Rejoignez-nous

Sport

Hockey sur glace : les Lions doutent, puis maîtrisent

Publié

,

le

Mal embarqué, Lausanne a su trouvé son rythme pour décrocher une troisième victoire de rang en championnat aux dépends du HC Bienne. Une soirée réussie pour une patinoire de Malley 2.0. à guichets fermés pour la neuvième fois cette saison.

Le Lausanne Hockey Club retourne la situation face à Bienne. Menés 2-0 après 16 minutes, les Vaudois sont parvenus à s’imposer 5 buts à 2 vendredi soir.

La réduction du score à 14 secondes de la fin du premier tiers a sans doute permis au LHC de retourner confiant au vestiaire après un début de rencontre dominé par les Seelandais.

Les locaux se sont par la suite montrés plus inspirés, à l’instar de Mika Partanen, auteur de son premier but sous ses nouvelles couleurs. Ecoutez Matteo Nodari, auteur de la première réussite lausannoise :

Matteo Nodari
Défenseur du LHC
Matteo Nodari Défenseur du LHC

Conséquence de ce succès, Lausanne compte 65 points dans ce championnat de National League, soit autant que Bienne et Langnau. À noter encore la victoire 5-3 du dixième Fribourg-Gottéron sur Genève qui lui permet de revenir à deux unités des Aigles.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Tennis : Wawrinka à la hausse

Publié

le

Wawrinka pointe au 13e rang à la Race (©KEYSTONE/AP/PETER DEJONG)

Stan Wawrinka a récolté lundi les fruits de sa belle semaine à Rotterdam, où il s’est hissé en finale. Le Vaudois, qui pointe au 41e rang du classement technique, figure en 13e position à la Race.

Ex-no 3 mondial, Stan Wawrinka avait quitté le top 50 après l’édition 2018 de Roland-Garros, à l’issue de laquelle il avait perdu les points de sa finale de 2017. Il avait chuté au 263e rang le 11 juin dernier, et avait réintégré le top 100 en septembre après avoir atteint le 3e tour à l’US Open. Le Vaudois a gagné 27 places cette semaine.

Stan Wawrinka affiche par ailleurs 390 points – dont 300 glanés à Rotterdam – à son compteur 2019 et occupe donc la 13e place du classement qualificatif pour le Masters de Londres. Roger Federer n’est quant à lui que 39e de la Race, avec 180 points. Le Bâlois a en outre perdu un rang au classement technique pour se retrouver 7e.

Vainqueur en trois sets de Stan Wawrinka en finale à Rotterdam, Gaël Monfils a pour sa part progressé de dix places au classement technique pour occuper désormais le 23e rang. Le Français est 8e de la Race.

KEYSTONE-ATS

Continuer la lecture

Sport

Tennis : Wawrinka battu par Monfils en finale à Rotterdam

Publié

le

Wawrinka a subi la loi de Monfils dimanche (©KEYSTONE/EPA ANP/ROBIN VAN LONKHUIJSEN)

Stan Wawrinka (ATP 68) a conclu sa belle semaine néerlandaise sur une fausse note.

Le Vaudois s’est incliné 6-3 1-6 6-2 devant Gaël Monfils (ATP 33) en finale à Rotterdam, où il visait un 17e trophée sur le circuit principal. C’est la 13e fois qu’il s’incline au stade ultime de la compétition.

Cette défaite est rageante. Dominé dans un premier set où il s’est laissé endormir par le faux rythme imposé par le Français, Stan Wawrinka s’est imposé en patron sur le court à l’entame de la deuxième manche. Mais il a connu un relâchement coupable au début du set décisif, concédant un premier break dès le troisième jeu.

Le triple vainqueur de Grand Chelem n’a en outre pas tenu le choc sur le plan physique dans cette ultime manche. Difficile cependant de lui en tenir rigueur: il n’avait plus disputé cinq matches de simple au cours de la même semaine depuis l’édition 2017 du Geneva Open, où il avait cueilli son dernier titre en date.

Stan Wawrinka peut néanmoins tirer un bilan plus que positif de sa semaine. Retombé au 263e rang le 11 juin 2018 après avoir perdu les points de sa finale 2017 de Roland-Garros, il figurera aux portes du top 40 lundi (41e). Il a largement les moyens de faire partie des 32 têtes de série à Roland-Garros à la fin mai.

Le Vaudois a, surtout, pratiqué un tennis de grande qualité à Rotterdam, où il avait triomphé en 2015. Il a battu au 2e tour le 14e mondial Milos Raonic, face à qui il restait sur trois défaites, et a dominé en demi-finale l’un des hommes en forme du début de saison, Kei Nishikori (ATP 7). C’est d’ailleurs la première fois depuis Roland-Garros 2017 qu’il a pu fêter quatre succès consécutifs.

« C’est toujours difficile de perdre une finale. Mais c’était ma première depuis mon opération » au genou gauche, a lâché Stan Wawrinka lors de la cérémonie de remise des prix. « C’est un moment spécial, c’est certain. J’ai bien joué toute la semaine », s’est réjoui le Vaudois. « Je préfère avoir perdu contre un ami, et je suis content pour toi », a-t-il également déclaré en s’adressant à Gaël Monfils, qui cueille son 8e titre ATP (pour 21 finales perdues).

KEYSTONE-ATS

Continuer la lecture

Sport

Course à pied : record du monde pour Wanders !

Publié

le

Julien Wanders tient son premier record du monde, celui du 5 km sur route (©KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Julien Wanders tient son premier record du monde. Le Genevois de 22 ans a dominé le 5 km sur route de Monaco en 13’29 avec huit secondes d’avance sur le Norvégien Sondre Moen.

Neuf jours après son record européen au semi-marathon de Ras al Khaimah (59’13), Wanders a une nouvelle fois fait étalage de toute sa classe. Le Norvégien Sondre Moen, ancien recordman européen du marathon, n’a pu que constater la supériorité du coureur genevois. A titre de comparaison, le meilleur temps de Wanders sur 5000 m est de 13’24 »79.

Depuis cette année, l’IAAF reconnaît les records du monde sur route et donc les 5 km. Il a fallu un peu de temps pour valider ce record, car il n’y avait pas d’accord sur l’heure à laquelle la valeur de référence pour le premier record mondial officiel serait fixée. C’est désormais chose faite, Julien Wanders est officiellement détenteur des records d’Europe du semi-marathon et du 10 km, ainsi que du record du monde du 5 km.

KEYSTONE-ATS

Continuer la lecture

Sport

Tennis : Stan Wawrinka en finale à Rotterdam !

Publié

le

Stan Wawrinka en finale à Rotterdam pour la deuxième fois en quatre ans. (©KEYSTONE/AP/PETER DEJONG)

Stan is back ! Le doute n’est plus permis après son accession en finale du tournoi de Rotterdam. Stan Wawrinka est bel et bien à nouveau capable de tous les exploits.

Le Vaudois s’est hissé en finale de ce tournoi ATP 500 qu’il a remporté il y a quatre ans à la faveur de son succès sur Kei Nishikori. Victorieux 6-2 4-6 6-4 de la tête de série no 1 du tableau, il retrouvera ce dimanche dès 15.30 Gaël Monfils pour tenter de remporter le dix-septième titre de sa carrière. Le Français a battu le Russe Daniil Medvedev 4-6 6-3 6-4 lors de la première demi-finale.

Même si l’avantage de la fraîcheur sera pour le Français dans la mesure où il a joué sa demi-finale l’après-midi, Stan Wawrinka peut aborder le rendez-vous de dimanche avec un réel optimisme. Il reste, en effet, sur deux succès éclantants contre son ami Gaël, en 2011 à l’Open d’Australie et en 2017 à Roland-Garros.

Face à Nishikori qu’il affrontait pour la dixième fois déjà, Stan Wawrinka a signé un succès qui ne souffre aucune discussion. Il a enlevé les quatre premiers jeux de la partie pour réussir un début de match parfait et pour prendre une première option sur le gain de la partie. Au troisième set, il fut intraitable sur son service pour ne concéder aucune balle de break. Après avoir raté une balle de 4-2, il forçait la décision à 5-4 grâce à deux derniers points de toute beauté: un échange remporté à la fois par sa puissance et par sa malice à deuce et un retour gagnant en coup droit le long de la ligne sur la balle de match.

Mais « le » point de cette finale fut bien la balle de premier set de Stan Wawrinka. Il l’a gagnée sur une merveille de revers court croisé que l’on devait montrer dans toutes les écoles de tennis. Comme Roger Federer, l’homme de Saint-Barthélémy peut toucher parfois au génie.

KEYSTONE-ATS

Continuer la lecture

Sport

Football : le LS fait à nouveau la différence en fin de match

Publié

le

Pascal Müller

Après Vaduz et Kriens, le club vaudois a à nouveau sauvé les meubles dans les dernières minutes samedi contre Rapperswil. Le jeu est encore parfois trop approximatif, mais les résultats suivent.

Nouvelle victoire en toute fin de match pour le Lausanne-Sport. Trois jours après avoir arraché trois points dans le temps additionnel contre Kriens, la formation lémanique a dû attendre la 84ème minute samedi soir pour faire la différence contre Rapperswil. Succès 1-0 décroché grâce à Igor Nganga à la Pontaise.

Avant cette réussite, le LS a une nouvelle fois connu toutes les peines du monde à contourner la défense adverse malgré une possession de balle largement acquise à sa cause. Quelques franches occasions ont également été vendangées.

Ecoutez justement le buteur lausannois Igor Nganga :

Igor Nganga
Défenseur du LS
Igor Nganga Défenseur du LS

 

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Verseau

Vous vous agitez comme une feuille au vent… Si vous preniez les tâches les unes après les autres, ce serait moins pénible.

Publicité

Les Sujets à la Une

X