Rejoignez-nous

Football

Football: la Mannschaft étrillée après son humiliante défaite

Publié

,

le

L'Allemagne cherche son second souffle après sa défaite contre la Macédoine du Nord à l'image de Timo Werner, auteur d'un incroyable raté. (© KEYSTONE/AP/Martin Meissner)

La presse allemande tire à boulets rouges jeudi sur l'équipe d'Allemagne au lendemain de son inquiétante défaite 2-1 contre la modeste Macédoine du Nord en qualifications pour le Mondial 2022.

"C'est terminé, Jogi!", titre même Bild, quotidien le plus lu du pays, demandant le départ immédiat du sélectionneur allemand Joachim Löw, qui a récemment annoncé vouloir rester en poste jusqu'à la fin de l'Euro en juin.

"La magie opérée par Löw en tant que sélectionneur durant la Coupe du monde (2014) a malheureusement disparu. Ses mérites pour le football allemand sont incontestables, mais son temps est révolu", poursuit le journal.

Et de conclure que, "depuis la défaite 2 à 1 contre la Macédoine du Nord, cela devrait être clair pour tout le monde: sa démission annoncée serait trop tardive après le championnat européen".

Kicker, la "Bible" du football allemand, ne va pas aussi loin dans ses critiques mais n'épargne pas Löw, dont "le renouveau annoncé de l'équipe a de nouveau été stoppé".

"Cette équipe nationale allemande nouvellement formée est encore en pleine réorientation et en train de trouver ses marques. De manière ludique, tactique, psychologique. Dans les jambes et dans la tête", analyse le magazine.

"La déception est énorme", a reconnu le sélectionneur Joachim Löw, "il est difficile de faire une analyse à chaud, mais nous étions fatigués", a-t-il expliqué après le match.

Une excuse "qui ne tient pas la route", rétorque Kicker, "pas contre de tels adversaires!".

"L'équipe nationale allemande se déshonore (...) Certains joueurs n'atteignent pas leur niveau de base habituel", estime pour sa part le site Sport1, pointant du doigt l'énorme raté face au but vide de l'attaquant de Chelsea Timo Werner.

Ces critiques sur le manque de cohésion du groupe allemand ravive les appels au retour en sélection des "vieux briscards" Thomas Müller (31 ans) et Mats Hummels (32 ans), évincés de la Mannschaft dans un souci de "renouvellement" de l'équipe après la désastreuse campagne russe de 2018 et l'élimination dès la phase de poules.

"Müller y a sa place, il est toujours bon pour marquer des buts et peut aider toutes les équipes du monde à se sortir de situations compliquées", a estimé Uli Hoeness, président d'honneur du Bayern Munich et nouveau consultant pour la chaîne RTL.

Après cette défaite, les Allemands se retrouvent troisièmes de leur groupe de qualification pour le Mondial 2022 au Qatar avec 6 points, derrière l'Arménie (9 pts) et à égalité avec la Macédoine.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Mbappé absent de l'entraînement des Bleus

Publié

le

Kylian Mbappé a été beaucoup sollicité dimanche contre la Pologne. (© KEYSTONE/EPA/Friedemann Vogel)

L'attaquant de l'équipe de France Kylian Mbappé n'a pas pris part à l'entraînement collectif, mardi soir à Doha, à quatre jours du quart de finale du Mondial contre l'Angleterre samedi.

L'attaquant a privilégié un travail de récupération, a constaté un journaliste de l'AFP.

Mbappé a participé dimanche à l'intégralité du huitième de finale gagné 3-1 contre la Pologne, soit environ 100 minutes de jeu, lors duquel il a réussi un doublé.

Le champion du monde de 23 ans "travaille en salle de récupération", a fait savoir l'encadrement des Bleus.

Lundi, les joueurs de l'équipe de France ont bénéficié d'une journée complète de repos. Ils affrontent l'Angleterre samedi (20h00) à Al-Khor.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Manchester United voudrait Yann Sommer dès cet hiver

Publié

le

Yann Sommer dans le viseur de Manchester United (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Selon les informations de "Bild", Yann Sommer est sur le point de quitter Mönchengladbach pour Manchester United.

Selon le journal allemand, le club anglais souhaite engager dès cet hiver le gardien de but de l'équipe de Suisse, lié au club de Bundesliga jusqu'à l'été 2023.

A Manchester, le joueur de 33 ans devrait succéder à l'Espagnol David de Gea, dont le contrat expire à la fin de la saison et qui ne sera pas prolongé, selon les informations.

Le manager de Gladbach, Roland Virkus, a annoncé une décision rapide après la Coupe du monde. Mais il n'y a pas (encore) d'offre concrète de Manchester.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / dpa

Continuer la lecture

Football

Mondial au Qatar : Serbie-Suisse (liveblog)

Publié

le

La Suisse affronte la Serbie ce soir à 20h. © FIFA WM 2018, WM2018

Continuer la lecture

Football

La FFF a porté réclamation contre le score de Tunisie-France

Publié

le

Antoine Griezmann avait bien cru avoir égalisé pour la France à la 98e minute contre la Tunisie. (© KEYSTONE/AP/Christophe Ena)

La Fédération française de football (FFF) a officiellement déposé jeudi une réclamation auprès de la FIFA pour faire changer le score de Tunisie-France (1-0) au Mondial, a-t-elle confirmée à l'AFP.

Le but égalisateur d'Antoine Griezmann avait été annulé après le coup de sifflet final.

L'équipe de France, battue mercredi par les Tunisiens au stade Education City de Doha, avait émis des doutes quant à l'utilisation de l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR) pour annuler un but de Griezmann à la 98e minute.

Dans sa réclamation à la FIFA, la France relève que la VAR a été utilisée "après la reprise du jeu et après la fin du match", ce qui est contraire au protocole d'utilisation de cette technologie, selon l'explication d'une source fédérale.

Sollicitée par l'AFP mercredi soir et jeudi, la FIFA n'a pas réagi à cette situation rocambolesque. Une hypothétique modification du résultat final ne changerait rien au classement du groupe D: la Tunisie est éliminée dans les deux cas de figure et la France affronterait dans tous les cas la Pologne dimanche (16h00) en huitièmes de finale.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Allemagne, Belgique et Croatie, trois grands d'Europe en danger

Publié

le

L'Allemagne de Hansi Flick (à gauche) est en danger avant la dernière journée du groupe E (© KEYSTONE/AP/Matthias Schrader)

Trois grands d'Europe, l'Allemagne, la Belgique et la Croatie, sont en danger jeudi lors de la 3e et dernière journée des poules E et F au Mondial 2022.

A tout seigneur tout honneur. L'Allemagne (1 point) sait ce qu'elle a à faire jeudi soir contre le Costa Rica (3 points): gagner à tout prix, si possible avec plus de deux buts d'écart, histoire de dépasser le Japon à la différence de buts si les Nippons arrivent à arracher un match nul à l'Espagne, un cas de figure qui mettrait la Roja hors d'atteinte, avec 5 points.

Une victoire de l'Espagne éliminerait automatiquement le Japon, quel que soit le résultat d'Allemagne-Costa Rica. Et favoriserait la Mannschaft, à condition que cell-cie vienne à bout de Keylor Navas et ses partenaires, totalement relancés par leur victoire dimanche sur le Japon (1-0).

Le pire scénario

Une victoire du Japon serait le pire scénario pour les Allemands, car elle mettrait les Nippons à 6 points, avec l'Espagne à 4 points et une différence de buts très favorable grâce au carton contre le Costa Rica (7-0). Mais en cas de victoire du Japon, les Espagnols seraient éliminés d'office si le Costa Rica bat l'Allemagne...

Trois équipes sur quatre peuvent encore gagner cette poule E, d'abord l'Espagne et le Japon, bien sûr, mais aussi le Costa Rica s'il bat l'Allemagne et que dans le même temps les Espagnols et les Japonais font match nul. Tout est possible.

La Belgique dos au mur

La situation dans le groupe F est aussi très indécise avec trois équipes toujours en lice pour deux places. Le Canada est déjà éliminé, après deux défaites, et ne devrait pas peser lourd face à un Maroc pétri de talent, toujours invaincu et gonflé à bloc par sa victoire sur la Belgique.

Dans ce cas de figure le plus probable, la deuxième place se jouera entre la Croatie et la Belgique dans un 16e de finale à suspense entre un finaliste du Mondial 2018, qui a de beaux restes comme Luka Modric, et une demi-finaliste, la Belgique, qui semble en perte de vitesse.

Petit détail important, les Croates ont un point d'avance sur les Belges et pourront se contenter d'un match nul pour assurer leur qualification. Mais ils devront gagner pour avoir une chance de finir en tête du groupe si les Marocains battent les Canadiens.

A la différence de buts?

La première place est l'autre enjeu: l'équipe qui l'obtiendra pourrait bien affronter l'Allemagne en 8es de finale. Entre Maroc et Croatie, ça se jouera probablement à la différence de buts ou aux buts marqués, si les deux équipes gagnent. Et si la Belgique se réveille, elle peut même finir en tête, à condition que le Maroc ne batte pas le Canada. Les paris sont ouverts.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X