Rejoignez-nous

Sport

Hockey sur glace: Lausanne veut montrer son vrai visage

Publié

,

le

A la peine jeudi dernier contre Genève-Servette (défaite 3-1 aux Vernets), les Vaudois espèrent engranger des points ce mardi soir à Zoug.

Le LHC n’a pas vraiment fait du LHC, jeudi dernier aux Vernets face à Genève-Servette. Lors du match d’ouverture de la saison de National League, le club vaudois a été pris à la gorge d’entrée de jeu par son rival du bout du lac et n’a pas été capable de développer son jeu d’attaque percutant.

Conséquence : une défaite 3 buts à 1 mais aussi une possibilité de bien analyser les lacunes repérées lors de cette rencontre, puisque les Lausannois n’ont pas rejoué en championnat depuis jeudi dernier. Dan Ratushny, coach des Rouges et Blancs.

Dan RatushnyEntraineur du LHC

 

Ce mardi soir, l’entraineur canadien sera à nouveau privé de son compatriote Eric Walsky. L’attaquant de 32 ans souffre en effet d’une lourde commotion et pourrait être absent durant plusieurs semaines.

C'est donc le jeune Alex Simic qui devrait être reconduit dans l’alignement face à Zoug. Zoug, finaliste malheureux de la dernière édition du championnat suisse qui s’était incliné face au CP Berne en avril dernier.  Ecoutez le défenseur de Lausanne, Joël Genazzi.

Joël GenazziDéfenseur du LHC

 

A noter encore que pour le compte de la troisième journée de National League, Genève-Servette se rend à Davos tandis que Bienne accueille Fribourg-Gottéron à la Tissot Arena. Ces matchs, ainsi que celui du LHC, débuteront à 19h45.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Barcelone vend 24,5% supplémentaires de Barça Studios pour 100 mios

Publié

le

Barcelone continue de vendre pour pouvoir garder son train de vie (© KEYSTONE/EPA/Alejandro Garcia)

Après avoir annoncé le 1er août la vente de 24,5% des parts de Barça Studios à la plateforme Socios.com pour 100 millions d'euros, le FC Barcelone a récidivé.

Le club catalan a indiqué avoir cédé 24,5% supplémentaires de sa filiale à la société Orpheus Media. Et ce pour cent autres millions.

Après la vente de 10% puis de 15% des revenus issus des droits TV de la Liga au fonds d'investissement américain Sixth Street cet été pour 400 millions d'euros au total, et la vente de 24,5% des parts de Barça Studios à la plateforme Socios.com début août, le FC Barcelone continue ses manoeuvres pour obtenir des liquidités rapidement afin de pouvoir inscrire toutes ses recrues (Raphinha, Kessié, Christensen, Koundé, Lewandowski...) dans le respect du plafond salarial avant le début du championnat.

Connue en Espagne comme le "quatrième levier", cette vente de Barça Studios (filiale chargée de gérer les réalisations audiovisuelles et les négoces numériques du club) va offrir de nouvelles liquidités au Barça, ce qui devrait augmenter son plafond salarial et l'aider à inscrire ses nouveaux joueurs auprès de LaLiga. Pour rappel, les dirigeants du FC Barcelone avaient obtenu l'aval des socios (supporters-actionnaires) pour vendre 49,9% des parts de Barça Studios.

A l'inverse des précédentes transactions avec Sixth Street, ces ventes de parts de Barça Studios ne s'étendent pas sur une durée de 25 ans, mais sont bien définitives.

Orpheus Media est une société dirigée par Jaume Roures, fondateur de Mediapro, ancien diffuseur de la Ligue 1 dont la défaillance en 2020 a plongé le football français dans une crise financière sans précédent.

En plus de la vente d'une partie de ses droits TV, le Barça a récemment joué sur plusieurs fronts pour obtenir rapidement des liquidités et ainsi être actif sur le marché avec un emprunt de 595 millions d'euros à Goldman Sachs et un accord de sponsoring avec Spotify pour environ 435 millions d'euros.

En août 2021, Laporta avait annoncé après un audit des finances du club que le Barça devait faire face à une dette totale estimée à 1,35 milliard d'euros, et le club s'était résolu à laisser partir Lionel Messi au PSG en expliquant qu'il ne pouvait se permettre de garder la star argentine, même avec un salaire réduit.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Loïc Gasch doit renoncer aux Européens

Publié

le

Loïc Gasch met un terme à sa saison (© KEYSTONE/AP/Gregory Bull)

Loïc Gasch ne prendra pas part aux Championnats d'Europe à Munich. Le recordman de Suisse du saut en hauteur doit soigner sa cheville.

C'est sur son compte Instagram que le Vaudois a transmis la mauvaise nouvelle: "J'ai pris la difficile décision de renoncer aux Championnats d'Europe et de mettre un terme à ma saison afin de laisser le temps à ma cheville de se soigner."

Le Sainte-Crix a donné quelques détails: "Cette douleur est arrivée quelques jours avant les Championnats du monde aux Etats-Unis et depuis j'ai tout mis en oeuvre afin de répondre présent du côté de Munich, malheureusement cela n'a pas suffi."

Un jour avant son 28e anniversaire, le Vaudois subit donc un nouveau coup d'arrêt, même s'il se dit satisfait de sa saison avec notamment sa médaille d'argent obtenue à Belgrade lors des Mondiaux en salle.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Mityukov, Mamié et Ugolkova en demies

Publié

le

Roman Mityukov en demi-finales des Européens de Rome (© KEYSTONE/PATRICK B. KRAEMER)

Médaillé de bronze l’an dernier à Budapest, Roman Mityukov s’est qualifié de justesse pour les demi-finales du 200 m dos aux Européens de Rome. Le Genevois a décroché le 14e ticket attribué en séries.

Finaliste des récents Mondiaux dans sa discipline de prédilection, Roman Mityukov a nagé en 2’00’’29 vendredi matin dans le grand bassin du Foro Italico, soit à près de 4 secondes de son record de Suisse. Il devra se montrer bien plus rapide lors des demi-finales en soirée pour se hisser dans le top 8.

Lisa Mamié (6e des séries du 100 m brasse en 1’07’’38) et Maria Ugolkova (13e sur 50 m papillon en 26’’75) seront également engagées lors des demi-finales vendredi soir. Ce ne sera en revanche pas le cas de Julia Ullmann, 23e des séries du 50 m papillon.

Le relais 4x100 m 4 nages mixte (Nina Kost, Jérémy Desplanches, Julia Ullmann, Nils Liess) a également échoué dès les séries. Le quatuor a réalisé 3’52’’70, manquant pour un peu plus de deux secondes une place en finale.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Tennis: Belinda Bencic encore expéditive à Toronto

Publié

le

Belinda Bencic: trois victoires sans perdre un set à Toronto. (© KEYSTONE/AP/Nathan Denette)

Belinda Bencic (WTA 12) trace toujours sa route avec une rare autorité à Toronto. La Championne olympique disputera ce soir les quarts de finale du tournoi WTA 1000 canadien qu'elle a enlevé en 2015.

Belinda Bencic s'est imposée 6-1 6-3 en 63 minutes devant Garbine Muguruza pour signer son troisième succès de la semaine sans lâcher un set. Elle a remporté les cinq premiers jeux du match pour signifier à l'Espagnole qui était la patronne sur le court. Dans la seconde manche, elle a réussi le break décisif au huitième jeu. Huitième mondiale mais à la recherche d'une confiance envolée depuis des mois, Garbine Muguruza fut désarmée devant l'inspiration de sa rivale comme avaient pu l'être Tereza Martincova et Serena Williams ces derniers jours.

Ce vendredi toujours en "night session", Belinda Bencic n'affrontera pas la no 1 mondiale Iga Swiatek mais Beatriz Haddad Maia (WTA 24). La Brésilienne a battu la Polonaise 6-4 3-6 7-5. Première Brésilienne de l'histoire à se hisser en quart de finale d'un tournoi WTA 1000, la gauchère de Sao Paulo a gagné 15 matches depuis le mois de juin. Elle a notamment enlevé le titre sur le gazon de Birmingham. Longtemps freinée par les blessures - elle a subi quatre interventions chirurgicales -, la gauchère traverse à 26 ans la plus belle période de sa carrière.

Désormais joueuse la mieux classée du haut du tableau, Belinda Bencic a enlevé sa seule confrontation à ce jour avec Beatriz Haddad Maia. Elle a battu 6-3 6-2 la Brésilienne en janvier dernier à Sydney.

Continuer la lecture

International

Le relais 4x200 m libre termine 4e des Européens

Publié

le

Djakovic et ses compères Liess, Ponti et Mityukov ont terminé 4e du relais 4x200 m libre (© KEYSTONE/PATRICK B. KRAEMER)

Le relais 4x200 m nage libre masculin helvétique a manqué de peu l'exploit lors de la 1re journée des Européens en grand bassin de Rome.

Antonio Djakovic, Nils Liess, Noè Ponti et Roman Mityukov ont pris la 4e place de la finale, remportée par la Hongrie.

L'ambitieux quatuor helvétique, qui s'était classé 6e aux JO de Tokyo l'été dernier dans la même composition, a réalisé 7'08''26 pour échouer à 1''29 de la troisième place décrochée par la France. Mais le podium était encore à sa portée après 750 mètres de course.

Deuxième après un premier 100 mètres "avalé" en 49''24, Roman Mityukov pointait en effet encore en 3e position à 50 m de l'arrivée. Mais le Genevois a craqué sur sa dernière longueur de bassin, même s'il a signé un excellent chrono (1'46''39 lancé).

Liess, le maillon faible

Le relais helvétique avait été idéalement lancé par Antonio Djakovic, qui a nagé 1'46''10, à 0''33 de son record national. Ménagé en séries où il avait été remplacé par Jérémy Desplanches, Noè Ponti a lui aussi parfaitement tenu son rang (1'46''42).

Troisième relayeur, Nils Liess ne s'est en revanche pas montré suffisamment performant, se contentant d'un temps de 1'49''35. Rageant, car un chrono proche du record de Suisse (7'06''12) aurait permis de conquérir l'argent...

Ugolkova en finale

Maria Ugolkova s'est quant à elle qualifiée pour la finale du 100 m libre, prévue vendredi. La nageuse d'Uster-Wallisellen a réalisé 54''79 en demi-finales pour décrocher le 8e et dernier ticket de finaliste. En l'absence de la "reine" Sarah Sjostrom, le meilleur temps a été l'oeuvre de la fiancée de Jérémy Desplanches, la Française Charlotte Bonnet (53''56).

Les autres représentants de Swiss Aquatics engagés jeudi ont été éliminés lors des séries. Marius Toscan a terminé 12e du 400 m 4 nages en 4'20''87, à plus d'une seconde d'une place en finale. Nina Kost (2'15''19) et Fanny Borer (2'15''60) se sont classées respectivement 20e et 22e sur 200 m dos, alors que la jeune Noemi Freimann (17 ans) a signé le 20e temps sur 800 m en 8'59''60.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X