Rejoignez-nous

Sport

Le football suisse va enfin lever le voile sur son avenir

Publié

,

le

Les joueurs de football du Lausanne Sport lors du premier entrainement ouvert aux médias le jeudi 21 mai 2020 au stade olympique de la Pontaise. (KEYSTONE/Laurent Gillieron)
Le football suisse s'apprête enfin à y voir clair. L'Assemblée générale de la Swiss Football League (SFL) de vendredi en dira plus sur la suite de la saison, mais également sur la prochaine. Même si d'autres questions pourraient faire débat.

Au Stade de Suisse, les vingt clubs de Super League et de Challenge League auront plusieurs décisions à prendre. On devine les discussions intenses et transversales ces dernières semaines, depuis que la SFL a annoncé la convocation de cette séance extraordinaire.

Chacun y trouve ses intérêts, et la situation sportive y joue un rôle certain. "Compte tenu de la crise actuelle, une relégation serait très compromettante pour le club, souligne Michele Campana, directeur général du FC Lugano. Alors il faut un compromis: une reprise serait logique, mais sans relégation." Les tractations partent de là.

Une reprise qui se précise

Car la question de la reprise demeure la plus centrale, du moins à court terme. En cas d'approbation, on le sait, les championnats reprendront le week-end des 19, 20 et 21 juin. Il restera alors treize journées à disputer, probablement jusqu'au premier week-end d'août, avant le barrage entre le 9e de Super League et le 2e de Challenge League la semaine suivante.

Alors que le Conseil fédéral a donné son feu vert à la reprise des compétitions mercredi, presque tous les obstacles sont tombés. Presque. "Tout le monde serait content, sauf quatre équipes qui sont dans une situation de crise", observe Michele Campana. Référence aux quatre derniers de Super League: Lugano, Sion, Neuchâtel Xamax et Thoune, a priori tous opposés. Et puis, les conditions de reprise ne conviennent pas à tous: les matchs à huis clos (ou devant 300 spectateurs, selon les prescriptions du Conseil fédéral) représentent une perte sèche pour les finances des clubs.

La tendance reste du moins à une approbation de ce plan de reprise. Cela permettrait de trouver une équité sportive: le classement final sera établi, avec un champion désigné et le nom des qualifiés en Coupe d'Europe. Pareil pour les promus en Super League. Côté relégation, le suspense durera encore jusqu'au bout de l'Assemblée. Sauf retournement de situation, on jouera pendant l'été. Pour la suite, c'est un autre débat.

Quelle formule la saison prochaine?

Le comité de la SFL, composé notamment de dirigeants de Bâle, Young Boys, Zurich ou Saint-Gall, a une certaine influence. Puisqu'il a la compétence de décider de l'ordre du jour, il a estimé qu'il fallait en premier lieu voter sur la poursuite de la saison. Un choix qui ne sera pas sans incidence. Car il s'agira également de se prononcer ensuite, sur proposition du Lausanne-Sport, sur la formule des deux premières divisions pour la saison 2020-21.

Pour rappel, un passage à douze équipes en Super League, selon la formule dite écossaise, a été retoqué en avril par les clubs, alors qu'une majorité qualifiée était nécessaire. Qu'en est-il cette fois? Rebelote. La SFL a fait savoir aux clubs qu'un tel changement de règlement nécessitait les deux tiers des votes, soit quatorze voix.

Lausanne, leader de Challenge League et proactif dans ce combat, espérait qu'une majorité simple soit suffisante. "Les règles ont été changées par le comité, regrette Stefan Nellen, vice-président du LS. Mais nous prônons une formule qui donne du répit aux clubs compte tenu de la situation. Une Super League à douze l'année prochaine, donc sans relégation cette saison, et une Challenge League à huit, permettent d'atteindre cet objectif."

Sauf que plusieurs pensionnaires de deuxième division ne sont pas vraiment convaincus par la formule. Car avec huit clubs, l'antichambre de la Super League perdrait une grande partie de son intérêt. "On deviendrait un championnat +nain+, juge Vartan Sirmakes, président de Stade-Lausanne-Ouchy. Il y aurait un déséquilibre entre Super League et Challenge League."

Sans parler des modes de championnat, qui devraient mécaniquement être revus. 12 clubs et quatre tours en Super League? Cela représenterait un championnat à 44 journées. C'est beaucoup, d'autant plus si les treize derniers matchs de la saison actuelle sont disputés pendant l'été. Seulement trois tours et donc 33 matchs? "La solution idéale n'existe pas, accepte Nellen. Mais il faut chercher la moins mauvaise et c'est le moment de changer." Il sera compliqué toutefois d'aller chercher treize autres votes, alors que plusieurs clubs puissants y sont opposés.

Pas de transferts?

Mais en traitant ces questions prioritaires, les clubs évoqueront également d'autres thèmes directement liés. Le plus bouillant concerne les contrats de joueurs, qui se terminent généralement au 30 juin. Autrement dit, certains joueurs pourraient ne pas avoir à finir la saison dans le club où ils évoluent actuellement, ou alors celui-ci devrait trouver une solution pour prolonger de deux mois le bail.

Dans la même veine, la SFL, sur recommandation de la FIFA, n'est pas prête à qualifier en cours de saison des joueurs qui signeraient dans un nouveau club. Le cas Serey Dié, débauché en fin de contrat à Xamax par Sion, sera emblématique de la situation. Pourra-t-il terminer la saison sous ses nouvelles couleurs? A priori non, selon la seule variante que propose la SFL aux clubs. Celle-ci est d'ailleurs directement liée à la reprise. Si cette dernière est votée, alors cela devrait se faire selon les prescriptions de la ligue.

Prévue à 10h30, l'Assemblée générale de vendredi n'aura rien d'une formalité. Cela promet quelques accrochages et des discussions prêtes à se prolonger jusqu'au dernier moment. La journée des longs couteaux du football suisse.

Continuer la lecture
1 commentaire

1 commentaire

  1. Notification automatique: Swiss football will finally lift the veil on its future | En24 News

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Le FC Sion défiera Young Boys lors de la première journée

Publié

le

Sion et YB se retrouveront lors de la première journée de Super League. (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Le champion de Suisse Young Boys face au promu FC Sion. C'est l'affiche de la première journée de la Super League, dont le calendrier de la saison 2024/25 a été révélé mardi par la SFL.

Ce "remake" du quart de finale de la dernière Coupe de Suisse, remporté par les Sédunois (2-1), aura lieu le dimanche 21 juillet à 14h15 à Berne. La veille, les débats seront lancés par les duels Lugano - Grasshopper, Yverdon - Zurich (18h00) et Winterthour - St-Gall (20h30).

Les deux autres clubs romands joueront le dimanche à 16h30. Servette se déplacera à Lucerne, tandis que Lausanne accueillera Bâle.

Les horaires des onze premières journées (sur 38) sont fixés, mais les compétitions européennes entraîneront régulièrement des changements durant la première partie de saison. Les tirages au sort des qualifications pour la Ligue des champions, l'Europa League et la Conference League se déroulent cette semaine.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Le Portugal entre en scène face à la Tchéquie

Publié

le

Le Portugal de Ronaldo et Semedo joue entame son Euro mardi. (© KEYSTONE/AP/Luis Vieira)

Le Portugal de Cristiano Ronaldo est le dernier cador à entrer en scène dans l'Euro 2024. Les vainqueurs de l'édition 2016 se frottent à la République tchèque mardi à 21h à Leipzig.

La Seleçao a impressionné durant la phase qualificative, avec dix succès en dix matches. Elle a ainsi parfaitement su réagir après son échec subi en quart de finale du Mondial 2022 face aux surprenants Marocains et le départ de son sélectionneur Fernando Santos.

Désormais placé sous la férule de Roberto Martinez, le Portugal a qui plus est battu la République tchèque à quatre reprises en cinq duels, dont deux fois lors de la Ligue des nations en 2022. Les Tchèques ont fêté leur unique victoire lors de leur premier affrontement, en quart de finale de l'Euro 1996.

L'autre match de ce groupe F, programmé à 18h à Dortmund, mettra aux prises la Turquie, en reconquête après avoir terminé en tête de son groupe de qualification devant la Croatie, et la Géorgie. Entraînés par l'ex-international français Willy Sagnol, les Géorgiens rêvent d'exploit pour la première phase finale de leur histoire dans un grand championnat.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

"Pas d'opération" pour Mbappé, qui s'est cassé le nez

Publié

le

Mbappé a le nez cassé, mais ne subira pas d'opération (© KEYSTONE/EPA/FRIEDEMANN VOGEL)

Le capitaine de l'équipe de France Kylian Mbappé, qui a eu le nez cassé lors du match face à l'Autriche lundi à l'Euro 2024, ne subira pas d'intervention chirurgicale.

"Ça va le faire, pas d'opération", a lâché à des journalistes le président de la Fédération française (FFF) Philippe Diallo en toute fin de soirée.

Star des Bleus, Kylian Mbappé s'est blessé en heurtant violemment l'épaule du défenseur autrichien Kevin Danso en voulant reprendre un ballon de la tête. Il est encore trop tôt pour estimer la durée de son indisponibilité. Mais le fait qu'il ne subira pas d'opération est rassurant tant les images filmées sur la pelouse du stade de Düsseldorf étaient impressionnantes.

Le capitaine des Bleus, nez en sang, avait dû quitter ses coéquipiers à la 86e minute. "Je ne peux pas donner d'éléments précis, parce que je n'en ai pas", avait dit Didier Deschamps en conférence de presse, ajoutant que son capitaine était "entre les mains du staff médical".

Kevin Danso "désolé"

Mardi, Kevin Danso - totalement hors de cause sur l'action - a adressé un message "aux supporters français" après son duel aérien avec Kylian Mbappé. "Je suis désolé" et "lui souhaite un bon rétablissement", a-t-il écrit sur X. "J'espère qu'il pourra rapidement retrouver sa place sur le terrain", a ajouté Danso, qui évolue à l'année au RC Lens, en Ligue 1.

La durée de l'indisponibilité du nouveau joueur du Real Madrid n'est pas connue, alors que la France disputera son deuxième match dans le groupe D vendredi à Berlin contre les Pays-Bas. Certains médias français évoquent un forfait d'un seul match, tandis que d'autres parlent d'une absence plus longue.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

La France s'en contentera

Publié

le

Mike Maignan a effectué une parade décisive devant Christoph Baumgartner, juste avant que la France ne prenne les devants grâce à un autogoal autrichien. (© KEYSTONE/EPA/CHRISTOPHER NEUNDORF)

Loin de convaincre pleinement, la France a entamé l’Euro par le bon bout. Elle s’est imposée 1-0 à Düsseldorf devant l’Autriche sur un autogoal du malheureux Maximilian Wöber (38e).

Le sort est bien cruel pour les Autrichiens. Deux minutes seulement avant la déviation fatale dans sa propre cage du défenseur du Borussia Mönchengladbach, Mike Maignan avait sauvé son camp. Le gardien a eu le bon réflexe devant Christoph Baumgartner. Buteur contre la Suisse à St. Gall neuf jours plus tôt, l’attaquant de Leipzig a sans doute manqué de conviction dans son dernier geste.

Mais sans la parade de Maignan, l’histoire de ce match n’aurait pas été la même avec des Français trop souvent bousculés dans l’impact physique. Les Bleus doivent impérativement élever le curseur pour être au rendez-vous de la finale de Berlin le 14 juillet.

Au lendemain de sa prise de position contre les extrêmes en France, Kylian Mbappé fut l’acteur majeur de cette rencontre. Le capitaine des Bleus a tout d’abord sonné la charge avec une première occasion à la 8e minute avant d’être à l’origine de l’autogoal de Wöber grâce à un débordement imparable. Sa fin de match fut plus rocambolesque avec une sortie sous les sifflets des supporters autrichiens pour une réaction trop théâtrale après un choc dans un duel aérien avec le Lensois Kevin Danso

Didier Deschamps a vraiment donné les clés de l’équipe à Kylian Mbappéavec un système de jeu tourné exclusivement pour lui avec l’espoir que le retour de l’extraordinaire Ngolo Kanté veillera à l’équilibre de l’équipe. Le calcul est risqué. Mais pour l’instant il est gagnant.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Cancer

Vous vous retrouvez pris au piège de votre nature prudente. Pourtant, il est impératif de mettre de côté vos doutes et de passer enfin à l'action !

Les Sujets à la Une

X