Rejoignez-nous

International

Le CHUV dans le top ten des hôpitaux

Publié

,

le

Des tests du vaccin "cAd3-EBOZ Lau" contre le virus Ebola avaient été menés au CHUV en 2014 sur 120 volontaires. (©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Le magazine Newsweek place le CHUV de Lausanne à la neuvième place de son classement annuel des dix meilleurs hôpitaux du monde. Ce palmarès a été établi sur la base des indications d’un panel de médecins et professionnels de la santé répartis sur quatre continents.

Selon l’hebdomadaire américain, les dix établissements retenus se distinguent par leur prise en charge des patients à la pointe des derniers développements et leur capacité à relever les défis d’un secteur de la santé en pleine évolution, a indiqué jeudi le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) dans un communiqué.

Le classement est établi en partenariat avec Statista Inc., une entreprise spécialisée en statistiques et études de marché. Le CHUV figure en neuvième position d'une liste emmenée par la Mayo Clinic à Rochester (1er), la Cleveland Clinic (2e) et le Singapore General Hospital (3e). Le seul autre hôpital européen dans ce hit-parade est l’Hôpital universitaire de la Charité à Berlin (5e).

Health Valley lémanique

Dans sa courte description, le magazine Newsweek souligne en particulier l’implication du CHUV dans la formation et sa place de choix au sein de la Health Valley lémanique. Il rappelle que le CHUV a été choisi en octobre 2014 pour mener d'importants tests de vaccins contre le virus Ebola.

Il relève également l’engagement du CHUV dans l’innovation médicale et sa volonté de partager les savoirs à travers son magazine libre d’accès In Vivo publié en français et en anglais.

Dans le communiqué, le directeur général du CHUV Pierre-François Leyvraz se déclare très fier que l’hôpital qu’il dirige depuis 2008 soit sur cette liste aux côtés d’établissements de renommée mondiale.

Avec ses 11'000 collaborateurs, le CHUV "démontre qu’un hôpital, service public de l’Etat et soutenu par une université dynamique, se situe à un niveau d’excellence internationale dans les soins aux patients, la formation et la recherche", selon son directeur.

(KEYSTONE-ATS)

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Un festival offensif pour Silvan Widmer et Gelson Fernandes

Publié

le

Un but pour Silvan Widmer. (© KEYSTONE/DPA/TORSTEN SILZ)

Grand absent du 1/8 de finale de la Coupe du monde contre le Portugal, Silvan Widmer a été l'un des buteurs de la 18e journée de la Bundesliga. L'Argovien a participé au festival offensif de Mayence.

Sur sa pelouse, la formation de Silvan Widmer et d'Edimilson Fernandes s'est imposée 5-2 devant Bochum. Widmer a inscrit le 2-0 dans une rencontre qui a vu l'Autrichien Karim Onisiwo signer un triplé.

Cette journée a également souri à Jonas Omlin, qui a fêté son premier succès avec le Borussia Mönchengladbach, victorieux 4-1 à Hoffenheim. Enfin, l'Union Berlin d'Urs Fischer est revenu à la hauteur du Bayern Munich à la faveur de sa victoire 2-0 dans le derby face à Hertha. Le Bayern reçoit Eintracht Francfort en début de soirée.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Ceux qui criminalisent l'homosexualité ont "tort", dit le pape

Publié

le

Le pape François a suscité la controverse dans l'Eglise catholique depuis son élection avec son attitude relativement libérale envers l'orientation sexuelle (archives). (© KEYSTONE/AP/Andrew Medichini)

Ceux qui criminalisent l'homosexualité ont "tort", estime le pape François dans une lettre publiée samedi. Le souverain pontife cherche à clarifier de précédents commentaires sur les actes homosexuels considérés comme un péché.

Lors d'une interview mercredi, le pape disait qu'être homosexuel n'est "pas un crime". "Ce n'est pas un crime. Oui, mais c'est un péché", poursuivait-il, ajoutant: "C'est aussi un péché de manquer de charité à l'égard d'autrui"

Dans une lettre adressée au prêtre américain James Martin, le pape indique que ces récents commentaires sur l'homosexualité visaient "à souligner que la criminalisation n'est ni bonne ni juste". Cette lettre était une réponse à celle de James Martin, qui réclamait une clarification après les propos tenus mercredi auprès de l'agence AP.

"Je voudrais dire que celui qui veut criminaliser l'homosexualité a tort", écrit François, dans cette lettre rédigée en espagnol et publiée sur le site catholique LGBT Outreach, dont le rédacteur en chef est James Martin.

Sexe hors mariage

François souligne que ses commentaires sur le péché étaient une référence à l'enseignement moral au sein de l'Eglise catholique. "Quand je dis que c'est un péché, je me réfère simplement à l'enseignement moral catholique, qui dit que tout acte sexuel en dehors du mariage est un péché".

"Bien sûr, on doit toujours considérer les circonstances, qui peuvent diminuer ou éliminer une faute", ajoute-t-il. "Comme vous pouvez le voir, je répétais quelque chose de général. J'aurais dû dire: 'c'est un péché, comme tout acte sexuel en dehors du mariage'".

Ces commentaires interviennent quelques jours avant un voyage du pape en Afrique, en République démocratique du Congo (RDC) et au Soudan du Sud, où la criminalisation de l'homosexualité est courante.

Clivage majeur dans l'Eglise

La question de l'homosexualité a provoqué un clivage majeur dans l'Eglise catholique entre les modernisateurs et les conservateurs. François a suscité la controverse depuis qu'il a été nommé pape en 2013 avec son attitude relativement libérale envers l'orientation sexuelle.

Même si François a souvent reçu des homosexuels et dit qu'ils devaient être accueillis avec bienveillance au sein de l'Eglise, il ne dévie pas de la ligne de l'enseignement catholique sur le mariage, défini comme l'union entre un homme et une femme en vue de procréer.

Dans une lettre de 2021 à James Martin, le pape avait remercié le prêtre pour son travail à l'égard des personnes LGBT, en soulignant la nature inclusive du catholicisme et écrivant que Dieu "aime chacun de ses enfants". Quelques mois auparavant, le Vatican avait réaffirmé qu'il considérait l'homosexualité comme "un péché" et que les personnes homosexuelles ne pouvaient pas recevoir le sacrement du mariage.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Moscou accuse Kiev d'avoir fait 14 morts en frappant un hôpital

Publié

le

Selon l'armée russe, la frappe a été menée "avec des lance-roquettes Himars" (archives). (© KEYSTONE/AP/AARON FAVILA)

La Russie a accusé samedi l'armée ukrainienne d'avoir frappé "à dessein" un hôpital dans la région de Lougansk, dans l'est séparatiste de l'Ukraine. L'attaque "a fait 14 morts et 24 blessés parmi les patients et le personnel médical", selon Moscou.

L'armée russe affirme dans un communiqué que l'attaque a été menée samedi matin "avec des lance-roquettes Himars" dans la localité de Novoaïdar, dans la région de Lougansk. Les médecins de l'hôpital fournissaient "depuis plusieurs mois de l'assistance médicale à la population civile, comme à des militaires", a-t-elle ajouté.

"Une frappe intentionnelle contre un établissement médical civil connu constitue sans doute un grave crime de guerre du régime de Kiev", ajoute le communiqué.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

L'ex-général Petr Pavel remporte la présidentielle tchèque

Publié

le

Durant la campagne électorale, l'ex-général Petr Pavel, 61 ans, a déclaré qu'il voulait être "un président digne" d'un pays membre de l'UE et de l'Otan. (© KEYSTONE/AP/Petr David Josek)

Le général à la retraite de l'Otan Petr Pavel arrive en tête de l'élection présidentielle en République tchèque. Il est crédité de 57,07% des voix après le décompte de 90% des bulletins de vote.

Son rival, l'ex-Premier ministre et milliardaire Andrej Babis, obtient 42,92%, selon les résultats du décompte publiés en direct sur le site du Bureau tchèque des statistiques.

Bien que son rôle soit essentiellement honorifique en République tchèque, le chef de l'Etat nomme le gouvernement, choisit le gouverneur de la banque centrale et les juges constitutionnels. Il assure aussi le commandement suprême des forces armées.

M. Pavel, 61 ans, un ancien parachutiste d'élite, a déclaré durant la campagne électorale qu'il voulait être "un président digne" d'un pays membre de l'UE et de l'Otan. M. Babis, 68 ans, dont la richesse et les soucis judiciaires en ont fait un personnage clivant, avait qualifié le vote de "référendum sur Babis".

La campagne entre les deux tours a été âpre, avec une vague de désinformation ayant largement pris pour cible M. Pavel, et des menaces de mort ayant visé M. Babis et sa famille.

Le président sortant, Milos Zeman, un homme politique controversé, a entretenu des liens étroits avec Moscou avant de faire volte-face au moment de l'invasion russe de l'Ukraine en février 2022.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Odermatt: "L'une de mes victoires les plus spéciales"

Publié

le

"C'est certainement l'une de mes victoires les plus spéciales", a expliqué Odermatt (© KEYSTONE/AP/Alessandro Trovati)

Marco Odermatt n'en croyait pas ses yeux samedi après son succès dans le super-G de Cortina. "C'est certainement l'une de mes victoires les plus spéciales", a-t-il confié au micro de SRF.

"Je remercie mon équipe pour son soutien la semaine dernière. J'ai eu une petite baisse de régime pendant la semaine et je ne pensais pas que cela suffirait pour la course", a poursuivi le Nidwaldien, qui avait renoncé au géant de Schladming mercredi après s'être blessé à un genou dans la première descente de Kitzbühel.

"Que ça ait marché de la sorte, c'est bien sûr incroyable. C'était un ski très différent de ce que j'ai l'habitude de produire. J'étais concentré sur d'autres choses que la course, car je n'attendais pas grand-chose. Même au départ, je n'avais pas la concentration que j'ai d'habitude", a souligné le patron du Cirque blanc.

"J'ai vraiment eu l'impression pendant la course que j'avais été absent pendant longtemps, c'était comme si j'avais perdu confiance dans mon corps. Sur les premières portes, j'ai pensé à mon genou, mais quand j'ai réalisé qu'il tenait, j'ai pu laisser aller. Mais ce n'est certainement pas le résultat que j'attendais à l'arrivée", a assuré Marco Odermatt.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X