Rejoignez-nous

International

Les 27 s'accordent sur les quotas de pêche

Publié

,

le

Les ministres européens en charge de la pêche sont parvenus à un accord sur les quotas de capture pour 2022. (photo symbolique) (© KEYSTONE/AP/Robert F. Bukaty)

Les ministres européens en charge de la Pêche sont parvenus mardi matin à un accord sur les quotas de capture pour 2022 dans les eaux européennes et pour les stocks gérés en partenariat avec des pays extérieurs.

Pour ce qui est des quotas de pêche dans les eaux partagées avec le Royaume-Uni, un accord provisoire a été trouvé, uniquement pour les trois premiers mois de 2022, communique en matinée la ministre flamande compétente Hilde Crevits. Les négociations avec Londres vont se poursuivre pour parvenir à des quotas définitifs pour toute l'année.

"Les négociations n'étaient pas faciles, mais c'est important que l'on ait un accord avec des droits de capture provisoires. Cela donne la certitude que nos pêcheurs belges pourront poursuivre leurs activités partout après le Nouvel An", souligne la ministre flamande.

La répartition tient compte selon elle du rythme saisonnier de la pêche, avec une activité particulièrement importante dans les premiers mois de l'année.

Selon la communication du Conseil de l'UE, les totaux provisoires de capture pour les eaux partagées avec les Britanniques ont été établis à 25% de ceux de l'année passée pour la plupart des espèces.

Le Conseil de l'UE "Agriculture et Pêche" s'est tenu lundi à Bruxelles. Un gros morceau au menu des discussions était, comme chaque mois de décembre, l'élaboration des "totaux autorisés de capture" (TAC) de l'année suivante, pour la plupart des stocks halieutiques qui font l'objet d'une exploitation commerciale, répartis entre pays de l'UE selon des quotas mais aussi avec des pays tiers pour les stocks partagés.

Eviter la surpêche

Le but est entre autres d'éviter la surpêche de manière à maintenir des stocks viables, la répartition est donc censée se faire sur base d'avis scientifiques par espèce. C'est la Commission qui transmet des propositions au Conseil.

Les ministres des 27 ont trouvé mardi matin des accords sur les droits de pêche dans l'Atlantique, la mer du Nord, la Méditerranée et la mer Noire, pour plus de 200 stocks halieutiques, informe le Conseil.

En Méditerranée occidentale, l'UE poursuit les efforts pour réduire les captures, dans le cadre d'un plan 2020-2025. Après des baisses de 10% en 2020 puis de 7,5% en 2021, la Commission avait proposé une baisse supplémentaire de 7,5% de l'effort de pêche au chalut pour 2022 (pour la pêche des espèces démersales). Les pays concernés ont finalement adopté une réduction de 6%.

La pêche à la palangre, autre technique, connait des quotas basés sur le nombre de jours de pêche d'années précédentes. Des limites sont introduites pour certains types de crevettes.

La discussion avec le Royaume-Uni étant particulièrement délicate, les négociations sur des quotas définitifs pour ces eaux partagées avec Londres vont encore se poursuivre.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / blg / afp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

Wawrinka: "J'aimerais beaucoup jouer les JO"

Publié

le

Stan Wawrinka espère revoir Paris fin juillet (© KEYSTONE/EPA/CHRISTOPHE PETIT TESSON)

Stan Wawrinka a pris la porte au 2e tour de Roland-Garros dans la nuit de mercredi à jeudi, battu par le Russe Pavel Kotov. Le Vaudois espère toutefois être de retour fin juillet à Paris pour les JO.

Sous le toit du Suzanne-Lenglen et avec le soutien d'un public acquis à sa cause, Wawrinka aurait voulu faire plus, comme il l'a expliqué à la presse à l'issue du match; "Il y a forcément de la déception. J'ai eu la possibilité de revenir au 4e set avec un break d'avance. Je n'ai pas fait un mauvais match, j'ai eu des occasions et j'aurais pu faire un peu plus, mais il a été très bon."

Le Vaudois est aussi revenu sur l'ambiance particulière sous le toit et à un horaire tardif. "Dans l'ensemble, c'était un bon match, il a juste été plus présent et agressif dans les moments importants, a-t-il analysé. C'est le genre de match que j'ai envie de gagner, surtout à Paris. Il y avait beaucoup de public et de soutien. C'est la première fois que je vis une telle ambiance, j'avais l'impression de jouer à la maison. Cela me donne envie de continuer, parce que c'est rare de vivre de pareilles émotions."

La suite du programme pour le triple vainqueur en Grand Chelem, c'est le gazon de Wimbledon. Et ensuite les JO de Paris? "Oui, j'aimerais beaucoup y participer. Mais je n'aurai pas forcément le classement, alors il faudra que je reçoive une invitation. J'ai jeté un oeil au règlement et si j'ai un peu de chance, cela devrait bien se passer, mais je ne suis pas encore sûr. On verra bien, tout se fait après ce tournoi."

Et l'édition 2025 de Roland-Garros, avec ou sans Stan? "L'année prochaine, c'est dans douze mois, c'est loin, a-t-il conclu. Pour l'instant, je sais que j'ai envie de continuer. L'envie est là, mais il faut aussi voir mon niveau, parce qu'il s'agit de maintenir un certain classement pour pouvoir jouer ce genre de tournoi et vivre ces émotions. Pour l'instant tout se passe bien et j'ai envie de continuer."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

La Russie dit avoir neutralisé 13 drones ukrainiens

Publié

le

La région ruisse de Krasnodar, visée par des drones ukrainiens. (© KEYSTONE/EPA RUSSIAN FOREIGN MINISTRY PRESS S/RUSSIAN FOREIGN MINI)

Le ministère russe de la Défense a affirmé jeudi avoir neutralisé 13 drones aériens ukrainiens dans la région de Krasnodar (sud) et près de la péninsule annexée de Crimée.

Jeudi matin, "cinq drones aériens ukrainiens ont été abattus par les systèmes de défense anti-aérienne au-dessus de la région de Krasnodar", a indiqué le ministère dans un communiqué.

Huit autres drones aériens ont été interceptés dans la nuit "au-dessus de la mer Noire, à proximité du littoral de la Crimée", selon la même source.

L'armée russe affirme également avoir détruit dans la nuit de mercredi à jeudi deux drones navals ukrainiens en mer Noire, qui "se dirigeaient vers la Crimée".

Par ailleurs, huit missiles tactiques ATACMS ont été détruits par la défense anti-aérienne russe au-dessus de la mer d'Azov, près de la Crimée.

L'Ukraine, confrontée à l'offensive russe depuis deux ans, réplique régulièrement en attaquant des régions russes.

Kiev avait promis de porter les combats sur le sol russe en représailles aux nombreux bombardements sur son territoire.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Hockey

Alina Müller et Boston battus dans la "finalissima"

Publié

le

Alina Müller (à droite) et Boston ont été battus 3-0 par Minnesota dans le match décisif de la finale des play-off (© KEYSTONE/AP/Mary Schwalm)

Boston et Alina Müller ne sont pas parvenus à décrocher le premier titre de la Ligue professionnelle nord-américaine de hockey féminin.

L'équipe du Massachusetts s'est inclinée 3-0 à domicile face à Minnesota mercredi dans le cinquième match décisif de la finale de PWHL.

Alina Müller - qui avait marqué l'unique but du match 4 en prolongation - et ses coéquipières ont donc été blanchies pour la deuxième fois dans cette série. Elles avaient déjà perdu l'acte II dans leur arène de Lowell, à environ 50 kilomètres de Boston, sur le même score.

Alina Müller a réussi au total 7 buts et 12 assists en 32 matches disputés dans cette première saison de la PWHL. En play-off, l'attaquante zurichoise de 26 ans a réalisé trois points dont deux buts, tous deux inscrits en finale.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

14 militants hongkongais prodémocratie "coupables" de subversion

Publié

le

Parmi les accusés figure l'ex-député Leung Kwok-hung (à gauche sur le cliché). (© KEYSTONE/AP/Kin Cheung)

Quatorze personnes ont été reconnues "coupables" de subversion jeudi à Hong Kong lors du plus important procès contre des militants prodémocratie depuis que Pékin y a instauré une loi de sécurité nationale. Le prononcé des peines est attendu plus tard dans l'année.

Cette loi promulguée à la mi-2020 a permis d'écraser toute dissidence à Hong Kong après d'importantes manifestations prodémocratie, parfois violentes, en 2019 dans ce territoire du sud de la Chine.

Les autorités hongkongaises ont inculpé 47 figures de proue de l'opposition, issues de l'ensemble du spectre politique, pour "conspiration à des fins de subversion", affirmant que leurs activités politiques visaient à faire tomber le gouvernement.

La justice s'est prononcée jeudi sur le cas des seize accusés qui, parmi les 47, avaient plaidé non coupables. Les ex-députés "Long Hair" Leung Kwok-hung et Ray Chan ainsi que l'ancienne journaliste Gwyneth Ho font partie des 14 accusés reconnus coupables de subversion. En revanche, le tribunal a déclaré non coupables deux anciens conseillers de district. Le parquet a sans tarder annoncé que le ministère de la Justice ferait appel de cette dernière décision.

Réclusion à perpétuité encourue

Les militants condamnés avaient prévu de saper l'autorité du gouvernement et, "selon nous, cela aurait entraîné une crise constitutionnelle pour Hong Kong", ont écrit trois juges de la haute cour. Les trois magistrats avaient été triés sur le volet.

La plupart des accusés sont derrière les barreaux depuis 2021. Tous ont été inculpés en 2021 de "conspiration en vue de commettre des actes de subversion", des faits passibles de la réclusion à perpétuité. Ils sont poursuivis pour avoir organisé en 2010 une élection primaire officieuse destinée à sélectionner des candidats de l'opposition en vue des législatives.

Leur objectif était d'obtenir une majorité au sein de l'assemblée partiellement élue de la ville, afin d'opposer notamment leur veto aux budgets et de forcer potentiellement à la démission la dirigeante pro-Pékin de Hong Kong alors en place, Carrie Lam, selon le parquet.

La défense a fait valoir que la loi fondamentale, qui sert de constitution à Hong Kong, prévoyait les mécanismes permettant ce projet et qu'il s'agissait donc "d'une question purement politique plutôt que d'une question juridique".

Pas de jury

Le procès s'est tenu sans jury, ce qui constitue une entorse à la tradition judiciaire de Hong Kong.

L'affaire a été suivie de près par la communauté internationale. Des diplomates des consulats français et italien et d'autres de l'Union européenne se sont rendus au tribunal jeudi.

Les Etats-Unis et d'autres pays occidentaux ont émis des critiques à l'encontre de Pékin, estimant qu'il réduisait les libertés promises lors de la rétrocession de l'ancienne colonie britannique à la Chine en 1997.

L'arrestation des principaux accusés en janvier 2021, dont Leung Kwok-hung, le juriste Benny Tai et l'ex-députée pro-démocratie Claudia Mo, avait conduit les Etats-Unis à imposer des sanctions à six responsables chinois et hongkongais. Benny Tai et Claudia Mo ont décidé de plaider coupable.

Le consul général des Etats-Unis à Hong Kong Gregory May, a indiqué en mai que Washington allait "suivre de près les verdicts attendus et leurs condamnations".

Nouvelles arrestations

Cette semaine, la police de Hong Kong a annoncé avoir arrêté sept personnes en deux jours pour la publication sur le réseau social Facebook de "messages à caractère séditieux".

Ces arrestations sont les premières en lien avec une nouvelle loi sur la sécurité nationale entrée en vigueur en mars et qui prévoit des peines de prison pouvant aller jusqu'à la perpétuité pour cinq catégories de crimes, dont la trahison, l'insurrection, l'espionnage, le sabotage et l'ingérence extérieure.

Ce texte a supprimé par ailleurs les possibilités de réduction de peine d'un tiers pour bonne conduite pour les personnes condamnées au titre de la sécurité nationale, ce qui a porté un coup aux 31 accusés prodémocratie qui avaient choisi de plaider coupable avec l'espoir d'une éventuelle libération anticipée.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Balance

Impression d'être entravé dans vos projets. Une attitude plus optimiste, vous ferait découvrir de nouvelles solutions pour surmonter les obstacles.

Les Sujets à la Une

X