Rejoignez-nous

Sport

Football : la Ligue des Champions de retour !

Publié

,

le

La Ligue des Champions de football est de retour. Et pour son premier match de la phase de groupes mardi soir, le FC Bâle est à Manchester pour y affronter United.

Les Rhénans sont arrivés lundi en Angleterre, avec la défaite contre Lausanne en championnat encore bien présente dans leur tête. Que peuvent-ils espérer contre la formation de José Mourinho qui domine la Premier League anglaise ? La réponse de l’entraîneur du FC Bâle, Raphaël Wicky :

Raphaël WickyEntraîneur FC Bâle

Plusieurs joueurs bâlois pourraient également faire leurs débuts en Ligue des Champions mardi soir. C’est le cas de Kevin Bua qui, l’année dernière, n’avait pas été retenu.
Le milieu de terrain genevois du FCB est impatient :

Kevin BuaMilieu de terrain FC Bâle

Propos recueillis sur place à Manchester par Marie Ceriani. United – FC Bâle, coup d’envoi du match à 20h45. Et c’est sur RTS 2. Dans le groupe A toujours, le Benfica Lisbonne reçoit le CSKA Moscou. Teleclub pour sa part retransmet les matches Barça – Juventus et Celtic – PSG.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

FC Sion: Celestini a du pain sur la planche

Publié

le

Celestini a un immense chantier devant lui (© KEYSTONE/Pierre Albouy)

"On ne va aller nulle part comme ça !" Malgré le point arraché à dix contre onze sur le terrain de Servette, Fabio Celestini jetait un regard sans concession sur son équipe.

Comme s'il mesurait l'immense chantier qui se dresse devant lui.

"Sur les deux rencontres face à Lugano et Servette, nous ne méritions pas davantage qu'un point, lâche froidement le successeur de Paolo Tramezzani. Nous ne pouvons pas livrer une telle première mi-temps lors d'un derby avec l'effectif que nous possédons. Il y a trop de hauts et de bas. Nous sommes toujours dans la réaction, au lieu d'agir."

Le technicien vaudois se "réjouissait" pourtant de voir son équipe à la Praille. Il l'avait bâtie pour prendre le match à son compte avec un milieu à quatre - Cyprien, Zuffi, Grgic et Araz - très fin techniquement et deux latéraux - Lavanchy et Baltazar - capables de prendre le couloir. "On peut être mené 2-0 à la pause, c'est vrai. Mais je l'aurais accepté si mon équipe avait joué dans les deux sens et si Servette avait été plus en réussite," poursuit-il.

L'échéance du 1er mars

Fabio Celestini a un mois devant lui pour trouver la bonne alchimie. Le FC Sion jouera en effet sa saison le 1er mars à Tourbillon avec le quart de finale de la Coupe de Suisse contre Lugano.

La Coupe semble aujourd'hui l'unique moyen offert aux Sédunois pour retrouver la saison prochaine la scène européenne, une dernière fois faut-il le préciser si Christian Constantin devait se retirer au 30 juin 2024 comme il le suggère depuis des semaines. Fabio Celestini va sans doute très vite l'admettre: le FC Sion est avant tout une équipe capable de coups d'éclat. Son inconstance le pénalise trop sur la longueur d'un championnat.

D'ici le 1er mars, il devra réinventer une défense. A Genève, Dimitri Cavaré, Nathanaël Saintii, bien à la peine dans l'axe, et Baltazar, dépassé à gauche, ont failli. Avec Joël Schmied, Reto Ziegler et François Moubandjé, l'entraîneur bénéficie de véritables alternatives. Malheureux contre Lugano dans un poste de latéral gauche qui ne lui convient plus vraiment, Reto Ziegler peut s'affirmer dans un rôle plus axial comme le patron de la défense. N'a-t-il d'ailleurs pas été engagé pour cela cet hiver ?

"Ce n'était pas un cadeau de le faire entrer"

"Il faut assembler toutes les pièces du puzzle", avoue Fabio Celestini. La plus belle de toutes demeure bien sûr Mario Balotelli. A Genève, Super Mario a fait du Super Mario.

Introduit à la pause, il a armé une frappe sur sa première action bien misérable si on la compare avec le feu d'artifice lancé par les fans sédunois avant de jouer dans le registre qui est le sien depuis le 3 septembre: une implication réelle dans le match, mais toujours cette répugnance à enchaîner les courses même lorsque son équipe évolue en infériorité numérique.

"Ce n'était pas un cadeau de le faire entrer dans de telles circonstances, souligne Fabio Celestini. Il était seul devant. Il a défendu. Mais peut-être que sa seule présence a été un motif d'inquiétude pour l'adversaire." Peut-être, oui...

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

"The Golden Jet" n'est plus

Publié

le

Bobby Hull: l'une des légendes d'un hockey d'un autre temps. (© KEYSTONE/AP NY/STR)

Une légende de la NHL n'est plus. Bobby Hull s'est éteint à 84 ans annonce les Chicago Blackhawks avec lesquels il avait remporté la Coupe Stanley en 1961.

Surnommé "The Golden Jet" pour son explosivité, Bobby Hull a joué pendant 15 saisons pour les Blackhawks. Il a marqué plus de 50 buts lors de cinq d'entre elles. Comme son fils Brett en 2009, il est entré dans le Hall of Fame de la NHL en 1983.

En 1972, Bobby Hull a été le premier joueur à avoir signé un contrat de plus un million de dollars, sur dix ans, pour signer à Winnipeg dans la défunte WHA.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Messi: "La Coupe du monde m'a dit +Viens et prends-moi+"

Publié

le

Messi raconte que la Coupe du monde l'a "appelé" (© KEYSTONE/EPA/FRIEDEMANN VOGEL)

Lionel Messi, vainqueur du Mondial en décembre avec l'Argentine, s'est senti "appelé" par le trophée en or après la finale, a-t-il raconté lundi à la radio Urbana Play de Buenos Aires.

"La Coupe du monde m'a appelé, elle m'a dit +Viens et prends-moi, car maintenant tu peux me toucher.+ Je l'ai vue qui brillait dans ce magnifique stade (de Lusail) et je n'ai pas hésité (quand j'ai décidé de l'embrasser)", a raconté Messi.

Le septuple Ballon d'Or aurait préféré que la Coupe lui soit remise par son compatriote Diego Armando Maradona, mais ce dernier est décédé en 2020, sans avoir pu assister au troisième triomphe de l'Albiceleste dans la compétition reine.

"Ça m'aurait fait plaisir que Diego me remette la Coupe, a admis le champion de 35 ans, pour qu'il voie au moins l'Argentine championne. Il aimait tellement la sélection. Depuis là-haut, il m'a donné de la force, tout comme beaucoup de gens qui m'aiment."

"J'ai gagné le Mondial après tant de souffrances et de finales perdues", poursuit l'attaquant du Paris SG. "Dieu l'avait gardé pour moi."

"J'ai tout gagné"

L'Argentine a remporté la finale aux tirs au but contre la France, après avoir marqué deux buts dans le temps réglementaire (3-3). Dans sa carrière, Messi avait perdu une finale de Coupe du monde (2014) et trois finales de Copa America.

"Voilà, il ne reste rien, j'ai tout gagné avec la sélection, Barcelone, et individuellement", a ajouté l'Argentin qui, outre le Mondial, a aussi gagné la Copa America avec l'Argentine en 2021, en plus de quatre Ligues des champions en club et de multiples titres nationaux avec Barcelone et d'un championnat de France avec Paris.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Sport

Une première liste de 19 noms pour Swiss Ski

Publié

le

Marco Odermatt sera bien sûr le chef de file de l'équipe de Suisse. (© KEYSTONE/AP/Alessandro Trovati)

24 athlètes - 10 femmes et 14 hommes - formeront la sélection de Swiss Ski pour les Championnats du monde de Courchevel/Méribel qui se dérouleront du 6 au 9 février prochain. 19 noms sont déjà connus.

L'équipe de Suisse dames sera composée d'Aline Danioth, d'Andrea Ellenberger, de Jasmine Flury, de Michelle Gisin, de Lara Gut-Behrami, de Joana Hählen, de Wendy Holdener, de Priska Nufer, de Camille Rast et de Corinne Suter.

Chez les hommes, Gino Caviezel, Niels Hintermann, Loïc Meillard, Alexis Monney, Justin Murisier, Marco Odermatt, Stefan Rogentin, Gilles Roulin et Thomas Tumler ont été retenus. Les cinq derniers skieurs seront désignés après le slalom de Chamonix du 4 février.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Djokovic récupère son trône

Publié

le

Djokovic a récupéré la 1re place du classement ATP (© KEYSTONE/EPA/JAMES ROSS)

Sacré à Melbourne pour la dixième fois dimanche, Novak Djokovic récupère la tête du classement ATP, publié lundi. La championne d'Australie Aryna Sabalenka grimpe elle au 2e rang du classement WTA.

Novak Djokovic, qui a gagné quatre places, a détrôné l'Espagnol Carlos Alcaraz, forfait pour l'Open d'Australie et désormais no 2 mondial. Grâce à son 22e titre du Grand Chelem, le Serbe de 35 ans est no 1 mondial pour la 374e semaine, depuis juillet 2011 et sa première accession au sommet du tennis mondial.

L'Espagnol Rafael Nadal, éliminé dès le 2e tour du Majeur australien, a pour sa part perdu quatre places et recule au 6e rang. La plus belle progression est à l'actif de l'Américain Tommy Paul, sorti en demi-finale, qui gagne 16 positions et intègre le top 20 pour la première fois à 25 ans, à la 19e place.

Lauréate samedi de son premier titre du Grand Chelem, Aryna Sabalenka est donc la nouvelle dauphine de la Polonaise Iga Swiatek, toujours en tête du classement WTA publié lundi. La Bélarusse progresse de trois rangs et retrouve la 2e place, atteinte pour la première fois en août 2021, au détriment d'Ons Jabeur.

Côté suisse, Belinda Bencic et Jil Teichmann ont gagné respectivement une et cinq places pour se retrouver en 9e et en 28e positions. Chez les hommes, Marc-Andrea Hüsler (ATP 53) demeure le seul Suisse classé dans le top 100, le no 2 Dominic Stricker occupant toujours le 118e rang.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Capricorne

Innovez, entreprenez, c'est le moment. Profitez des influences du Zodiaque pour consolider durablement vos acquis.

Les Sujets à la Une

X