Rejoignez-nous

Suisse

Le Conseil fédéral dévoile ses nouvelles mesures

Publié

,

le

(Alain Berset, Chef du Département fédéral de l'intérieur. ©KEYSTONE/PETER KLAUNZER)
Le point presse du Conseil fédéral du 29 avril 2020 à 14h45 avec Simonetta Sommaruga, Alain Berset et Guy Parmelin (RTS info)

Les déclarations du Conseil fédéral en direct

Covid-19 : Le Conseil fédéral détaille son plan de déconfinement. Des précisions sur la réouverture des écoles, des clarifications pour les transports, la restauration, les frontières ou l'aide à l'aviation sont notamment attendues.

Gepostet von RTSinfo am Mittwoch, 29. April 2020

Le point presse du Conseil fédéral du 29 avril 2020 à 16h15 avec Simonetta Sommaruga, Karin Keller-Sutter et Viola Amherd (RTS info)

Les déclarations du Conseil fédéral en direct

Covid-19 : Le Conseil fédéral détaille son plan de déconfinement. Des précisions sur la réouverture des écoles, des clarifications pour les transports, la restauration, les frontières ou l'aide à l'aviation sont notamment attendues.

Gepostet von RTSinfo am Mittwoch, 29. April 2020


Restaurants, musées et bibliothèques pourront rouvrir dès le 11 mai. Les entraînements sportifs seront autorisés sous condition. Le Conseil fédéral a accéléré mercredi la levée des mesures contre la propagation du coronavirus.

Il y a deux semaines, seuls les magasins, les marchés et l'école obligatoire devaient ouvrir à cette date. Depuis, la situation s'est améliorée. Le nombre de nouvelles infections ralentit et les mesures mises en place déploient leurs effets, a expliqué la présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga devant la presse.

Mais la vie ne peut pas reprendre son cours comme avant, a-t-elle ajouté. "Nous devons apprendre à vivre avec le virus". Les assouplissements s'accompagneront de plans de protection. Les règles de distance et d'hygiène devront être respectées et ceux qui le peuvent travailler encore à la maison.

Tables de quatre

A partir du lundi 11 mai, les restaurants pourront accueillir leurs clients à condition que chaque table ne compte que quatre personnes ou des parents avec leurs enfants. Les clients devront tous être assis et les tables espacées de deux mètres ou isolées avec un élément de séparation.

La responsabilité des restaurants et établissements qui reprendront leur activité est grande et les clients devront observer les nouvelles règles, a prévenu le ministre de la santé Alain Berset. D'autres mesures pour la restauration tomberont le 27 mai.

Les sportifs pourront reprendre leurs entraînements en groupes de cinq personnes au plus. Les musées, les bibliothèques et les archives seront accessibles au public.

Comme pour les restaurants, le Conseil fédéral avait dans un premier temps prévu leur réouverture pour le 8 juin seulement. Les flux peuvent y être contrôlés facilement, a relevé Alain Berset. Les zoos et les jardins botaniques resteront en revanche fermés jusque là.

Les transports publics circuleront à nouveau selon l’horaire normal, mais le port du masque n'y sera pas obligatoire. Il ne sera recommandé que lors de fort afflux de voyageurs. Une rencontre entre le Conseil fédéral et les milieux concernés est prévue jeudi pour discuter d'un concept, a indiqué Simonetta Sommaruga.

Pas de grands festivals cet été

Les grandes manifestations de plus de 1000 personnes seront interdites jusqu'à la fin du mois d'août. Cette échéance a été choisie afin de garantir une certaine coordination avec les pays voisins et d'offrir une certaine sécurité de planifications aux organisateurs.

Des centaines de manifestations sont concernées, le nombre est impressionnant, a indiqué Alain Berset. Le Conseil fédéral réévaluera la situation avant les vacances d’été en tenant compte des mesures prises dans les autres pays. Le 27 mai, il décidera également à quelle date les manifestations de moins de 1000 personnes seront à nouveau autorisées.

Le régime strict est lié à un risque de contamination beaucoup plus important lors de grandes manifestations. Il n’est pas possible de remonter la chaîne de contamination et les mesures d’hygiène et de distance ne peuvent généralement pas être respectées.

Nouvelles décisions le 27 mai

Lors de sa séance du 27 mai, le Conseil fédéral se prononcera aussi sur l'interdiction des rassemblements de plus de cinq personnes. Il faudra attendre cette date pour connaître le sort des cours dans les gymnases et les hautes écoles ainsi que les institutions culturelles, les installations sportives, les remontées mécaniques et les offices religieux.

Le gouvernement envisage en outre la possibilité de mettre fin à la situation extraordinaire.

16h15 - Les entrées en Suisse seront assouplies dès le 11 mai

Les restrictions d'entrée sur le territoire suisse seront progressivement assouplies à partir du 11 mai, si la situation épidémiologique le permet. Mais le Conseil fédéral maintient les contrôles aux frontières, a-t-il décidé mercredi.

Les demandes déposées avant le 25 mars par les travailleurs en provenance des Etats membres de l'UE ou de l'AELE seront traitées dès le 11 mai. Le regroupement familial sera à nouveau possible pour les membres de la famille de citoyens suisses. Il le sera également pour les membres de la famille de ressortissants d’États membres de l’UE ou de l’AELE qui vivent en Suisse.

15h50 - La première conférence de presse est terminée.

A 16h15, une seconde conférence de presse est prévue avec la présence des deux conseillère fédérales Karin Keller-Sutter et Viola Amherd.

15h20 - Le Conseil fédéral veut soutenir les médias

Les médias sont essentiels pour la démocratie. Mais ils sont mis à mal par la diminution des recettes publicitaires. Le Parlement pourra se prononcer sur le train de mesures prévu par le Conseil fédéral pour les soutenir et leur offrir des conditions attractives.

Suppression de postes, fusions de rédaction, recul de la diversité médiatique. Le Conseil fédéral souhaite y répondre par trois mesures, indique-t-il mercredi.

Il veut étendre l'aide indirecte à la presse à tous les quotidiens et hebdomadaires en abonnement. Le plafonnement du tirage à 40'000 exemplaires est supprimé. Les titres nationaux pourront dorénavant aussi bénéficier d'un soutien. Un soutien est également accordé aux journaux qui font partie d'un groupe dont le tirage global moyen est supérieur à 100'000 exemplaires par édition.

Grâce à ces deux mesures, près de 35 millions d'exemplaires de journaux supplémentaires par année profiteront de l'aide indirecte à la presse.

15h10 - Les manifestations de plus de 1000 personnes sont interdites en Suisse jusqu'à la fin du mois d'août

Les grandes manifestations de plus de 1000 personnes seront interdites jusqu'à la fin du mois d'août. Cette échéance a été choisie afin de garantir une certaine coordination avec les pays voisins et d'offrir une certaine sécurité de planifications aux organisateurs.

Des centaines de manifestations sont concernées, le nombre est impressionnant, a relevé le ministre de la santé Alain Berset. Le Conseil fédéral réévaluera la situation avant les vacances d’été en tenant compte des mesures prises dans les autres pays, a précisé mercredi à la presse le ministre de la santé Alain Berset.

14h55 - Près de 1,9 milliard pour le secteur aérien

Les compagnies Swiss et Edelweiss devraient pouvoir surmonter leurs problèmes de liquidités grâce à des garanties fédérales. Le Conseil fédéral a décidé mercredi de demander au Parlement près de 1,9 milliard de francs pour soutenir l'ensemble du secteur aérien.

Swiss et Edelweiss devraient avoir besoin d'environ 1,5 milliard de francs de liquidité jusqu’à la fin de l’année. Elles seront mises à à disposition par l’intermédiaire d’un consortium de banques, par analogie avec les crédits Covid-19+. Au total, 85% des fonds utilisés, mais au maximum 1,275 milliard de francs, seront garantis par la Confédération.

14h50 - Les examens de maturité sont laissés à l'appréciation des cantons

Les cantons sont autorisés à ne pas organiser d'examens écrits de maturité cette année. Le Conseil fédéral leur laisse le choix. Plusieurs avaient demandé une annulation afin de tenir compte des conditions imposées par le coronavirus.

Le Conseil fédéral s'est rangé mercredi à l'avis de la Conférence des directeurs cantonaux de l'instruction publique (CDIP). Le gouvernement estime que cette solution permet de tenir compte des différents degrés d'atteinte par la pandémie et des conditions pédagogiques résultant de l'interdiction d'enseigner en classe.

14h45 - Magasins, restos et musées pourront ouvrir le 11 mai

Magasins, restaurants, marchés, musées et bibliothèques pourront rouvrir leurs portes dès le 11 mai. Tout comme les écoles primaires et secondaires. Le Conseil fédéral a assoupli mercredi d'un cran supplémentaire les mesures de protection contre le coronavirus.

12h45 - Possible rebond durant l'été, selon des chercheurs de l'EPFL

Le relâchement progressif des mesures anti-coronavirus en Suisse pourrait augmenter le nombre d’infections et provoquer un rebond durant l'été. Des chercheurs de l'EPFL, avec des confrères américains, planchent sur différents scénarios.

Selon ces travaux, une deuxième vague de cas de Covid-19 pourrait connaître un pic en juillet/août, poussant le système hospitalier helvétique très près de sa limite en lits de soins intensifs, récemment augmentée à environ 2000 unités pour fait face à la crise.

Au cours de cette deuxième vague, selon les différents scénarios, plusieurs millions de personnes pourraient contracter le Covid-19 en Suisse. Avec à la clé 5000 à 15'000 morts, voire plus de 20'000 pour le modèle basé sur un taux de reproduction de la maladie (la valeur R0) de 1,5, où chaque porteur du virus contamine en moyenne une personne et demie. Pour faire reculer la pandémie, il est important que ce taux descende au-dessous de 1.

12h35 - La Suisse a enregistré 143 nouveaux cas de coronavirus en un jour, soit 43 de plus que la veille.

A ce jour, 1408 personnes sont décédées des suites de la maladie, soit 28 décès supplémentaires en un jour, indique mercredi l'Office fédéral de la santé publique (OFSP).

 

Robin Jaunin et Keystone-ATS

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse

L'épidémie se stabilise selon la task force

Publié

le

L'épidémie de coronavirus en Suisse est stable, voire en léger déclin depuis la mi-janvier. (©KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

L'épidémie de coronavirus en Suisse est stable, voire en léger déclin depuis la mi-janvier. Le nombre de cas confirmés au cours des 14 derniers jours est de 374 pour 100'000 habitants, indique la dernière évaluation de la task force scientifique de la Confédération.

Le taux de positivité sur la même période était de 11%. Sur la base des cas confirmés, l'estimation du taux de reproduction R est de 0,93 pour l'ensemble de la Suisse, selon le rapport publié mardi.

Les variantes du virus provenant de Grande-Bretagne et d'Afrique du Sud ont été détectées pour la première fois en Suisse à la mi-décembre. Depuis, le nombre de cas augmente rapidement. Ils représentaient environ 10% de tous les cas la semaine dernière.

Sur les derniers quinze jours, entre 310 et 380 patients atteints du Covid-19 ont dû être traités aux soins intensifs. Sur la même période, on comptait chaque jour entre 32 et 61 décès.

Depuis la mi-janvier, le nombre de cas confirmés a reculé de 20% par semaine, les hospitalisations de 35% et les décès de 17%.

Continuer la lecture

Suisse

200'000 personnes vaccinées en Suisse

Publié

le

Le taux de doses administrées pour 100 habitants s'élève actuellement en Suisse à 2,29 selon l'OFSP. (©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Sur les 535’115 doses de vaccin de Pfizer et de Moderna livrées en Suisse, 197'368 ont été utilisées, indique mardi l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Plus de deux habitants sur cent ont reçu une dose d'un vaccin contre le coronavirus.

Depuis les données transmises par l'OFSP vendredi, 27'585 vaccinations supplémentaires ont été notifiées, selon l'état de la situation daté de dimanche et publié mardi par l'OFSP. Le taux de doses administrées pour 100 habitants s'élève à 2,29.

Le canton de Vaud a utilisé 38% de son stock, soit 15'847 des 41'475 doses reçues, Genève 11'811 des 29'220 doses reçues (40%) et le Valais 10'210 des 35'230 doses reçues (29%). A Fribourg, ce sont 6804 des 16'740 doses livrées (36%) qui ont été utilisées, à Neuchâtel 2582 sur 12'390 doses reçues (21%) et dans le canton du Jura 2032 des 5895 doses reçues (34%) ont été administrées.

Le taux de doses administrées pour 100 habitants varie aussi entre les cantons. Du côté des Romands, le taux le plus élevé s'établit en Valais à 2,95 et le moins élevé à Neuchâtel (1,46). En Suisse alémanique, Nidwald détient le taux le plus élevé (7,47). Ce canton a utilisé 78% de son stock de vaccins, selon les chiffres de l'OFSP.

Il est suivi par Appenzell Rhodes-Intérieures avec un taux de doses administrées qui s'élève à 5,69 pour 100 habitants et où 67% des doses reçues ont été utilisées. Vient ensuite Bâle-Ville, où le taux de doses administrées s'élève à 5,56 et où 46% des doses reçues ont été administrées.

Continuer la lecture

Suisse

L'OFSP cherche des solutions pour boire et manger dans les trains

Publié

le

Une interdiction totale de boire ou de manger dans les transports en commun n'est pas envisagée. (©KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Les personnes qui mangent ou boivent - et ne portent donc pas le masque - durant des périodes prolongées dans les transports publics posent question. L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) est en contact avec les CFF et CarPostal pour trouver des solutions.

L'OFSP souhaite discuter avec les CFF et CarPostal, les principales entreprises de transports publics, de la manière de procéder pour faire face à de tels cas, a déclaré mardi Yann Huldimann, porte-parole de l'OFSP, contacté par l'agence de presse Keystone-ATS. Selon la radio suisse alémanique SRF, une solution évoquée serait de distribuer des prospectus dédiés à la problématique.

Une interdiction totale de boire ou de manger dans les transports en commun n'est pas envisagée, toujours selon la radio SRF.

L'OFSP souhaite aussi aborder le rôle du personnel à bord. Les cas d'abus devraient être traités comme un cas de non-respect de l'obligation du port du masque, a poursuivi Yann Huldimann. En clair, informer les passagers en question et leur infliger une amende si nécessaire.

Ces situations restent toutefois exceptionnelles et ne sont pas représentatives du comportement général des voyageurs, a souligné Yann Huldimann. Peu de cas ont été signalés, ce que confirment les CFF, également contactés par Keystone-ATS. Dans l'ensemble, l'obligation de porter le masque est bien respectée, appuient-ils.

Selon l'Ordonnance fédérale en vigueur pour limiter la propagation du coronavirus, il est autorisé de retirer le masque pour manger et boire, mais uniquement le temps de la consommation.

Continuer la lecture

Suisse

Les CFF suspendent une trentaine de projets immobiliers, dont Malley-Gare

Publié

le

Le projet de Malley-Gare, situé sur les communes de Renens et Prilly, est suspendu. (©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Conséquence du coronavirus, les CFF suspendent une trentaine de projets immobiliers, car leur situation financière est "très tendue". L'ex-régie fédérale les relancera une fois que leur financement sera garanti.

Selon l'état actuel de la planification, les réductions d'investissements s'élèvent à près de 700 millions de francs, écrivent les CFF mardi. Sont notamment concernés des projets à Renens-Prilly (Central Malley Aire A et Aire B), à Renens (Quai Ouest, Bâtiment Est) ou à Berne (construction de la nouvelle Bollwerk 2-8).

Les projets d’investissement comportant des contrats de bail valables ou d’autres obligations impératives seront mis en oeuvre, assurent les CFF. Les projets en cours de construction seront également achevés.

Pour les CFF, l'objectif est de retrouver progressivement le taux de couverture de la dette prévu par le Conseil fédéral. Celui-ci est "actuellement nettement supérieur à la valeur de 6,5 exigée par la Confédération", selon le communiqué.

Les CFF ont droit à des indemnités de la Confédération pour l'infrastructure, le trafic régional voyageurs et le fret ferroviaire. Mais ils assument les pertes dans les domaines du trafic grandes lignes et de l’immobilier, non indemnisés. D'où leur intervention dans le domaine immobilier.

Pour mémoire, les CFF prévoit une perte de quelque 600 millions de francs pour 2021. L'entreprise estime que la crise du coronavirus lui coûtera environ deux milliards de francs nets.

Continuer la lecture

Suisse

Après la neige, la pluie et des inondations en Suisse

Publié

le

Les cours d'eau pourraient déborder localement ces prochains jours en Suisse (Archives © KEYSTONE/Detlev Munz)

Après les fortes chutes de neige de ces derniers jours en Suisse, des inondations locales pourraient se produire avec l'arrivée de plusieurs fronts chauds d'ici à vendredi, avertit mardi SRF Meteo. La fonte des neiges sera associée à une pluviosité abondante.

Elles entraîneront une hausse du niveau des cours d'eau, provoquant des débordements par endroits, précise l'agence météorologique sur son site internet. Au-dessus de 1500 mètres, le danger d'avalanche va fortement augmenter en raison de la neige soufflée.

Le vent se lèvera dès mercredi sur les sommets du Jura, des Préalpes et des Alpes. Des rafales de plus de 120 km/h sont prévues de jeudi à vendredi. Elles seront moins fortes en plaine, avec des pointes allant jusqu'à 80 km/h vendredi.

De fortes précipitations vont s'abattre dans le même temps, notamment sur le versant nord des Alpes. Il pourrait tomber jusqu'à 120 millimètres d'eau. La limite entre la pluie et la neige va remonter vers 1300-1800 mètres d'altitude et même à plus de 2000 mètres dans l'ouest du pays.

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Capricorne

Innovez, entreprenez, c'est le moment. Profitez des influences du Zodiaque pour consolider durablement vos acquis.

Publicité

Les Sujets à la Une

X