Rejoignez-nous

Climat

Une tempête, accompagnée de vents violents, a traversé la Suisse

Publié

,

le

Les rafales de vent ont dépassé les 130 km/h dans les Préalpes et le Jura (image d'illustration). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La tempête Aurore, la première de la saison hivernale, a traversé la Suisse d'ouest en est jeudi matin. Elle était accompagnée de vents dépassant les 130 km/h dans le Jura et les Préalpes. Ce front froid a fait chuter les températures.

Les rafales ont été les plus violentes au Moléson (FR), où elles ont atteint 138 km/h, selon SRF Meteo. Le vent a également soufflé à 134 km/h au Chasseral (BE) et sur l'Uetliberg zurichois, à 133 km/h sur le Bantiger, près de Berne, et à 131 km/h aux Diablerets (VD). Il a été enregistré à 125 km/h à Cressier (NE).

Les rafales, accompagnées parfois de pluies violentes, ont également dépassé les 100 km/h par endroits en plaine, notamment à Zurich ou Schaffhouse.

Sur l'autoroute A1, le trafic a été perturbé par des arbres abattus par le vent entre Chavornay (VD) et La Sarraz (VD). En Suisse orientale, la tempête - appelée Hendrik dans les régions germanophones - a contraint les chemins de fer appenzellois à interrompre en partie leur trafic entre Weissbad (AI) et Wasserauen (AI).

Perturbations dans l'Arc jurassien

Le trafic ferroviaire a aussi été perturbé dans l'Arc jurassien. Entre Reuchenette et Péry (BE), la ligne a été interrompue une heure en raison d'un problème à un train marchandises, en lien avec les intempéries.

Entre La Chaux-de-Fonds et Le Locle (NE), la ligne a été interrompue entre 07h45 et 08h30 en raison d'un morceau de plastique sur la ligne de contact, a indiqué à Keystone-ATS Frédéric Revaz, porte-parole des CFF. Les trains ont été remplacés par des bus, mais des retards ont été enregistrés.

Entre Bevaix et Colombier (NE), un arbre est tombé sur la ligne de contact et a engendré des restrictions de circulation et un retard initial de 15 minutes. Dès 08h00, "l'exploitation a été à nouveau possible sur une seule voie sans retard", a ajouté Frédéric Revaz.

Dans le canton de Berne, le trafic ferroviaire a également été interrompu. Près d'Utzendorf, dans l'Emmental, un arbre est tombé sur une caténaire en début de matinée, selon un porte-parole du BLS. Tout était rentré dans l'ordre à la mi-journée.

Police sollicitée

Contactée par Keystone-ATS, la police cantonale bernoise indique avoir reçu une cinquantaine d'appels entre mercredi soir et jeudi midi. La plupart concernaient des chutes d'arbres ou des objets sur la chaussée. Vers l'entrée d'autoroute de Thoune-Sud, une voiture est entrée en collision avec un objet sur la route, sans faire de blessé.

Dans l'ensemble, en Suisse, la situation s'est améliorée à la mi-journée. Les températures sont également remontées en cours de journée.

Foyers privés d'électricité

Le front froid est venu d'Allemagne, où des vents encore plus violents ont été enregistrés. Les rafales atteignaient 166 km/h sur le Feldberg, dans la Forêt noire.

Dans le centre et l'est de l'Allemagne, au moins 50'000 foyers étaient privés d'électricité. Au nord de la France, quelque 250'000 foyers étaient affectés par le même problème jeudi matin, la moitié l'était encore à la mi-journée. Le trafic ferroviaire a aussi été touché dans ces deux pays.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Climat

Le bilan des inondations à Auckland grimpe à quatre morts

Publié

le

Vendredi a été le "jour le plus humide" jamais enregistré à Auckland, selon le premier ministre néo-zélandais Chris Hipkins. (© KEYSTONE/AP/Dean Purcell)

Une quatrième personne a été retrouvée morte après les inondations d'ampleur record qui ont frappé vendredi Auckland, a annoncé dimanche la police. Un drone a localisé le corps sans vie d'un homme à Onewhero, au sud de la plus grande ville de Nouvelle-Zélande.

Il avait été emporté par les eaux, après que des pluies diluviennes ont transformé ses rues en rivières et inondé l'aéroport. Selon la vice-première ministre Carmel Sepuloni, environ 3000 foyers restaient dimanche sans électricité et nombre d'autres sans eau.

L'état d'urgence décrété dans la ville de 1,6 million d'habitants est toujours en vigueur. Vendredi a été le "jour le plus humide" jamais enregistré à Auckland, selon le premier ministre néo-zélandais Chris Hipkins.

L'aéroport a rouvert aux vols intérieurs samedi et les vols internationaux devaient reprendre dimanche.

Pour des raisons de sécurité, deux concerts de la star britannique de la pop Elton John, qui étaient prévus vendredi et samedi à Auckland dans le cadre de sa tournée d'adieux, ont dû être annulés.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Climat

Au moins trois morts et un disparu dans des intempéries à Auckland

Publié

le

Les rues d'Auckland se sont transformées en rivières. (© KEYSTONE/AP/Hayden Woodward)

Des pluies torrentielles d'une ampleur inédite ont fait au moins trois morts et un disparu à Auckland. Deux corps ont été retrouvés dans la banlieue nord de la ville la plus peuplée de Nouvelle-Zélande et une troisième victime est morte dans un glissement de terrain.

"Le niveau [des dégâts, ndlr] dans certaines zones est considérable", a annoncé samedi le premier ministre Chris Hipkins. La ville a vécu vendredi "son jour le plus humide" jamais enregistré.

Outre les trois morts, une quatrième personne emportée par les eaux au sud d'Auckland est toujours portée disparue, selon la police.

L'aéroport local, le plus grand du pays, a rouvert partiellement samedi après avoir été temporairement fermé. Le terminal domestique est de nouveau accessible, mais les vols internationaux ne devraient reprendre que dimanche.

Concerts d'Elton John annulés

Par souci de sécurité, des concerts de la star de la pop britannique Elton John, prévus dans un stade d'Auckland vendredi et samedi, ont été annulés.

L'eau s'est en grande partie retirée samedi après-midi après avoir transformé les rues en rivières la veille, mais de fortes pluies sont de nouveau attendues. Le premier ministre a appelé la population à rester à l'intérieur.

Il s'agit du premier incident majeur survenu sous le gouvernement de M. Hipkins, qui a remplacé la première ministre démissionnaire Jacinda Ardern mercredi.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Climat

Tempête tropicale à Madagascar: 22 morts, selon un nouveau bilan

Publié

le

22 personnes sont décédées lors du passage de la tempête tropicale la semaine dernière, selon un dernier bilan (Archives). (© KEYSTONE/AP/VIVIENE RAKOTOARIVONY)

Vingt-deux personnes ont été tuées à Madagascar après le passage la semaine dernière d'une tempête tropicale dans le nord-est du pays, a annoncé vendredi à l'AFP le Bureau de gestion des risques et des catastrophes.

Le précédent bilan faisait état un peu plus tôt dans la journée de 18 morts.

Vingt personnes sont par ailleurs portées disparues dans les zones ayant été touchées par la tempête baptisée Cheneso, qui a provoqué des inondations et une coupure des routes menant à la capitale, Antananarivo.

L'institution gouvernementale précise que plus de 59'100 personnes ont été touchées par la catastrophe, dont plus de la moitié ont dû quitter leur logement.

La tempête Cheneso est survenue le 19 janvier, accompagnée de vents violents atteignant 110 km/h et d'importantes averses de pluie.

Dans le sud de l'Afrique, la saison cyclonique s'étend de novembre à avril et Madagascar, île de l'océan Indien, en subit régulièrement des conséquences dévastatrices.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Climat

Yverdon-les-Bains lance son propre Plan climat

Publié

le

La Ville d'Yverdon-les-Bains a présenté son plan climat. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Après plusieurs cités vaudoises, c’est au tour d’Yverdon-les-Bains de se doter d’un plan climat. Présenté le 25 janvier, celui-ci prévoit de réduire les émissions de gaz à effet de serre mais aussi renforcer la résilience du territoire.

La Municipalité d'Yverdon-les-Bains qualifie son Plan Climat d' "ambitieux". Elle annonce en effet vouloir réduire les émissions de gaz à effet de serre de son territoire de 60% d’ici à 2030, mais aussi de viser le chiffre zéro pour 2050. Le Plan climat yverdonnois se déploie dans dix domaines d'action comme la mobilité, l'urbanisme, les ressources naturelles ou encore l'accompagnement aux changements.

Petite particularité: l’élaboration de ce plan climat est en réalité le fruit d’une collaboration entre l’administration et un conseil formé par plusieurs citoyens de la ville. Sur les 53 propositions émises par ce dernier, 38 ont pu être intégrées au projet. Une initiative que félicite Carmen Tanner, vice-syndique en charge de l’urbanisme. Selon elle, ces objectifs ne seront atteints que grâce à une bonne communication avec les habitants de la ville.

Carmen TannerVice-syndique en charge de l’urbanisme

Aménager le territoire

L'autre grand objectif de ce plan climat est de renforcer la résilience du territoire. Située au pied du Jura et à proximité du lac de Neuchâtel, la ville d'Yverdon-les-Bains est par conséquent particulièrement vulnérable aux changements climatiques

Carmen TannerVice-syndique en charge de l’urbanisme

Engagement citoyen

Pour parvenir à tous ces objectifs, il faut pouvoir compter sur la collaboration et la bonne volonté des citoyens. La chose n'est pas toujours acquise selon Carmen Tanner. Pour elle, cela s'explique par le fait que la population suisse est encore trop peu informée sur les causes et les risques du réchauffement climatique. Une problème qu’il est important de résoudre aussi au niveau national.

Carmen TannerVice-syndique en charge de l’urbanisme

Un plan climat qui s'inscrit finalement dans la logique du conseil communal d'Yverdon-les-Bains. Celui-ci avait en effet décrété l’urgence climatique en décembre 2019.

Dimitri Faravel avec Keystone-ATS

Continuer la lecture

Climat

Les pompiers genevois très sollicités à cause de la bise

Publié

le

A Genève, les pompiers professionnels et volontaires ont été très sollicités samedi et dimanche à cause de la forte bise. Le vent a fait tomber des arbres, des branches, des blocs de glace, des tuiles et d'autres objets (archives). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

A Genève, les pompiers professionnels et volontaires ont été très sollicités samedi et dimanche à cause de la forte bise. Le vent a fait tomber des arbres, des branches, des blocs de glace, des tuiles et d'autres objets.

Entre samedi à 13h00 et dimanche à la même heure, le Service d'incendie et de secours de Genève (SIS) et les compagnies de sapeurs-pompiers volontaires de quinze communes sont intervenus 109 fois en lien avec la bise, a indiqué dimanche le porte-parole du SIS, le lieutenant Nicolas Millot. Le vent n'ayant pas faibli, ils ont continué à être appelés dimanche après-midi.

En 24 heures, les pompiers ont effectué 18 interventions sur des arbres, surtout pour débiter des branches cassées. Samedi après-midi, un peuplier a été déraciné à l'avenue Wendt, dans le quartier de la Servette. Il a coupé l'artère et détruit un abribus. Un arbre est aussi tombé sur une maison à Collonge-Bellerive, où le SIS a dû intervenir avec une grue pour le couper.

Les chantiers ont également occupé les pompiers, qui ont dû sécuriser des bâches sur des échafaudages. Des poches d'eau sur les toits en travaux ont gelé et de gros blocs de glace sont tombés, comme samedi à la rue des Corps-Saints, dans le quartier de Saint-Gervais. Les pompiers ont aussi été appelés pour des pots de fleurs et des volets mal sécurisés, des palissades à terre ou encore des tuiles arrachées.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X