Rejoignez-nous

Suisse

Tamedia vend ses parts de Lausanne Cité à Christoph Blocher

Publié

,

le

Tamedia rachète la Basler Zeitung à la société Zeitungshaus, dont Christoph Blocher est l'un des acteurs. En contrepartie, cette dernière rachète au groupe de médias zurichois sa participation aux gratuits GHI et Lausanne Cité ainsi qu'au Tagblatt der Stadt Zürich.

Ces transactions, dont les montants ne sont pas divulgués, sont soumises à l'aval de la Commission de la concurrence (COMCO), a indiqué mercredi Tamedia. Avec cette opération, l'éditeur du Tages-Anzeiger étoffe son portefeuille de quotidiens ou hebdomadaires à travers le pays, sachant qu'il contrôle déjà la Tribune de Genève, 24 Heures, 20 minutes, Le Matin et le Matin Dimanche.

"Pour les Bâlois"

Outre-Sarine, Tamedia est un acteur de poids. Il détient, outre le Tages-Anzeiger à Zurich, la Berner Zeitung et le Bund (tous deux à Berne), le Landbote (Winterthour), la SonntagsZeitung et Finanz und Wirtschaft. Et la liste n'est pas exhaustive.

L’intégration de la Basler Zeitung au réseau de Tamedia garantira une rédaction régionale forte, assure le groupe alémanique dans son message. Le quotidien bâlois continuera à proposer à "ses lecteurs un journal produit à Bâle pour les Bâlois", précise le communiqué.

Markus Somm restera rédacteur en chef de la Basler Zeitung pendant six mois après la reprise par Tamedia. A l’issue d’une période sabbatique, il travaillera ensuite pour Tamedia en tant que chroniqueur.

Zeitungshaus en Suisse romande

La contrepartie au rachat de la Basler Zeitung est constituée par l'extension de la société Zeitungshaus dans le segment régional. Au cours du deuxième trimestre, Zeitungshaus reprendra du coup la participation de 65% à la société Tagblatt der Stadt Zürich détenue par Tamedia.

Tamedia vendra également à Zeitungshaus les participations au GHI (Genève) et à Lausanne Cités, en Suisse romande (jusqu’ici détenues à 50% par Tamedia) ainsi que les journaux gratuits Furttaler et Rümlanger (détenus jusqu’ici à 100% par Tamedia).

"La collaboration entre Tamedia et la Basler Zeitung dans la combinaison publicitaire Metropool remonte à 1993", déclare Pietro Supino, éditeur et président du conseil d’administration de Tamedia, cité dans le communiqué. "La Basler Zeitung est profondément enracinée dans le nord-ouest de la Suisse et s’adapte parfaitement à nos quotidiens de Berne et de Zurich."

La société Zeitungshaus est peu connue du paysage médiatique helvétique, du moins en Suisse romande. Elle est la maison mère de Swiss Regiomedia, une entité qui sera dirigée par Marcel Geissbühler dès le 1er juin. Swiss Regiomedia publie 24 journaux locaux, un nombre appelé à s'étoffer avec le rachat des titres appartenant jusqu'ici à Tamedia.

Paysage chahuté

Le rachat de la Basler Zeitung intervient dans un contexte chahuté pour la presse en Suisse. Tamedia a procédé à des rationalisations au sein de ses rédactions, avec la création de sorte de hubs ou plates-formes à Zurich et à Lausanne, comprenant un certain degré d'uniformisation des titres.

De plus, Tamedia est un actionnaire de référence de l'Agence Télégraphique Suisse (ATS). Cette dernière se trouve pour l'heure en grande difficulté après la décision de son conseil d'administration de l'amputer d'une partie de son chiffre d'affaires, avec à la clé la suppression de plus de 35 postes dans sa rédaction.

(ATS)

CREDIT PHOTO : KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Casper Ruud vers un doublé

Publié

le

Casper Ruud: un coup droit qui claque merveilleusement à Gstaad. (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

Victorieux en mai dernier à Genève, Casper Ruud (ATP 14) peut s'imposer à nouveau cette année en terre helvétique. Le Norvégien disputera ce dimanche la finale du Swiss Open de Gstaad.

Caspar Ruud sera opposé à Hugo Gaston (ATP 155). Le Français a, une fois de plus, déjoué tous les pronostics. Le gaucher s'est imposé 3-6 6-3 6-3 devant le Serbe Laslo Djere (ATP 52). Dans l'Oberland, Hugo Gaston est en passe de justifier toutes les promesses qu'il avait dévoilées l'an dernier à Roland-Garros où il avait éliminé Stan Wawrinka avant d'offrir une magnifique réplique à Dominic Thiem.

Comme aux tours précédents devant Federico Delbonis et Cristian Garin, Hugo Gaston a imposé son jeu tout en variations pour se hisser pour la première en finale d'un tournoi de l'ATP Tour. Il devra cependant élever encore le niveau de son jeu pour avoir une chance ce dimanche face à Casper Ruud.

Le Norvégien s'est, en effet, montré impitoyable lors de sa demi-finale contre Vit Kopriva (ATP 249). Il s'est imposé 6-3 6-0 devant le qualifié tchèque qui avait pourtant signé le premier break de la rencontre. Avec sa puissance en coup droit, le Champion du Geneva Open possède l'arme absolue sur les hauteurs de Gstaad.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Belfaux (FR): une voiture finit sur le toit après une collision

Publié

le

Le véhicule s'est retourné sur la chaussée. (© Police cantonale fribourgeoise)

Un automobiliste remorquant un autre véhicule sur la route de la Rosière à Belfaux (FR) a terminé vendredi sa course sur le toit suite à une collision avec le véhicule tracté. Personne n'a été blessé.

Suite à une vitesse inadaptée, le conducteur du véhicule tracté n'est pas parvenu à freiner, ce qui a fait perdre la maîtrise au conducteur de la voiture de tête, indique la police fribourgeoise samedi dans un communiqué.

Les véhicules ont été pris en charge par le garage de service.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Jeux olympiques - Tokyo 2020

"Je suis sous le choc mais je continue ma carrière"

Publié

le

Kariem Hussein ne désarme pas. (© KEYSTONE/ENNIO LEANZA)

Suspendu neuf mois après un contrôle positif, Kariem Hussein est déterminé à poursuivre sa carrière après son bannissement. "Je suis extrêmement motivé", a déclaré le hurdler, privé des JO de Tokyo.

"Ce contrôle positif a été un choc. J'ai commis une faute, je ne peux que m'excuser. C'est absurde et incompréhensible de ma part. Mais le verdict (qui aurait pu être plus sévère) montre que les instances antidopage ont reconnu que j'avais agi de bonne foi, sans aucune intention de me procurer un avantage quelconque", a dit le champion d'Europe 2014 du 400 m haies en vidéoconférence.

De fait, le Thurgovien âgé de 31 ans, par ailleurs médecin, a pris le produit incriminé (le Gly-Coramine) après sa finale aux Championnats de Suisse à Langenthal, à fin juin. Il a avalé ce bonbon qui ressemble à un Sugus en présence même du contrôleur antidopage "et d'autres personnes". Sans se douter un seul instant, a-t-il réaffirmé, très ému, que cela pourrait générer un contrôle positif à la nicéthamide (un stimulant).

Ce petit remontant, très prisé des randonneurs et alpinistes ayant un coup de fatigue, est autorisé à l'entraînement mais pas en compétition. Le fait que l'athlète l'ait pris après la finale - car il avait "besoin de sucre" - ne change rien à l'affaire.

Mondiaux 2022 en ligne de mire

"Je prends ce produit depuis l'automne 2019, en général avant mes séances de musculation. A l'époque, j'avais pourtant vérifié les indications et je ne me suis plus jamais posé de questions depuis. Tous mes contrôles antidopage ont été jusque-là négatifs dans ma carrière. J'ai commis une faute, par négligence, et cela m'apprend qu'il importe de toujours vérifier en permanence les moindres détails."

Kariem Hussein estime qu'il ne lui revient pas de juger s'il est légitime ou non de réprimer ce produit, en vente libre et assez largement consommé. Il ne fera pas appel du verdict. Il ne veut pas se laisser abattre, même s'il y a dégât d'image.

"Les Championnats du monde 2022 à Eugene (USA) seront mon prochain grand objectif", a-t-il relevé.

Cet ancien footballeur de 2e ligue n'a commencé l'athlétisme qu'à 20 ans et a encore suffisamment faim. "Cette douloureuse affaire fait partie d'un processus d'apprentissage, c'est ainsi que je le vois", a-t-il encore observé.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Jeux olympiques - Tokyo 2020

Guy Parmelin a rencontré le Premier ministre japonais

Publié

le

Guy Parmelin a notamment abordé la question de l'accord de libre-échange avec le premier ministre japonais Yoshihide Suga. (© KEYSTONE/AP/Franck Robichon)

Le président de la Confédération Guy Parmelin a rencontré le Premier ministre japonais Yoshihide Suga à Tokyo. Ce dernier s'est dit prêt à étudier les opportunités d'améliorer l'accord de libre-échange actuel, en vigueur depuis 2009.

Les économies des deux pays sont fortement liées, a ajouté Guy Parmelin sur Twitter. Lors d'un point de presse en ligne tenu samedi matin, le président de la Confédération a salué les excellentes relations avec le Japon, deuxième partenaire le plus important pour la Suisse en Asie.

Il a également souligné la nécessité de mettre à niveau l'accord de libre-échange existant entre les deux pays. Suite à l'accord entre le Japon et l'Union européenne (UE), il s'agit notamment pour la Suisse d'améliorer l'accès au marché. En raison de la pandémie de coronavirus, le dossier a pris un peu de retard. Mais les discussions techniques vont maintenant commencer.

Le conseiller fédéral s'est par ailleurs réjoui de l'ouverture d'un nouveau site du réseau suisse pour la formation, la recherche et l'innovation à l'étranger Swissnex au consulat d'Osaka. Celui-ci devrait commencer ses activités au premier semestre 2022.

Problèmes techniques

La rencontre avec le Premier ministre japonais était la première rencontre officielle de Guy Parmelin pendant son séjour au Japon. Le conseiller fédéral a dû annuler les rencontres prévues vendredi avec l'empereur Naruhito et le ministre des affaires étrangères Toshimitsu Motegi à cause de problèmes techniques de l'avion du Conseil fédéral.

L'avion du Conseil fédéral avait quitté l'aéroport de Belp (BE) à 13h30 jeudi. Au-dessus de Riga, le système de surveillance a indiqué un problème technique au réacteur, avait précisé le porte-parole de M. Parmelin Urs Wiedmer.

En concertation avec le ministre de l'économie, l'avion est revenu en Suisse. La sécurité n'a jamais été mise en danger. L'équipe de M. Parmelin a obtenu, avec beaucoup de chance, des places sur un vol de ligne. Vingt heures plus tard, elle atterrissait à Tokyo; juste à temps pour la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'été.

Guy Parmelin a rencontré samedi le président du comité olympique international Thomas Bach ainsi que des experts de questions économiques régionales.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Aucun joueur ne devine la bonne combinaison de l'Euro Millions

Publié

le

Pas de millionnaire vendredi à l'"Euro Millions". (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante à l'Euro Millions vendredi soir. Pour gagner, il fallait jouer les numéros 23, 24, 26, 34 et 50, ainsi que les étoiles 2 et 4.

Lors du prochain tirage mardi, 52 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Verseau

Vous avez, sur le visage, le sourire béat des gens heureux. Il faut dire que tout va on ne peut mieux dans votre vie !

Publicité

Les Sujets à la Une

X