Rejoignez-nous

Vaud

Pascal Broulis a-t-il accepté un avantage ?

Publié

,

le

La gauche radicale demande au Parquet d'examiner l'opportunité d'ouvrir une instruction dans le dossier des voyages controversé de Pascal Broulis (archives). (KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Pascal Broulis a-t-il, lui aussi, accepté un avantage ? Notamment lors de ses nombreux voyages en Russie ? C’est en tout cas ce que suspectent trois conseillers communaux de la gauche radicale vaudoise. Ils ont envoyé ce mercredi une lettre recommandée au Ministère Public vaudois. Ce courrier, également adressé à la Presse, vise à informer le Parquet de plusieurs faits. 

Ils sont 3 à avoir signé ce courrier recommandé et directement adressé au Procureur général du canton de Vaud, Eric Cottier. Surfant sur la vague de l’affaire Maudet à Genève, les conseillers communaux lausannois Pierre Conscience et Claude Calame, ainsi que le Veveysan Alain Gonthier ont écrit une "lettre de signalisation de certains faits". Des faits qui concernent le Conseiller d’Etat vaudois PLR Pascal Broulis et certains de ses voyages en Russie.

Concrètement, les informateurs se basent sur des informations révélées par plusieurs Médias cet été, dont la RTS. Ces voyages controversés en Russie, notamment en 2013, le Ministre des finances vaudois les auraient effectués en compagnie de Frederik Paulsen, président du groupe Ferring et consul général honoraire de Russie. L’homme a aussi bénéficié durant 10 ans d’une exemption fiscale sur sol vaudois.

Pour les 3 informateurs, il y a deux aspects à investiguer. D'une part, il faut déterminer si Frederik Paulsen est au bénéfice d'un forfait fiscal alors qu'il a une activité économique, ce que la loi exclut. Et d’autre part, les voyages en Russie de Pascal Broulis ont-ils été payés en partie par Frederik Paulsen ?

Le Ministère Public est invité par les informateurs à enquêter sur ces faits, qui pourraient selon eux, constituer une infraction pénale pour « acceptation d’un avantage ».

Le Conseiller communal lausannois d’Ensemble à Gauche, Pierre Conscience :

Pierre Conscience
Conseiller communal EàG, Lausanne
Pierre ConscienceConseiller communal EàG, Lausanne

Avec cette lettre, Pierre Conscience et ses 2 collègues, attendent que le Ministère Public prenne position :

Pierre Conscience
Conseiller communal EàG, Lausanne
Pierre ConscienceConseiller communal EàG, Lausanne

Ces soupçons d’acceptation d’un avantage de la part de Pascal Broulis tombent en même temps que l’affaire "Maudet" à Genève. Le Président du gouvernement genevois qui devra s’expliquer devant la justice pour son voyage controversé à Abu Dhabi.

Une affaire qui a décidé les trois conseiller communaux vaudois à informer la justice sur le cas "Broulis".

Pierre Conscience :

Pierre Conscience
Conseiller communal EàG, Lausanne
Pierre ConscienceConseiller communal EàG, Lausanne

Récemment, devant le Grand Conseil vaudois, Pascal Broulis a répété que Frederik Paulsen a été traité "comme il se doit", et qu'il ne perçoit pas de rémunération en lien avec son activité.

Contacté, le Procureur général du canton de Vaud, Eric Cottier, nous a indiqué ne pas avoir encore reçu ce fameux courrier. Il ne communiquera pas avant d'en avoir pris connaissance.

Pascal Broulis a lui répondu par le biais d’une note à la presse. Il estime que le courrier envoyé par les trois conseillers communaux relève « manifestement de la manœuvre politique ». Selon le ministre, ce courrier se base sur des articles de presse qui ont d’ores et déjà fait l’objet de mises à point. Pascal Broulis répète qu’il a participé à ces voyages durant ses vacances et à ses frais. Concernant le régime fiscal de M. Paulsen, le grand argentier rappelle qu’il n’a aucun moment été en contact avec son dossier fiscal. Le ministre dit poursuivre  « dans la plus totale sérénité son travail au service du Canton ».

Continuer la lecture
1 commentaire

1 commentaire

  1. Tille

    10 novembre 2018 à 10:21

    La Broulismania sous enquête …
    Personne peut se réjouir du résultat de l‘enquête fiscale sur P. Broulis. Même pas les contribuables lésés par le Fisc.VD pour des surtaxations erronées et non remboursées (art. … ). D’autres non plus et qui ont reçu du même Fisc.VD des mandats de payement avec menace de poursuite pour des montants libérées dans les délais, depuis 18 mois ! Dès lors, les contribuables lésé ne s’étonnent plus du comportement de ce milieu privilégié et intouchable.. Scandaleux !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vaud

Le projet vaudois de Conseil de la magistrature est sous toit

Publié

le

La conseillère d'Etat Christelle Luisier a présenté lundi le projet de Conseil de la magistrature. (ARCHIVES - ©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La surveillance de la justice vaudoise devrait bientôt être remaniée. Le Conseil d'Etat a adopté un projet de loi visant à la création d'un Conseil de la magistrature, déjà en vigueur dans les autres cantons romands et discuté de longue date en terre vaudoise.

Ce nouvel organe "totalement indépendant" doit garantir la séparation des pouvoirs en évitant au maximum "l'intrusion de la politique" dans la surveillance de la justice, a expliqué lundi devant la presse la conseillère d'Etat Christelle Luisier.

L'objectif consiste aussi à simplifier le système actuel, jugé trop complexe avec des compétences enchevêtrées. "On ne sait pas qui est responsable de quoi", a relevé la ministre en charge des institutions.

Selon le nouveau système, le Grand Conseil perd de ses compétences, même s'il conserve la haute surveillance via sa Commission thématique des affaires juridiques. La surveillance disciplinaire des magistrats (juges de première et deuxième instances + procureurs) passe en revanche au Conseil de la magistrature, tout comme la surveillance administrative du Tribunal cantonal et du Ministère public. La nouvelle entité est aussi chargée de donner un préavis au Parlement lors de l'élection de juges cantonaux, du procureur général et de ses adjoints.

Ce modèle s'inspire largement de la pratique des autres cantons. "Nous n'avons pas réinventé la roue, mais procédé à quelques réglages pour tenir compte de la situation vaudoise", a indiqué Jean-Luc Schwaar, directeur général des affaires institutionnelles et des communes.

Parmi les spécificités cantonales, il a noté la présence de trois personnes de la "société civile" au sein du futur Conseil de la magistrature pour apporter "un autre regard". Proposés par le Grand Conseil, ces trois membres siégeront aux côtés de cinq magistrats et du bâtonnier des avocats vaudois. Ils seront tous élus pour cinq ans.

Votation populaire

Cela fait environ dix ans que le canton de Vaud réfléchit à l'instauration d'un Conseil de la magistrature. Celui-ci avait été notamment réclamé dans le cadre de "l'affaire Claude D.", qui avait suscité des tensions entre justice et politique. "Le Conseil de la magistrature devra servir de filtre et éviter que de tels chocs frontaux se produisent à l'avenir", a estimé M. Schwaar.

Adopté par le Conseil d'Etat, le projet est désormais transmis au Grand Conseil qui devrait en débattre début 2022. S'il est accepté par les députés, il devra ensuite passer en votation populaire en juin 2022, car il implique une modification de la Constitution vaudoise. L'entrée en vigueur pourrait ainsi intervenir en janvier 2023.

"L'instauration d'un Conseil de la magistrature est un sujet très technique et institutionnel. Mais il traite de questions démocratiques fondamentales, à commencer par la séparation des pouvoirs", a résumé Christelle Luisier.

Continuer la lecture

Culture

Le festival JazzOnze+ de retour en septembre

Publié

le

Paolo Fresu est l'une des têtes d'affiche du prochain JazzOnze+. (ARCHIVES - ©KEYSTONE/AP/LUCA BRUNO)

Le trompettiste sarde Paolo Fresu et le saxophoniste américain Ben Wendel sont à l'affiche du prochain JazzOnze+ du 8 au 12 septembre. Le festival lausannois a avancé ses dates pour éviter une annulation de dernière minute, comme en 2020.

Le festival se tiendra à la fin de l'été, au lieu de ses dates habituelles vers fin octobre-début novembre. Cela permet notamment de déployer une scène en extérieur dans les jardins du casino de Montbenon, ont annoncé lundi les organisateurs.

Trois autres scènes accueilleront les artistes: le New Yorkais Ben Wendel et le saxophoniste multi-instrumentiste Jowee Omicil joueront à la salle Paderewski. Paolo Fresu présentera en trio "Tempo di Chet" - en hommage à Chet Baker - à l'Octogone de Pully. Trompettiste, chanteuse et DJ, Emma-Jean Thackray se produira à l'EspaceJazz.

Le collectif franco-britannique Neue Grafik Ensemble mêlera jazz et hip-hop. Yilian Canizares, violoniste cubaine installée à Lausanne, se produira avec The Maroons, son nouveau groupe plus rock et électrique. Trois concerts sont agendés à l'extérieur, notamment celui de Maud Paquis, avec des "ballades pop, cosmiques et jazzy".

La dernière édition du festival a eu lieu en 2019. Il avait attiré quelque 5000 personnes et écoulé environ 3500 billets.

Continuer la lecture

Vaud

Bonmont: une McLaren adjugée à 1,2 million de francs

Publié

le

Cette McLaren a été adjugée à 1,2 million de francs dimanche au Domaine de Bonmont. (©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Le Domaine de Bonmont à Chéserex a accueilli dimanche pour la troisième fois une vente aux enchères de voitures de collection. Le lot le plus convoité, un coupé hybride McLaren P1 de 2014, a été adjugé à 1,2 million de francs.

Le podium a été complété par une Ford GT de 2018, partie pour 966'000 francs, et une Bugatti de 1939, vendue 805'000 francs, indique dimanche Bonhams, la maison britannique de vente aux enchères qui organisait cette opération.

A noter qu'une Mercedes ayant appartenu à Roger Federer a trouvé preneur pour 195'500 francs. Sur la cinquantaine de véhicules proposés, 90% ont été vendus.

"Nous sommes heureux de voir le retour des ventes physiques avec un fort intérêt post-pandémie de la part des acheteurs", a commenté Paul Darvill, responsable des ventes en Europe pour Bonhams, cité dans le communiqué.

Continuer la lecture

Lausanne

Plus de 2300 visiteurs ce week-end à Plateforme 10

Publié

le

Environ 2300 personnes ont visité le chantier du bâtiment qui accueillera le musée de l'Elysée et le mudac. (©KEYSTONE/CYRIL ZINGARO).

Environ 2300 personnes se sont déplacées entre vendredi et dimanche pour découvrir le chantier de Plateforme 10 à Lausanne. Les visiteurs ont pu découvrir sur trois étages les futurs espaces du Musée de design et d'arts appliqués contemporain (mudac) et du Musée de la photographie de l'Elysée.

Le public a pu parcourir ce nouveau bâtiment par groupes de 30. Les visiteurs étaient guidés les équipes de la Direction de l'architecture et de l'ingénierie du canton de Vaud et des entreprises mandataires, précise dimanche un communiqué.

L'édifice, voisin du Musée cantonal des Beaux-Arts (MCBA), sera terminé cet automne avec une inauguration officielle prévue le 4 novembre.

Le transfert des oeuvres est prévu dès novembre et l'ouverture au public pour les premières expositions est agendée en juin 2022. A cette occasion, une grande exposition commune aux trois musées (MCBA, mudac et Elysée), notamment autour du train, sera proposée au public.

Le nouvel édifice va permettre au Musée de l'Elysée de doubler ses surfaces d'exposition (1400 m2) et de réunir ses espaces de conservation des collections en triplant leur volume. Il se situera dans la partie inférieure du bâtiment. Le mudac verra, lui, ses espaces d'exposition doubler (1500 m2), dans la partie supérieure du cube.

Continuer la lecture

Vaud

Accident mortel de VTT à Pully (VD)

Publié

le

Un sexagénaire a perdu la vie vendredi à Pully (VD) alors qu'il se promenait avec un e-VTT. (©KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER - Image d'illustration).

Un vététiste s'est tué vendredi après-midi dans les bois de la Chenaula à Pully (VD). Ce sexagénaire de la région a perdu la maîtrise son e-bike, chutant lourdement sur le sol.

La victime a été découverte par des promeneurs qui ont avisé les secours. Malgré une tentative de réanimation, cet homme est décédé sur place, indique samedi la police vaudoise dans un communiqué.

L'accident s'est produit sur un sentier destiné à la pratique du VTT, dans une pente à forte déclivité. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes de l'accident.

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Taureau

Votre hiérarchie est abasourdie par votre persévérance professionnelle. Quelle classe : on ne peut plus se passer de vous !

Publicité

Les Sujets à la Une

X