Rejoignez-nous

Culture

Pas de Montreux Jazz Festival cet été

Publié

,

le

L'an dernier, Elton John était en tête d'affiche du Montreux Jazz Festival. Cet été, le Festival n'aura pas lieu en raison de la pandémie de coronavrius. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)
Un jour après l'annonce du Paléo Festival, c'est aujourd'hui au tour du Montreux Jazz d'annuler son édition 2020 en raison des conditions sanitaires.

En 53 ans d'histoire, jamais une édition du Montreux Jazz n'avait dû être annulée. Ce sera malheureusement le cas cet été avec la version 2020, prévue du 3 au 18 juillet.

Si le Conseil fédéral a annoncé hier assouplir progressivement certaines mesures mises en place contre le coronavirus, il n'a pas statué sur le sort des festivals. Il maintient également la majorité des mesures d'hygiène et de distanciation. "Dès lors, il est aujourd'hui impossible d'envisager une manifestation de l'ampleur du Montreux Jazz au mois de juillet" indique le Festival dans un communiqué aujourd'hui. "La santé de la population l'emporte bien évidemment sur toutes les autres considérations".

Une situation qui pourrait mettre en danger le Festival, comme l'explique son directeur, Mathieu Jaton :

Mathieu Jaton
Directeur - Montreux Jazz Festival
Mathieu JatonDirecteur - Montreux Jazz Festival

Le Festival annonce déjà travailler sur "le report à l'édition prochaine des concerts déjà annoncés", soit Lionel Richie et Brittany Howard le 8 juillet ainsi que Lenny Kravitz et Black Pumas le 13 juillet. L'édition 2021 est annoncée du 2 au 17 juillet.

Des propos recueillis par nos confrères de Radio Chablais.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Culture

Cinéma suisse: plusieurs défis de taille à relever

Publié

le

Suite à l’échec de l’accord-cadre avec l’Union européenne (UE), la participation au programme MEDIA reste un objectif, a relevé jeudi le conseiller fédéral Alain Berset au festival de Locarno. (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Reprise, collaborations internationales, égalité: la branche du cinéma est confrontée à plusieurs défis de taille. Le conseiller fédéral Alain Berset est revenu jeudi sur la politique mise en place pour y faire face devant la presse au festival de Locarno.

La reprise ne sera pas une mince affaire pour la branche du cinéma. Il s'agit pour les films suisses de faire leur place dans les salles face à une forte concurrence internationale de films dont la sortie a été repoussée.

Campagne "Back to the Cinema"

Pour y parvenir, l'Office fédéral de la culture (OFC) soutient dix films suisses pour leur diffusion en salles et sur les plateformes de vidéos à la demande (VOD).

La confiance du public doit être par ailleurs regagnée. L'OFC cofinance dans ce but avec Pro Cinema la campagne "Back to the Cinema".

La Confédération a, dès le début de la pandémie de coronavirus, mis sur pied des mesures de soutien spécifiques pour le secteur culturel, rappelle jeudi le Département fédéral de l'Intérieur (DFI) dans un communiqué. Quelque 360 millions de francs ont été versés jusqu'à maintenant pour les mesures Covid-Culture par la Confédération et les cantons.

Dans le domaine du cinéma, l'OFC a ajusté ses mesures d'encouragement. Il a adapté le système de bonifications "Succès cinéma" et introduit, en collaboration avec la SSR, Cinéforom et la Zürcher Filmstiftung, des financements complémentaires pour tenir compte des tournages retardés ou des plans de protection à mettre en place.

Soutien à la production nationale

Accélérée avec la pandémie, la numérisation a opéré une transformation globale de toute l'industrie du cinéma, qui aura des conséquences fondamentales sur la branche.

Cette évolution souligne l'importance d'élargir aux plateformes de diffusion en ligne l'obligation d'investir dans la production nationale, déjà en vigueur pour les diffuseurs régionaux, souligne le DFI. L'introduction de cette obligation permettrait à la Suisse de disposer d'instruments comparables à ceux des Etats voisins.

Impact de l'échec de l'accord-cadre

Un autre enjeu pour la branche du cinéma sera de pouvoir continuer à développer des collaborations internationales. Une participation de la Suisse au programme MEDIA de l'Union européenne reste un objectif, malgré l'échec de l'accord-cadre avec Bruxelles.

Avec les mesures compensatoires, la Suisse dispose depuis 2014 d'un dispositif de soutien qui fonctionne. Elle poursuivra également sa stratégie internationale fondée sur des accords de coproduction bilatéraux, un accord avec le Canada étant d'ailleurs en voie de signature.

En complément, la Suisse a ratifié en 2019 le nouvel accord européen de coproduction du Conseil de l'Europe, qui simplifie les coproductions avec les plus petits pays.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Le cinéma reprend ses droits sous le ciel de Locarno

Publié

le

Le plus grand festival suisse dédié au septième Art reprend sa place à Locarno, malgré des restrictions dûes au Covid. (©KEYSTONE/Urs Flueeler)

En ce mercredi, le plus grand festival suisse dédié au septième Art reprend sa place dans la ville tessinoise. Après une édition 2020 affectée par le Covid, cette cuvée voit également l'arrivée d'un nouveau directeur artistique.

Au mois d'août, la ville de Locarno se pare d'un beau décor dédié au cinéma. Après une année 2020 compliquée, amputée de nombreuses propositions comme la mythique Piazza Grande - l'écran "Open-Air" du Festival - ou encore la compétition internationale, le festival veut revenir fort cette année.

209 films seront proposés du 4 au 14 août dans la ville tessinoise, avec le retour des salles et de l'écran sous les étoiles. La compétition internationale est de retour, comme d'autres sections du festival.

Un nouveau directeur artistique

L'autre nouveauté de cette édition est le directeur artistique. Giona A. Nazzaro, Italien né à Zurich, était auparavant délégué général de la Semaine internationale de la Critique de la Mostra de Venise. Le voici désormais à la tête du plus grand festival helvétique, en remplacement de Lili Hinstin, partie après deux éditions seulement. Pour son baptême du feu, sa sélection comporte plus de 200 films, dont une centaine de premières mondiale.

Côté programmation de l'Open Air, des classiques comme Terminator ou Heat côtoient des sorties plus "grand public" que le reste de la sélection. Le festival débutera d'ailleurs par la projection de "Beckett", qui sera ensuite mis en ligne sur la plateforme Netflix une dizaine de jours plus tard.

Annulées l'an passée, les projections sur la mythique Piazza Grande reprennent cette année. (©KEYSTONE/Urs Flueeler)

Le Festival rendra également honneur au cinéaste italien Alberto Lattuada qui sera au coeur de la rétrospective, une section toujours appréciée du rendez-vous locarnais. Plusieurs prix seront également distribués durant les onze jours de festivités : le réalisateur américain John Landis ainsi que les comédiennes Laetitia Casta et Kasia Smutniak seront honorés pour leur carrière.

A noter pour les cinéphiles intéressés par l'expérience locarnaise cette année : la réservation de son siège est obligatoire avant la séance, tout comme le port du masque dans les salles, ou encore la présentation d’un certificat Covid à l’entrée. Il est cependant autorisé de tomber le masque sur la Piazza Grande. 

L'édition 2021 du Festival de Locarno est lancée
L'édition 2021 du Festival de Locarno est lancée

Toutes les informations sont à retrouver sur le site du Festival.

Continuer la lecture

Culture

Verbier Festival: bonne fréquentation malgré le virus

Publié

le

Les musiciens de la Verbier Festival Academy donnent un concert sur la terrasse du Chalet d'Adrien lors du Verbier Festival le 21 juillet dernier. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Le Verbier Festival a bouclé son édition dimanche après quinze jours de concerts en présentiel. Les premiers chiffres indiquent près de 30’000 spectateurs malgré un début difficile, lié au Covid-19.

Les protocoles de sécurité précédant l'ouverture du Festival ont été mis à l'épreuve lorsque 23 membres du Verbier Festival Orchestra ont été testés positifs au Covid-19, rappellent les organisateurs dans un communiqué mardi. Ces cas ont été maîtrisés grâce à l'activation des protocoles d'isolement et de quarantaine, ainsi que via l'augmentation des fréquences de tests.

Aucun autre cas n'a été identifié parmi les plus de 700 artistes et membres du personnel tout au long de l'événement.

La scène principale (Mainstage), représentant 68 concerts, a généré des recettes de billetterie de 1,3 million de francs. Les 73 cours de maître (masterclasses) ouverts au public ont eux attiré 4060 spectateurs.

Le programme d'activités gratuites et accessibles pour tous les âges (Unlimited) a pour sa part présenté 53 événements, attirant 2225 spectateurs. Sa série de sept concerts de fin de soirée a affiché complet, comme plusieurs de ses activités en plein air, notamment les randonnées musicales et les garden-parties de l'après-midi.

Mozart sur le devant de la scène

Mozart a occupé le devant de la scène, au travers de Mao Fujita, ancien étudiant de la Verbier Festival Academy, qui a fait son grand retour au Festival depuis sa médaille d'argent au concours international de musique Tchaïkovski de Moscou en 2019. Le pianiste japonais a interprété l'intégrale des sonates pour piano du compositeur au cours de cinq récitals.

Alexandre Kantorow, premier pianiste français à remporter à la fois la médaille d'or et le grand prix au concours Tchaïkovski, a fait une apparition de dernière minute. Il a joué Brahms et Rachmaninoff pour ses débuts au Verbier Festival.

Pour sa première année en tant que directeur musical du Verbier Festival Junior Orchestra, James Gaffigan a dirigé son orchestre et les chanteurs de la Verbier Festival Academy au cours d'une interprétation de La Bohème de Puccini en conclusion à la 28e édition.

Le Festival avait ouvert le 16 juillet, avec le chef russe Valery Gergiev à la tête du Verbier Festival Chamber Orchestra, le pianiste Denis Matsuev et le trompettiste Timur Martynov.

Verbier Festival et medici.tv: 15 ans de partenariat

Le Verbier Festival et medici.tv ont célébré leurs 15 ans de partenariat en 2021. La principale chaîne de musique classique a diffusé en continu plus de 30 concerts à des publics du monde entier, dépassant déjà les 700'000 vues à travers 175 pays.

La 29e édition du Verbier Festival aura lieu du 15 au 31 juillet 2022. Elle ouvrira la voie aux célébrations du 30e anniversaire du Festival en 2023.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

L'acteur Bob Odenkirk en état "stable" après un malaise

Publié

le

Bob Odenkirk a reçu quatre Emmy et a été nommé plusieurs fois aux Golden Globes pour son rôle dans "Better Call Saul" (archives © KEYSTONE/AP Lionsgate/PHILIPPE BOSSé)

L'acteur américain Bob Odenkirk se trouvait dans un état stable mercredi dans un hôpital, où il a été transporté après s'être effondré pendant le tournage de la série télévisée "Better Call Saul". Les messages d'inquiétude se sont multipliés sur les réseaux sociaux.

Bob Odenkirk, 58 ans, était en plein tournage dans l'Etat américain du Nouveau-Mexique de la dernière saison de cette série, lorsqu'il a souffert d'un "incident cardiaque", selon un communiqué.

"Nous pouvons confirmer que Bob est dans un état stable [...] Sa famille et lui souhaitent exprimer leur gratitude envers les incroyables médecins et infirmiers qui s'occupent de lui", a-t-il poursuivi.

"Better Call Saul" est un "spin-off" de la série "Breaking Bad", considérée comme l'une des meilleures jamais réalisées et saluée à l'époque par la critique. Dans "Breaking Bad", Bob Odenkirk incarnait Saul Goodman, l'avocat sans scrupules de Walter White, professeur de chimie devenu baron de la drogue. Dans "Better Call Saul", il joue Jimmy McGill, un avocat hâbleur, sans envergure et à moitié véreux, qui n'est pas encore devenu le Saul Goodman de "Breaking Bad".

Messages d'inquiétude

Les messages d'inquiétude se sont multipliés sur les réseaux sociaux où l'acteur, qui a également joué dans des dizaines de longs métrages, bénéficie d'une forte notoriété.

La famille Odenkirk "souhaite également remercier tout le monde pour le flot de voeux de rétablissement et demander au respect de son intimité pendant que Bob se concentre sur sa convalescence", a relevé le communiqué des représentants de l'acteur.

Bob Odenkirk a reçu quatre Emmy Awards et a été nommé plusieurs fois aux Golden Globes pour son rôle dans "Better Call Saul". Il avait par le passé remporté deux Emmy en tant qu'auteur dans d'autres productions.

La sixième saison de "Better Call Saul" est attendue au début 2022.

Continuer la lecture

Culture

Musique: Décès de Johnny Ventura, figure du merengue

Publié

le

Johnny Ventura était surnommé "El Caballo Mayor" (Archives © KEYSTONE/AP/Julie Jacobson)

Le chanteur compositeur dominicain Johnny Ventura, figure du merengue, est décédé mercredi à l'âge de 81 ans d'une crise cardiaque, à Santiago de la Caballeros, dans le nord de la République dominicaine. Un deuil de trois jours a été décrété dans tout le pays.

Surnommé "El Caballo Mayor" (le grand cheval en français), Johnny Ventura a produit plus de 100 albums, devenant une icône de la musique caribéenne et latina. Celui qui avait aussi été député-maire de Saint-Domingue était notamment l'auteur des tubes "La muerte de Martin", "Dilema" ou "Cabo 'e vela".

On peut notamment entendre sa musique dans "Sang pour sang" des frères Coen (1984) ou "Les envoûtés" de John Schlesinger (1987).

"Merci Don Johnny"

Le président dominicain Luis Abinader a décrété trois jours de deuil national les 29, 30 et 31 juillet en hommage à Johnny Ventura, de son vrai Juan de Dios Ventura Soriano qui aura droit à des honneurs militaires.

"Pour ta musique et ton héritage, pour ton sourire et ton exemple, pour ta bonne humeur et nous avoir montré à tous ce qu'est le merengue, merci Don Johnny", a écrit sur twitter le musicien dominicain Juan Luis Guerra.

L'ancien président Leonel Fernández (1996-2000) a lui salué "une gloire du merengue, un exceptionnel être humain et un infatigable défenseur de la constitution. Ses héritages artistique et patriotique sont un symbole de la 'dominicanité'".

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X