Rejoignez-nous

Vaud

Vaud durcit le ton et demande à la Confédération de faire de même

Publié

,

le

Le Conseil d'Etat vaudois appelle le Conseil fédéral à renforcer les mesures sanitaires d'éloignement. Il utilise sa marge de manoeuvre pour interdire les chantiers et les activités industrielles, lorsque ceux-ci ne respectent pas strictement les normes d'hygiène et de distance. Et ceci dès mercredi à 18h00.

"L'heure est grave", a lancé la présidente du gouvernement vaudois Nuria Gorrite. Les personnes à risque continuent à sortir et les moins vulnérables continuent à se réunir en nombre dans l'espace public ou dans des lieux de travail, a-t-elle constaté. "De nombreuses activités économiques non essentielles continuent".

En conséquence, le canton a décidé d'utiliser toute la marge de manoeuvre que lui laissent les dispositions fédérales. Il a adopté un arrêté, valable dès mercredi et jusqu'au 19 avril, qui demande aux employeurs de cesser leur activité s'ils ne peuvent respecter les mesures sanitaires et d'hygiène requises. Les secteurs de la construction et l'industrie sont principalement visés.

A défaut, les employeurs encourent des sanctions. Les contrevenants seront amendés. Les amendes pourront aller jusqu'à 20'000 francs, 50'000 francs en cas de récidive. "Ce sont des mesures sévères mais nécessaires", a relevé Nuria Gorrite.

Moins de rassemblements

Comme déjà annoncé, les rassemblements privés sont limités à 10 personnes, voire 5 personnes dans les parcs et places de jeux. Nouveauté: les corps de police ont "reçu l'ordre d'effectuer des contrôles", a précisé Mme Gorrite. Vaud exhorte la Confédération à restreindre davantage les possibilités de réunion.

"Le Conseil d'Etat implore les personnes les plus vulnérables de rester confinées à la maison", a ajouté la présidente du gouvernement. "L'Etat s'arrête et met en difficulté économique de nombreuses personnes. Nous le faisons pour protéger les plus vulnérables", à savoir les plus de 65 ans et ceux qui souffrent déjà de maladie.

Aussi des plus jeunes

En Suisse, on enregistre chaque jour entre 500 et 1000 nouveaux cas de personnes testées positives au coronavirus, a relevé le médecin cantonal Karim Boubaker. Actuellement, 117 personnes sont hospitalisées dans le canton. Elles étaient une centaine hier. "La courbe est exponentielle", a-t-il constaté.

Un quart des hospitalisés ne correspond pas au facteur de risque, à savoir un âge élevé et/ou une maladie concomitante. Actuellement, 35 personnes se trouvent aux soins intensifs.

Pénurie de tests

Karim Boubaker observe que le canton est "assez large" dans sa pratique de dépistage. Mais attention "il faut le dire, nous sommes dans une situation de pénurie de tests". Vaud dispose d'une réserve pour trois jours et compte recevoir du nouveau matériel d'ici là. Impossible, dans ces conditions, de dépister les personnes sans symptômes.

Denis Froidevaux, chef de l'Etat-major cantonal de conduite (EMCC) en a appelé à la responsabilité de chacun. Actuellement, quelque 140 personnes de la Protection civile apportent leur aide. Ce chiffre va augmenter de "manière exponentielle". Des militaires viendront à la rescousse dès le 22 mars, avec 70 hommes du domaine sanitaire.

Aux frontières, suivant l'exemple genevois, des macarons seront distribués aux frontaliers qui travaillent dans le domaine de la santé afin qu'ils perdent moins de temps aux douanes. Certains sont arrivés avec trois ou quatre heures de retard sur leur lieu de travail. Des couloirs prioritaires seront aménagés.


17h00 - Contrôles cantonaux et communaux

La police cantonale et les différents corps communaux vont faire des patrouilles et pourraient désormais amender les contrevenants aux mesures imposées à hauteur de 20'000 francs.

16h48 - Protection civile et armée

Près de 140 personnes de la protection civile sont déjà sur le pont dans le canton de Vaud. Le déploiement de l'armée se fera le 22 mars avec 70 militaires et 8 à 10 véhicules.

16h40 - "Une augmentation importante"

Le médecin cantonal a indiqué qu'un quart des personnes hospitalisées ne se trouvent pas dans des "catégories à risques". Il rappelle également que la stratégie de tests du canton est plus large que d'autres. Actuellement, 117 personnes sont à l'hôpital dans le canton de Vaud, dont 35 en soins intensifs.

16h25 - Vaud débloque 150 millions pour l'urgence actuelle

Le conseiller d'Etat Pascal Broulis annonce un budget de 150 millions de francs. 100 millions sont notamment débloqué pour protéger la trésorerie du tissu économique vaudois.

16h22 - Le Tessin repousse les élections municipales d'un an

Le gouvernement tessinois a repoussé mercredi d'un an les élections municipales du 5 avril. Elles doivent désormais avoir lieu en avril 2021.

A cause de l'épidémie de coronavirus, il n'est pas possible de mener des élections dans une "atmosphère apaisée", a indiqué mercredi après-midi Norman Gobbi, directeur du département des institutions, lors d'une conférence de presse.

16h20 - Les poursuites sont suspendues

Les poursuites sont suspendues dans toute la Suisse dès jeudi et jusqu'au 4 avril inclus, a décidé mercredi le Conseil fédéral. Cette mesure vise à alléger la situation des entreprises suisses.

Pendant cette période, il ne sera pas possible de notifier des actes de poursuite à des débiteurs. Le Conseil fédéral entend ainsi offrir un répit aux entreprises qui ont dû fermer à cause du coronavirus.

Cette décision doit parer aux difficultés financières qu'entraînent les mesures extraordinaires. Mais elle n'est pas un instrument approprié pour remédier aux problèmes à long terme, souligne le gouvernement.

Le Conseil d'Etat a pris la décision d'interdire les chantiers et la production industrielle si les mesures d'hygiène ne peuvent être tenues, depuis ce soir 18h.

16h10 - Le Conseil d'Etat vaudois se présente devant la presse

La présidente, Nuria Gorrite, appelle le Conseil fédéral à prendre davantage de mesures.

15h55 - Le Conseil fédéral restreint la remise de certains médicaments

Le Conseil fédéral limite l'achat de médicaments à base de paracétamol, aspirine ou ibuprofène. Les pharmacies ne pourront délivrer qu'un seul paquet par client, annonce mercredi l'Office fédéral de l'approvisionnement économique du pays.

15h30 - Le Conseil fédéral reporte la votation populaire du 17 mai

Il n'y aura pas de votation populaire le 17 mai, a décidé mercredi le Conseil fédéral. Tous délais pour la récolte des signatures et le traitement des initiatives populaires et des demandes de référendum en cours seront temporairement suspendus.

15h00 - Genève ferme tous ses chantiers et interdit les visites

Le Conseil d'Etat genevois a ordonné mercredi l'arrêt, à partir de vendredi prochain, de tous les chantiers situés sur le territoire cantonal. Des dérogations seront accordées au cas par cas, pour des raisons de sécurité notamment, ou d'un intérêt public prépondérant. Par ailleurs, le Conseil d'Etat genevois veut limiter autant que possible les visites dans les hôpitaux. Il va même les interdire dans les établissements médico-sociaux (EMS). Un résident d'un EMS genevois a perdu la vie à cause du coronavirus, a fait savoir le conseiller d'Etat chargé de la santé Mauro Poggia.

Continuer la lecture
3 Commentaires

3 Comments

  1. Notification automatique: Vaud hardens the tone and asks the Confederation to do the same | En24 News

  2. Schmid

    19 mars 2020 à 09:24

    Bonjour comment les employés des cff doivent elles réagir car la direction ne prend aucune disposition a par la distance merci de m informer

  3. Notification automatique: Les chantiers ne doivent pas obligatoirement pas être fermés | LFM la radio

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vaud

Tunnel du LEB : Fin des travaux au printemps 2022

Publié

le

Le percement du tunnel s'est terminé en septembre dernier (Archives © KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

La mise en service du tunnel du LEB entre Lausanne et Prilly est prévue au printemps 2022, durant les vacances de Pâques. Les aléas du chantier ont coûté environ 30 millions de francs.

L'inauguration du tunnel est prévue au printemps 2022, en retard d'environ un an et demi sur le calendrier initial. Ce décalage s'explique par différents aléas rencontrés lors des travaux, comme des découvertes archéologiques plus conséquentes que prévu, des émanations de soufre, sans oublier une géologie complexe du sous-sol ainsi que la pandémie de Covid-19, rappelle mercredi un communiqué.

Les difficultés techniques rencontrées lors de la creuse du tunnel ont un impact financier estimé à environ 30 millions de francs. La part cantonale s'élève à un tiers du montant, précise un communiqué commun du canton, du LEB, des tl et des communes de Lausanne et Prilly. Pour rappel, le coût initial du tunnel était évalué à 136 millions de francs, payés par le canton et la Confédération.

Fin des travaux en 2022

Avant l'inauguration du printemps prochain, différentes opérations ainsi que des tests doivent encore être réalisés. Ainsi, dès le 25 septembre, des bus remplaceront les trains entre Prilly-Chasseur et la gare de Lausanne. L'interruption durera jusqu'aux vacances de Pâques 2022, en avril, à une date qui reste à préciser.

Depuis décembre dernier, les trains du LEB circulent au quart d'heure entre Lausanne et Echallens, une cadence attendue de longue date. Les autorités tirent un premier bilan positif, expliquant que le "taux de ponctualité a augmenté de 9% et se stabilise à 94% en moyenne au cours des premières semaines d'exploitation".

Continuer la lecture

Lausanne

Lausanne pour le statu quo à la piscine de Bellerive

Publié

le

Depuis peu, il est possible de se baigner à proximité du château d'Ouchy (Archives © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

La municipalité de Lausanne souhaite que la piscine de Bellerive conserve un accès direct au lac. Un postulat demandait à la ville de permettre au public de longer le quai de Bellerive durant toute l'année, également à la belle saison pendant les quatre mois d'exploitation de la piscine.

La ville a étudié différentes solutions ainsi que leurs impacts en terme de surveillance, de cohabitation, de maintien de la propreté et de coûts. Il en ressort que l'ouverture d'un cheminement de long du lac va engendrer une perte d'attractivité du site de Bellerive et une augmentation significative des coûts d'exploitation.

Dans sa forme actuelle, le site répond aux attentes de nombreux Lausannois, explique mercredi la ville dans un communiqué. Bellerive offre un lieu calme et sécurité, apprécié en particulier par les seniors et les familles avec de jeunes enfants.

Ce lieu emblématique, qui existe depuis 85 ans, complète l'offre existante en matière d'accès au lac. Il est en effet possible de se baigner dans la zone de Vidy ainsi qu'à partir de la plateforme de la Jetée de la compagnie et, depuis peu, à Ouchy.

Continuer la lecture

Vaud

Aigle retire son projet de future grande salle

Publié

le

La municipalité d'Aigle retire son projet en raison d'un problème de conformité de zone (Image prétexte © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La Municipalité d'Aigle a décidé de retirer son projet de construction de future grande salle des Glariers. Lors de la mise à l'enquête, une opposition a soulevé un problème de conformité de zone. La ville estime que ce retrait ne devrait retarder "que de quelques mois" la réalisation de la salle.

Le projet d'Espace Evénements des Glariers (EEG) a été mis à l'enquête du 5 mars au 6 avril. Dix oppositions ont été déposées, dont l'une soulève un problème de conformité de zone que les prestataires mandatés n'avaient pas signalé, explique mercredi la commune.

Les Glariers sont en effet situés en zone de verdure. Même si un règlement communal datant de 1961 autorise la construction de bâtiments d'utilité publique en zone de verdure, la jurisprudence actuelle en fait une interprétation restrictive. Un recours sur la base de ce grief n'est donc pas exclu, explique le communiqué.

L'exécutif renonce à "mettre son énergie dans un combat juridique long et coûteux". Il donne la priorité à l'élaboration d'une nouvelle planification qui permettra d'affecter cette zone de verdure en zone parapublique et ainsi de construire l'EEG. Puis le projet voté par la population aiglonne en 2020 sera soumis à une nouvelle mise à l'enquête.

Continuer la lecture

Lausanne

Panneaux publicitaires endommagés: un suspect arrêté à Lausanne

Publié

le

La police de Lausanne a arrêté un homme suspecté d'avoir endommagé plusieurs panneaux publicitaires. (©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON - Image d'illustration).

Suspecté d'avoir endommagé des panneaux publicitaires, un homme de 25 ans a été placé en détention provisoire à Lausanne. Il s'est mis en grève de la faim pour protester contre cette arrestation.

Cet homme, domicilié dans la région lausannoise, a été appréhendé mercredi dernier vers trois heures du matin. Il avait pris la fuite à la vue de la police avant d'être rapidement rattrapé, indique mardi la police lausannoise dans un communiqué.

En raison des investigations en cours, la police ne veut pas donner de détails supplémentaires sur cette affaire. Elle relève toutefois que le suspect a entamé une grève de la faim et qu'un "suivi adéquat a été mis en place."

Quelques personnes se sont réunies lundi soir devant l'Hôtel de police en soutien avec la personne arrêtée, sans provoquer de heurts. Dans un e-mail envoyé aux médias, les soutiens du suspect dénoncent l'absence de preuves et les "conditions inhumaines" de détention.

Continuer la lecture

Culture

L'Orchestre de Chambre de Lausanne est prêt à retrouver la scène

Publié

le

Le futur directeur artistique de l'OCL, violoniste et chef français Renaud Capuçon pose pour le photographe après la présentation à la presse de la saison 2021/2022 de l'Orchestre de Chambre de Lausanne, à la salle de spectacle du Métropole à Lausanne. (©KEYSTONE/Laurent Gillieron)

L’Orchestre de Chambre de Lausanne n’attend plus que le feu vert sanitaire pour reprendre ses concerts. A l’image de nombreux acteurs de la culture, il trépigne d’impatience à l’idée de remonter sur scène et de communier avec son public.

L’Orchestre de Chambre de Lausanne trépigne. Privé de son public depuis de nombreux mois à cause de la pandémie, il présentait ce matin son programme pour la saison prochaine. Et il n’a qu’un espoir: que les promesses de reprise des concerts soient effectives bientôt. Car en septembre, sont agendées les premières représentations en Suisse et à l’étranger. Outre cette projection réjouissante, cette saison sera aussi la première de l’OCL sous la direction artistique du célèbre violoniste Renaud Capuçon. A cause ou grâce au Covid - c'est selon - qui a annulé des impératifs, le chef français a d’ores et déjà pu travailler avec l'orchestre lausannois. Une opportunité qui l’a ravi. Renaud Capuçon:

Renaud Capuçon
Futur directeur artistique de l'OCL
Renaud CapuçonFutur directeur artistique de l'OCL

Renaud Capuçon interviendra notamment pour la série des "Grands Concerts", où il dirigera – parfois du violon – des œuvres telles que les concertos pour violons n°1 et n°2 de Bach ou la Symphonie n°4 « italienne » de Mendelssohn. Le natif de Chambéry partira également sur la route avec l'OCL. Quelle est sa patte sur cette saison 21/22 ? C’est la question qu’on lui a posée:

Renaud Capuçon
Futur directeur artistique de l'OCL
Renaud CapuçonFutur directeur artistique de l'OCL

Celui qui succédera officiellement à Joshua Weilerstein en septembre admet que la pandémie a aussi influencé la manière dont il a construit cette saison. Renaud Capuçon:

Renaud Capuçon
Futur directeur artistique de l'OCL
Renaud CapuçonFutur directeur artistique de l'OCL

La Fondation Perceval à Saint-Prex et la Fondation Gianadda seront aussi parties prenantes de ce projet. Parmi ses autres projets originaux, l'orchestre lausannois va jouer à plusieurs reprises pour les enfants, et même pour les tout-petits. La saison 2021/2022 devrait aussi ravir les mélomanes avec plusieurs invités de haut vol, à l’image de Daniel Barenboim. Quels seront les points forts de cette saison ? On écoute Renaud Capuçon:

Renaud Capuçon
Futur directeur artistique de l'OCL
Renaud CapuçonFutur directeur artistique de l'OCL

Le Covid qui force à se réinventer

Egalement présent devant la presse à la salle Métropole de Lausanne, le directeur exécutif Antony Ernst a souligné "l'impatience" de l'OCL de "retisser des liens" avec le public après de nombreux mois de huis clos. Car la saison 2020/2021 n’a ressemblé à aucune autre. C’est ce qu'il confirme:

Antony Ernst
Directeur exécutif de l’OCL
Antony ErnstDirecteur exécutif de l’OCL

Et bien que fortement impactée par la crise, l'institution dit se trouver dans une situation financière saine. La crise a même permis de tirer des enseignements pour l’avenir selon Antony Ernst:

Antony Ernst
Directeur exécutif de l’OCL
Antony ErnstDirecteur exécutif de l’OCL

Le covid n’a pas manqué d’influencer la manière de travailler sur la saison 2021/2022. Antony Ernst, directeur exécutif:

Antony Ernst
Directeur exécutif de l’OCL
Antony ErnstDirecteur exécutif de l’OCL

Quels sont les coups de coeur de la programmation du directeur artistique?

Antony Ernst
Directeur exécutif de l’OCL
Antony ErnstDirecteur exécutif de l’OCL

Toute la programmation est à retrouver sur ocl.ch

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X