Rejoignez-nous

Lausanne

L'opéra de Lausanne rendra hommage à Offenbach et au Major Davel

Publié

,

le

Maquette des décors des "Contes d'Hoffmann" d'Offenbach qui sont au programme de la saison 19/20 de l'Opéra de Lausanne. (Photo: Stefano Poda)

Hommages à Offenbach pour le bicentenaire de sa naissance et création inédite autour du Major Davel seront les moments forts de la très riche saison 2019-2020 de l'Opéra de Lausanne. Une saison révélée ce matin qui met la voix à l'honneur et la diversité des genres.

L’Opéra de Lausanne a levé le rideau ce matin sur sa programmation 2019/2020. Une saison qui fait la part belle à la diversité des genres. L’opéra "L’Elisir d’Amore" de Gaetano Donizetti, l’opérette "Candide" de Leonard Bernstein ou encore la comédie lyrique "Doña Francisquita" d'Amadeo Vives sont notamment au programme. Si le directeur de l’opéra Eric Vigié annonce des mises en scène extraordinaires, il insiste sur les qualités lyriques et scéniques des artistes qui fouleront la scène lausannoise. Quelle est la saveur de cette saison. Eric Vigié, directeur de l'Opéra de Lausanne :

Eric VigiéDirecteur de l'Opéra de Lausanne

Et lorsqu’on lui demande les moments forts de cette saison, difficile pour lui de choisir. Eric Vigié :

Eric VigiéDirecteur de l'Opéra de Lausanne

La saison s’ouvrira le 29 septembre avec "Les Contes d’Hoffmann". Avec "La Belle Hélène", cela fait deux compositions d’Offenbach en 2019. Et ce n’est pas un hasard. Eric Vigié, directeur de l’Opéra de Lausanne :

Eric VigiéDirecteur de l'Opéra de Lausanne

Le Major Davel à l'Opéra

Figure emblématique vaudoise, le Major Davel reprendra bientôt vie au travers d’un opéra. Dans le cadre de la commémoration du 350e anniversaire de sa naissance, l’Opéra de Lausanne propose une création inédite en 2020 retraçant son destin tragique. Davel, qui rappelons-le, a été condamné à mort pour s'être rebellé contre le joug bernois. Le 24 avril 1723, il était exécuté à Vidy. Commandé par l’institution lausannoise, cet opéra en deux actes a notamment été confié aux Vaudois Christian Favre, compositeur, et René Zahnd, librettiste. Eric Vigié :

Eric VigiéDirecteur de l'Opéra de Lausanne

Un financement participatif a aussi été créé pour soutenir cette nouvelle production. De même que plusieurs événements seront mis sur pied autour de cette création inédite. Eric Vigié :

Eric VigiéDirecteur de l'Opéra de Lausanne

Concerts et danse, avec le Béjart Ballet, seront également au rendez-vous de cette saison. Relevons aussi que pour la première fois, la Route Lyrique tournera dans toute la Suisse romande. "Les Chevaliers de la Table Ronde" d’Hervé sont au programme de cette forme de délocalisation de l’Opéra de Lausanne qui débutera le 7 juin.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lausanne

Nouvelles possibilités pour voter le Budget participatif lausannois

Publié

le

La troisième édition du Budget participatif ouvre ses votations du 18 octobre au 26 novembre, sous forme électronique, par voie postale ou directement dans des urnes (Archives © Keystone/LAURENT GILLIERON)

Les Lausannois recevront un bulletin de vote affranchi dans leur boîte aux lettres, dans le cadre de la troisième édition du Budget participatif de la Ville. Sur 23 projets déposés, 15 ont été jugés faisables. Au tour désormais de la population de se prononcer sur les meilleures initiatives.

Au total, trois nouveautés viennent accompagner le Budget participatif 2021. En plus du vote par correspondance, les habitants pourront se prononcer de manière électronique sur la nouvelle plateforme participative de la Ville. Les dessous de chaque projet y seront également détaillés, précisent les autorités lausannoises dans un communiqué diffusé lundi.

Autre apport original: chaque porteur de projet recevra un kit de communication personnalisable. Des flyers, affiches et visuels à diffuser sur les réseaux sociaux seront à leur disposition. L'objectif est d'améliorer la visibilité des projets et la votation auprès des citoyens. Les 15 projets qui seront soumis à l'avis de la population concernent principalement la cohésion sociale et le développement durable.

175'000 francs à disposition

Les votes se dérouleront pendant près d'un mois et demi, à partir de lundi et jusqu'au 26 novembre. Les lauréats, quant à eux, seront dévoilés le 18 décembre, en marge de Bô Noël.

Ils recevront une subvention allant de 6500 à 20'000 francs, se partageant ainsi les 175'000 francs disponibles cette année (contre 150'000 en 2020). Pour rappel, la population pouvait faire part de ses idées de février à septembre. Une analyse de faisabilité s'était ensuite déroulée.

Lausanne, figure pionnière

La première édition du Budget participatif avait été lancée par la Ville de Lausanne en 2019. Contrairement à d'autres villes, les projets bénéficient de leur propre financement, et sont réalisés par les initiateurs eux-mêmes.

"Le Budget participatif lausannois a clairement montré une forme originale 'd'empowerment' (autonomisation) de la population et inspire de nombreuses autres villes", poursuit le communiqué. Zurich, Lugano, Bellinzone ou encore Grenoble (F) ont déjà témoigné de leur intérêt. Une évaluation globale de ces projets est actuellement en cours de réalisation à l'Université de Zurich.

Continuer la lecture

Lausanne

Films et musique pour les 20 ans du LUFF

Publié

le

La plupart des projections auront lieu à Montbenon. (Image prétexte - ©Keystone/LAURENT GILLIERON)

Expérimental, souvent impertinent, parfois dérangeant, le Lausanne Underground Film & Music Festival (LUFF) fête cette année ses 20 ans. Dès mercredi, il propose une programmation hybride qui mélange films, performances et ateliers. Quelque 8000 spectateurs sont attendus, avec leur certificat Covid.

Le volet cinéma comprend cinq catégories en compétition incluant une quarantaine de longs ou de courts métrages. Au menu notamment "Honeydew", une "horreur poisseuse" dont le scénario est inspiré d'un fait divers des années 1950 ou "Violation", un drame psychologique féministe, annoncent les organisateurs.

Religion et blockbuster

Hors compétition, une sélection thématique se penchera sur l'art de mêler productions cinématographiques et propagande religieuse. Le festival a retenu une série de films américains à petits budgets commandés par des églises, souvent dans les années 1970, et qui ont été restaurés, a expliqué à Keystone-ATS Anouk Rieben, attachée de presse.

Loin d'être une soporifique succession de sermons, ces films vont puiser du côté du cinéma de genre (horreur, fantastique, anticipation) pour enrober leurs messages d'une forme attractive. Diffusés dans tout le pays, ces films feront plus de spectateurs que n’importe quel blockbuster qui sortait alors dans les salles.

Exhumé d'un tiroir

Elément phare de ce programme: "The Amusement Park" (1973) de George A. Romero sera présenté en première suisse. Cette commande de la communauté luthérienne de Pittsburgh attire l’attention sur la façon dont les personnes âgées sont (mal)traitées dans la société.

Mais la noirceur du film est trop perturbante pour prétendre à une diffusion. Le film finit dans un carton, oublié de tous, jusqu'à ce que la veuve du réalisateur en exhume une copie en 2018.

Pléthore de documentaires s'ajoutent au programme de cette édition anniversaire, agendée du 20 au 24 octobre. L'essayiste américaine Kier-La Janisse sera membre du jury long métrage de cette 20e édition. Dans la catégorie horreur folklorique, un sous-genre du film d'épouvante, elle présentera en première suisse son documentaire de 03h15 intitulé "Woodlands Dark and Days Bewitched: a History of Folk Horror".

Aussi des concerts

Le festival comprend aussi un volet musical qui débutera en force avec le collectif Les Sirènes qui contera l'épopée technique, financière et historique du festival. Dennis Tyfus, artiste de la scène underground belge, se produira en solo.

Enfin, Lydia Lunch, diva de la no wave, "combattante" féministe et figure emblématique du festival, montera sur scène avec Ian White. Elle sera à l'honneur dans le documentaire "Lydia Lunch: The War is never over" et dédicacera son livre éponyme à la galerie Humus.

Continuer la lecture

Football

Lausanne fête son premier succès grâce à un départ canon

Publié

le

Le milieu lausannois Cameron Puertas a inscrit deux coups de pied arrêtés. (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Lausanne-Sport tient enfin son premier succès de la saison en Super League. Les Vaudois ont battu 3-1 Grasshopper à l'occasion de la 10e journée et abandonne la lanterne rouge.

Lausanne a forgé sa victoire grâce à un départ canon. Dès la 1re minute, Zeki Amdouni a transformé de la tête un centre de Hicham Mahou. Cette entrée en matière idéale était prolongée dès la 8e minute par un coup franc victorieux de Cameron Puertas, pris de 30 mètres !

La suite de la rencontre ne fut pourtant pas un long fleuve tranquille pour les pensionnaires de la Tuilière. Dès la 55e, Chafik était exclu pour un deuxième avertissement. Comme si cela n'était déjà pas handicapant, Suzuki, qui venait d'entrer, concédait un penalty pour une faute de main. Bonatini, avec l'aide des deux poteaux intérieurs, redonnait espoir aux Zurichois.

Mais pour une fois, les Vaudois ont été récompensés de leurs efforts. Même réduits à dix joueurs, ils ont su gêner Grasshopper. Sur un coup franc rapidement joué, Brahima Ouattara était déséquilibré par Georg Margreitter dans les seize mètres. Puertas transformait avec classe le penalty (79e) pour assurer ce premier succès tant attendu. Lausanne a su parfaitement conserver l'avantage de son départ ébouriffant sans céder à la panique quand il a fallu gérer cet avantage.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Mondial tous les 2 ans: le CIO inquiet de l'impact

Publié

le

La perspective d'un Mondial de foot biennal inquiète Thomas Bach et le CIO (© KEYSTONE/AP/DAVID GOLDMAN)

Le CIO a réclamé samedi une "consultation plus large" sur le projet de Mondial biennal de la FIFA. Il s'inquiète de voir le football empiéter un peu plus sur le territoire d'autres sports.

Doubler la fréquence de la Coupe du monde afin de "générer davantage de revenus pour la FIFA", écrit le CIO, créerait "un conflit avec d'autres grands événements sportifs internationaux, notamment en tennis, en cyclisme, en golf, en gymnastique, en natation, en athlétisme et en Formule 1".

La commission exécutive de l'instance olympique y voit un risque d'"atteinte à la diversité et au développement des sports autres que le football", dont l'audience serait mécaniquement rongée par la compétition-reine. Le CIO passe d'ailleurs sous silence la concurrence d'un possible Mondial biennal avec ses propres JO d'été, alors que les deux événements les plus prisés des diffuseurs sont pour l'instant espacés de deux ans.

Une entrave

Par ailleurs, l'organisation basée à Lausanne estime que "l'augmentation des événements masculins" pourrait entraver le développement du football féminin, un reproche déjà formulé par nombre d'opposants au projet de la FIFA, notamment l'UEFA, les clubs européens et les organisations de supporters.

Enfin, et alors que la FIFA prévoit une grande phase finale chaque été en faisant alterner son Mondial avec des tournois continentaux comme l'Euro, le CIO s'inquiète de la "pression supplémentaire importante sur la santé physique et mentale des joueurs".

La FDFA assure depuis plusieurs semaines mener "une consultation large et approfondie" sur la refonte du calendrier international, prévue pour aboutir à un vote de ses fédérations en fin d'année. Mais une vaste coalition conduite par l'UEFA et les clubs européens estime n'être pas suffisamment entendue.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Coronavirus

Entre 800 et 1000 personnes contre le pass Covid à Lausanne

Publié

le

Le cortège était emmené par un petit groupe en combinaison et masque blanc. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Entre 800 et 1000 personnes ont défilé samedi à Lausanne pour dire "non au pass sanitaire et à la restriction de nos libertés". Un cortège hétéroclite et familial a cheminé au centre-ville, sans incident.

"Berset, ton pass on en veut pas", "Liberté" ont scandé les manifestants, sans masque, entre deux coups de sifflets. Ce défilé tonitruant a dénoncé des atteintes aux libertés: "Non à la surveillance de masse", "Le pass....aux sanitaires" ou encore "Pour votre sécurité, vous n'aurez plus de liberté" disaient les pancartes.

Certains s'en sont pris directement au conseiller fédéral Alain Berset, appelant à sa démission ou le brocardant en dictateur. Le cortège était emmené par un petit groupe en combinaison et masques blancs, brandissant un drapeau suisse et des slogans: "les bergers mènent à la boucherie", avec une photo des sept conseillers fédéraux, ou encore "Non au pass nazitaire".

Des tracts étaient distribués sur le parcours pour encourager à voter non à la loi Covid, le 28 novembre. Certains manifestants, parfois drapés dans un drapeau suisse ou valaisan, rejetaient pêle-mêle masque, vaccin et pass sanitaire. La manifestation était autorisée. Elle s'est déroulée sans incident, ni déprédation, a indiqué la police de Lausanne.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X