Rejoignez-nous

Culture

Décès de Guy Bedos à 85 ans

Publié

,

le

Guy Bedos, lors de la présentation du film "Et si on vivait tous ensemble ?" au Festival du film de Locarno en 2011 (archives). (©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)
Le comédien et humoriste Guy Bedos est décédé à l'âge de 85 ans, a annoncé jeudi son fils Nicolas sur les réseaux sociaux. Il est connu pour ses sketchs féroces, son engagement à gauche et ses rôles dans des films comme "Un éléphant ça trompe énormément"

"Il était beau, il était drôle, il était libre et courageux. Comme je suis fier de t'avoir eu pour père. Embrasse (Pierre) Desproges et (Jean-Loup) Dabadie, vu que vous êtes tous au Paradis", a-t-il écrit sur Instagram et Twitter. Le décès de Guy Bedos survient quelques jours après celui annoncé dimanche de son ami, le parolier Jean-Loup Dabadie, qui a notamment écrit pour lui le sketch "Bonne fête Paulette".

Pied noir né à Alger en 1934, Guy Bedos s'est fait connaître grâce à des sketchs mordants, en duo d'abord avec Sophie Daumier qu'il épouse, dont celui consacré à la "drague" qui les révèle au grand public au début des années 60. La consécration vient en 1968 avec un seul sur scène à Bobino, puis des rôles sur grand écran, très souvent devant la caméra d'Yves Robert.

Grand angoissé

Ses plus grands succès sont "Un éléphant ça trompe énormément" (1976) et "Nous irons tous au paradis" (1977). Il travaille aussi pour Marcel Carné, Claude Berri ou Patrice Chéreau. Il s'est également produit dans de nombreux spectacles comiques, dont il est l'auteur, passe au Zénith, triomphe à l'Olympia avec Muriel Robin. Ils obtiennent la Victoire 93 de l'humoriste.

Ce grand angoissé, aux cheveux devenus blancs avec les ans et aux yeux noirs espiègles, adorait aussi jouer les éditorialistes, s'en prenant aux hommes de pouvoir et défendant les sans-papiers et les sidérurgistes d'ArcelorMittal.

La verve de Guy Bedos n'a pas non plus épargné le monde politique suisse. En 2000, il s'était attiré les foudres des délégués de l'UDC, après avoir traité Christoph Blocher de "gâteux fasciste" ou de "vieux con" à la radio-télévision Suisse.

Marié 3 fois - avec Karen Blanguernon, Sophie Daumier (décédée en 2003, des suites d'une maladie génétique rare) et Joëlle Bercot -, il est père de 4 enfants, Leslie, Mélanie, Victoria et Nicolas, devenu scénariste et réalisateur à succès.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Culture

Le réseau social Parler renonce à se faire racheter par Kanye West

Publié

le

Lancé en 2018, Parler a gagné en popularité après l'éviction de Donald Trump de Twitter après l'attaque du Capitole le 6 janvier 2021 (archives). (© KEYSTONE/DPA/CHRISTOPHE GATEAU)

Le réseau social américain Parler a annoncé jeudi avoir renoncé à se faire racheter par Kanye West, empêtré dans une série de polémiques et accusé d'antisémitisme. Jeudi encore, le rappeur américain a confessé son admiration pour Hitler et les nazis.

Lors d'une interview avec un présentateur américain complotiste Alex Jones, Ye, portant une cagoule noire recouvrant la totalité de son visage, s'est lancé dans une tirade sur le péché, la pornographie et le diable. "Je vois des choses positives aussi concernant Hitler", a déclaré le rappeur.

"Ce mec [...] a inventé les autoroutes, a inventé le microphone que j'utilise comme musicien. On ne peut pas dire publiquement que cette personne a fait quoi que ce soit de bien et j'en ai assez", a ajouté Kanye West.

Le rappeur, qui affirme souffrir de troubles bipolaires et a récemment suggéré qu'il pourrait briguer la présidence des Etats-Unis en 2024, a redoublé de provocation, déclenchant des rires choqués de la part de son hôte. "J'en ai assez des étiquettes. Tout être humain a apporté quelque chose ayant une valeur, surtout Hitler", a-t-il insisté. "J'aime Hitler."

Parler dit non

"Les nazis étaient des voyous et ont fait des choses très mauvaises", a tenté de le corriger le présentateur Alex Jones, récemment condamné à payer près d'un milliard de dollars pour avoir nié la réalité d'une tuerie dans une école. "Mais ils ont fait de bonnes choses aussi", lui a rétorqué le rappeur. "Nous devons arrêter d'insulter les nazis en permanence. [...] J'adore les nazis."

La maison mère de Parler, Parlement Technologies, a indiqué "s'être entendue avec Ye pour mettre fin à l'accord de vente de Parler". "Cette décision a été prise à la mi-novembre dans l'intérêt des deux parties", a précisé la société, qui a indiqué que "Parler [continuerait] à étudier des opportunités de croissance et d'évolution de la plateforme".

Depuis qu'il a posté des messages à caractère antisémite sur Instagram et Twitter, au début octobre, Kanye West est peu à peu devenu persona non grata dans le monde des affaires. Balenciaga puis Adidas ont mis fin à leur partenariat avec l'artiste, connu pour son comportement imprévisible et son goût pour la polémique.

Lancé en 2018, Parler a gagné en popularité après l'éviction de Donald Trump de Twitter après l'attaque du Capitole le 6 janvier 2021, principalement auprès des ultra-conservateurs.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Culture

Décès de l'actrice Mylène Demongeot, figure du cinéma populaire

Publié

le

De la trilogie "Fantômas" dans les années 1960 à celle de "Camping" un demi-siècle plus tard, chaque génération gardera son souvenir de cette Mylène Demongeot, ici au festival de Locarno en 2012. (© KEYSTONE/URS FLUEELER)

L'actrice française Mylène Demongeot, figure du cinéma populaire, est décédée jeudi à 87 ans. Elle s'est éteinte après 70 ans de carrière et autant de films, a annoncé son attachée de presse à l'AFP.

Mylène Demongeot est décédée "en début d'après-midi" dans un hôpital parisien, a-t-elle précisé. De la trilogie "Fantômas" dans les années 1960 à celle de "Camping" un demi-siècle plus tard, chaque génération gardera son souvenir de cette actrice.

Cette dernière, qui ne s'est pas cantonnée au cinéma populaire qui a fait sa popularité, aura tourné aussi bien avec Jean Marais, Yves Montand que Roger Moore.

Chevelure blonde, visage souriant, Mylène Demongeot fut souvent comparée à Brigitte Bardot, avec laquelle elle partageait un même amour des animaux et de l'environnement, et dont elle fut même présentée comme la rivale.

Figure populaire, elle fut demandée jusqu'au bout, tenant encore un rôle dans "Maison de Retraite", une comédie avec Kev Adams et Gérard Depardieu, l'un des rares films français à dépasser les deux millions d'entrées en 2022.

"Mylène Demongeot était une actrice engagée, sensible, notamment, à la défense de la cause animale et environnementale et au droit de mourir dans la dignité", soulignent ses proches dans un communiqué annonçant son décès.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Culture

Une bourse pour l'artiste plasticienne Nastasia Meyrat

Publié

le

Une installation de l'artiste plasticienne Nastasia Meyrat lors de l'exposition des Swiss Art Awards 2018 à Bâle (archives). (© Keystone/GEORGIOS KEFALAS)

La Bourse arts plastiques 2022 du canton de Vaud a été attribuée à Nastasia Meyrat. L'artiste reçoit 20'000 francs pour mener à bien son projet de film explorant les défis professionnels des artistes tout en revisitant "L'escamoteur" de Jérôme Bosch. La lauréate a été choisie parmi huit dossiers.

"Nastasia Meyrat affectionne une pratique pluridisciplinaire mêlant sculpture, peinture, écriture ou encore création sonore. Son travail s'articule principalement autour de problématiques sociales et sociétales, afin de questionner certains mécanismes d'aliénation tout en revalorisant l'agentivité des corps mis en marge ou mal-aimés", écrit jeudi l'Etat de Vaud dans un communiqué.

Détentrice d'un Bachelor Arts visuels et d'un Master en pratiques artistiques contemporaines de la Haute école d'art et de design de Genève (HEAD), Nastasia Meyrat vit et travaille à Lausanne.

"Maniant l'humour et la satire, la plasticienne s'inspire souvent dans ses créations des univers du jeu et du grotesque. Elle a présenté son travail dans plusieurs expositions personnelles ainsi qu'un nombre important de sélections collectives en Suisse et à l'étranger", note encore le Canton.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

La Paternelle sème des haricots enchantés au Théâtre de Beaulieu

Publié

le

La Paternelle est de retour au Théâtre de Beaulieu, à Lausanne, avec "Jack et les haricots enchantés", de vendredi à dimanche. (© Keystone/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Après deux années extramuros et une année blanche due au Covid-19, la Paternelle est de retour au Théâtre de Beaulieu, à Lausanne, avec "Jack et les haricots enchantés", de vendredi à dimanche. Il s'agit du 127e spectacle de la mutuelle d'assurance pour orphelins.

L'histoire raconte la suite du conte populaire "Jack et le haricot magique", dans lequel un garçon échange une vache contre des graines de légumineuses miraculeuses. Dans ce séquel écrit par la Vaudoise Marilou Rytz, lauréate du Prix du jeune écrivain de langue française 2021, Jack est devenu Papy J et s'est fait enlever par un géant. Pour le retrouver, ses petits-enfants, Jack junior et Melly, se lancent dans une folle aventure peuplée de personnages féériques.

"On verra pousser des haricots, on rencontrera une multitude de petits ogres et on ouvrira des cages étranges, le tout entre danses, chants et dialogues, dans un tourbillon d'enfants de 8 à 20 ans", résume la Paternelle dans un communiqué. Quelque 150 jeunes monteront sur scène. Et 180 bénévoles ont réalisé les costumes et décors, encadré les comédiens et géré la production. Ils ont été accompagnés par neuf professionnels du monde du spectacle.

Cinq représentations sont agendées: une le vendredi, deux le samedi et deux le dimanche. Un total de 8000 spectateurs sont attendus.

Véritable institution

Fondée en 1884, la Paternelle est une mutuelle d'assurance pour les orphelins, sans but lucratif et gérée bénévolement. Elle apporte non seulement un soutien financier aux familles touchées par le deuil, mais aussi un accompagnement social.

Véritable institution dans le canton de Vaud, elle a proposé des spectacles tous les ans depuis 1886, hormis durant les deux guerres mondiales et en 2020. Elle se produit au Théâtre de Beaulieu depuis 1958. En 2019 et en 2021, pendant la rénovation de la salle, elle s'était déplacée dans un chapiteau à Bellerive, dans la capitale vaudoise et au Théâtre du Jorat, à Mézières.

https://www.paternelle.ch/jack-et-les-haricots-enchantes/

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Mort de la chanteuse du groupe Fleetwood Mac, Christine McVie

Publié

le

La chanteuse-compositrice du groupe de rock britannique Fleetwood Mac, Christine McVie, est décédée. Ici, une photo de 2019. (archives) (© KEYSTONE/AP/Evan Agostini)

La chanteuse-compositrice du groupe de rock britannique Fleetwood Mac, Christine McVie, qui avait également connu le succès en menant une carrière solo, est décédée mercredi à l'âge de 79 ans des suites d'une courte maladie, a annoncé sa famille.

Elle avait écrit plusieurs chansons célèbres du groupe, dont "Little Lies", "Everywhere" et "Songbird". Elle avait rejoint la formation quelques années après sa création en 1967.

Le groupe, qui a vendu plus de 100 millions de disques à travers le monde, est considéré comme une des formations les plus populaires ayant jamais existé.

Dans une déclaration publiée sur la page Facebook de la chanteuse, la famille a indiqué que Christine McVie était décédée "paisiblement" dans un hôpital mercredi matin après "une courte maladie". "Elle était accompagnée par sa famille", selon le communiqué.

"Rumours"

Fleetwood Mac, composé notamment de Mick Fleetwood, Christine et son ancien mari John McVie, mais aussi Lindsey Buckingham, Stevie Nicks, était un des groupes les plus connus des années 70 et 80.

L'album "Rumours", sorti en 1977, est considéré comme une des plus grosses ventes dans l'histoire musicale avec plus de 40 millions d'exemplaires vendus dans le monde.

La chanteuse avait quitté le groupe en 1998 avant de le rejoindre 16 ans plus tard pour une formation éphémère.

En 2017, elle avait confié à la BBC s'être retirée du monde et avoir développé une agoraphobie après avoir quitté le groupe. Elle avait quitté la Californie pour s'installer dans le Kent, dans le sud-est de l'Angleterre.

"Il n'y a pas de mot pour décrire notre tristesse", a réagi sur Twitter le groupe. "Elle était vraiment unique, spéciale et avec un talent exceptionnel".

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X