Rejoignez-nous

Sport

Football : la Suisse qualifiée pour l'Euro 2020

Publié

,

le

Une belle soirée pour Cédric Itten (à gauche) et l'étincelant Ruben Vargas. (©KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Contrat rempli pour la Suisse à Gibraltar ! Victorieuse 6-1 de la 196e sélection mondiale, la formation de Vladimir Petkovic disputera la phase finale de l'Euro 2020 en juin prochain.

Ce soixantième match sous la férule de Vladimir Petkovic offre ainsi à la Suisse un septième billet pour une phase finale depuis 2002. Remise en question en l'espace de trois jours seulement - l'intervalle entre la défaite 1-0 au Danemark et le succès 2-0 à Genève contre l'Eire -, cette qualification n'est la juste récompense pour une équipe qui a toujours cherché à bien jouer au football.

Le nul 1-1 à Dublin entre l'Irlande et le Danemark permet par ailleurs à la Suisse de remporter ce groupe D. Elle devance le Danemark et l'Eire et a l'assurance de figurer dans le deuxième chapeau lors du tirage au sort de la phase finale le 30 novembre à Bucarest. Etre protégé de la sorte lors de la phase de poules qui n'éliminera que huit des vingt-quatre équipes en lice n'est pas superflu.

Cédric Itten frappe encore

Face à un adversaire d'une insigne faiblesse, la Suissse n'a pas eu le temps de douter. A la 10e minute, Ruben Vargas, une des deux grandes satisfactions de la soirée, débordait sur le côté gauche pour adresser un caviar à Cédric Itten (l'autre satisfaction). Titularisé trois jours après avoir donné la victoire à ses couleurs à Saint-Gall face à la Géorgie, l'ancien junior du FC Bâle ouvrait le score dans une cage pratiquement vide. Préféré à Albian Ajeti, Cédric Itten a eu l'immense mérite d'être au bon endroit au bon moment.

Dans un dispositif en 3-4-3 avec Michael Lang et Loris Benito sur les côtés, la Suisse n'a pas franchement touché au génie lors de cette première période. A l'image de ses deux Champions du monde M17 Granit Xhaka et Ricardo Rodriguez, elle a trop vite limité ses ambitions à n'assurer qu'un service minimum. Il est vrai qu'il n'était sans doute pas facile, malgré le réel enjeu de cette rencontre, de se sublimer contre une équipe incapable d'entrer balle au pied dans la surface adverse il y a deux mois lors du match aller à Sion...

Une pierre deux coups

Revenu sur le terrain avec des meilleures intentions, la Suisse pliait définitivement l'affaire avec le 2-0 de Vargas. Le joueur d'Augsbourg déviait victorieusement de la tête un centre de Benito. Christian Fassnacht ouvrait à son tour son compteur en sélection avec le 3-0 de la 57e minute.

Vladimir Petkovic pouvait alors tranquillement gérer la fin de la rencontre. Avec l'introduction d'Eray Cömert pour Manuel Akanji, le "Mister" faisait d'une pierre deux coups. Il offrait au défenseur de FC Bâle une première cape (il ne pourra donc plus opter, s'il en avait envie, pour la Turquie) et accordait une faveur à Lucien Favre qui compte sur Akanji pour le match de vendredi du Borussia Dortmund face à Paderborn.

Gibraltar avait toutefois le bonheur d'inscrire à la 74e minute son huitième but en vingt-huit rencontres de qualifications. La réplique des Suisses était immédiate avec le 4-1 de Loris Benito, le... quinzième buteur suisse de cette campagne de l'Euro 2020.

La meilleure gâchette de Vladimir Petkovic lors de cette campagne aura été finalement... Cédric Itten, auteur d'un doublé avec le 5-1 marqué de la tête. Enfin, dans les dernières minutes qui voyaient les joueurs de Gibraltar lâcher prise sur le plan physique, Michel Aebischer avait, lui aussi, le bonheur de fêter sa première sélection et Xhaka le bon goût de sceller l'issue de cette balade au pied du plus fameux rocher du monde avec le 6-1.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Football: le programme de l'équipe de Suisse est connu

Publié

le

Programme chargé pour Vladimir Petkovic et ses joueurs. (©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)
Le calendrier de la Suisse pour l'automne 2020 est connu. Outre les six matches de la Ligue des nations, elle affrontera la Croatie le 7 octobre à St-Gall et la Belgique à Bruxelles le 11 novembre.

L'année 2020 aurait dû être lancée fin mars contre la Croatie, finaliste de la dernière Coupe du monde, et la Belgique lors d'un tournoi quadrangulaire à Doha. Les conséquences mondiales liées au coronavirus ont donc repoussé de plusieurs mois les confrontations avec le sixième (la Croatie) et le premier (la Belgique) du classement FIFA.

L'entraîneur national Vladimir Petkovic se réjouit de ces deux matches internationaux. "Le fait que la Suisse jouera contre deux équipes, la Croatie et la Belgique, qui étaient respectivement en finale et en demi-finale de la Coupe du monde 2018, reflète notre valeur sur la scène internationale. De tels duels auraient été impensables il y a encore quelques années. Ces matchs tests nous offrent la possibilité d'être confrontés avec le plus haut niveau afin de continuer notre progression", explique le coach national dans un communiqué de l'ASF.

Le programme copieux de l'équipe nationale jusqu'à la fin de l'année, avec des matchs contre des équipes du top 24 mondial, commencera début septembre avec deux rencontres de la Ligue des nations en Ukraine (3 septembre à Lviv) et à Bâle contre l'Allemagne (6 septembre).

Le programme de l'équipe nationale à l'automne 2020. 3 septembre, 20h45 Ukraine - Suisse à Lviv (Ligue des nations). 6 septembre, 20h45 Suisse - Allemagne à Bâle (LN). 7 octobre, 20h45 : Suisse - Croatie à Saint-Gall (amical).10 octobre, 20h45 Espagne - Suisse (LN/lieu à définir). 13 octobre, 20h45 : Allemagne - Suisse (LN/lieu à définir). 11 novembre, 20h45 Belgique - Suisse à Bruxelles (amical). 13 novembre, 20h45 Suisse - Espagne (LN/lieu à définir). 16 novembre, 20h45 Suisse - Ukraine (LN/lieu à définir).

Continuer la lecture

Sport

Football : Lausanne gagne enfin

Publié

le

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Après six matchs officiels, les joueurs de Giorgio Contini ont finalement réussi à s'imposer. La manière n'y était pas face à un adversaire sans idée, qui avait fait le déplacement avec quatorze joueurs seulement. Seul le résultat est donc source de satisfaction.

Le Lausanne-Sport gagne sans convaincre à la Pontaise. Face à Chiasso, bon dernier de Challenge League, la formation lémanique a décroché son premier succès depuis la reprise, mardi, sur le score de 2 à 1.

Une passe complètement ratée du gardien tessinois provoquant l’ouverture du score de Zeqiri et un autogoal ont permis de passer l’épaule. Deux actions illustrant parfaitement la faiblesse de l’équipe visiteuse.

Titularisé pour la première fois depuis le 2 février, Alexandre Pasche ne manquait cependant pas de lucidité au terme de la partie :

Alexandre Pasche
Milieu de terrain du LS
Alexandre Pasche Milieu de terrain du LS

Mard soir, Stade-Lausanne n’a pas donné le coup de pouce espéré par son voisin de la Pontaise. Le SLO a concédé son premier revers post-covid sur la pelouse de Grasshopper 4 buts à 0. GC conserve donc cinq longueurs de retard sur le Lausanne-Sport après cette 29ème journée.

Continuer la lecture

Sport

Ligue des champions: la fin pour la RTS

Publié

le

La Champions League ne sera plus sur la RTS à partir de la saison 2021/22. (©KEYSTONE/EPA/HUGO DELGADO)
La SSR (SRF, RTS, RSI) ne diffusera plus de matches de Coupe d'Europe à partir de la saison 2021/22. La télévision publique ne montrera plus que les reflets des parties à partir de 23h.

Pour l'Europa League et la nouvelle Europa Conference League, la SSR diffusera des résumés de tous les matches à domicile joués par les clubs suisses. La SSR a acquis une sous-licence via CT Cinetrade (Teleclub).

"Malheureusement, c'est un fait que des sommes d'argent disproportionnées sont également proposées pour le football européen sur le marché suisse. La SSR ne peut pas et ne veut pas payer ces énormes sommes d'argent", a déclaré Roland Mägerle, chef de l'unité commerciale du sport au sein de la SSR.

Jusqu'à la fin de la saison prochaine (2020/21), un match de Ligue des champions par semaine et un match d'Europa League d'un club suisse continueront à être diffusés en direct sur les chaînes de la SSR.

En raison de la pandémie de COVID-19, la saison actuelle se terminera en août avec des tournois finaux à Lisbonne et en Allemagne (à partir des quarts de finale sans matches retour).

Continuer la lecture

Sport

Tennis: Federer regrette de ne pas être à Wimbledon

Publié

le

Roger Federer a reconnu que Wimbledon lui manquait. (©KEYSTONE/AP/Alastair Grant)
"Bien sûr que Wimbledon me manque." C'est ce qu'a reconnu Roger Federer à l'occasion du lancement de la première sneaker à son nom lundi.

Un aveu logique alors que le Grand Chelem londonien, annulé en raison de la pandémie de COVID-19, devrait battre son plein.

Deux fois opéré du genou droit pendant le premier semestre 2020, l'homme aux vingt titres Grand Chelem, qui fêtera ses 39 ans dans un mois, a d'ores et déjà annoncé qu'il ne ferait son retour sur le circuit - dont la saison doit redémarrer en août après cinq mois d'arrêt forcé - qu'en 2021.

"C'est une année vraiment particulière jusque-là, mon dernier match, c'était en Afrique du Sud avec Rafa (réd: Nadal, au Cap en février) pour la fondation. J'ai joué l'Open d'Australie, et depuis j'ai eu deux opérations, des béquilles pendant la rééducation, il n'y a pas Wimbledon (initialement programmé du 29 juin au 12 juillet), pas de Jeux olympiques, et il y a eu le COVID-19, le confinement, l'interdiction de voyager, ça fait beaucoup", a retracé Roger Federer, au cours d'une visioconférence destinée à présenter la "Roger Centre Court", basket créée par la marque suisse On, spécialiste des chaussures de course et de trail, avec laquelle il s'est associée fin 2019.

"Personnellement, ça a été très agréable de rester au même endroit pendant une longue période, je n'avais pas connu ça depuis plus de 25 ans, mais bien sûr que Wimbledon me manque, bien sûr que je voudrais y être en ce moment, en train de jouer sur le Centre Court pour une place en deuxième semaine", a-t-il reconnu.

"Clairement, un de mes gros objectifs, et c'est pour ça que je fais de la rééducation tous les jours et que je travaille très dur, et que je me prépare à faire un bloc de préparation physique de vingt semaines cette année, c'est, je l'espère, de rejouer à Wimbledon l'année prochaine", a souligné Roger Federer.

"Wimbledon m'a tout donné, et c'est aussi le jour pour regarder 17 ans en arrière, quand tout y a commencé pour moi", précisément le 6 juillet 2003, date du premier de ses huit sacres sur le gazon britannique, a-t-il rappelé.

Continuer la lecture

Sport

Football : un joli ciel au-dessus de la Pontaise mardi...

Publié

le

Et c'est tout. Ou presque. Le peu que le LS a eu, il l'a galvaudé, à l'occasion d'une nouvelle rencontre fratricide conclue sans but. Depuis leur quart de finale perdu contre Bâle, les pensionnaires de la Pontaise semblent avoir perdu de leur superbe.

Un immense raté de Koura en fin de temps additionnel, c’est à-peu-près tout ce que les supporters du Lausanne-Sport ont pu se mettre sous la dent mardi) soir.

Le leader de Challenge League, qui voit Grasshopper revenir à huit points, a concédé un triste 0-0 contre Stade-Lausanne à la Pontaise lors du troisième derby de la saison :

Giorgio Contini
Entraineur du LS
Giorgio Contini Entraineur du LS

De son côté, le SLO est toujours invaincu depuis la reprise post-covid du championnat. Le club du sud de la ville est resté fidèle à ses principes de jeu :

Andy Laugeois
Milieu du SLO
Andy Laugeois Milieu du SLO

Pour ne rien arranger, le LS pourrait se passer de deux de ses habituels titulaires vendredi pour son match à Aarau.

 

Alors que Ndoye sera suspendu, Turkes a lui été remplacé hier à la 23ème minute en raison d’un coup reçu à la cheville. Sa présence est donc pour le moment incertaine.

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Taureau

Il ne sert à rien de vous retourner sans cesse sur le passé. À cause de cela, vous souffrez inutilement. VIVE L’INSTANT PRESENT !

Publicité

Les Sujets à la Une

X