Choisissez votre radio
Connect with us

Un budget 2018 équilibré pour l’Etat de Vaud

Publicité

Suisse Romande

Un budget 2018 équilibré pour l’Etat de Vaud

60’300 francs. C’est l’excédent de revenus affiché par le projet de budget 2018 de l’Etat de Vaud, premier de la nouvelle législature. Il a été présenté ce mercredi matin à la presse et aux députés de la Commission des Finances.

Le budget 2018, une nouvelle fois équilibré, affiche des charges en croissance de près de 2,5%, à plus de 9 milliards et demi de francs. Les domaines liés à la démographie et l’action sociale connaissent les plus fortes hausses. 34 millions de francs supplémentaires sont par exemple prévus pour le revenu d’insertion. À ce sujet, l’impact lié à la migration pose problème, selon le grand argentier vaudois Pascal Broulis. Au bout de 5 ans, les migrants se retrouvent à l’aide cantonale et, selon le ministre, la Confédération ne fait pas sa part :

Pascal Broulis Conseiller d'Etat, DFIRE, VD

Face à cela, les recettes fiscales progressent d’1,4%, malgré une stagnation des impôts sur le bénéfice. À ce propos, depuis 2012, aucune nouvelle entreprise de plus de 50 personnes ne s’est implantée dans le canton de Vaud :

Pascal Broulis Conseiller d'Etat, DFIRE, VD

Pascal Broulis milite ainsi pour une solution rapide dans le domaine de la fiscalité des entreprises pour mettre fin à l’incertitude. Le Projet Fiscal 17, successeur de la RIE3 fédérale, est actuellement en consultation. Autre enseignement de ce budget 2018, la croissance des recettes s’appuie largement sur des revenus non fiscaux. Ainsi, pour la première fois, le canton a inscrit au budget 62 millions de francs de recettes provenant de la répartition attendue du bénéfice de la BNS. Sans cela, le projet ne serait même pas équilibré. Le signe d’une certaine fragilité ?

Pascal Broulis Conseiller d'Etat, DFIRE, VD

Les différents partis politiques ont accueilli ce budget 2018 de manière variée : pour le PS, le canton est en développement maîtrisé et poursuit sa politique cohérente de soutien aux vaudois. Pour le PLR, le capital-santé de l’Etat se réduit comme peau de chagrin. Les Verts regrettent le manque d’ambition en termes de protection du climat.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Suisse Romande

Retrouvez LFM sur tous les supports

To Top