Rejoignez-nous

Sport

JO 2020: les Jeux repoussés en 2021

Publié

,

le

Le drapeau olympique ne sera pas hissé le 24 juillet à Tokyo. (©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)
Les Jeux olympiques de Tokyo prévus initialement en 2020 ont été reportés "au plus tard à l'été 2021" en raison de la pandémie de coronavirus, a annnoncé mardi le Comité international olympique (CIO).

Le Japon avait proposé un report d'un an des Jeux olympiques d'été de Tokyo 2020 en raison de la pandémie de coronavirus, et le Comité international olympique (CIO) l'a accepté, a annoncé mardi le Premier ministre japonais Shinzo Abe.

"J'ai proposé de les reporter d'environ un an et le président du Comité international olympique (Thomas) Bach a accepté à 100%", a déclaré M. Abe devant les caméras de télévision.

Le Premier ministre a fait cette déclaration à l'issue d'une conférence téléphonique avec M. Bach.

Ce report sera une première pour des JO de l'ère moderne en temps de paix. Auparavant seuls les deux conflits mondiaux du 20e siècle avaient entraîné le report technique puis l'annulation d'olympiades.

C'est un énorme coup dur pour la ville de Tokyo et le Japon, qui se préparaient minutieusement depuis des années à accueillir le plus grand événement sportif de la planète du 24 juillet au 9 août, suivis des Paralympiques du 25 août au 6 septembre.

Les autorités japonaises et le CIO ont été longtemps réticents à envisager officiellement de modifier le calendrier des JO.

Mais la pression d'athlètes, puis de fédérations sportives nationales et internationales, devenait de jour en jour plus forte avec la propagation inexorable du coronavirus, apparu en Chine fin 2019 et qui sévit désormais massivement ailleurs dans le monde, notamment en Europe.

La maladie Covid-19 a fait au moins 16'961 morts dans le monde depuis son apparition en décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mardi à 12.00.

Plus de 386'350 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués dans 175 pays et territoires depuis le début de l'épidémie.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Cyclisme: Pas de Tour de Suisse cette année

Publié

le

(KEYSTONE/Gian Ehrenzeller)
Les événements sportifs tombent comme des dominos. C'est désormais le Tour de Suisse qui annonce son annulation en 2020 en raison de la pandémie de coronavirus.

Les organisateurs de la boucle helvétique sont obligés deux mois avant le départ de prendre cette décision même si les autorités n'ont pas encore signifié des interdits pour cette époque.

"Nous sommes pourtant persuadés que la meilleure solution possible est d'apporter de la clarté et une sécurité de planification à tous les participants, fans et partenaires. Pour le Tour de Suisse, cette annulation est également une étape importante si nous voulons avoir la moindre chance pour assurer la poursuite de cet événement", explique Olivier Senn, co-directeur de l'association Tour de Suisse.

Pour les organisateurs, le report de l'épreuve à une autre période de l'année n'entrait pas en ligne de compte. En raison de problèmes logistiques et financiers. La recherche de sponsors actuellement rendue très difficile par la crise sanitaire. Le parcours 2020 devrait être intégralement repris lors de l'édition 2021. Les dates ne sont pas encore connues. Le report des JO de Tokyo en 2021 oblige l'UCI a redéfinir son calendrier de l'année prochaine.

La 84e édition du Tour de Suisse aurait dû débuter le dimanche 7 juin par un contre-la-montre individuel à Frauenfeld. La course du World Tour aurait dû se terminer une semaine plus tard par l'étape-reine à Andermatt avec le franchissement des cols de la Furka, du Grimsel et du Susten.

C'est la première fois en 87 ans d'existence que le Tour de Suisse est annulé en temps de paix. Seules les éditions 1940, 1943, 1944 et 1945 ont passé à la trappe en raison de la Deuxième guerre mondiale.

Sur un plan helvétique, le Tour de Suisse 2020 aurait dû marquer la fin de la carrière de Michael Albasini, qui fêtera ses 40 ans en décembre. Le Thurgovien va sans doute consulter son équipe Mitchelton-Scott avant de prendre une décision définitive.

Les épreuves du calendrier cycliste sont suspendues juqu'à mi-juin mais les fans ne seront pas complètement privés de leur sport favori. Il y aura un peu de Tour de Suisse à suivre sous la forme de e-sport. Du 22 au 26 avril, des professionnels s'affronteront en virtuel dans une course par étapes "The Digital Swiss 5" et emprunteront des secteurs d'étape de la boucle helvétique. Chaque course durera une heure et sera restransmise sur les sites de la SSR.

Un grand nombre de pros devrait participer à cette nouvelle aventure dont plusieurs des meilleurs Suisses avec le médaillé de bronze des derniers Mondiaux, Stefan Küng.

Si ce format innovant fait ses preuves, il pourrait servir de base à un Tour de Suisse numérique du 7 au 14 juin. L'association Tour de Suisse - avec les partenaires de "The Digital Swiss 5" (SRF, Velon et ROUVY) - prendra une décision à ce sujet d'ici le début du mois de mai.

Continuer la lecture

Sport

Coronavirus: Suisse - Allemagne renvoyé

Publié

le

Vladimir Petkovic devra attendre septembre pour diriger à nouveau un match de l'équipe de Suisse. (©KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE)
L'UEFA annonce que les matches des sélections prévus en juin seraient reportés à l'automne prochain, si la situation sanitaire le permet. La Suise devait affronter le Liechtenstein et l'Allemagne.

Ce mercredi, l'UEFA a organisé une réunion en visioconférence avec les 55 secrétaires généraux des Fédérations membres de la Confédération européenne. Avant de tenir une session du groupe de travail mis en place pour plancher sur la fin de la saison. Au cours de ces deux rendez-vous, il a été décidé de reporter les matches des sélections nationales prévus en juin.

Ces rencontres amicales auraient embouteillé le calendrier qui sera déjà très complexe à mettre en place lorsque la situation sanitaire, un peu partout en Europe, permettra de rejouer au football. L'UEFA a indiqué que ces matches entre équipes nationales seraient reportés, si c'est possible, à l'automne prochain. Toutefois, la priotité pour l'UEFA doit être donnée aux Championnats domestiques, aux Coupes nationales et aux Coupes d'Europe.

Continuer la lecture

Sport

Wimbledon: pas de tournoi cette année

Publié

le

On ne jouera pas à Wimbledon cette année. (©KEYSTONE/EPA/WILL OLIVER)
Wimbledon, prévu du 29 juin au 12 juillet, a été annulé en raison de la pandémie de Covid-19. Dans le même temps, l'ATP et la WTA ont annoncé que les circuits masculin et féminin professionnels resteraient suspendus jusqu'au 13 juillet, soit pendant toute la saison sur gazon.

"C'est avec grand regret que le conseil d'administration du All England Club et le Comité de gestion (du tournoi) ont décidé que l'édition 2020 serait annulée en raison des risques sanitaires pour le public liés à l'épidémie de coronavirus", écrivent les organisateurs du plus vieux tournoi du Grand Chelem. La 134e édition du tournoi se déroulera du 28 juin au 11 juillet 2021." C'est la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale que Wimbledon n'aura pas lieu.

Cette décision était largement attendue, compte tenu de l'incertitude concernant la date de reprise réelle du circuit, de la difficulté de reprogrammer toutes les épreuves, mais aussi des particularités d'un tournoi sur gazon et en plein air. L'hypothèse d'une édition à huis clos avait toujours été catégoriquement rejetée par les instances. Il convient de préciser que les organisateurs ont souscrit depuis plusieurs années une assurance pour couvrir les risques d'une pandémie.

Dans un tweet posté peu après l'annonce de Wimbledon, les organisateurs de l'US Open, habituelle dernière levée du Grand Chelem, ont précisé qu'ils espéraient toujours, "pour le moment", que le tournoi se tienne comme prévu du 24 août au 13 septembre. Le mois dernier, Roland-Garros, deuxième levée du Grand Chelem organisée traditionnellement fin mai-début juin, avait annoncé son report du 20 septembre au 4 octobre en raison de la pandémie.

Cette annulation prive Roger Federer d'une belle occasion de cueillir un vingt-et-unième titre du Grand Chelem, un neuvième à Londres. Battu l'an dernier en finale par Novak Djokovic malgré deux balles de match dans sa raquette, le Bâlois sera âgé de 39 ans et 9 mois l'an prochain lorsqu'il foulera à nouveau le gazon du temple. Mais c'est comme si le poids des ans ne l'affectait pas. Quelques minutes après l'annonce des organisateurs de Wimbledon, Roger Federer a, ainsi, donné rendez-vous à ses fans pour le tournoi 2021 de Halle qui lance traditionnellement sa saison sur gazon. La preuve qu'il sera à nouveau d'attaque pour le prochain Wimbledon !

Continuer la lecture

Sport

Au Québec, on doit apprendre à vivre sans hockey sur glace

Publié

le

Comme ici à Toronto, les patinoires de NHL sont vides depuis plusieurs semaines. (©KEYSTONE/AP/FRANK GUNN)

Depuis le 13 mars, la NHL est à l'arrêt en raison de la pandémie de COVID-19. Et autant dire qu'au Canada et au Québec en particulier, priver les gens de leur sport favori n'est pas une mince affaire.

"Cela fait trois semaines que l'on a appuyé sur le bouton "Pause"", résume Jean-François Chaumont du Journal de Montréal. L'image parle d'elle-même en ces temps où le monde se réfugie devant les écrans à la maison pour tuer le temps.

"On s'ennuie du hockey, poursuit le journaliste québécois. C'était presque le début des séries. Alors, pour les Montréalais c'est un peu moins difficile parce que le Canadien n'allait pas y participer, mais l'histoire se vit différemment dans les villes où les équipes avaient de bonnes chances d'aller loin en play-off. Le centre québécois du Canadien, Phillip Danault, expliquait qu'il le vivait encore assez bien, alors que Patrice Bergeron des Boston Bruins avait davantage de peine."

Les vieilles cassettes

Alors pour combler le vide laissé par les matches en direct, les chaînes de télévision comme RDS et TVA Sports ont décidé de faire fonctionner leurs archives. "RDS a ressorti les vieilles cassettes, précise Jean-François Chaumont. Pendant 28 soirs d'affilée, ils ont décidé de passer 28 victoires du Canadien, dont celles de la dernière victoire de la Coupe Stanley en 1993."

Cette cessation abrupte du hockey dans une province qui vit pour ce sport a aussi des conséquences fâcheuses sur les médias. "PLusieurs collègues de TVA Sports ont été mis temporairement au chômage, déplore le journaliste québécois. Les nombreux shows à la radio ont été drastiquement réduits. Dans notre quotidien, on est passé de 20 pages de sport à 8 ou 9 par jour."

Car cette crise ne touche pas que le Canadien de Montréal, pointe émergée d'un iceberg qui s'étend sur l'ensemble de la province où jouent des milliers d'athlètes de tous âges. "La société québécoise est en pause, selon Jean-François Chaumont. Ce qui fait les meilleurs audiences, ce sont les conférences de presse du Premier ministre avec deux millions de téléspectateurs. Mais il y a plein de petits drames qui se jouent à des échelons inférieurs. Je pense à la Coupe Mémorial (réd: la finale des ligues juniors canadiennes avec la LHJMQ, l'OHL et la WHL) qui a dû être annulée. Pour certaines régions comme par exemple Chicoutimi, ce sont de nombreux revenus en moins."

Besoin des rentrées du public

Contrairement à la Ligue suisse qui est passée par les matches à huis clos avant de tirer un trait définitif sur ses activités sportives, la NHL a "joué les prolongations". Et contrairement aux championnats européens, la meilleure ligue du monde n'a pas encore tiré un trait définitif sur une éventuelle reprise. "On évoque des séries en août, rappelle le Montréalais. On repousserait la saison 20-21 plus tardivement en octobre. Mais cela voudrait dire enchaîner avec une pause de seulement un mois et demi pour le vainqueur de la Coupe Stanley. Honnêtement je ne vois pas comment cela pourrait être faisable, surtout en regardant la courbe américaine."

Mais comme on l'observe avec les championnats de foot en Europe ou la NBA, les responsables évaluent la situation et échaffaudent des plans de secours. L'une des possibles solutions pourrait être de réunir les équipes dans un seul lieu "protégé" et d'y disputer des matches à huis clos. "Ce scénario, je le vois bien pour la NBA, conclut Jean-François Chaumont. Parce que cette ligue génère énormément d'argent grâce aux droits TV. Même chose pour la NFL qui pourrait se passer de public durant toute une saison sans perdre un centime en raison de la taille colossale des contrats TV. Pour la NHL, ce n'est pas aussi simple puisque les rentrées de spectateurs pèsent davantage dans la balance des clubs."

Par Jean-Frédéric Debétaz

Continuer la lecture

Sport

Football : le championnat pourrait reprendre en juin selon la SFL

Publié

le

"Nous avons établi un scenario qui nous permettrait de terminer la saison avec une reprise fixée en juin", explique Claudius Schäfer, CEO de la SFL. (©KEYSTONE/Ennio Leanza)

CEO de la Swiss Football League (SFL), Claudius Schäfer a rappelé dans une interview à la NZZ que tout sera entrepris pour que la saison se termine. Mais la SFL est bien consciente que la situation demeure extrêmement fragile en raison de la pandémie du coronavirus.

"Même si nous ne sommes pas des virologues et si bien des avis diffèrent, nous voulons nous montrer optimistes. Il y a des signes positifs qui nous sont parvenus, souligne le dirigeant dans les colonnes du quotidien zurichois. La Fédération japonaise a, ainsi, annoncé son intention de reprendre son championnat en mai. Or en ce qui concerne la pandémie, le Japon n'a que quelques semaines d'avance sur la Suisse."

En Suisse, toutes les manifestations sportives sont interdites jusqu'au 19 avril. "Même si ce délai devait être prolongé, nous avons établi un scenario qui nous permettrait de terminer la saison avec une reprise fixée en juin", explique Claudius Schäfer.

Par ailleurs, la possibilité donnée aux clubs de solliciter une aide de la Confédération sera, selon Claudius Schäfer, très vraisemblablement exploitée. "Si les mesures de confinement vont au-delà du 19 avril, de nouvelles ordonnances devraient suivre, explique-t-il. Mais si nous devions mettre un trait sur cette saison, d'immenses difficultés vont surgir pour les clubs."

Enfin, Claudius Schäfer rappelle l'importance d'une clarification sur le mode du championnat avant l'appel d'offres pour le nouveau contrat des télévisions. Le contrat actuel court jusqu'au 30 juin 2021. "Nous devons apporter des clarifications au sujet de la formule de championnat dans les deux prochains mois", conclut-il.

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Gémeaux

Grande mutation… Il vous faut négocier au mieux ces changements, en comprendre les enjeux et en envisager les aboutissements.

Publicité

Les Sujets à la Une

X