Rejoignez-nous

Sport

Football : YB vers le titre, Xamax vers la Challenge League

Publié

,

le

Les carottes sont presque cuites pour Neuchâtel Xamax. (©KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)
C’est fini pour Neuchâtel Xamax ! Deux ans après sa promotion, le club de la Maladière a concédé la défaite de trop à Genève face à Servette (4-1). Même si un infime espoir demeure sur le plan mathématique, il retrouvera dès le mois de septembre le relatif anonymat de la Challenge League.

Il ne convient même plus de faire des calculs. La relégation de Neuchâtel sera probablement réglée mardi, si Sion ne perd pas son match en retard à Zurich. Ou alors ce sera pour l'avant-dernière journée de vendredi prochain. Mais avec de toute façon un débours de six points et de onze buts à 180 minutes de la fin du championnat, plus rien ne peut sauver les Rouge et Noir.

Et il est légitime de s'interroger sur leur envie de croire à l'impossible. Dimanche, sur la pelouse du Stade de Genève, Xamax n'a pas existé. S'il a égalisé à 1-1 à la 35e minute, il ne le doit qu'à un cadeau de Steve Rouiller. Les hommes de Stéphane Henchoz n'ont à peu près rien fait d'autre - à l'exception d'une tentative à bout portant de Sakho à la 48e, bien sortie par Frick - pour cueillir un succès qui était impératif.

Un doublé pour Stevanovic

Servette, disposé à aller chercher cette quatrième place qui ne peut plus vraiment lui échapper et qui l'emmènera en Coupe d'Europe, s'est lui montré plus proactif, avec une équipe qui ressemblait à la meilleure possible. Et bien plus portée vers l'avant que celle d'un Xamax timoré, tellement moins joueur que lors de ses deux précédents matchs.

C'est donc assez logiquement que les Grenat ont cueilli leur deuxième victoire depuis le restart grâce notamment à un doublé de Miroslav Stevanovic. Le Bosnien s'est vraiment régalé devant les largesses défensives adverses.

YB et Nsame filent vers le titre

Si Xamax est aux portes de l'enfer, Young Boys se rapproche lui du paradis. La victoire 1-0 contre Lucerne permet aux Bernois de s'offrir une première balle de match vendredi, lors de leur déplacement à Sion.

C'est évidemment Jean-Pierre Nsame qui a mis le club de la capitale sur la voie de son troisième titre consécutif. Le Camerounais a inscrit son trentième but de la saison (en autant de matchs disputés). Le record de Seydou Doumbia de 2010 en Super League est égalé. Mais quelque chose laisse penser que ce n'est pas prêt de s'arrêter là. Nsame a surgi à la 72e minute pour reprendre cliniquement un centre de Michel Aebischer, un homme qui ne cesse de s'affirmer dans les rangs bernois.

A la faveur de ce succès, le double Champion en titre conserve cinq points d'avance sur le FC Saint-Gall, qui s'est imposé 3-1 la veille au soir à Zurich. Un succès à Tourbillon vendredi sera synonyme d'une passe de trois pour les Bernois. Un partage des points, s'il ne les couronnera pas de manière officielle, fera également leur affaire dans la mesure où leur meilleure différence de buts les mettra à l'abri de toute mauvaise surprise lors de la "finalissima" du 3 août contre les Saint-Gallois.

Le FC Sion laisse passer sa chance

Une grande inconnue subsiste toutefois dans ce championnat de Super League: le nom du barragiste. Tenu en échec samedi à Tourbillon par le FC Thoune (1-1) malgré l'ouverture du score de Birama Ndoye à la 80e minute, le FC Sion est toujours dans de sales draps. Même s’ils peuvent ravir la huitième place aux Bernois mardi en cas de succès à Zurich, les Valaisans devront, en effet, composer avec un calendrier bien compliqué avec ensuite la venue des Young Boys et un déplacement à Genève.

L’abattement qui a saisi les joueurs sédunois après l'égalisation de Nikki Havenaar à la 84e minute donne du corps à la thèse qui affirme que le FC Sion n'a pas gagné samedi le match qu'il devait gagner à tout prix. "Je suis comblé avec ce point du nul", avoue d'ailleurs l'entraîneur bernois Marc Schneider pour enfoncer le clou.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

Odermatt: "L'une de mes victoires les plus spéciales"

Publié

le

"C'est certainement l'une de mes victoires les plus spéciales", a expliqué Odermatt (© KEYSTONE/AP/Alessandro Trovati)

Marco Odermatt n'en croyait pas ses yeux samedi après son succès dans le super-G de Cortina. "C'est certainement l'une de mes victoires les plus spéciales", a-t-il confié au micro de SRF.

"Je remercie mon équipe pour son soutien la semaine dernière. J'ai eu une petite baisse de régime pendant la semaine et je ne pensais pas que cela suffirait pour la course", a poursuivi le Nidwaldien, qui avait renoncé au géant de Schladming mercredi après s'être blessé à un genou dans la première descente de Kitzbühel.

"Que ça ait marché de la sorte, c'est bien sûr incroyable. C'était un ski très différent de ce que j'ai l'habitude de produire. J'étais concentré sur d'autres choses que la course, car je n'attendais pas grand-chose. Même au départ, je n'avais pas la concentration que j'ai d'habitude", a souligné le patron du Cirque blanc.

"J'ai vraiment eu l'impression pendant la course que j'avais été absent pendant longtemps, c'était comme si j'avais perdu confiance dans mon corps. Sur les premières portes, j'ai pensé à mon genou, mais quand j'ai réalisé qu'il tenait, j'ai pu laisser aller. Mais ce n'est certainement pas le résultat que j'attendais à l'arrivée", a assuré Marco Odermatt.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Odermatt remporte le premier super-G de Cortina

Publié

le

Odermatt n'en croit pas ses yeux après avoir battu Kilde de 0''35 (© KEYSTONE/AP/Alessandro Trovati)

Forfait par précaution pour le géant de Schladming mercredi, Marco Odermatt a levé tous les doutes pour son retour aux affaires samedi.

Le prodige nidwaldien a remporté le premier super-G de Cortina d'Ampezzo, signant ainsi son septième succès de la saison. Deuxième meilleur Suisse, Justin Murisier s'est quant à lui classé 11e.

Marco Odermatt compte ainsi à nouveau plus de 200 points d'avance (213) sur Aleksander Aamodt Kilde, lequel affiche aussi sept victoires à son compteur 2022/23, au classement général. Sa marge sur le Norvégien est par ailleurs de 48 unités dans la Coupe du monde de super-G.

Kilde à 0''35

Parti avec le dossard 14, Marco Odermatt a franchi la ligne avec 0''35 d'avance sur son grand rival Aleksander Aamodt Kilde (2e). Il décroche ainsi son 18e succès sur le Cirque blanc huit jours après s'être blessé au genou dans la première descente de Kitzbühel où il avait évité de peu - et de manière spectaculaire - la chute.

Auteur de 12 podiums sur les 15 derniers super-G, Marco Odermatt a maîtrisé son sujet sur un tracé piqueté par le coach français Christophe Saioni qui a pourtant fait des dégâts. Auteur d'excellents temps intermédiaires, Loïc Meillard a ainsi été piégé par un mouvement de terrain après une minute de course.

Murisier à 1''05

Battu de 1''05 par Marco Odermatt, Justin Murisier a longtemps pensé obtenir son premier top 10 de l'hiver dans la discipline. Mais le Bagnard doit se contenter du 11e rang, après avoir vu l'Italien Matteo Marsaglia (dossard no 49) lui souffler la 10e place pour sept centièmes de seconde.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Genève-Servette: plusieurs semaines d'absence pour Le Coultre

Publié

le

Simon Le Coultre a été opéré peu après le match de mardi à Ambri (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Simon Le Coultre est au repos forcé pour plusieurs semaines, annonce le leader de National League Genève-Servette.

Le productif défenseur (19 points en 40 matches cette saison) s'est blessé au haut du corps mardi à Ambri-Piotta, où il n'a pas terminé la rencontre.

Le Coultre (23 ans), dont l'état de santé sera évalué d'ici 15 jours, se porte bien selon le communiqué des Aigles. Mardi, il a dû être emmené à l'Hôpital de Lugano pour y effectuer des examens. Une intervention chirurgicale a été pratiquée sur place. Il est toujours sous surveillance au Tessin, souligne le club.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Gremaud 4e du Big Air à Aspen, exploit d'Oldham

Publié

le

Mathilde Gremaud (ici à Coire en octobre dernier) a terminé 4e du Big Air aux X-Games (© KEYSTONE/YANIK BUERKLI)

Mathilde Gremaud a pris la 4e place de l'épreuve de Big Air des X-Games d'Aspen vendredi soir. La Fribourgeoise a manqué le podium pour un point.

Médaillée de bronze aux JO de Pékin dans la discipline, Mathilde Gremaud a été créditée de 84 points à l'addition des deux meilleurs de ses cinq sauts. Le bronze est revenu à la Britannique Kristy Muir, 5e des Jeux 2022 en Big Air. La Genevoise Sarah Höfflin (67 points) s'est classée 6e, comme à Pékin.

Ce concours a été dominé par Megan Oldham (91 points) et Tess Ledeux (90). La Canadienne de 21 ans, 4e aux derniers Jeux, a fait la différence grâce à un troisième saut qui lui a rapporté le maximum de 50 points: elle a réalisé le premier Triple Cork (trois rotations désaxées) de l'histoire pour une femme en compétition.

L'argent pour Scherrer

Médaillé de bronze en half-pipe l'an dernier à Pékin, Jan Scherrer a par ailleurs remporté l'argent du Superpipe en snowboard vendredi dans le Colorado. Le St-Gallois n'a été battu que par l'Australien Scotty James.

Jan Scherrer s'offre son deuxième podium dans les prestigieux X-Games après s'être classé 3e en 2020. Il n'a rien pu faire face à Scotty James, qui a triomphé pour la cinquième fois dans le Superpipe d'Aspen et n'est plus qu'à trois longueurs du recordman des victoires Shaun White.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

3,7 millions de dollars pour un maillot de LeBron James

Publié

le

LeBron James avait porté le maillot lors d'une finale de NBA en 2013 (archives). (© KEYSTONE/AP/Bebeto Matthews)

Un maillot de LeBron James porté lors d'une finale de NBA, durant laquelle il enchaîna les prouesses avec les Miami Heat en 2013, a été vendu pour 3,7 millions de dollars aux enchères vendredi chez Sotheby's à New York. Il s'agit d'un record pour un maillot du joueur.

Avec 37 points et 12 rebonds, LeBron James avait été décisif au soir du 20 juin 2013, lors du septième et dernier match de finale de NBA, permettant aux Miami Heat de s'imposer sur les San Antonio Spurs, pour un deuxième titre d'affilée.

La vente intervient alors que LeBron James, qui évolue maintenant chez les Lakers, est en passe de devenir le meilleur marqueur de l'histoire de la NBA, devant Kareem Abduj-Jabbar (38'387 points). L'acheteur est "un collectionneur privé", a indiqué Sotheby's, sans autre détail.

Robe de Diana

Le marché des objets de collection de sport a le vent en poupe depuis quelques années. Cette nouvelle vente montre que la demande "n'a jamais été aussi forte", s'est félicité Brahm Wachter, qui dirige le département streetwear et objets de collections modernes chez Sotheby's.

Lors de la même séance vendredi à New York, une robe de bal aubergine qui fut portée par la princesse Diana, et créée par le designer Victor Edelstein, a été vendue 604'800 dollars, "après des tours d'enchères féroces", a indiqué Sotheby's sur twitter.

Estimée entre 80'000 et 120'000 dollars par Sotheby's, la robe était "notamment connue pour avoir fait partie d'une vente aux enchères de 80 robes" de la collection personnelle de la princesse pour des oeuvres caritatives en 1997, a expliqué la société.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X