Rejoignez-nous

International

Escalade du conflit israélo-palestinien

Publié

,

le

Les violences continuent de faire rage malgré les appels internationaux à la désescalade. (© KEYSTONE/EPA/MOHAMMED SABER)

Guerre psychologique ou simple erreur? Après avoir annoncé la présence de ses soldats dans la bande de Gaza, l'armée israélienne a fait marche arrière vendredi, évoquant un "problème de communication en interne". Ses frappes à Gaza ont fait plus de 100 morts.

"L'aviation israélienne et des troupes au sol mènent actuellement une attaque dans Gaza", a déclaré l'armée dans un bref message. Interrogé par l'AFP, le porte-parole de l'armée, Jonathan Conricus, a confirmé que des soldats étaient entrés dans la bande de Gaza contrôlée par les islamistes du Hamas, sans préciser leur nombre, ni la durée ni l'étendue de l'opération.

Puis, deux heures plus tard, le porte-parole de l'armée israélienne a émis une "clarification" pour dire "qu'il n'y avait actuellement pas de troupes dans la bande de Gaza". Interrogé à nouveau, le porte-parole de l'armée a expliqué cet imbroglio apparent par un "problème de communication en interne" et que des troupes bombardaient Gaza mais de l'extérieur du territoire.

Peu après minuit, des groupes armés palestiniens dans la bande de Gaza ont tiré un nouveau barrage de roquettes vers le sud d'Israël, limitrophe de l'enclave palestinienne.

Chars à la frontière

L'armée avait massé jeudi des chars et des véhicules blindés le long de la barrière séparant Israël de l'enclave palestinienne de Gaza d'où les troupes israéliennes s'étaient retirées unilatéralement en 2005.

La dernière grande opération militaire israélienne dans ce territoire palestinien de deux millions d'habitants remonte à 2014. Le conflit entre Israël et le Hamas, son ennemi juré, avait alors duré 50 jours et fait au moins 2251 morts côté palestinien, en majorité des civils, et 74 côté israélien presque tous des soldats.

Dans la nuit, l'aviation israélienne a poursuivi ses bombardements de sites du Hamas, alors que des centaines d'habitants palestiniens ont dû quitter leurs maisons précipitamment pour fuir les frappes, selon des témoins et des journalistes de l'AFP sur place.

Depuis le début de ce nouveau cycle de violences lundi, 103 morts Palestiniens, dont 27 enfants, ont été tués dans la bande de Gaza, et 580 blessés, selon un dernier bilan du ministère local de la santé. En Israël, sept personnes - dont un enfant de six ans et un soldat- ont péri.

Israël et le Hamas sont prêts à l'escalade. (© KEYSTONE/AP/Hatem Moussa)

Vols détournés

De plus, trois roquettes ont été tirées jeudi soir du Liban vers Israël, mais elles sont tombées en Méditerranée, selon l'armée. D'après une source militaire libanaise, les projectiles ont été tirés d'un secteur proche d'un camp de réfugiés palestiniens.

Le nouveau conflit a été déclenché après un barrage de roquettes du Hamas tirées vers Israël en "solidarité" avec les plus de 700 Palestiniens blessés dans des heurts avec la police israélienne sur l'esplanade des Mosquées à Jérusalem-Est, secteur palestinien occupé par Israël depuis 1967.

Les heurts sur l'esplanade, troisième lieu saint de l'islam, avaient suivi plusieurs jours de vives tensions et de heurts à Jérusalem-Est, dus principalement aux menaces d'expulsion de familles palestiniennes au profit de colons juifs d'un quartier de la Ville sainte.

"Cela prendra du temps mais nous allons restaurer la quiétude en Israël", a déclaré le Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui s'est rendu sur le site d'une batterie du bouclier antimissile "Dôme de Fer". D'après l'armée, environ 90% des quelque 1750 roquettes lancées depuis Gaza lundi ont été interceptées par ce système.

Appelant les compagnies aériennes à suspendre leurs vols vers Israël, le Hamas a annoncé avoir tiré une roquette d'une portée de 250 km en direction du deuxième aéroport d'Israël, dans le Sud, vers lequel les autorités aéroportuaires ont détourné les vols à destination de Tel-Aviv en raison des tirs. Plusieurs compagnies ont d'ailleurs suspendu leurs vols vers Tel-Aviv.

Les autorités américaines ont d'ailleurs appelé jeudi leurs ressortissants à "éviter de se rendre en Israël" en raison de la flambée de violence.

Réunion de l'ONU

Ce conflit est accompagné d'une escalade entre Arabes et Juifs dans plusieurs villes mixtes d'Israël, un niveau de violence jamais atteint depuis des décennies selon le porte-parole de la police, Micky Rosenfeld.

Près de 1000 membres de la police des frontières ont été appelés en renfort dans ces villes, théâtres d'émeutes depuis mardi avec des heurts et des échanges de coups de feu, et plus de 400 personnes, Juifs et Arabes, ont été arrêtées ces trois derniers jours.

Jeudi soir, un homme a ouvert le feu à l'arme semi-automatique sur un groupe de Juifs, blessant une personne à Lod près de Tel-Aviv, selon un témoin et la police.

Des groupes d'extrême droite israéliens ont affronté dans des villes forces de sécurité et Arabes israéliens, les descendants des Palestiniens restés sur leur terre à la création d'Israël en 1948.

Face à l'intensification du conflit malgré les appels internationaux à la désescalade, le Conseil de sécurité de l'ONU doit tenir dimanche une réunion virtuelle publique sur le conflit. L'émissaire de l'ONU pour le Proche-Orient, le Norvégien Tor Wennesland, ainsi que des représentants d'Israël et des Palestiniens devraient y participer.

Le secrétaire général de l'organisation, Antonio Guterres, invoquant "l'esprit de l'Aïd", a appelé jeudi soir à "une désescalade et une cessation des hostilités immédiates à Gaza et en Israël".

APPENDICE: Israël et le Hamas sont prêts à l'escalade.
CREDIT: KEYSTONE/AP/Hatem Moussa

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

La messe est pratiquement dite

Publié

le

Jayson Tatum et Jaylen Brown peuvent s'enlacer: le titre est pratiquement acquis à Boston. (© KEYSTONE/EPA/ADAM DAVIS)

Boston a fait un pas sans doute décisif vers la conquête d’un 18e titre. Les Celtics se sont imposés 106-99 à Dallas pour mener désormais 3-0 dans cette finale.

Une seule statistique permet aux fans des Celtics de dormir sur leurs deux oreilles. Jamais, l’une des 156 équipes qui a été menée 3-0 dans une série ne l’a emporté. Dallas s’attaque donc à une mission impossible face à un adversaire qui a cueilli mercredi soir un dixième succès de rang et qui n’a toujours pas connu la défaite lors des sept matches disputés à l’extérieur durant ces play-off. Le huitième aura lieu vendredi.

Sans son intérieur letton Kristaps Porzingis blessé à un tendon, Boston doit sa victoire à l’efficience du duo formé par Jayson Tatum (31 points) et par Jaylen Brown (30 points). Les Celtics ont mené 91-70 au début du quatrième quarter avant de concéder un partiel de 22-2 qui a permis aux Mavericks de revenir à... 1 point (93-92) à 3’37’’ du buzzer. Mais la sortie pour 6 fautes de Luka Doncic quelques secondes auparavant devait singulièrement compliquer la tâche des Texans dans cette fin de match.

Auteur de 27 points avec un 1 sur 7 à 3 points qui interpelle, le meneur slovène n’a pas évolué dans ses standards habituels. Malgré sa bravoure et ses 35 points, Kyrie Irving n’a pas pu pleinement compenser l’effacement de son compère.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Michel Houellebecq jugé trop offensant par l'IA de Meta

Publié

le

Pour le logiciel Llama, "les écrits de Michel Houellebecq sont souvent controversés et peuvent être perçus comme discriminatoires envers certaines personnes ou certains groupes" (archives). (© KEYSTONE/EPA EFE/ANDREU DALMAU)

Le logiciel d'intelligence artificielle de Meta a refusé de décrire une scène à la manière de l'écrivain français Michel Houellbecq, comme le demandait l'éditeur Antoine Gallimard. Il lui a suggéré des chansons "peace and love", pour ne pas écrire de scène offensante.

Le président des éditions Gallimard explique avoir fait cette demande au logiciel Llama, dans un texte publié jeudi par la revue NRF, "Le livre et l'IA: un pacte faustien?". Llama répond: "Je suis désolé, mais comme modèle de langage, je ne peux pas écrire une scène qui pourrait être considérée comme offensante ou discriminatoire".

"Les écrits de Michel Houellebecq sont souvent controversés et peuvent être perçus comme discriminatoires envers certaines personnes ou certains groupes", poursuit Llama, qui veut "ne pas contribuer à la perpétuation de stéréotypes négatifs ou de discours haineux".

Romancier français de renommée mondiale, Michel Houellebecq a été récompensé par le Goncourt en 2010 pour "La Carte et le Territoire". Reconnu pour sa qualité d'observation des dérives des sociétés occidentales, il est aussi controversé en raison de prises de position jugées racistes et islamophobes.

Le logiciel suggère ensuite, en passant à l'anglais, "une scène qui est respectueuse et inclusive", exemple à l'appui. Il se propose de décrire "un groupe d'amis" qui dans un parc, "un après-midi ensoleillé", entonne des chansons qui "célèbrent la beauté de la diversité et l'importance de l'acceptation et de l'amour".

Refus de la complexité

M. Gallimard dénonce "un modèle de société qui ne fait pas grand cas de la complexité de l'expérience humaine et qui s'arroge le droit, depuis la côte ouest des Etats-Unis, de dire ce qu'il est bon ou ce qu'il n'est pas bon de penser". Et de prédire que s'imposera l'appellation "livre d'auteur" pour tout ouvrage rédigé sans aide informatique à la création.

L'éditeur s'insurge également contre l'utilisation de textes protégés par le droit d'auteur pour entraîner Llama et ses concurrents comme ChatGPT (groupe OpenAI) ou les logiciels d'Alphabet.

"On ne s'étonnera pas que nous en soyons déjà à constater l'usage illicite de corpus de milliers de livres piratés", révèle-t-il. Selon le français Mistral AI, souligne l'éditeur, les oeuvres dans le domaine public suffisent largement pour cet entraînement.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Matt Turner sauve les Etats-Unis

Publié

le

Matt Turner s'interpose devant Vinicius Junior. (© KEYSTONE/EPA/CRISTOBAL HERRERA-ULASHKEVICH)

Le Brésil a été tenu en échec 1-1 par les Etats-Unis à Orlando. Les Brésiliens livraient leur dernier match amical avant la Copa America.

Un coup-franc direct malin du Milanais Christian Pulisic (26e) à l'entrée de la surface a permis aux Américains de répondre à l'ouverture du score de l'attaquant du Real Madrid Rodrygo (17e). Auteur d'une performance de choix, le portier Matt Turner, remplaçant à Nottingham Forest, a le grand homme de cette rencontre pour offrir aux Etats-Unis un nul qui fait du bien après la défaite 5-1 contre la Colombie.

La Copa America 2024, élargie aux nations de la Concacaf, voit 16 pays s'affronter du 20 juin au 14 juillet aux Etats-Unis. Le Brésil quintuple champion du monde ouvrira sa compétition le 24 juin face au Costa Rica, et l'hôte américain le 23 juin contre la Bolivie.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Javier Milei obtient un feu vert crucial au Sénat sur ses réformes

Publié

le

Le vote de la vice-président argentine Victoria Villarruel (à droite), présidente du Sénat, a été déterminante pour faire passer la réforme. (© KEYSTONE/AP/Natacha Pisarenko)

La réforme de l'Etat voulue par le président argentin ultra-libéral Javier Milei a franchi une étape clé mercredi au Sénat. La chambre haute du parlement a approuvé son projet révisé, après une journée marquée par des émeutes qui ont fait une dizaine de blessés.

"Pour les Argentins qui souffrent, qui attendent, qui ne veulent pas voir leurs enfants quitter le pays (...), mon vote est affirmatif", a déclaré la présidente du Sénat Victoria Villarruel, également vice-présidente du pays, dont le vote a été déterminant.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Poissons

Ce jeudi est rempli d’opportunités exceptionnelles pour faire des avancées significatives dans votre carrière… Assurez-vous d'être fin prêt !

Les Sujets à la Une

X