Rejoignez-nous

Football

Allemagne, Espagne, Croatie et Belgique, les outsiders en lice

Publié

,

le

L'Allemand Thomas Mueller est toujours là. (© KEYSTONE/AP/Matthias Schrader)

Allemagne et Espagne dans le groupe E, Croatie et Belgique dans le groupe F: quatre des prétendants à la victoire au Mondial 2022 entrent en lice au Qatar ce mercredi.

Les Allemands débutent face au Japon et voudront effacer lors de cette édition le fiasco de 2018, où ils avaient été éliminés dès le premier tour. Au Qatar, la Mannschaft visera une cinquième couronne mondiale après 1954, 1974, 1990 et 2014.

Sans Timo Werner blessé à la cheville gauche peu avant le début du Mondial et avec Thomas Müller hors de forme, le sélectionneur Hansi Flick espère que le jeune Kai Havertz (23 ans) confirmera son bon début de saison à Chelsea.

L'autre favorite du groupe E sera l'Espagne, opposée pour commencer au Costa Rica du gardien du Paris SG, Keylor Navas.

Sacrée en 2010, mais éliminée précocement en 2014 (1er tour) et 2018 (huitièmes), la Roja entame la compétition avec l'envie de "croquer le monde" selon le sélectionneur Luis Henrique. Elle arrive au Mondial rajeunie, à l'image de ses deux talentueux milieux de terrain Pedri (19 ans) et Gavi (18 ans), les deux derniers lauréats du Trophée Kopa du meilleur joueur de moins 21 ans.

Le groupe F réunit les Croates, battus en finale du dernier Mondial par la France, et les Belges, troisièmes en Russie.

Emmenée par l'expérimenté et virtuose Luka Modric, 37 ans, la Croatie débute par un match face au Maroc, privé sur le fil d'Amine Harit, victime avec son club de Marseille d'une grave entorse du genou gauche.

La Belgique, opposée au Canada, devra se passer au moins pour les deux premiers matches de son attaquant vedette Romelu Lukaku, blessé à la cuisse gauche.

En face, l'attaquant de Lille Jonathan David espère avoir "un coup à jouer" pour le retour du Canada en Coupe du monde, 36 ans après sa première apparition, et malgré son statut de petit Poucet du groupe.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Balotelli amendé, Constantin blanchi

Publié

le

L'attaquant valaisan Mario Balotelli devra régler une amende de 5000 francs pour propos irrespectueux. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

L'attaquant du FC Sion Mario Balotelli a été sanctionné d'une amende de 5000 francs pour avoir manqué de respect à la Ligue. Le président du club valaisan, Christian Constantin n'est pas puni.

Mario Balotelli avait posté le 7 novembre sur Instagram des propos, pour le moins, vifs à l'encontre de Swiss Football League. Des déclarations qui contreviennent au règlement disciplinaire, comme l'a reconnu le principal intéressé selon un communiqué de la Swiss Football League (SFL).

"Nous retenons les propos blessants, peu respectueux et même insultants tenus par le joueur, ils sont inadmissibles. Nous prenons néanmoins en compte ses excuses, son engagement à ne pas récidiver et l'effacement du message", précise la Commission de discipline de la SFL.

A l'inverse, le président du FC Sion Christian Constantin est exempté de toute sanction pour ses déclarations relayées dans le "Blick" du 8 novembre. "La Commission s'est plutôt fondée sur les propos de l'interview publiée quasi simultanément sur "Le Matin", média francophone, et considère que les déclarations de Christian Constantin n'excèdent pas sa liberté d'expression et son droit de critiquer et donc ne transgressent pas le règlement disciplinaire." Dont acte.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Le Ghana bat la Corée du Sud (3-2) et se relance

Publié

le

L'entraîneur de la Corée du Sud, le Portugais Paulo Bento est exclu après le coup de sifflet final pour réclamations. (© KEYSTONE/AP/Lee Jin-man)

Dans un match totalement débridé, le Ghana est venu à bout de la Corée du Sud 3-2 à Doha pour la deuxième journée du groupe H du Mondial 2022.

Les Africains se sont imposés grâce notamment à un doublé de Mohammed Kudus et deux passes décisives de l'ex-Marseillais Jordan Ayew.

Dos au mur, les Black Stars se relancent totalement dans la course aux huitièmes de finale qu'ils se disputeront avec l'Uruguay le 2 décembre à Doha pour un remake de la Coupe du monde 2010.

Le Ghana a remporté ce match parce que l'équipe d'Otto Addo a nettement dominé en première période et a pu répondre au doublé des Sud-Coréens. A la 68e minute, soit seulement sept minutes après le 2-2 des Asiatiques, Mohammed Kudus a inscrit le but victorieux. Pour le milieu de terrain de l'Ajax Amsterdam, il s'agissait de son deuxième but de l'après-midi après avoir marqué en première mi-temps sur un service de Jordan Ayew.

Les Coréens ont longtemps été dépassés par le jeu physique des Ghanéens. Ils ne sont parvenus à s'adapter qu'en deuxième période. Ils ont alors réussi à égaliser en trois minutes grâce à Cho Gue-Sung les deux fois de la tête (58e/61e). Par la suite, les Coréens ont buté sur le portier de St-Gall, Lawrence Ati Zigi, décisif à plusieurs reprises.

Grâce à ce succès, le Ghana s'est bien repositionné avant la dernière journée. Les Africains en découdront avec l'Uruguay tandis que les Coréens retrouveront le Portugal. Ils seront privés de leur entraîneur Paul Bento - un Portugais - qui a récolté un carton rouge après le coup de sifflet final pour réclamations.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Mondial 2022 au Qatar : Suisse-Brésil (Liveblog)

Publié

le

De

Continuer la lecture

Football

France, Argentine, Arabie saoudite, la fièvre du samedi

Publié

le

L'Argentine doit se reprendre après son échec initial contre l'Arabie saoudite. (© KEYSTONE/EPA/Noushad Thekkayil)

La fièvre va s'installer samedi chez les fans de la France, de l'Argentine et de l'Arabie Saoudite, entre autres, lors d'une 2e journée des poules C et D qui va faire un premier tri.

Mardi, les Bleus ont bien entamé leur Mondial en secouant les Socceroos australiens (4-1) grâce notamment à un doublé d'Olivier Giroud, le remplaçant de Karim Benzema, désormais bien installé à la pointe de l'attaque.

Mais le Danemark sera plus difficile à battre, dans la foulée de ses deux victoires contre les Bleus en 2022. Et les Danois auront d'autant plus besoin de points qu'ils n'ont pu faire que match nul contre la Tunisie mardi (0-0).

Ce sera un peu la finale du groupe, avec en jeu un billet pour les huitièmes que les Bleus pourraient déjà réserver, et en deuxième rideau un Tunisie-Australie qui peut permettre aux Tunisiens de continuer à rêver, jusqu'au troisième match.

Le même jour, dans le Groupe C, l'Argentine aura besoin d'un Leo Messi en version PSG 2022-23 pour lancer avec un peu de retard sa campagne de favori du Mondial, sur le papier.

Ce sera contre le Mexique et l'ambiance promet d'être chaude sur la pelouse du Lusail Stadium. Les hommes de Scaloni n'ont plus de droit à l'erreur, ils ont pris une claque d'entrée et ils vont devoir justifier leur statut de favoris, sur le papier.

Enfin, on saura samedi si l'Arabie Saoudite d'Hervé Renard, dopée par sa victoire inaugurale, amplement méritée (2-1), contre l'Albiceleste, est capable d'enchaîner en prenant au moins un point contre la Pologne de Robert Lewandowski.

Les Polonais n'ont pas réussi à battre les Mexicains (0-0) car un penalty de "Lewy", 34 ans, meilleur buteur de l'histoire de sa sélection, a été détourné par "Memo" Ochoa, 37 ans, qui dispute son 5e Mondial. Ce même Ochoa chargé de repousser les assauts argentins samedi. Ce sera chaud.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Battu par le Sénégal, le Qatar est au bord de l'élimination

Publié

le

Mohammed Muntari a marqué le premier but du Qatar en Coupe du monde. (© KEYSTONE/EPA/Ali Haider)

Le Qatar, battu par le Sénégal (3-1) au stade Al-Thumama de Doha, est déjà tout proche d'être éliminé de son Mondial, cinq jours après sa défaite lors du match d'ouverture contre l'Équateur (2-0).

Si l'Équateur ne bat pas les Pays-Bas dans l'après-midi (17h00), le Qatar deviendra le premier pays organisateur de la Coupe du monde à quitter la compétition dès la deuxième journée de la phase de groupes.

Les Qataris ont présenté un meilleur visage que lors de leur première rencontre face aux Equatoriens, mais le résultat est le même. Ils ont sont battus par deux buts d'écart. Les Sénégalais, qui avaient subi la loi des Pays-Bas pour son entrée en compétition, ont dominé. Ils ont ouvert le score par Boulaye Dia (41e). Puis Famara Diedhiou a doublé la mise peu après la reprise d'une belle tête croisée sur corner. Mohammed Muntari a redonné de l'espoir aux Qatari en plaçant une tête hors de portée du portier Mendy (78e). Mais un peu plus de cinq minutes plus tard, le Marseillais Bamba Dieng assurait le succès sénégalais.

Le Sénégal jouera une place en huitièmes de finale contre l'Equateur.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X