Rejoignez-nous

Sport

Le Parlement vote 80 millions pour les infrastructures sportives

Publié

,

le

Les aides financières de la Confédération aux infrastructures sportives constituent en moyenne 10% des investissements. Par son effet multiplicateur, elles permettent un volume total de 900 millions de francs (photo d'illustration). (© KEYSTONE/GAETAN BALLY)

La Confédération mettra près de 80 millions de francs pour la construction d'infrastructures sportives de 2022 à 2027. Après les sénateurs, le National a approuvé mercredi cette enveloppe réhaussée de 13 millions par rapport à ce qu'avait demandé le gouvernement.

Le Conseil fédéral avait prévu 67 millions. Mais le Conseil des Etats a complété la liste des installations à soutenir, à savoir une piscine couverte à Berne, une salle d'unihockey à Schiers (GR) et le centre sportif à Kerenzerberg (GL). Ces trois projets nécessitent un soutien de 5,5 millions francs supplémentaires. Une décision qui n'a pas été contestée par le National.

En revanche, quelques voix dissonantes se sont fait entendre concernant le crédit destiné aux autres installations sportives d'importance nationale. Les sénateurs ont décidé de le faire passer à 15 millions de francs au lieu des 7,67 millions initialement prévus.

Doubler la somme n'est pas raisonnable alors que les finances fédérales sont déjà fortement sollicitées par la pandémie, selon Andreas Gafner (UDC/BE). L'objectif est de constituer une réserve suffisante pour une interprétation plus flexible des crédits, a contré Marie-France Roth Pasquier (Centre/FR) pour la commission. Cela permet de ne pas avoir de demandes supplémentaires en cours de période.

Les députés ont finalement accepté la hausse de ce poste par 137 voix contre 42. Pour disposer d'installations sportives de qualité, il faut les soutenir, a rappelé la ministre des sports Viola Amherd, précisant que cela bénéficiait autant au sport d'élite qu'au grand public.

Fonds réaffectés

Le projet du gouvernement a également été modifié pour le cas où des projets ne seraient pas réalisés. Les crédits pourront être utilisés pour d'autres projets qui ne doivent pas nécessairement viser le même but. L'UDC s'est là aussi irritée d'un possible changement d'affectation alors que tous les projets sont régulièrement actualisés.

Ces aides font partie de la Conception des installations sportives d’importance nationale (CISIN), allouées depuis 1998. Le programme bénéficie à plusieurs disciplines et contribue à améliorer les conditions du sport d'élite et de la relève.

En moyenne, les aides financières de la CISIN constituent 10% des frais d'investissements. Le soutien de la Confédération a ainsi un impact important par son effet multiplicateur, a rappelé Marie-France Roth Pasquier. Au total, le volume d'investissements s'élève à 900 millions de francs.

Plusieurs projets soutenus

Le projet prévoit d'allouer 7,5 millions de francs pour des installations en eaux vives pour le canoë-kayak au centre national de performance à Lausanne, ainsi que pour le surf et l'aviron.

Les sports de glace seront soutenus à hauteur de 8,25 millions de francs. Les projets comprennent une patinoire à Genève, des patinoires de hockey et de curling à Lausanne et au Tessin, ainsi qu'une piste de bobsleigh à St-Moritz (GR).

Deux millions de francs seront alloués à des installations de gymnastique à Berne et à Morges (VD). La piscine de Zurich-Oerlikon et le centre régional de Wil (SG) seront soutenus à hauteur de 3 millions. Le centre de rugby à Yverdon recevra 1,6 million.

Les pistes de ski alpin à Crans-Montana (VS) et Lenzerheide (GR), de freestyle à Mettmenstetten (ZH) et dans l’Engadine, de ski nordique à Engelberg (OW), Lenzerheide, la Vallée de Conches (VS) et Kandersteg (BE) recevront 15,83 millions au total.

En outre, 6,15 millions de francs iront à des salles pour les sports de balle à Schaffhouse, Berne et Frauenfeld. Au Tessin, une salle polyvalente pour le cyclisme sur piste et l'athlétisme recevra 5 millions. Enfin, les centres sportifs du Cornaredo à Lugano et de Gründenmoos à St-Gall bénéficieront de 10 millions.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Domenico Berardi doit déclarer forfait

Publié

le

Domenico Berardi s'est blessé, dimanche, à l'occasion du match de Sassuolo contre Vérone. (© KEYSTONE/EPA ANSA/SERENA CAMPANINI)

L'international italien de Sassuolo Domenico Berardi souffre d'une rupture d'un tendon d'Achille de la jambe droite. Il sera indisponible pour l'Euro-2024 (14 juin-14 juillet) en Allemagne, a annoncé lundi son club. Berardi (28 sélections, 8 buts) sera opéré mardi. La durée de son indisponibilité n'est pas connue.

L'attaquant, membre de l'équipe d'Italie sacrée championne d'Europe en 2021, s'est blessé dimanche lors de la défaite de son équipe à Vérone (1-0), alors qu'il disputait son premier match depuis un mois et demi en raison d'une blessure à un genou,

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Xhaka et Vargas dans le onze idéal de Kicker

Publié

le

Granit Xhaka figure pour la 4e fois de la saison dans le onze idéal de Kicker (© KEYSTONE/AP/MARTIN MEISSNER)

Deux Suisses ont les honneurs du onze idéal du magazine Kicker pour la 24e journée de Bundesliga.

Granit Xhaka y figure pour la quatrième fois de la saison, la deuxième d'affilée, alors qu'il s'agit d'une première pour Ruben Vargas.

Xhaka n'a pas marqué dimanche à Cologne où Leverkusen s'est imposé 2-0. Mais il fut comme toujours l'un des atouts majeurs d'un Bayer qui compte désormais 10 points d'avance sur le Bayern Munich en tête de la Bundesliga.

Vargas a quant à lui retrouvé samedi le chemin des filets, pour son premier but depuis la 1re journée. Egalement auteur d'une passe décisive, le Lucernois a été l’un des artisans du festival offensif d’Augsbourg à Darmstadt (6-0).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Aspen: Un premier succès en slalom pour Loïc Meillard

Publié

le

La joie de Loïc Meillard, qui s'est imposé pour la première fois en slalom (© KEYSTONE/AP/Robert F. Bukaty)

Loïc Meillard a conclu en beauté l'étape de Coupe du monde d'Aspen.

Deux fois deuxième en géant derrière l'indomptable Marco Odermatt, le skieur d'Hérémence a triomphé dimanche en slalom, cueillant ainsi son premier succès dans la discipline et le troisième au total.

Deuxième de la première manche à 0''27 de Clément Noël, Loïc Meillard (27 ans) a maîtrisé son sujet sur le second parcours pour prendre les commandes avec 0''89 d'avance sur Linus Strasser (2e au final). Sous pression, Clément Noël a en revanche craqué à mi-parcours en seconde manche, enfourchant une porte.

Cette victoire, sa première depuis le géant de Schladming en janvier 2023, vient récompenser le travail acharné et la patience de Loïc Meillard. Le vice-champion du monde 2023 de géant est monté gentiment en puissance cet hiver, décrochant le premier de ses cinq podiums de la saison le 27 janvier en super-G à Garmisch.

Depuis, sa confiance n'a fait qu'augmenter. Et c'est le plus logiquement du monde qu'il a cueilli un premier succès en slalom dimanche dans le Colorado, après avoir terminé 2e dans la discipline le mois dernier à Chamonix où il avait été "victime" de la "remontada" de Daniel Yule.

Cette victoire permet aussi à Loïc Meillard de grimper au 3e rang du classement de la discipline, certes loin (276 points) derrière Manuel Feller qui devrait sauf accident conquérir le petit Globe. Troisième du classement général, le skieur d'Hérémence n'est par ailleurs plus qu'à trois longueurs de Manuel Feller (2e).

Yule se rate en deuxième manche

No 3 helvétique cet hiver dans la discipline, Marc Rochat a quant à lui terminé 11e. Le Vaudois, déjà 11e sur le premier tracé, a connu un accroc rédhibitoire sur le bas du second parcours. Il inscrit des points pour la huitième fois en neuf slaloms disputés cette saison, effaçant ainsi son élimination subie à Palisades Tahoe.

Un troisième Suisse s'est classé parmi les 15 premiers. Luca Aerni, 15e après la manche initiale, a terminé 14e pour décrocher son quatrième top 15 de la saison. Désormais 20e du classement de la discipline, il devrait pouvoir décrocher son ticket pour les finales de Saalbach.

Eliminé de la course au Globe de la spécialité depuis sa sortie de piste en deuxième manche à Palisades Tahoe, Daniel Yule a quant à lui connu une nouvelle déception. Le Valaisan, 7e sur le premier parcours, a commis sur le second tracé une faute fatale. Il a terminé tant bien que mal, au 28e et dernier rang.

Zenhäusern et Nef dans le dur

Ramon Zenhäusern et de Tanguy Nef ne devraient quant à eux pas être du voyage à Saalbach. Le Haut-Valaisan et le Genevois ont tous deux connu l'élimination sur le premier tracé. Ils peuvent encore espérer se hisser dans le top 25 de la Coupe du monde de slalom, mais devront pour cela briller dans une semaine à Kranjska Gora.

La pilule serait surtout dure à avaler pour Ramon Zenhäusern, 27e du classement de la discipline. Le géant de Brigue avait conclu l'exercice précédent sur une victoire dans le slalom des finales, terminant 3e du classement de la spécialité. Mais des douleurs au dos l'ont notamment empêché de donner sa pleine mesure cet hiver.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Slalom: Meillard 2e de la première manche

Publié

le

Loïc Meillard vise un 3e podium en 3 jours (© KEYSTONE/AP/Robert F. Bukaty)

Dauphin de Marco Odermatt dans les deux géants d'Aspen, Loïc Meillard pointe au même rang à l'issue de la première manche du slalom organisé dimanche dans la station du Colorado.

Le meilleur temps a été l'oeuvre du Français Clément Noël.

Porteur du dossard no 3 dans une course retardée d'une heure en raison des fortes chutes de neige de la nuit, Loïc Meillard a sorti le grand jeu pour prendre les commandes avec 0''80 d'avance sur Henrik Kristoffersen (3e). Clément Noël a néanmoins pu faire mieux que le skieur d'Hérémence, qu'il devance de 0''27.

En quête d'un troisième succès en Coupe du monde, Loïc Meillard n'a plus connu les joies de la victoire depuis le géant de Schladming en janvier 2023. Il compte quatre podiums dans cet exercice 2023/24, dont un en slalom: il avait terminé 2e début février à Chamonix, où il avait été devancé par Daniel Yule.

Yule 7e

Eliminé de la course au Globe de la spécialité depuis sa sortie de piste en deuxième manche à Palisades Tahoe le week-end précédent, Daniel Yule pointe au 7e rang après cette manche initiale. Le Valaisan a concédé 1''50 à Clément Noël mais se retrouve à 0''43 seulement du podium provisoire.

Victime de sa première élimination de la saison à Palisades Tahoe, Marc Rochat est 12e à 1''79. Luca Aerni, qui doit assurer sa place dans le slalom des finales de Saalbach, est pour sa part 15e à 2''17. Le Valaisan figurait avant cette course au 21e rang du classement de la discipline.

Pas de finale pour Zenhäusern

A noter la sortie de piste de Ramon Zenhäusern, 27e de la Coupe du monde de slalom et qui ne disputera donc pas le slalom des finales. L'issue est cruelle pour le Haut-Valaisan, qui a notamment souffert du dos cette saison: il avait en effet gagné le slalom des finales 2023 à Soldeu pour terminer 3e du classement de la spécialité. Tanguy Nef a connu le même sort, avec les mêmes conséquences.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Balance

Avec un emploi du temps bien organisé et une gestion efficace de vos priorités, vous pouvez surmonter les défis que la vie vous lance en ce moment !

Les Sujets à la Une

X