Rejoignez-nous

Vaud

Pas de prison pour les zadistes du Mormont

Publié

,

le

Philippe Currat, avocat d'une des zadistes, parle aux sympathisants sur une plage créée pour l'occasion devant le Tribunal. (©KEYSTONE/Laurent Gillieron)

Le verdict est tombé pour les sept zadistes du Mormont, jugés la semaine dernière au Tribunal d'arrondissement de Nyon. Deux ont été acquittés et cinq ont écopé de peines légères.

Peines légères et acquittements pour les zadistes du Mormont. Le Tribunal d’arrondissement de Nyon a rendu ses verdicts ce lundi, suite au procès de sept activistes qui s’étaient opposés à l’extension des carrières du cimentier Holcim près d’Eclépens. Et les peines sont bien plus légères que réclamé par le Ministère public : 8 à 15 jours amende, quand certains accusés risquaient jusqu’à 2 à 6 mois de prison ferme. Au final, un zadiste a été condamné pour violence ou menace contre les autorités et les fonctionnaires. Quatre autres ont été jugés coupables d’avoir empêché les autorités d’accomplir un acte officiel, soit l’évacuation de la colline en mars dernier. Enfin, deux ont été totalement acquittés. Un soulagement pour les militants, même s’ils tiennent à nuancer… On écoute Carac, zadiste de la colline.

CaracZadiste du Mormont

Un revers pour le Ministère public

Pour l’avocat d’une des zadistes, Maître Philippe Currat, les verdicts du Tribunal – qui a globalement reconnu le « mobile honorable » de l’action des activistes - sont un véritable désaveu pour le Ministère public. Il invoque notamment le rejet par la cour de l'accusation de "violation de domicile".

Me Philippe CurratAvocat d'une des prévenus

Maître Philippe Currat espère désormais que ces verdicts serviront de base pour d’autres procès climatiques vaudois.

Me Philippe CurratAvocat d'une des prévenus

Un procès en appel est encore possible

Reste désormais à savoir s'il y aura un procès en appel. Car si les peines sont légères, il n’est pas encore totalement exclu que les zadistes poursuivent le combat judiciaire. Maître Philippe Currat.

Me Philippe CurratAvocat d'une des prévenus

Rappelons qu’une quarantaine d’autres zadistes doivent encore être jugés.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vaud

Campagne lancée contre les mégots qui polluent le Léman

Publié

le

Les mégots de cigarettes constituent les déchets les plus retrouvés au bord du Léman . (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Encore trop de mégots sont jetés au bord du Léman. Pour la deuxième année de suite, une campagne est lancée afin de sensibiliser les fumeurs.

"La fréquentation estivale des plages exerce une forte pression sur le lac et ses rives", expliquent lundi dans un communiqué conjoint la Commission internationale pour la protection des eaux du Léman (CIPEL) et la Summit Foundation et l'Association pour la sauvegarde du Léman (ASL), à l'origine de l'action. Les restes de cigarettes constituent les déchets les plus souvent retrouvés lors d'opérations de ramassage.

Des panneaux pour sensibiliser à l'impact des mégots sur la qualité des eaux du Léman seront installés par les communes vaudoises, genevoises, valaisannes et françaises ayant rejoint l'initiative, grâce à un financement de la CIPEL. Elles sont au nombre de trente-sept, soit seize de plus qu'en 2021.

Cette année, des actions plus opérationnelles sur le terrain viennent compléter la campagne avec l'organisation de journées de nettoyage au bord du lac, des jeux ou encore la distribution d'Ecobox, des cendriers de poche en fer blanc recyclé, fabriqués en Suisse.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

Une scène OFF pour le Venoge Festival

Publié

le

La scène OFF sera dédiée aux artistes suisses. (Archives - ©KEYSTONE/Laurent Gillieron)

Le Venoge Festival ne se contentera pas de déménager pour sa prochaine édition, en août. La manifestation étoffera aussi sa programmation avec un festival OFF 100% helvétique.

Le Venoge festival va déménager cet été. On le sait, la manifestation vivra sa première édition à Penthaz du 17 au 21 août prochains. L’occasion pour ses organisateurs de repenser une partie de l’évènement. Ils annoncent aujourd’hui la naissance d’une scène gratuite : la Venoge Swiss Talent… Car oui, elle sera dédiée aux groupes du cru… Greg Fischer, directeur du Venoge, nous explique comment a émergé cette nouvelle scène...

Greg FischerDirecteur du Venoge Festival

Une nouvelle scène qui permettra aussi de recevoir davantage de groupes. Greg Fischer nous détaille le programme prévu…

Greg FischerDirecteur du Venoge Festival

Gratuit mais pas déméritant

Parmi la vingtaine d’artistes annoncés, on retrouve Down the bunker, What the funk, Etienne machine ou encore Sophie de Quay. Et à ceux qui diraient qu’associer artistes suisses et gratuité pourrait être vu d’un mauvais œil, Greg Fischer répond…

Greg FischerDirecteur du Venoge Festival

Le Venoge festival se tiendra donc du 17 au 21 août à Penthaz.

 

Continuer la lecture

Vaud

Faut-il s'inquiéter de l'arrivée de la variole du singe ?

Publié

le

Malgré la découverte ce week-end d'un premier cas de variole du singe en Suisse, le médecin cantonal Karim Boubaker se veut rassurant. (Archives © KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)

Après la découverte ce week-end d'un premier cas de variole du singe sur sol suisse, faut-il s'inquiéter ? Entretien avec le médecin cantonal vaudois.

Le canton de Berne a détecté le premier cas helvétique de variole du singe. Il a été décelé sur un habitant du canton, exposé à ce virus à l'étranger. Il est suivi en ambulatoire et se trouve en isolement à son domicile. Tous ses contacts ont pu être informés.

Une maladie cousine de la variole, mais jugée moins dangereuse, et modérément transmissible à l’être humain selon l’OFPS. Le médecin cantonal vaudois, Karim Boubaker, ne semble d’ailleurs pas inquiet à ce stade :

Karim BoubakerMédecin cantonal vaudois

L’OFSP recommande aux personnes revenant d’un voyage dans une zone à risque, telle que l’Afrique de l’Ouest et centrale, de surveiller leur état de santé et consulter un médecin en cas de symptômes. Quels sont, justement, les symptômes ? On retrouve Karim Boubaker :

Karim BoubakerMédecin cantonal vaudois

Traçage et transmission

On le disait, selon l'OFSP, cette variole du singe serait moins dangereuse qu'une variole "classique", et moins transmissible que d'autres maladies, tel le Covid.

Karim BoubakerMédecin cantonal vaudois

Le traçage des contacts a été souvent mis en avant durant la pandémie de Covid. La réactivation de cet outil dans le canton de Berne ne doit cependant pas inquiéter. Karim Boubaker, médecin cantonal vaudois :

Karim BoubakerMédecin cantonal vaudois

La communauté scientifique juge possible que la transmission augmente en cas de contact sexuel avec une personne infectée. Les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes semblent présenter un risque supplémentaire d’infection.
A noter encore que, face à la multiplication des cas de variole du singe en Europe, dont un confirmé en Suisse, l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) examine la possibilité de se procurer un vaccin.

Karim BoubakerMédecin cantonal vaudois

Il n'y a pour l'instant pas lieu de s'inquiéter, a indiqué la vice-directrice de l'OFSP. Il n'existe pas de vaccin spécifique contre la variole du singe, mais les vaccins antivarioliques de première et deuxième génération sont efficaces contre la maladie, selon elle.

Robin Jaunin avec Keystone-ATS

Continuer la lecture

Football

Lausanne-Sport: Ludovic Magnin à la barre

Publié

le

Ludovic Magnin heureux de revenir en Suisse (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Ludovic Magnin (43 ans) est de retour en Suisse. Le Vaudois a été nommé entraîneur du Lausanne-Sport, fraîchement relégué en Challenge League.

Ancien international (62 sélections, 3 buts), Magnin a dirigé le FC Zurich de 2018 à 2020, remportant la Coupe de Suisse en 2018. Limogé après trois journées en 2020/21, il a ensuite été depuis janvier 2022 en Autriche où il a réussi à sauver Altach de la relégation, une mission qui était loin d'être évidente.

Volonté de fer

Sa mission au LS sera de ramener le club en Super League. Ses qualités reconnues de meneur d'hommes seront sans doute très utiles au club de la Tuilière. Magnin dispose aussi d’une connaissance pointue du football suisse, allant de la formation au domaine professionnel. Il est également connu pour avoir un mental d’acier et une volonté de fer.

"Je suis extrêmement heureux de rejoindre le LS et une mission à laquelle je crois fermement. Je remercie Leen Heemskerk qui a trouvé les solutions pour que je vienne ici. Le LS est le club de mon enfance, mon club de coeur. J'ai toujours rêvé d'y jouer, mais je n'ai jamais pu le faire. C'est une cicatrice pour moi. Donc revenir à Lausanne aujourd'hui en tant qu'entraîneur, c'est une fierté et une très grande source de motivation", a déclaré Ludovic Magnin.

Deux promus en tout cas

En raison de l'augmentation du nombre d'équipes dans l'élite dès la saison 2023/24, les deux premiers de Challenge League seront promus au terme du prochain exercice. Le troisième aura aussi sa chance dans un barrage promotion-relégation contre le 10e de Super League.

Ludovic Magnin a derrière lui une belle carrière de joueur. L'ancien latéral gauche a notamment évolué de 2001 à 2009 en Allemagne. Il a gagné deux titres de champion en 2004 avec Werder Brême et 2007 avec le VfB Stuttgart.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

Orbe: un gardien et un détenu suspectés de trafic de drogue

Publié

le

Deux personnes, un gardien et un détenu, ont été interpellées lundi matin aux Etablissements pénitentiaires de la plaine de l'Orbe pour des soupçons de trafic de drogue et de téléphones portables (photo d'illustration). (© KEYSTONE/CHRISTIAN BRUN)

Un gardien et un détenu ont été arrêtés par la police lundi matin aux Etablissements pénitentiaires de la plaine de l'Orbe (VD). Ils sont soupçonnés d'avoir mené un trafic de stupéfiants et de matériel téléphonique.

Ces deux personnes auraient fait entrer dans la prison des téléphones mobiles et des stupéfiants pour les revendre à d'autres prisonniers, annonce la police cantonale vaudoise. Contactée par Keystone-ATS, elle explique ne pas pouvoir encore donner davantage de détails sur la nature de ce trafic, notamment sur la quantité de produits introduits.

Les perquisitions ont eu lieu lundi matin. L'agent de détention et le détenu ont été interpellés "simultanément", avant d'être entendus par la police et la procureure du Ministère public, qui a ouvert une instruction pénale.

Les investigations sont menées sous la direction du Ministère public par les enquêteurs de la Région judiciaire Nord avec la permanence de la Police de sûreté et la brigade canine en collaboration avec le Service pénitentiaire.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Balance

Contrariétés dans le job. Vous pourriez avoir l’impression qu’on vous met de côté. Mais ce sont des films que vous vous faites, rien d’autre !

Les Sujets à la Une

X