Rejoignez-nous

Culture

La Fondation Béjart Ballet Lausanne lance un audit global

Publié

,

le

Le nouvel audit portera sur l'ensemble du périmètre de la Fondation Béjart Ballet Lausanne (la compagnie, ici en photo avec son directeur artistique Gil Roman, et l'école), examinera les questions de santé et de sécurité au travail, de climat général de travail et d'encadrement (Archives © Keystone/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Le Béjart Ballet Lausanne est dans la tourmente. Après les révélations de graves manquements de son école de danse et l'exclusion du directeur, la Fondation fait état de nouvelles allégations, touchant cette fois la compagnie elle-même. Une enquête globale est lancée.

"Le Conseil de fondation du Béjart Ballet Lausanne a eu connaissance de nouvelles allégations dirigées contre l'institution, y compris la compagnie du Béjart Ballet Lausanne", indique-t-il vendredi dans un communiqué, une semaine exactement après l'annonce de l'exclusion du directeur de la prestigieuse Ecole-atelier Rudra Béjart, Michel Gascard, et de sa régisseuse, Valérie Lacaze.

"Bien que ces éléments rapportés, qui touchent au climat de travail et à des comportements inappropriés, ne soient à ce stade ni étayés ni confirmés, le Conseil de Fondation a pris la décision immédiate de confier un audit général à une société spécialisée", écrit-il.

"Démarche préventive"

Interrogé par Keystone-ATS, la présidente du Conseil de Fondation du Béjart Ballet Lausanne, Solange Peters, insiste sur le fait qu'aucun témoignage direct ni faits précis ne soient remontés à ses oreilles. "Il s'agit d'une série d'allégations sur le climat de travail au sein de la fondation et de la compagnie que je découvre essentiellement par le biais des médias depuis une semaine", affirme-t-elle.

"La démarche actuelle est très différente du précédent audit. Elle est préventive, prophylactique. Nous voulons ouvrir une vraie évaluation, regarder partout et lever les nuages de suspicions", explique Mme Peters. Selon elle, la démarche a été bien accueillie par Gil Roman, directeur artistique de la compagnie BBL. "Nous gardons toute notre confiance en lui", relève-t-elle.

Le nouvel audit portera sur l'ensemble du périmètre de la Fondation Béjart Ballet Lausanne (la compagnie et l'école), examinera les questions de santé et de sécurité au travail, de climat général de travail et d'encadrement, selon la présidente du Conseil de Fondation du BBL.

Résultats attendus d'ici septembre

Le nom de la société mandatée pour réaliser cet audit, son cahier des charges exact et son calendrier seront précisés ces prochains jours. Mme Peters espère des conclusions "dans le courant de cet été et si possible avant septembre". Selon elle, il n'y a toujours aucun volet pénal dans toute cette affaire.

Le Conseil de fondation du BBL "attache une importance primordiale au respect de conditions de travail exemplaires, à des relations humaines saines et à une bonne gouvernance, qui forment le socle des valeurs de la Fondation. L'audit qu'il met en place aujourd'hui doit permettre de s'assurer que ces principes fondamentaux sont appliqués", souligne-t-il encore dans le court communiqué.

Omerta et humiliations

En plus des licenciements de Michel Gascard et Valérie Lacaze, le Conseil de Fondation avait aussi annoncé suspendre les cours de l'Ecole-atelier, qui forme chaque année une quarantaine d'élèves. Ils ne reprendront d'ailleurs pas à la prochaine rentrée d'août. La prestigieuse école de danse espère pouvoir recommencer ses activités en 2022.

C'est en février dernier que le Conseil de Fondation a pris connaissance d'"éléments préoccupants mettant en cause la direction" de cette école. Le premier audit a été confié à un avocat et à un ancien juge cantonal afin "de faire toute la lumière sur les faits énoncés et d'en fournir une analyse détaillée". Il a conclu à "un certain nombre de faits et comportements révélant de graves manquements de la part de la direction" de l'école.

Les témoignages recueillis ces derniers jours par les médias rapportent des humiliations subies par les danseuses et l'omerta imposée par le directeur Michel Gascard.

Décision saluée par la Ville de Lausanne

De son côté, la Ville de Lausanne a salué la décision du Conseil de Fondation du BBL de lancer un audit complet de l'ensemble du personnel de l'institution. Elle estime qu’elle s’inscrit dans une démarche responsable en matière de sécurité et santé au travail, écrit-elle dans un communiqué séparé.

La Municipalité dit vouloir annoncer la semaine prochaine un "plan d'actions plus large d'accompagnement des institutions culturelles subventionnées en lien avec les questions de santé, de sécurité et de climat de travail".

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Culture

Les fans de Taylor Swift victimes d'arnaques aux faux billets

Publié

le

La tournée "Eras" de Taylor Swift est en passe de devenir la série de concerts ayant généré le plus de revenus dans l'histoire de la musique, bien au-delà du milliard de dollars (archives). (© KEYSTONE/EPA AAP/JOEL CARRETT)

Une tournée record qui provoque des arnaques records: les fans britanniques de la vedette américaine de la chanson Taylor Swift ont perdu plus d'un million d'euros dans des escroqueries aux faux billets sur les réseaux sociaux, a estimé mercredi la banque Lloyds.

Des centaines de fans de la chanteuse ont été la cible d'une "vague d'escroqueries" et ont envoyé de l'argent par virement bancaire sans jamais recevoir de billet en retour, perdant chacun en moyenne 332 livres sterling (365 francs), a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Entre l'ouverture à la vente en juillet 2023 des billets pour la tournée monumentale "The Eras Tour" et mars 2024, plus de 600 clients de Lloyds lui ont signalé avoir été victimes d'une arnaque, soit "bien plus que pour tout autre artiste musical", a-t-elle indiqué.

Facebook

S'appuyant sur ces données, la banque britannique a estimé qu'il y a probablement eu "au moins 3000 victimes au Royaume-Uni depuis la mise en vente des billets, et que plus d'un million de livres a été perdu jusqu'à présent à cause des fraudeurs".

La plupart des victimes ont entre 25 et 34 ans, et 90% d'entre elles ont été arnaquées par de fausses publicités ou publications sur Facebook, a précisé Lloyds

Des dizaines de groupes non officiels y ont été créés dans le but d'acheter et de revendre des places de concert pour la tournée de cette icône mondiale, via notamment sa plateforme de petites annonces Marketplace.

Certains "Swifties" ont perdu plus d'un millier de livres en croyant obtenir le précieux billet pour cette tournée européenne à guichets fermés, six ans après le dernier concert de l'icône américaine sur le sol britannique.

"Toutes les dates au Royaume-Uni étant désormais complètes, de plus en plus de fans risquent d'être victimes d'escroqueries dans les semaines et mois à venir", a prédit Lloyds, prévenant qu'un paiement par carte bancaire ou PayPal était plus protecteur qu'un virement.

Selon plusieurs estimations, "Eras" est en passe de devenir la série de concerts ayant généré le plus de revenus dans l'histoire de la musique, bien au-delà du milliard de dollars.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Culture

Yo-Yo-Ma et Jean Reno sur scène avec l'Orchestre de Chambre de Lausanne

Publié

le

Renaud Capuçon dirige l'OCL depuis 2021. (©Yuri Pires-Tavares)

Plus de secret autour de la saison 2024/2025 de l'Orchestre de Chambre de Lausanne. Son directeur artistique, Renaud Capuçon, a levé le voile sur la programmation ce matin. Et plusieurs grands noms partageront la partition de l'OCL, dont le violoncelliste de renom Yo-Yo-Ma. 

L'Orchestre de Chambre de Lausanne a levé le voile sur sa prochaine saison. Et Renaud Capuçon et ses musiciens promettent du beau monde. Ils joueront notamment avec le violoncelliste de renom Yo-Yo-Ma, une des figures les plus emblématiques du moment dans le monde du classique. Renaud Capuçon, directeur artistique de l'OCL.

Renaud CapuçonDirecteur artistique de l'OCL

Autres grands noms: les trois pianistes Martha Argerich, Emanuel Ax et Andras Schiff... Mais aussi le célèbre acteur Jean Reno. Renaud Capuçon nous en dit plus sur sa venue.

Renaud CapuçonDirecteur artistique de l'OCL

Car Renaud Capuçon l'a dit ce mardi: il souhaite que chaque Lausannois soit fier de son orchestre. Et que le public soit toujours plus diversifié. On retrouve le directeur artistique de l'OCL.

Renaud CapuçonDirecteur artistique de l'OCL

Rappelons que l'OCL organise notamment des concerts pour les jeunes enfants. Il propose aussi, depuis 2023, d'acheter un billet supplémentaire qui sera offert à des associations partenaires comme Caritas.

Déménagement en vue

A noter finalement que cette saison sera la 30e et dernière à proposer des concerts le soir à la salle Métropole. Dès septembre 2025, la série des "Grands Concerts" déménagera au théâtre de Beaulieu, tandis que les "Entractes" seront joués à la salle Paderewski au casino de Montbenon. Seules les "Dominicales" et les "Découvertes" resteront à la salle Métropole.

Isabelle Bertolini avec Keystone-ATS

Continuer la lecture

Culture

Le 3e festival du Livre à Collonge plonge dans l'évasion

Publié

le

L'écrivain Metin Arditi sera l'invité d'honneur de la 3e édition du festival du Livre à Collonge (Làc) qui aura lieu les 8 et 9 juin. Une centaine d'auteurs sont attendus (archives). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Pour sa 3e édition, le festival du Livre à Collonge (Làc), dans le canton de Genève, s'intéressera à l'évasion. La manifestation retrouvera la ferme de Saint-Maurice les 8 et 9 juin. Une centaine d'auteurs suisses, français et belges sont annoncés.

Conférences, lectures, dédicaces, ateliers et autres animations figurent au programme des deux jours de la manifestation. Cette année, le festival s'ouvre au jeune public, avec un nouvel espace dédié à la littérature pour la jeunesse. Des auteurs comme Christine Pompéï et Albertine seront présents, a indiqué mardi devant les médias Sandrine Bourgeois, cofondatrice du Làc.

Fidèle du Làc depuis ses débuts en 2021, Metin Arditi sera l'invité d'honneur de cette édition. "C'est un festival qui vient de la base, de lectrices passionnées", a-t-il salué. En lien avec son dernier livre, "L'Ile de la Française", l'écrivain a invité la photographe Aline Kundig et une voix de l'église, l'actuel directeur général de la RTS Pascal Crittin, qui a dirigé les éditions St-Augustin.

Pas que des romans

Parmi les autres auteurs attendus figurent Raphaëlle Giordano, Tristane Banon, Eric Fottorino et Daniel de Roulet, ainsi que les prix Goncourt Jean-Baptiste Andrea et Mathias Enard. Plusieurs plumes romandes primées seront aussi de la partie, dont Mélanie Croubalian, Laurence Voïta, Isabelle Aeschlimann et Joseph Incardona.

Si le festival met surtout l'accent sur les romans, il s'intéresse aussi aux biographies et aux essais. D'où la venue de personnalités comme la comédienne Marie-Christine Barrault qui parlera de son expérience au cinéma et au théâtre, du comédien Joseph Gorgoni ou encore du metteur en scène Jean Liermier.

Gratuite, la manifestation aura lieu le samedi et le dimanche de 10h00 à 19h00. A nouveau, une grande librairie tenue par Payot permettra aux visiteurs d'acter des livres sur place. Des stands de nourriture et de boisson sont aussi prévus.

www.festival-du-lac.com

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Des grands noms à l'affiche de la prochaine saison de l'OCL

Publié

le

"Véritable pop star", le violoncelliste Yo-Yo Ma sera l'une des têtes d'affiche de la prochaine saison de l'OCL (archives). (© KEYSTONE/AP/ARMANDO FRANCA)

L'Orchestre de chambre de Lausanne (OCL) promet une prochaine saison pleine "d'effervescence". Renaud Capuçon et ses musiciens accueilleront des stars du classique (et du cinéma), joueront pour tous types de public et partiront sur la route, notamment en Corée du Sud.

L'OCL se produira l'an prochain avec "une véritable popstar", le violoncelliste Yo-Yo Ma, "la figure la plus emblématique du classique actuellement", a souligné le directeur artistique Renaud Capuçon, au moment de dévoiler mardi l'affiche de la saison 2024/2025.

Rare en Europe, le Franco-Américain d'origine chinoise aux 120 albums et 19 Grammy Awards se produira le 28 janvier à Beaulieu dans le concerto de Robert Schumann. Trois autres concerts sont prévus avec lui les jours suivants, à Genève, Rolle et Gstaad (BE).

Renaud Capuçon s'est aussi réjoui de recevoir "trois pianistes majeurs de notre temps", à savoir Martha Argerich - de retour à Lausanne pour la troisième année consécutive -, Emanuel Ax et András Schiff.

Jean Reno en narrateur

Autre figure de la saison à venir, la soprano Barbara Hannigan revient à l'OCL en tant que principale cheffe invitée. "C'est une personnalité qui sort du cadre. Chaque concert avec elle constitue une aventure", a relevé Renaud Capuçon au sujet de la Canadienne, qui sera à la baguette pour trois concerts.

Le chef et violoniste français a également promis une soirée "hilarante" avec Igudesman & Joo, célèbre duo comique qui se joue des codes de la musique classique.

Autre vedette de passage à Lausanne, mais issue du cinéma cette fois-ci, Jean Reno viendra réciter le texte de "Pierre et le loup" de Prokofiev, à deux reprises en janvier prochain. "Après avoir assisté à l'un de nos concerts, il est venu, les larmes aux yeux, me demander si nous pouvions faire quelque chose ensemble", a raconté Renaud Capuçon.

Enfants et prisonnières

Comme les années précédentes, l'OCL proposera des concerts "Découvertes", destinés entre autres au jeune public. Des spectacles sont notamment prévus autour du sport et du hip-hop.

Le projet "L'OCL pour tous" se poursuit également auprès d'un public dit "empêché". Quatre concerts sont programmés, dont un devant des détenues de la prison pour femmes de Lonay.

"Un emblème" pour Lausanne

La future saison sera aussi marquée par la tournée de l'OCL qui, pour la première fois depuis quinze ans, se produira hors de l'Europe. Les musiciens lausannois donneront cinq concerts en Corée du Sud entre le 29 août et le 3 septembre prochain.

Outre ces dates en Asie, l'OCL jouera au festival Berlioz à la Philharmonie de Paris, au Concertgebouw d'Amsterdam ainsi qu'à Cologne ou encore au Danemark (Aalborg et Copenhague). En Suisse, l'orchestre sera présent à Ascona, Genève, Rolle, Gstaad, Martigny (VS) et Muri (BE).

"L'OCL s'installe dans le paysage international", a remarqué Renaud Capuçon. En poste depuis 2021, le Français a rappelé l'une de ses missions, "faire de l'OCL un emblème fort de la ville de Lausanne", un orchestre "dont chaque habitant peut être fier."

Déménagement en vue

A noter finalement que cette saison sera la 30e et dernière à proposer des concerts le soir à la salle Métropole. Dès septembre 2025, la série des "Grands Concerts" déménagera au théâtre de Beaulieu, tandis que les "Entractes" seront joués à la salle Paderewski au casino de Montbenon. Seules les "Dominicales" et les "Découvertes" resteront à la salle Métropole.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Taureau

Vous examinez en profondeur tous les aspects de votre vie en général recherchant des moyens de modifier les éléments obsolètes. Bon travail !

Les Sujets à la Une

X