Rejoignez-nous

Vaud

Le Conseil d'Etat alloue plus de 200 millions pour le climat

Publié

,

le

Le Conseil d'Etat au complet a présenté mercredi de nouvelles mesures en faveur du climat. (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Le canton de Vaud passe à la vitesse supérieure pour faire face aux défis climatiques. Une enveloppe de 209 millions de francs est allouée à un paquet regroupant une vingtaine de mesures à déployer d'ici au printemps 2024.

Le temps presse. En 2020, le Plan climat vaudois, puis le programme de législature 2022-2027 avaient fixé comme objectifs la réduction de 50 à 60% des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030 (par rapport à 1990) et la neutralité carbone d'ici 2050. Pour se faire, le gouvernement au complet a présenté ce mercredi un paquet de vingt mesures emblématiques, à déployer dans tous les départements du canton, pour un total de 209 millions de francs.

Ces annonces interviennent dix jours après les dernières votations. La loi sur le climat, à l’échelle suisse, a été soutenue par plus de 59% des Suisses. Côté vaudois, l’initiative populaire pour la protection du climat a elle été acceptée par près de 63% des Vaudois. Des soutiens qui confortent le Conseil d’Etat dans sa direction.

Christelle Luisier BrodardPrésidente du Conseil d’Etat vaudois

Mais, selon un audit de l'EPFL, sans renforcement supplémentaire, la réduction des émissions de gaz à effet de serre n'avoisinerait que les 8% vers 2030. Le conseiller d'Etat Vassilis Venizelos a malgré tout souligné une bonne nouvelle : celle que les efforts paient et que pour la première fois, la courbe des émissions s'inverse

Vassillis VenizelosConseiller d'Etat vaudois chargé de l'environnement

Ces mesures pour le climat doivent également être suivies, notamment au niveau communal.

68 communes vaudoises ont un plan énergie et climat communal, et 31 communes ont reçu le label Cité de l’énergie.

Christelle Luisier BrodardPrésidente du Conseil d'Etat vaudois

Vingt mesures

L'enjeu nécessite une panoplie d'actions: de nouvelles mesures mais aussi l'adaptation des conditions cadre. Il mobilise les sept départements. En tout, quelque 1,8 milliard d'investissements climatiques sont planifiés sur la législature. Et un nouvel office est créé, l'Office cantonal de la durabilité et du climat (OCDC).

Le canton ambitionne par exemple de devenir un pionnier de l'économie circulaire des matériaux de construction, favorisant la réutilisation des matériaux existants ou des matières comme le bois et la terre crue. Il soutiendra la rénovation énergétique des établissements sociaux-sanitaires, qui sont souvent propriétés de fondations.

Une autre des mesures souhaite favoriser un report du transport de marchandises de la route au rail. Cela pourrait permettre de diminuer les émissions de gaz à effet de serre produites par ces transports, qui actuellement représentent 6% des émissions dans le canton.

Nuria GorriteConseillère d'Etat vaudoise en charge des infrastructures

Le département de la formation doit aussi faire sa part. Frédéric Borloz, le conseiller d’Etat vaudois chargé de la formation cite notamment le besoin d’exemplarité des écoles, vis à vis des objectifs du Plan climat ou encore former les jeunes aux métiers de demain.

Frédéric BorlozConseiller d'Etat vaudois chargé de la formation

Vaud vise également l'autonomie électrique en 2035 pour les bâtiments de l'Etat (18,1 millions), soit "produire autant d'électricité que nous en consommons", a expliqué Isabelle Moret. Cela passera par un ambitieux programme d'installation de panneaux photovoltaïques.

Révision du Plan climat en 2024

Le gouvernement cantonal a également annoncé l’actualisation du Plan climat vaudois, en tant que document-cadre de la politique climatique vaudoise. Cette mise à jour est annoncée pour le printemps 2024.

Christelle Luisier BrodardPrésidente du Conseil d'Etat vaudois

Les nouvelles mesures dévoilées ce mercredi seront intégrées au prochain plan climat vaudois. La présidente du Conseil d'Etat a également souligné qu'elle entend doter le canton d'une loi-cadre durabilité et climat. Plusieurs lois seront révisées, notamment celles sur l'énergie, les routes ou la gestion des déchets.

Robin Jaunin avec Keystone-ATS

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vaud

Aucun licenciement chez Vetropack avant fin juin

Publié

le

Une des revendications des employés de Vetropack a été entendue. (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Les premiers licenciements sont reportés d'un mois chez Vetropack à St-Prex, de la fin mai à la fin juin. La grève se poursuit, mais les employés ont partiellement repris le travail.

Révélée lundi par Le Temps, l'information a été confirmée à Keystone-ATS par Nicole Vassalli, responsable du secteur industrie chez Unia Vaud. Ce report était une des revendications des employés de la verrerie, qui demandent que les licenciements soient gelés jusqu'à la fin des négociations et la signature du plan social.

La direction a accepté ce compromis lors d'une rencontre lundi matin avec les représentants du personnel et les syndicats. De leur côté, les employés, en grève depuis vendredi, ont accepté de reprendre le travail sur deux des quatre lignes de production. Aucune bouteille ne sort toutefois encore de l'entreprise, a précisé Nicole Vassalli.

La syndicaliste a ajouté que la reprise complète du travail dépendra de la position de la direction sur les deux autres revendications du personnel: l'entame de "vraies négociations" au sujet du plan social et le maintien d'emplois industriels à St-Prex en cas de reprise par une autre entreprise. Une nouvelle rencontre avec la direction est prévue lundi à 14h00.

Confirmée mi-mai, la fermeture de l'usine de St-Prex doit entraîner la suppression d'environ 180 postes. La semaine dernière, la direction a indiqué que la moitié des contrats de travail seront résiliés jusqu'au 31 août. Les autres postes seront supprimés progressivement jusqu'en 2026.

Continuer la lecture

Vaud

Police, canton et TCS organisent un week-end "Sécurité motards"

Publié

le

Un week-end dédié à la sécurité des motars est organisé samedi et dimanche au centre TCS de Cossonay (image d'illustration). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Une équipe de moniteurs de conduite de la gendarmerie vaudoise, d’instructeurs du TCS et d’experts du SAN proposent samedi et dimanche un week-end "Sécurité motards" à Cossonay. Ces deux journées de prévention routière sont organisées dans le but d’allier prudence et sécurité à deux-roues. Les inscriptions se font sur place.

L’objectif de la campagne "Sécurité motards" est d’adopter une conduite adaptée aux conditions de la route et de suivre des trajectoires sûres dans les virages, écrit la police cantonale lundi dans un communiqué. Ces journées seront dédiées notamment aux trajectoires de sécurité avec le nouveau marquage du col du Mollendruz, aux exercices de maniabilité et aux conseils pour une bonne conduite sur la piste du centre TCS.

Cette action est soutenue par les experts du Service des automobiles et de la navigation (SAN). Ils assureront les contrôles des éléments de sécurité des motos et se tiendront à disposition pour toutes les questions techniques. Des instructeurs moto de la section vaudoise du TCS seront également présents et en charge du chantier maniabilité sur la piste.

Cette manifestation est accessible à tous les motards résidant dans le canton de Vaud en possession d'une moto d'une puissance de 35 KW minimum et immatriculée. Chacun circulera et participera aux ateliers sous sa propre responsabilité. Les inscriptions se font sur place.

L’ouverture du site est prévue à 8h30. Quatre sessions par jour seront organisées (9h00-10h30, 10h30- 12h00, 13h00-14h30 et 14h30-16h00), afin d’enseigner "une conduite sûre en alliant le plaisir que procure le pilotage d’un deux-roues".

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

Plusieurs fermetures nocturnes sur l'A1

Publié

le

Plusieurs fermetures nocturnes sont annoncées sur l'A1 (photo d'illustration). (© KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

L'autoroute A1 sera fermée entre les jonctions de Gland et Coppet durant neuf nuits entre le 27 mai et le 11 juillet. Des travaux sont prévus pour la mise en place du revêtement définitif ainsi que du système d'harmonisation des vitesses et d'avertissement des dangers.

L'autoroute sera d'abord fermée entre Nyon et Coppet (direction Genève), puis entre Nyon et Coppet (direction Lausanne). Ces fermetures, entre 22h00 et 5h00 du matin, ne se dérouleront toutefois pas sur toute la période, mais durant neuf nuits. Des déviations seront mises en place sur le réseau secondaire, annonce lundi l'Office fédéral des routes.

Toujours sur l'A1 mais dans le nord vaudois, l'autoroute sera aussi fermée de nuit entre Yverdon-Sud et Essert-Pittet du 28 mai au 4 juin. Ces fermetures visent à remplacer la couche de roulement.

Enfin, entre le 28 et le 30 mai, l'autoroute sera fermée chaussée Alpes, direction Berne, entre l'échangeur d'Yverdon et la jonction Yverdon-Sud. Puis, dans les nuits du 30 mai au 4 juin, ce sera la chaussée Jura qui sera bouclée, direction Lausanne, entre les jonctions Yverdon Sud et Essert-Pittet. Là aussi, des déviations seront mises en place.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Lausanne

Net'Léman 2024: 3,5 tonnes de déchets ramassés dans les eaux

Publié

le

De nombreuses puffs ont été repêchées dans le Léman durant le week-end, un déchet très polluant. (© ASL)

Net’Léman, le grand nettoyage de printemps du lac, a permis de ramasser 3525 kilos de déchets ce week-end. Un millier de bénévoles, dont 300 en plongée et apnée, ont participé à cette 12e édition.

L'événement bisannuel a eu lieu simultanément sur treize sites tout autour du Léman, de Cologny (GE) au Bouveret (VS) en passant par Nyon, Morges, Vevey (VD) ou encore Evian (F). Berges, enrochements, ports, débarcadères, quais, plages, embouchures de rivières ont ainsi été passés au peigne fin.

Malgré une baisse de poids de déchets récoltés (3867 kilos en 2022), le nombre et la diversité des déchets plastiques laissent songeur, écrit l'Association pour la Sauvegarde du Léman (ASL), organisatrice de la manifestation environnementale.

Petits plastiques

De nouveaux déchets tels que les confettis en plastique et puffs jetables ont été retrouvés en quantité alarmante. Par contre, on constate moins de mégots que les années précédentes: 19'650 ont été ramassés ce weekend, contre près de 60'000 en 2022. Pour rappel, un mégot pollue jusqu’à 1000 litres d’eau.

Cette année, les petits plastiques ont fait l’objet d’une attention particulière et ont été retrouvés en grande quantité: près de 400 coton-tiges trop souvent jetés dans les WC; plus de 500 pellets qui servent à la fabrication des objets plastiques; plus de 40’000 petits morceaux de moins de 2,5 cm issus de la fragmentation de morceaux plus gros.

En douze éditions depuis 2005, Net'Léman a permis de repêcher plus de 130'000 kilos de déchets sauvages. L'ASL est une association franco-suisse, à but non lucratif, apolitique, de référence scientifique et reconnue d'utilité publique.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Gémeaux

Bienfaits célestes porteurs de confort professionnel avec des projets qui prennent l’ascenseur en direction des sommets !!! Rien ne vous semble impossible.

Les Sujets à la Une

X