Rejoignez-nous

Vaud

Morges refuse le Plan partiel d'affection du Parc des sports

Publié

,

le

Morges ne veut pas d'un nouveau Plan partiel d'affectation pour son Parc des sports. (KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Morges ne veut pas du nouveau Plan partiel d'affectation (PPA) de son Parc des sports. La population a dit "non" dimanche à 52,8% au projet, qui devait offrir une base légale pour développer cette zone de loisirs.

Discuté de longue date, ce PPA devait notamment permettre la création de nouvelles installations sportives, d'une nouvelle plage, d'un accès aux rives et d'un parking souterrain de 640 places. Il a été rejeté par 3059 citoyens, tandis qu'ils ont été 2729 à le soutenir. Le taux de participation s'est monté à 57,8%.

Accepté par le Conseil communal en juin 2019, puis combattu par un référendum, ce PPA a surtout cristallisé les critiques pour un projet de centre aquatique, jugé trop ambitieux pour certains. Pour éviter que les citoyens ne fassent l'amalgame entre PPA et centre aquatique, la municipalité a récemment gelé ce projet spécifique. Cela n'a toutefois pas suffi et, selon les autorités, il faudra désormais cinq à dix ans pour élaborer un nouveau PPA.

"Ce vote populaire aura un impact important sur la ville", a réagi dimanche la municipalité morgienne dans un communiqué. "Convaincue que la situation actuelle au Parc des sports n'est pas porteuse d'avenir", la municipalité a ajouté qu'elle allait reprendre ses réflexions pour trouver une nouvelle solution.

Situé au bord du lac, à l'entrée ouest de la ville, le Parc des sports comprend déjà plusieurs installations (parking, terrains de football, de tennis et de pétanque, piscine, camping et même un théâtre). Le PPA actuel date toutefois de 1990 et ne permet pas de développer le site.

Continuer la lecture
1 commentaire

1 commentaire

  1. Notification automatique: Synthèse de ce dimanche de votations | LFM la radio

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey

Théo Rochette au Lausanne HC jusqu'en 2026

Publié

le

Théo Rochette (à gauche) en action dimanche contre Ajoie (© KEYSTONE/CYRIL ZINGARO)

Théo Rochette (21 ans) a prolongé de deux ans son contrat avec le Lausanne HC, soit jusqu'au terme de la saison 2025/26. L'attaquant a inscrit 15 points (6 buts/9 assists) lors de l'exercice en cours.

Formé à la LHC Academy, Rochette avait ensuite passé plusieurs années en Amérique du Nord. Il est revenu à Lausanne au début de la saison actuelle.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

La 5e édition des Tables de Noël allie convivialité et solidarité

Publié

le

A l'occasion des fêtes de fin d'année, Pro Senectute Vaud met sur pied "Les Tables de Noël", à travers tout le canton. Cette action a pour but de permettre aux seniors de partager un repas chez des habitants volontaires. (Archives © KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)

A l'aube de la périodes des Fêtes, Pro Senectute Vaud remet sur pied, pour une 5e édition, son concept des Tables de Noël. L'occasion pour les volontaires d'accueillir un senior pour partager un repas de fête.

Accueillir un senior pour partager, dans la convivialité, un repas de Fête. C'est le concept des Tables de Noël, organisées pour la 5e année par Pro Senectute Vaud. L'association propose de mettre en lien les volontaires et les seniors, pour partager ce repas entre le 16 et le 26 décembre.

Mehregan JosephCoordinatrice des Tables de Noël pour Pro Senectute Vaud

La répartition ensuite des seniors auprès des volontaires se fait sur critères géographiques :

Mehregan JosephCoordinatrice des Tables de Noël pour Pro Senectute Vaud

Ce concept permet aux seniors de ne pas passer ces Fêtes dans la solitude. Et les volontaires sont également heureux de cette proposition. De belles histoires naissent, comme nous le souligne la coordinatrice du projet :

Mehregan JosephCoordinatrice des Tables de Noël pour Pro Senectute Vaud

Le concept se développe depuis sa création. Parti d’un projet pilote dans une région du canton, il est désormais étendu à l’entier du territoire vaudois.

Mehregan JosephCoordinatrice des Tables de Noël pour Pro Senectute Vaud

Les inscriptions sont encore ouvertes jusqu'au 6 décembre, par téléphone au 021 646 17 21, ou par email à mehregan.joseph@vd.prosenectute.ch

Continuer la lecture

Culture

Plus de 62'000 visiteurs à la Fondation de l'Hermitage en 2023

Publié

le

La Fondation de l'Hermitage a attiré plus de 62'000 visiteurs en 2023 (archives) (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La Fondation de l’Hermitage tire un "bilan favorable" de l’année 2023. Ses expositions "Léon Spilliaert. Avec la mer du Nord..." et "Vuillard et l’art du Japon" ont attiré au total 62’286 visiteurs, soit une moyenne de 281 personnes par jour d’ouverture.

Ce résultat confirme la tendance observée ces deux dernières années d’un public en constante augmentation (+35% par rapport à 2022). Il marque "un retour prudent mais sûr vers une fréquentation d’avant pandémie", relève le musée. En 2022, la fréquentation avait été de 46'000 visiteurs (65'000 en 2021).

L'institution s'apprête à fêter ses 40 ans en 2024. L’exposition Nicolas de Staël, présentée du 9 février au 9 juin, marquera l’ouverture de cette année anniversaire. Une journée festive sera organisée dans le parc du musée le 29 juin, précise le communiqué publié lundi.

La seconde exposition de 2024 qui se déroulera du 28 juin au 3 novembre sera consacrée aux chefs-d'oeuvre du Musée Langmatt à Baden (AG). Ces trésors, majoritairement impressionnistes et postimpressionnistes, seront présentés pour la première fois hors les murs.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Lausanne

Vaud étoffe son offre et étend la communauté tarifaire Mobilis

Publié

le

Château-d'Oex, Rossinière et Rougemont rejoignent la communauté tarifaire Mobilis dès le 10 décembre (image d'illustration). (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Dès le 10 décembre, la communauté tarifaire vaudoise (CTV) s'étendra aux trois communes du Pays-d'Enhaut (Château-d'Oex, Rossinière et Rougemont), ainsi qu'au Chablais valaisan (Massongex, Collombey-Muraz, Monthey, Troistorrents). Elles seront désormais accessibles grâce à un seul titre de transport Mobilis. L'offre régionale continuera aussi de se densifier.

Soutenue par le canton, cette extension permet à la CTV de couvrir désormais l'ensemble du territoire vaudois et au-delà, relève un communiqué publié lundi. Elle "reflète la volonté de l'Etat de faciliter l'accès à la mobilité durable dans toutes les régions", conformément aux objectifs du Plan climat vaudois.

L'avantage pour les usagers: des prix plus bas via un système tarifaire par zones, ainsi que la possibilité de voyager en train, bus ou funiculaire avec un seul titre de transport, autant de fois que désiré, pendant la durée et dans le périmètre de validité de ce dernier.

A titre d'exemple, le prix d'un abonnement Château-d'Oex-Rougemont baissera d'environ 15% pour les jeunes et d'environ 10% pour les adultes.

Ces baisses de prix seront d'autant plus importantes pour des déplacements intégrant les transports urbains. Un trajet depuis le coeur de Lausanne (en combinant métros, bus et trains) jusqu'à Château-d'Oex reviendra environ 10% moins cher qu'actuellement pour un billet classique, et environ 20% moins cher pour un abonnement adulte.

Dans le cadre du Plan climat

Dans le cadre du changement d'horaire 2024, plusieurs autres améliorations seront également proposées, dont la cadence aux 30 minutes pour les trains entre Palézieux et Payerne le dimanche également. L'offre du réseau régional de bus sera enrichie sur l'ensemble du territoire cantonal.

Au total, près de 570 allers-retours seront ajoutés et financés dans le cadre des mesures du Plan climat vaudois. A titre d'exemple, une nouvelle ligne rapide (CarPostal) sera créée entre Moudon et Epalinges; 10 allers-retours (MBC) mis sur pied les dimanches entre Morges et Etoy; la ligne (TPC) reliant Leysin à Château-d'Oex sera renforcée la semaine et le week-end; ou encore dix nouveaux allers-retours (TPN) permettront de compléter la cadence à 30 minutes la semaine entre Nyon et Gingins.

Enfin, une hausse générale du nombre de courses nocturnes aux veilles de fêtes et pont de l'Ascension est notamment prévue sur l'ensemble du réseau. Afin d'informer la population, une campagne de communication essentiellement digitale sera déployée dès le mois de décembre dans le canton.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Sagittaire

Vous êtes en passe de trouver les appuis et soutiens dont vous avez besoin pour continuer. Bien sûr, rien n’arrive facilement, mais tenez bon !

Les Sujets à la Une

X