l'avenir, elles devaient se retrouver, ce ne sera probablement pas à la Pontaise puisque le stade est voué à disparaître. La Ville de Lausanne a pour objectif de relocaliser une partie des activités sportives à Vidy et d'augmenter l'exploitation de la Tuilière au cas où le SLO et le LS évolueraient à nouveau tout deux en Super League. Le projet de transformation du Stade de Coubertin a été retiré par la Municipalité après son rejet par le conseil communal. Mais ce n'est qu'une question de temps avant que le stade olympique ne soit délaissé.

La Pontaise sera-t-elle totalement démolie? Seulement en partie? Plusieurs options sont encore sur la table. Dans tous les cas, cela a de quoi émouvoir. On retrouve Maxime Margairaz.

 

Un lieu chargé en souvenirs donc. Quels moments ont le plus marqué Maxime Margairaz?

 

Ludovic Magnin aussi a des images précises en tête lorsqu'on lui demande de se remémorer les bons moments passés à la Pontaise.

 

Les supporters lausannois avaient d'ailleurs préparé un tifo à l'occasion du dernier match du LS à la Pontaise.

Le Lausanne-Sport a maintenant la voie libre pour se créer de nouveaux beaux souvenirs, à la Tuilière, en Super League.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Le Portugal entre en scène face à la Tchéquie

Publié

le

Le Portugal de Ronaldo et Semedo joue entame son Euro mardi. (© KEYSTONE/AP/Luis Vieira)

Le Portugal de Cristiano Ronaldo est le dernier cador à entrer en scène dans l'Euro 2024. Les vainqueurs de l'édition 2016 se frottent à la République tchèque mardi à 21h à Leipzig.

La Seleçao a impressionné durant la phase qualificative, avec dix succès en dix matches. Elle a ainsi parfaitement su réagir après son échec subi en quart de finale du Mondial 2022 face aux surprenants Marocains et le départ de son sélectionneur Fernando Santos.

Désormais placé sous la férule de Roberto Martinez, le Portugal a qui plus est battu la République tchèque à quatre reprises en cinq duels, dont deux fois lors de la Ligue des nations en 2022. Les Tchèques ont fêté leur unique victoire lors de leur premier affrontement, en quart de finale de l'Euro 1996.

L'autre match de ce groupe F, programmé à 18h à Dortmund, mettra aux prises la Turquie, en reconquête après avoir terminé en tête de son groupe de qualification devant la Croatie, et la Géorgie. Entraînés par l'ex-international français Willy Sagnol, les Géorgiens rêvent d'exploit pour la première phase finale de leur histoire dans un grand championnat.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

"Pas d'opération" pour Mbappé, qui s'est cassé le nez

Publié

le

Mbappé a le nez cassé, mais ne subira pas d'opération (© KEYSTONE/EPA/FRIEDEMANN VOGEL)

Le capitaine de l'équipe de France Kylian Mbappé, qui a eu le nez cassé lors du match face à l'Autriche lundi à l'Euro 2024, ne subira pas d'intervention chirurgicale.

"Ça va le faire, pas d'opération", a lâché à des journalistes le président de la Fédération française (FFF) Philippe Diallo en toute fin de soirée.

Star des Bleus, Kylian Mbappé s'est blessé en heurtant violemment l'épaule du défenseur autrichien Kevin Danso en voulant reprendre un ballon de la tête. Il est encore trop tôt pour estimer la durée de son indisponibilité. Mais le fait qu'il ne subira pas d'opération est rassurant tant les images filmées sur la pelouse du stade de Düsseldorf étaient impressionnantes.

Le capitaine des Bleus, nez en sang, avait dû quitter ses coéquipiers à la 86e minute. "Je ne peux pas donner d'éléments précis, parce que je n'en ai pas", avait dit Didier Deschamps en conférence de presse, ajoutant que son capitaine était "entre les mains du staff médical".

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

La France s'en contentera

Publié

le

Mike Maignan a effectué une parade décisive devant Christoph Baumgartner, juste avant que la France ne prenne les devants grâce à un autogoal autrichien. (© KEYSTONE/EPA/CHRISTOPHER NEUNDORF)

Loin de convaincre pleinement, la France a entamé l’Euro par le bon bout. Elle s’est imposée 1-0 à Düsseldorf devant l’Autriche sur un autogoal du malheureux Maximilian Wöber (38e).

Le sort est bien cruel pour les Autrichiens. Deux minutes seulement avant la déviation fatale dans sa propre cage du défenseur du Borussia Mönchengladbach, Mike Maignan avait sauvé son camp. Le gardien a eu le bon réflexe devant Christoph Baumgartner. Buteur contre la Suisse à St. Gall neuf jours plus tôt, l’attaquant de Leipzig a sans doute manqué de conviction dans son dernier geste.

Mais sans la parade de Maignan, l’histoire de ce match n’aurait pas été la même avec des Français trop souvent bousculés dans l’impact physique. Les Bleus doivent impérativement élever le curseur pour être au rendez-vous de la finale de Berlin le 14 juillet.

Au lendemain de sa prise de position contre les extrêmes en France, Kylian Mbappé fut l’acteur majeur de cette rencontre. Le capitaine des Bleus a tout d’abord sonné la charge avec une première occasion à la 8e minute avant d’être à l’origine de l’autogoal de Wöber grâce à un débordement imparable. Sa fin de match fut plus rocambolesque avec une sortie sous les sifflets des supporters autrichiens pour une réaction trop théâtrale après un choc dans un duel aérien avec le Lensois Kevin Danso

Didier Deschamps a vraiment donné les clés de l’équipe à Kylian Mbappéavec un système de jeu tourné exclusivement pour lui avec l’espoir que le retour de l’extraordinaire Ngolo Kanté veillera à l’équilibre de l’équipe. Le calcul est risqué. Mais pour l’instant il est gagnant.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

La Belgique trébuche face à la Slovaquie

Publié

le

Amadou Onana (en rouge) et la Belgique sont tombés sur un os pour leur premier match de l'Euro. (© KEYSTONE/AP/Themba Hadebe)

Deuxième surprise dans le groupe E de l'Euro. Après la victoire de la Roumanie contre l'Ukraine (3-0), la Slovaquie a battu la Belgique à Francfort lundi (1-0).

Ce sont pourtant les Belges qui ont réalisé un départ canon, emmené par un Jérémy Doku bien décidé à faire des différences sur son côté droit. Romelu Lukaku a toutefois raté la balle du 1-0 après une percée décisive de l'ailier de Manchester City.

Un peu trop en confiance, Doku a ensuite tenté un dribble dangereux près de son poteau de corner. Juraj Kucka a hérité du cuir dans la surface et son tir, renvoyé par Koen Casteels, le suppléant de Thibaut Courtois devant le but belge, est tombé dans les pieds d'Ivan Schranz. L'attaquant slovaque, du plat du pied, a plongé les Diables Rouges en plein doute (7e).

La VAR contre Lukaku

Muet lors de la phase de groupes du dernier Mondial qui avait vu la Belgique sortir prématurément, Romelu Lukaku ne s'est pas remis en confiance. Après son raté initial, il a perdu un face-à-face avec Martin Dubrovka (42e), avant de voir son but égalisateur être annulé par la VAR pour une position de hors-jeu (56e).

Et lorsque le buteur de l'AS Rome a repris victorieusement un bon service de l'entrant Loïs Openda en fin de match (86e), la VAR est à nouveau intervenue pour sanctionner une main du passeur décisif. Si elle veut éviter un nouveau camouflet dans une grande compétition, la Belgique devra se ressaisir samedi contre la Roumanie.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Vierge

En pleine élaboration de projets, il est important d'agir avec discernement lors de vos interactions avec vos collègues en tenant compte de leurs opinions.

Les Sujets à la Une

X