Rejoignez-nous

Football

Doublés de Meunier et Haaland, Dortmund sur les talons du Bayern

Publié

,

le

Erling Haaland a encore marqué deux fois contre Fribourg. (© KEYSTONE/EPA/FRIEDEMANN VOGEL)

Dortmund, brillant vainqueur de Fribourg 5-1 avec des doublés de Meunier et Haaland, a conforté vendredi sa place de dauphin de la Bundesliga en se rapprochant à trois points du leader Munich.

Les Bavarois seront en danger samedi à Cologne pour la 19e journée.

L'ancien Parisien Thomas Meunier a construit la victoire, avec deux reprises victorieuses de la tête sur corner en première période.

Le buteur prodige Erling Haaland, courtisé par les plus grands clubs d'Europe pour la saison prochaine, a ensuite consolidé l'acquis, portant son total à 15 buts en 13 matches cette saison.

En revenant ainsi dans le sillage du Bayern, l'équipe de la Ruhr envoie un signal aux pessimistes: la Bundesliga n'est pas encore jouée et le dixième titre consécutif, qui semble tendre les bras au "Rekordmeister", peut encore être contesté. Kobel gardait les buts de Dortmund tandis que Akanji est entré en deuxième mi-temps.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Les Suissesses écrasées par les Allemandes en préparation

Publié

le

Pas de dérial pour les Allemandes face aux Suissesses en amical (© KEYSTONE/dpa/Hendrik Schmidt)

Deux semaines avant leur premier match de l'Euro en Angleterre, les Suissesses n'ont rien pu faire contre l'Allemagne en préparation à Erfurt. Elles se sont inclinées 7-0.

L'équipe du coach Nils Nielsen a dû laisser les Allemandes dominer le jeu au milieu du terrain pendant presque toute la rencontre. Les Suissesses ne se sont que très rarement approchées des buts adverses.

Le 1-0, marqué par la triple buteuse Klara Bühl dès la 6e minute, aurait pu être évité. Mais la défenseuse centrale Luana Bühler s'est trompée sur une passe en profondeur et la gardienne Gaëlle Thalmann n'est pas allée à la rencontre de l'Allemande. Les protégées de l'ancienne sélectionneuse suisses Martina Voss-Tecklenburg ont en revanche bien joué le coup en inscrivant le 2-0 juste avant la pause.

Une seule occasion de but

La seule occasion pour les Suissesses est venue à la 65e des pieds de Lara Marti. Mais sans doute fatiguée par sa longue course, elle n'a pas pu frapper assez fort. Cette lourde défaite face aux octuples championnes d'Europe et doubles championnes du monde fait remonter de vieux souvenirs. Les Suissesses n'avaient plus subi pareil affront depuis avril 2012. A l'époque, elles s'étaient également inclinées contre l'Allemagne, 6-0.

Les Suissesses disputeront leur dernier match amical avant l'Euro jeudi prochain au Letzigrund contre l'Angleterre.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Sion prête son gardien Fayulu à Winterthour

Publié

le

Timothy Fayulu ne devrait pas manquer de travail dans les buts de Winterthour. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Le FC Sion a prêté son gardien Timothy Fayulu (22 ans ) au néo-promu en Super League, Winterthour pour une saison.

Le Genevois, passé par Etoile-Carouge et Olympique Genève, avait intégré la première équipe de Sion au cours de la saison 2020-2021. Le portier aux racines congolaises avait alors suppléé Kevin Fickentscher en décembre. Il avait disputé quatorze matches consécutifs comme titulaire avant de céder sa place à son prédécesseur en mars après un revers 0-3 à domicile contre Lugano.

La saison dernière, il a disputé sept rencontres comme titulaire. L'arrivée pressentie de Heinz Lindner en provenance de Bâle ne lui laissait pas augurer d'une saison pleine. Il a préféré rejoindre les rangs de Winterthour. Le néo-promu a perdu son gardien titulaire Raphael Spiegel, parti rejoindre le Lausanne-Sport à l'étage inférieur.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Zidane rêve d'entraîner la France et juge le PSG "pas d'actualité"

Publié

le

Zidane rêve d'entraîner l'équipe de France (© KEYSTONE/EPA realmadrid.com/REALMADRID.COM / HANDOUT)

Zinédine Zidane, qui fête jeudi ses 50 ans, a "envie de boucler la boucle avec l'équipe de France" en devenant "un jour" sélectionneur, a-t-il réaffirmé dans un entretien accordé à L'Equipe.

L'ancien capitaine des Bleus juge l'option PSG "pas d'actualité", sans toutefois "dire jamais" au club parisien.

Dans cette interview-fleuve réalisée début mai et publiée jeudi à l'occasion de son 50e anniversaire, l'icône du football français revient sur son parcours de joueur et d'entraîneur, ses plus belles émotions et ses projets d'avenir, confirmant son souhait d'être sélectionneur des Bleus, "la plus belle chose qui soit".

"J'en ai envie, bien sûr. Je le serai, je l'espère, un jour. Quand ? Ça ne dépend pas de moi. Mais j'ai envie de boucler la boucle avec l'équipe de France", déclare Zinédine Zidane dans les colonnes du quotidien sportif. "C'est le summum. Et donc, comme j'ai vécu ça et qu'aujourd'hui je suis entraîneur, l'équipe de France est bien ancrée dans ma tête", dit-il.

"Je serai là"

Le champion du monde 1998 et champion d'Europe 2000 devra a minima attendre l'après-Coupe du monde au Qatar (21 novembre-18 décembre), alors que le contrat de l'actuel sélectionneur Didier Deschamps court jusqu'à fin 2022 et qu'une prolongation reste possible. "Aujourd'hui, une équipe est en place. Avec ses objectifs. Mais si l'opportunité se présente ensuite, alors je serai là", glisse-t-il.

Triple vainqueur de la Ligue des champions sur le banc du Real Madrid (2016, 2017, 2018) et aujourd'hui en quête d'un nouveau défi, "Zizou" assure vouloir "continuer à entraîner". Et s'il juge la piste menant au PSG "pas d'actualité", alors que le président parisien Nasser Al-Khelaïfi a lui-même écarté mardi cette hypothèse, le natif de Marseille n'exclut pas de s'asseoir un jour sur le banc du club de la capitale, grand rival de l'OM.

"Jamais dire jamais"

"Il ne faut jamais dire jamais. Surtout lorsque vous êtes entraîneur aujourd'hui. Mais la question est sans objet. Ce n'est absolument pas d'actualité", a-t-il tranché. "Entraîneur, il n'y a pas cinquante clubs où je peux aller", fait-il valoir.

Dans dix ans, "ZZ", déjà impliqué en famille dans son entreprise de complexes sportifs Z5, s'imagine bien dans d'autres fonctions, à la tête "d'une structure ou d'une institution". "Pourquoi pas être dans un projet dans lequel je suis moi-même le dirigeant", explique-t-il, sans écarter l'idée de présider un club: "Tout est ouvert."

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Le Bayern s'offre Sadio Mané

Publié

le

Sadio Mané ira marquer des buts pour le Bayern. (© KEYSTONE/EPA/MOHAMMED BADRA)

"Le transfert royal du Bayern": pour la presse allemande, le recrutement de l'attaquant sénégalais Sadio Mané, officialisé mercredi, est le coup le plus spectaculaire de l'histoire du "Rekordmeister".

Le Bayern s'est en effet rarement offert de joueur de ce standing.

Sadio Mané, candidat au Ballon d'Or, quitte Liverpool et arrive en Bavière au sommet de sa gloire, dans un club d'ordinaire habitué à attirer des joueurs prometteurs pour les hisser ensuite vers le statut de stars: Franck Ribéry, Arjen Robben, Manuel Neuer, Robert Lewandowski,...

A 30 ans, Mané aura coûté aux Allemands un montant estimé à 40 millions d'euros environ (presque la même somme en francs), pour un contrat qui court jusqu'en 2025.

Mais l'investissement semblait indispensable, alors que deux des attaquants vedettes munichois, Robert Lewandowski et Serge Gnabry, pourraient quitter l'effectif en fin de saison. Le buteur polonais, double meilleur joueur FIFA 2020 et 2021, a très clairement exprimé son désir de partir, quitte à aller au clash avec ses dirigeants, alors qu'il lui reste une année de contrat.

Certes ses statistiques ne font pas de Mané un clone de Lewandowski, l'homme à plus de 40 buts par saisons. Mais le Sénégalais a tout de même marqué 111 fois en 263 matches en Premier League avec Southampton (de 2014 à 2016) et Liverpool (à partir de 2016), plus 47 passes décisives.

Lors de ses 55 apparitions en Ligue des champions, il a marqué 24 buts, accompagnés de huit passes décisives.

Avant de rejoindre l'Angleterre, Mané s'était fait un nom au RB Salzburg (63 matchs/31 buts), où il a appris l'allemand.

Football, fitness et prière

Mais c'est à Liverpool qu'il a acquis son statut de star mondiale, et qu'il est devenu une légende pour les milliers de supporters des Reds.

La vie de Mané tourne autour de trois pôles: le football, l'entretien de son corps pour être aussi compétitif que possible, et la prière, la religion ayant une place importante mais discrète dans sa vie.

Mais à 30 ans, après avoir offert la première Coupe d'Afrique des Nations de son histoire au Sénégal, puis un billet pour le Qatar, en transformant deux tirs au but décisifs, Mané a eu le sentiment d'avoir besoin d'un nouveau défi.

Il avait annoncé avant même la finale perdue de la Ligue des champions son intention de quitter Liverpool.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Stade de France: l'UEFA démonte les chiffres du gouvernement

Publié

le

Martin Kallen, haut dirigeant à l'UEFA, a détaillé ses observations sur le Stade de France, concernant notamment la délinquance. (© KEYSTONE/EPA/PIOTR PEDZISZEWSKI)

L'UEFA, qui a commencé son enquête sur le fiasco sécuritaire de la finale de Ligue des champions, a évoqué mardi un chaos lié à des "causes multiples" au Stade de France.

L'instance a démonté devant le Sénat les chiffres de faux billets avancés par les autorités françaises.

Alors que le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin avait maintenu devant les sénateurs le chiffre controversé de "35'000 supporters" munis, selon lui, de billets falsifiés ou dépourvus de billet, un responsable de l'UEFA, instance organisatrice de la Ligue des champions, a battu en brèche ce total.

"On sait qu'on a eu autour de 2600 billets apportés au tourniquet qui étaient faux", a dit Martin Kallen, directeur général d'UEFA Events, filiale de l'instance européenne chargée des opérations commerciales événementielles.

"Mais beaucoup de faux billets ne sont jamais arrivés aux tourniquets (...) Combien ? on ne sait pas, on ne pouvait pas vraiment vérifier. On ne croit pas que c'était le chiffre mentionné après les premiers jours en France, soit plus ou moins 30'000 à 40'000", a-t-il asséné, tout en évoquant "plusieurs milliers de billets qui étaient faux".

Dans les premières heures après cette finale houleuse entre le Real Madrid et Liverpool (1-0), Gérald Darmanin avait jugé les supporters britanniques responsables des incidents, évoquant une "fraude massive" sur la billetterie et suscitant la colère des associations de supporters.

Devant les sénateurs le 1er juin, le ministre de l'Intérieur a ensuite esquissé un mea culpa sur l'organisation de la finale lors de son audition, tout en maintenant sa version controversée sur le nombre de faux billets.

Des supporters de Liverpool et du Real Madrid doivent être à leur tour auditionnés par le Sénat mardi après-midi.

"Délinquants présents"

Entendu mardi matin devant les sénateurs, Martin Kallen est revenu sur le rôle dans cette finale de l'UEFA, qui garde en particulier la main sur la billetterie.

Pour le dirigeant suisse, les billets papiers, plus aisément falsifiables, étaient moins opportuns que les billets électroniques certifiés. Mais "ce n'est pas seulement les billets papiers qui ont créé le chaos devant les portes", a-t-il fait valoir.

"Les causes sont multiples: grève des transports, mauvaises réactions des stadiers, des forces de l'ordre, il y a eu des délinquants (dans le périmètre, ndlr), un flux extrêmement grand devant le stade sans billet ou avec des faux billets", a-t-il développé, avant de formuler quelques recommandations pour l'avenir.

Comme par exemple "travailler le plus possible avec des billets électroniques", "avoir plus de travail sur les périmètres" de sécurité autour du stade, ou "avoir une meilleure communication avec les acteurs en place pour être informés sur la situation à l'intérieur et l'extérieur du stade".

Il a précisé que l'UEFA allait prendre "quelques mesures" qu'elle communiquerait ultérieurement, en attendant l'enquête indépendante qu'elle a commandité fin mai, qui a débuté ses travaux "cette semaine" et qui devrait rendre ses conclusions en septembre.

"On a pensé que l'enquête prendrait minimum deux ou trois mois. Comme ça commence maintenant, on pourrait dire quelque part en septembre", a-t-il avancé devant la délégation sénatoriale qui planche sur les incidents du Stade de France.

L'UEFA a confié cette enquête interne à l'ancien ministre portugais de l'Education, de la Jeunesse et des Sports, Tiago Brandao Rodrigues.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X