Rejoignez-nous

Hockey

Hockey sur glace : probablement 5 ou 6 étrangers en Suisse en 2022

Publié

,

le

La National League, ici son directeur Denis Vaucher, a décidé quelques changements pour les années à venir (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Réunis à Ittigen, les clubs de National League ont dressé les contours du futur de la Ligue. Il pourrait notamment y avoir 5 ou 6 étrangers dès la saison 2022/23 selon le nombre d'équipes.

C'est la taille de la ligue qui déterminera le nombre d'importés. Si la ligue compte 12 équipes, le nombre de joueurs étrangers autorisés reste inchangé à 4. Si la ligue compte 13 ou 14 équipes, le nombre de joueurs étrangers autorisés passe à 5 ou 6.

En cas de diminution du nombre d'équipes, la réduction du nombre de joueurs étrangers s’effectue pour la saison d’après. Ceci afin que les clubs puissent planifier au mieux. Les joueurs éventuellement en partance pour la NHL sont déjà inclus dans ces contingents et ne peuvent plus être compensés par des joueurs étrangers supplémentaires.

D'un point de vue structurel, la National League compte de 10 à 14 clubs. Dès que la National League compte 14 clubs, le barrage avec le champion de Swiss League sera réintroduit.

Les licences suisses conservées

Par ailleurs, la Coupe Spengler conserve une place fixe dans le calendrier de National League. La NL SA et le comité d’organisation du tournoi grison ont en effet prolongé le contrat pour cinq années supplémentaires, soit jusqu’en 2026.

Au sujet des fameuses licences suisses pour les joueurs ayant eu leur première licence de jeu dans le pays, la donne ne change pas. A partir de la saison 2026/27, les joueurs de nationalité étrangère formés en Suisse et titulaires du statut de joueur suisse ne garderont ce statut en National League que jusqu’à ce qu’ils atteignent l’âge de 23 ans. Passé ce délai, ils seront considérés comme étrangers, pour autant qu’ils n’aient pas acquis le passeport suisse d’ici-là.

Des stades pleins en septembre

Le fair-play financier, mis en avant durant les premiers mois de la crise sanitaire pour réduire les coûts, a été introduit dans le cadre d’un gentlemen agreement. Et ce dès la saison prochaine. Ce dernier servira aussi à traiter des thèmes tels qu’un plafonnement des salaires et d’éventuelles sanctions.

La Ligue se dit en outre très confiante quant à une saison prochaine disputée devant des gradins pleins. Vu les conditions imposées par les autorités, il est probable que seules les personnes vaccinées, testées négatives ou guéries de la maladie et présentant un certificat covid auront accès aux stades.

De plus amples détails seront communiqués dès que les décisions en la matière auront été prises.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey

Fribourg enfonce Genève, l'exploit d'Ajoie

Publié

le

Fribourg a battu Genève dans le duel des mal lotis (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Fribourg a stoppé l'hémorragie en remportant son duel face à Genève 3-1. Les Servettiens ont enchaîné un quatrième revers de rang.

Dans l'univers des clubs romands dans la gonfle, Fribourg et Genève étaient bien placés. Qutre défaites consécutives pour Fribourg, trois pour Genève. Alors forcément, une des deux séries négatives allait prendre fin aux Vernets. Ce fut celle des Fribourgeois.

On savait la vie plutôt compliquée en ce moment à Genève. La réception de Fribourg-Gottéron a confirmé cet état de fait. Les Genevois ont eu beaucoup de peine à entrer dans la partie et il n'y a longtemps eu qu'une équipe sur la glace. 31 tirs à 19 en faveur des hommes de Christian Dubé et surtout un 24-12 après deux périodes. Le moment décisif de cette rencontre s'est passé peu après la mi-match. Jörg a tout d'abord inscrit le 2-0 à la 31e sur un tir assez anodin que Descloux a laissé filer. Puis à la 33e, Dave Sutter a triplé la mise d'un tir pris de la ligne bleue tout près de la bande.

La réussite de Filppula à la 39e n'a rien changé, même si les Aigles auraient pu faire douter les Dragons avec un but dans les premières minutes du troisième tiers. Sans Raphael Diaz, malade, les Fribourgeois ont su profiter de la situation en jouant de manière relativement simple.

Incroyable Ajoie

A Zoug avait lieu le duel le plus déséquilibré de National League entre le champion et Ajoie. Et contre toute attente, c'est le néo-promu qui a eu le dernier mot! Un succès 3-2 ap sur une réussite du patin d'Ueli Huber à la 62e. Et dire que les Zougois ont dominé au chapitre des tirs 44-12 (!) avant ces quelques minutes supplémentaires. Les Taureaux ont certainement dû prendre de haut les Jurassiens et Jonathan Hazen est parvenu à inscrire ses deux premiers buts en National League. Après la victoire contre Ambri, ce succès est assurément l'un des plus beaux exploits de l'histoire du club à la Vouivre.

Lausanne est retombé dans ses travers. Après la belle performance et le 5-2 infligé à Fribourg mardi, les Vaudois ont cédé devant Davos 5-2 alors qu'ils avaient tout pour bien faire. Les Lions ne menaient-ils pas 2-1 à la 8e minute? Mais dans un tiers médian dominé 15-3 aux tirs, les joueurs de John Fust ont réussi à encaisser un but. Contraints de se découvrir, les Lausannois ont coulé lors du troisième tiers en prenant deux buts en 72 secondes.

Bienne, 8/8

Dans une partie prenante, Bienne a confirmé son statut de leader en allant s'imposer 4-3 ap à Berne. Et la force de caractère des Seelandais impressionne. Menés 2-0 après 65 secondes, les joueurs de Törmänen ont fait confiance à leur bonne étoile. ALors même lorsque Kahun a mis le 3-1 à la 46e, les Biennois n'ont pas paniqué. Kessler puis l'inévitable Brunner ont permis au leader d'égaliser. Puis Yakovenko a donné le point supplémentaire en prolongation. Avec cette victoire, Bienne n'est plus qu'à une victoire d'égaler le meilleur début de saison de l'ère moderne du hockey suisse et les neuf victoires de Genève lors de la saison 2012/13.

Zurich a remporté un beau duel contre Lugano. Signé peu de temps avant le début de la saison, John Quenneville a réussi un doublé dans un succès 5-2. Il compte cinq buts à son actif.

Dans le dernier match de la soirée, Rapperswil est allé gagner 5-4 à Langnau.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Daniel Vukovic annonce sa retraite

Publié

le

Daniel Vukovic a terminé sa carrière avec les Rapperswil-Jona Lakers. (© KEYSTONE/MARCEL BIERI)

Daniel Vukovic (35 ans) a annoncé son départ à la retraite sur les réseaux sociaux. Le défenseur canado-suisse n'a plus trouvé de club après deux dernières saisons passées aux Rapperswil-Jona Lakers.

Vukovic, déniché par Chris McSorley, avait débarqué à Genève-Servette en 2009. Ce robuste défenseur au sens du sacrifice aigü a passé onze saisons aux Vernets avant de prendre la direction du canton de St-Gall. Il a disputé 659 matches de National League avec une finale perdue contre Berne en 2010 et deux Coupes Spengler (2013 et 2014).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Le portier Merzlikins prolonge 5 ans à Columbus

Publié

le

L'ancien gardien de Lugano, Elvis Merzlikins a fait son chemin en NHL. (© KEYSTONE/FR52593 AP/JAY LAPRETE)

Le gardien Elvis Merzlikins (27 ans) a signé un nouveau contrat de cinq ans avec les Columbus Blue Jackets en NHL.

Le Letton à licence suisse a joué dès les juniors pour HC Lugano avant de devenir titulaire en National League. Il avait rejoint l'Etat de l'Ohio il y a deux ans où il s'est rapidement imposé comme le portier no 1.

A Columbus, il côtoie les défenseurs suisses Dean Kukan et Tim Berni ainsi que l'attaquant jurassien bernois Grégory Hofmann, qui a quitté Zoug cet été.

La saison de NHL débutera le mardi 12 octobre.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

La simplicité, recette lausannoise du succès

Publié

le

Christoph Bertschy et Lausanne ont su jouer simple (© KEYSTONE/CYRIL ZINGARO)

En jouant de manière simple, Lausanne a trouvé le chemin des filets à cinq reprises contre Fribourg-Gottéron. A répéter vendredi à domicile contre Davos.

Mais pourquoi se complique-t-il la vie? Mais pourquoi n'a-t-il pas simplement shooté au but en espérant une déviation? Ces questions, des milliers de fans se les posent lors de chaque soirée de National League et même à chaque rencontre sportive.

A croire que jouer simple est finalement difficile, puisque les équipes n'y arrivent généralement pas d'un - simple - coup de baguette magique. C'est pourtant avec cette recette maintes fois exploitée que Lausanne a signé son deuxième succès en trois parties et remporté son deuxième derby romand, après avoir battu Genève-Servette vendredi dernier à Malley. Sauter sur les rebonds, balancer le puck à travers le trafic ou capitaliser sur une erreur de placement, voilà la recette du succès.

Barberio proche des 100%

"On a joué un match beaucoup plus simple, a analysé Mark Barberio. On a amené le puck sur le filet et on a été récompensé." De retour après avoir purgé ses quatre derniers matches de suspension, le capitaine québécois a retrouvé le "C" en même temps que sa position sur l'échiquier lausannois. "Quel plaisir d'être de retour, s'est enthousiasmé le Canadien à l'heure de l'interview. C'est toujours dur de voir tes coéquipiers jouer sans pouvoir les aider. Maintenant mon but, c'est de continuer à aider l'équipe."

Opéré de l'épaule, le Montréalais a enchaîné avec de la rééducation. Alors où se situe-t-il peu après la mi-septembre? "Je dirais que je me sens à 90-95%. En termes de douleurs, il n'y en a pas et c'est vraiment encourageant. C'est juste une question de force mais ça va venir, je travaille beaucoup là-dessus." Privé de glace, Mark Barberio a eu le loisir d'observer ses coéquipiers en ce début de saison. Comment analyse-t-il les performances de ses collègues? "Je pense qu'on travaillait fort, mais qu'il y avait des erreurs mentales qu'on a pu corriger ce soir contre Fribourg. Surtout à la ligne bleue et des deux côtés de la glace. On a offert trop de pucks à l'adversaire."

Provoquer la chance

John Fust a-t-il trouvé la formule magique avec cette option à deux défenseurs étrangers et deux importés en attaque au lieu de ce 1+3 du début de saison? "Hormis les deux premiers tiers à Rapperswil, je suis content de l'équipe, note le coach des Lions. Au final, ce n'est qu'une question de confiance et de créer la chance. Ce qu'on a su faire ce soir. On a été récompensé par certains buts, parce qu'on a accepté d'aller provoquer cette chance. Il est donc fort probable que l'on conserve le même alignement contre Davos."

Concernant le retour de Barberio et la mise en tribunes de Phil Varone, John Fust n'a pas tourné autour du pot: "Mark est notre leader et notre capitaine. Sekac et Varone ont connu des débuts difficiles, ils doivent encore s'adapter. Sekac a mieux jouer même s'il n'a pas marqué. Quant à Varone, il a des qualités, ça va venir. Il lui faut faire des ajustements."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Lausanne se reprend, Fribourg battu pour la 4e fois de suite

Publié

le

Le défenseur vaudois Aurélien Marti sera le premier sur le puck, au détriment du Fribourgeois Matthias Rossi. (© KEYSTONE/CYRIL ZINGARO)

Lausanne a relevé la tête lors de la 7e journée de National League. A Fribourg, les Vaudois ont pris le meilleur sur Gottéron 5-2 en retrouvant un certain allant offensif.

Après la performance indigne face à Rapperswil samedi, les Lausannois savaient qu'ils devaient montrer un autre visage. Et marquer des buts. Mission accomplie dans les deux cas. On peut même dire que ce fut réalisé en 156 secondes au cours d'un tiers médian dominé de fort belle façon, tout en étant aidé par un brin de chance (le 3-1 de Jäger dévié) et par des errances fribourgeoises comme sur le 4-1 de Bertschy en infériorité numérique avec un Raphael Diaz pas dans son meilleur soir.

Pas question pour John Fust de se caresser le ventre en élevant cette partie au rang de match référence. Parce que son LHC a aussi connu quelques moments qui ont fait suer ses suiveurs et que Tobias Stephan a rendu une copie brillante. Mais les Vaudois souhaitaient pouvoir s'appuyer sur des buteurs et ce sont bien les "suspects usuels" qui ont aidé leurs couleurs. Damien Riat a signé un doublé, alors que le futur Fribourgeois Christoph Bertschy - sifflé par quelques fans de Gottéron - s'est signalé par son 4-1 en box-play pour couper les velléités des Dragons.

Le retour dans l'alignement de Barberio a coûté sa place à Phil Varone. Et force est de constater que l'absence du centre ontarien n'a pas tant déstabilisé le bloc des Lions. Les attaquants suisses ont su prendre leurs responsabilités, à l'image d'un Jason Fuchs auteur de son deuxième but en trois matches.

Pour Gottéron, il s'agit mine de rien de la quatrième défaite consécutive. Pas de quoi réclamer le départ de Christian Dubé puisque les Fribourgeois ont inscrit deux points à la suite de leurs deux revers en prolongation. Mais certains attaquants, on pense par exemple à Rossi ou Herren, n'apportent pas ces buts qui font tellement de bien lorsque les premières lignes se cherchent.

Parce que si le marbre pour la statue de Julien Sprunger a déjà été commandé depuis longtemps à Carrare, le fait que le capitaine de 35 ans soit toujours celui vers qui il faille se tourner lorsque la situation se corse invite certes à l'admiration, mais aussi à une réflexion sur le futur du leadership à St-Léonard une fois que le grand numéro 86 aura raccroché ses patins.

Christian Dubé donne l'impression de chercher encore les meilleures combinaisons, tant défensivement qu'offensivement. Et après un début de saison intéressant et deux succès, le coach et manager général va devoir se racler la soupière pour redonner à ses joueurs un peu de confiance avant un nouveau derby, cette fois vendredi à Genève contre les Aigles.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Capricorne

Ambiance de couple magnifique… Tout y est : séduction, sensualité et complicité !!! En parallèle, un peu de grabuge avec les juniors…

Les Sujets à la Une

X