Rejoignez-nous

International

Washington et Moscou veulent mieux coopérer

Publié

,

le

Antony Blinken et Sergueï Lavrov ont tenu une rencontre bilatérale à Reykjavik, en marge du conseil de l'Arctique. (© KEYSTONE/AP/Saul Loeb)

Pour leur première rencontre depuis l'élection de Joe Biden à la présidence des Etats-Unis, les chefs de la diplomatie américaine et russe ont assuré mercredi être prêts à coopérer pour apaiser les tensions. Ils ont toutefois échangé de fermes mises en garde.

L'entrevue de près de deux heures, qui s'est tenue à Reykjavik en marge du conseil de l'Arctique, avait notamment pour objectif d'ouvrir la voie à un probable prochain sommet entre le président américain Joe Biden et son homologue russe Vladimir Poutine.

L'expérimenté ministre russe Sergueï Lavrov a salué des discussions "constructives". La Russie et les Etats-Unis "comprennent la nécessité de mettre fin au climat malsain qui s'est formé dans les relations entre Moscou et Washington ces dernières années", a-t-il affirmé.

Malgré les "divergences" nombreuses, "notre vision est que si les dirigeants de la Russie et des Etats-Unis peuvent travailler en coopérant" face aux défis communs, "le monde sera plus sûr", avait déclaré Antony Blinken au début de la réunion à sûr", avait déclaré Antony Blinken au début de la réunion à huis clos, appelant de ses voeux une relation "stable et prévisible".

Ukraine et Navalny

"Mais si la Russie se comporte de manière agressive contre nous, nos partenaires ou nos alliés, nous allons répondre", a-t-il prévenu. Lors de l'entretien, l'Américain a exprimé plusieurs "profondes inquiétudes américaines", notamment sur le déploiement de troupes russes en Ukraine et près de la frontière ou encore sur la santé de l'opposant Alexeï Navalny, selon le département d'Etat.

"Nous sommes prêts à discuter de toutes les questions, sans exception, à condition que la discussion soit honnête [...] et se base sur un respect mutuel", a affirmé M. Lavrov.

Devant la presse, l'échange est resté courtois, bien loin du grand déballage qui avait opposé Antony Blinken à son homologue chinois pour leur première rencontre en mars en Alaska.

Avant le tête-à-tête et à la veille de la réunion des huit pays riverains de la région (Etats-Unis, Russie, Islande, Canada, Danemark, Finlande, Suède, Norvège), Washington a aussi fait un geste susceptible d'apaiser les tensions.

Nord Stream 2

Après avoir laissé planer depuis des semaines la menace de mesures punitives contre le gazoduc controversé Nord Stream 2 entre la Russie et l'Allemagne, le gouvernement américain a finalement décidé de ne pas sanctionner la principale société impliquée dans le projet, Nord Stream AG basée en Suisse, et son directeur général.

Des sanctions vont viser des entités mineures, mais le président américain veut éviter de se fâcher avec l'allié allemand. Concrètement, cette décision revient à laisser le champ libre à la réalisation de ce gazoduc, dont les Etats-Unis ne veulent pourtant pas.

"C'est mieux que de lire des annonces de nouvelles sanctions, ce serait certainement positif", a réagi le Kremlin avant la confirmation officielle du côté américain.

Depuis son arrivée à la Maison-Blanche en janvier, le président Biden affiche une grande fermeté à l'égard de la Russie de Vladimir Poutine, qu'il est allé jusqu'à qualifier de "tueur". Moscou et Washington ont échangé vives accusations et dures sanctions dès le début du mandat du démocrate.

Relations au plus bas

Depuis lors, les deux capitales assurent vouloir une forme d'apaisement. Mais les déclarations qui ont précédé le face-à-face ne laissent pas toutes présager la "désescalade" que Washington et Moscou disent appeler de leurs voeux, au moment où leurs relations sont au plus bas depuis la fin de la guerre froide.

Alors qu'Antony Blinken semble vouloir faire de l'Arctique, nouvel enjeu géopolitique au coeur de la réunion régionale qui les rassemble mercredi et jeudi dans la capitale islandaise, unndaise, un laboratoire d'une certaine coopération ciblée sur des défis communs comme la lutte contre le réchauffement climatique, Sergueï Lavrov avait fait monter la tension avec des propos tonitruants.

"Il est clair pour tout le monde depuis longtemps que ce sont nos terres, notre territoire", avait-il lancé lundi au sujet du grand nord, défendant une sorte de pré carré russe et dénonçant notamment les velléités "offensives" des Occidentaux via l'OTAN et la Norvège.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

La chaleur excessive au travail a fortement augmenté en Europe

Publié

le

C'est en Europe que les effets de la chaleur au travail ont le plus augmenté (Photo prétexte). (© KEYSTONE/URS FLUEELER)

Le nombre de travailleurs exposés à la chaleur excessive augmente partout, mais c'est en Europe et Asie centrale qu'il a progressé le plus fortement en 20 ans, révèle jeudi un rapport de l'Organisation internationale du travail (OIT).

Le rapport montre que les régions qui n'étaient pas habituées à des chaleurs extrêmes sont confrontées à des risques accrus, tandis que les travailleurs des climats déjà chauds sont confrontés à des conditions de plus en plus dangereuses.

Globalement, plus de 70% des travailleurs étaient exposés à une chaleur excessive en 2020, soit 8,8% de plus qu'en 2000. Cette proportion reste encore faible en Europe/Asie centrale (29%) par rapport à l'Afrique (92,9%), les Etats arabes (83,6%), l'Asie-Pacifique (74,7%) et les Amériques (70%).

Mais le climat en Europe s'est réchauffé à un rythme deux fois plus rapide que la moyenne mondiale depuis les années 1980, avait indiqué l'an dernier l'ONU et le programme européen Copernicus.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Feux dans l'ouest canadien: la ville de Jasper en partie détruite

Publié

le

La ville touristique de Jasper a été en partie détruite par les flammes. La population présente avait auparavant été évacuée en direction de Calgary. (© KEYSTONE/AP/Jeff McIntosh)

Un violent feu de forêt a détruit une partie de la ville touristique de Jasper située dans l'ouest du Canada, au coeur d'un parc national très prisé. Jeudi, les pompiers faisaient toujours face à des murs de flammes.

L'armée doit être déployée dans la zone pour aider les secours qui espèrent aussi pouvoir compter sur l'arrivée de la pluie, prévue jeudi.

Le feu a atteint la ville déserte mercredi soir après avoir très rapidement progressé en fin de journée. Les 25'000 habitants et touristes qui se trouvaient dans le parc ont été évacués dans la nuit de lundi à mardi. Le feu n'a fait aucune victime.

Mais "comme le montrent les images en ligne, des pertes importantes ont eu lieu", a indiqué le parc national dans une publication diffusée sur les réseaux sociaux. Dans la ville de Jasper, les pompiers sont à pied d'oeuvre "pour sauver le plus grand nombre possible de structures et protéger les infrastructures critiques", est-il précisé.

Le maire de Jasper, Richard Ireland, a expliqué sur la chaine publique CBC que sa ville vivait "tout simplement son pire cauchemar".

Le parc national de Jasper, le plus grand du Canada, connu pour ses montagnes, glaciers, lacs et cascades, attire 2,5 millions de visiteurs tous les ans.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Bombardier augmente ses revenus au deuxième trimestre

Publié

le

Bombardier a livré 39 appareils au cours du trimestre, soit dix de plus que l'année précédente. (archive) (© KEYSTONE/AP The Canadian Press/CHRISTOPHER KATSAROV)

Le constructeur aéronautique canadien Bombardier a annoncé jeudi des revenus en croissance de 32% au deuxième trimestre par rapport à la même période l'an dernier, grâce à l'augmentation des livraisons d'avions et des revenus tirés des activités de service.

Trente-neuf appareils ont été livrés au cours du trimestre, soit dix de plus que l'année précédente, et l'entreprise a affiché des revenus de 2,2 milliards de dollars américains.

Le PDG Eric Martel a indiqué dans un communiqué que "le marché de l'aviation d'affaires demeurait solide à l'échelle mondiale" et estime que la diversification du portefeuille de Bombardier leur a permis de "saisir de nouvelles occasions".

Les résultats du deuxième trimestre de Bombardier reflète "la gestion la plus solide de l'industrie de la chaîne d'approvisionnement", a-t-il poursuivi.

Au 30 juin cette année, le carnet de commandes totalisait 14,9 milliards de dollars, "alimenté par une solide activité de prise de commandes". La compagnie basée à Montréal indique être en bonne voie d'atteindre ses prévisions pour l'année et prévoit livrer entre 150 et 155 avions au total.

Les activités de service ont contribué de 507 millions de dollars aux revenus, une augmentation "notable" de 18% par rapport à l'année dernière.

Bombardier a utilisé 68 millions de dollars au sein de ses flux de trésorerie, ce qu'elle estime être "conforme aux attentes".

Bombardier est devenu exclusivement un constructeur de jets d'affaires après avoir finalisé début 2021 la cession de sa division "transport" (fabrication de matériel roulant ferroviaire) à Alstom, transaction qui lui a permis de réduire son endettement.

Les liquidités disponibles s'établissaient à 1,4 milliard de dollars.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp / afp

Continuer la lecture

International

Jan Christen s'impose au Pays basque

Publié

le

Jan Christen, ici sur le Tour de Suisse, a signé un joli succès jeudi au Pays basque. (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Ordizia est décidément un lieu apprécié par les coureurs suisses. Après la victoire de Marc Hirschi l'année dernière sur cette classique du Pays basque, c'est Jan Christen qui s'est imposé jeudi.

L'Argovien de 20 ans s'est détaché à 10 km de l'arrivée de cette course vallonnée (165 km) et a conservé une avance de 22 secondes jusqu'à la ligne d'arrivée. L'Italien Vincenzo Albanese et l'Espagnol Pau Miquel se sont classés deuxième et troisième.

Il s'agit de la troisième victoire de la saison pour le coureur de l'équipe UAE. Il y a à peine deux semaines, Christen avait remporté le Tour des Apennins, où il avait également succédé au vainqueur de l'année précédente, Marc Hirschi.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Cancer

Une nouvelle confiance vous conduit à une solidité plus forte. Tout ça vous fait prendre des décisions éclairées avec une satisfaction globale à la clé !

Les Sujets à la Une

X