Rejoignez-nous

International

Pas de finale pour Bösiger et Huber

Publié

,

le

La déception de Nicolas Huber après son échec en qualifications du slopestyle (© KEYSTONE/EPA/DIEGO AZUBEL)

Déception pour les "riders" suisses engagés dans les qualifications du slopestyle aux JO de Pékin. Ni Nicolas Huber ni Jonas Bösiger n'ont pu décrocher leur ticket pour la finale prévue lundi.

Le Zurichois (20e avec 54,58 points) et le Schwytzois (25e avec 40,11 points) ont manqué leur affaire dans le Genting Snow Park. Sous pression après un premier run raté, ils n'ont pas su se sublimer sur le second.

Nicolas Huber (27 ans) a perdu tout espoir sur son dernier saut, dont il n'est pas parvenu à tenir la réception. "Ca fait mal quand on est si près du but", a expliqué au micro de SRF le Zurichois, qui s'était retrouvé à l'isolement à son arrivée en Chine après un test positif au Covid-19.

Jonas Bösiger (26 ans) a échoué plus nettement, partant à la faute dès le premier secteur de rails. Seuls les douze premiers de ces qualifications, remportées par l'étonnant Chinois Su Yiming (17 ans), se sont hissés en finale.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

LVMH étend son partenariat avec Alibaba pour mieux vendre en Chine

Publié

le

La Chine est un marché clé pour le géant français du luxe (archives). (© KEYSTONE/EPA/JEROME FAVRE)

Le géant mondial du luxe LVMH a annoncé mercredi l'élargissement, pour une durée de cinq ans, de son partenariat avec le mastodonte chinois de la tech Alibaba pour "augmenter sa présence" en Chine, notamment avec l'utilisation de l'intelligence artificielle (IA).

"A l'avenir, LVMH aura accès à un éventail encore plus étendu de solutions techniques" d'Alibaba "afin d'améliorer ses opérations commerciales, de mieux connaître ses clients et d'optimiser ses processus de gestion de distribution, de gestion de stocks, pour répondre aux enjeux du marché chinois", a indiqué le groupe dans un communiqué.

Les deux groupes ont noué un partenariat en 2019. LVMH s'appuie notamment sur les services "cloud" (informatique dématérialisée) d'Alibaba pour "fournir des services personnalisés, adaptés à sa clientèle chinoise en pleine expansion".

Aucun détail financier n'a été dévoilé pour ce partenariat élargi, qui porte notamment sur l'IA et le site de vente en ligne Tmall d'Alibaba.

LVMH, qui détient les marques Louis Vuitton, Berluti, Fendi, Christian Dior ou encore Guerlain, "a déjà commencé à intégrer" les services d'IA générative du groupe chinois dans le but de créer des "applications et services" pour le marché chinois, stratégique pour le groupe.

Plusieurs marques du groupe français sont déjà présentes sur le portail de Tmall dédié au luxe.

LVMH avait annoncé en 2021 un partenariat avec Google Cloud pour "accélérer l'innovation et développer de nouvelles solutions d'intelligence artificielle", notamment dans le domaine de la "prévision de la demande et d'optimisation des stocks".

L'IA générative, capable de formuler des phrases cohérentes et souvent justes, à partir de simples questions ou demandes formulées par un utilisateur, s'est rapidement imposée dans le quotidien des plus grandes entreprises, en France et ailleurs.

"Notre perspective (...) c'est de couvrir l'ensemble de la chaîne de valeur", en utilisant de l'IA à toutes les étapes, du développement des produits jusqu'à la vente, en passant par la production, a expliqué mardi Franck Le Moal, directeur technologique du groupe français.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp / afp

Continuer la lecture

International

Japon: déficit commercial en avril, la faiblesse du yen pèse

Publié

le

Les exportations japonaises ont augmenté dans l'automobile en avril, mais cela n'a pas été suffisant pour hisser la balance commerciale en territoire positif (archives). (© KEYSTONE/EPA/ADAM DAVIS)

Les importations japonaises ont rebondi en avril (+8,3% en valeur sur un an), alourdies par la grande faiblesse du yen, faisant basculer la balance commerciale dans le négatif selon des données officielles publiées mercredi.

Le consensus Bloomberg s'attendait à une augmentation encore plus forte des importations (+8,9%), qui avaient reculé en mars. Les exportations nippones ont, elles aussi, progressé en avril (+8,3%), pour le cinquième mois de suite. Elles ont augmenté à destination de la Chine (+9,6%) et des Etats-Unis (+8,8%), mais quasiment stagné vers l'Europe occidentale (+0,8%), où la croissance reste très fragile.

Les exportations japonaises ont notamment augmenté dans l'automobile, alors que la production dans le secteur récupérait d'un vaste scandale qui a mis à l'arrêt les usines de Daihatsu, filiale de Toyota, pendant une bonne partie du premier trimestre. Le Japon a enregistré en avril un déficit commercial d'environ 462,5 milliards de yens (2,67 milliards de francs au cours actuel).

"Nous considérons que la faiblesse du yen est la principale raison de l'aggravation du déficit, car elle a davantage stimulé les importations que les exportations par rapport au mois précédent", a commenté Taro Kimura de Bloomberg Economics. La devise japonaise a atteint fin avril de nouveaux plus bas en 34 ans face au dollar, avant de se redresser brusquement par deux fois. Ces mouvements ont fait fortement soupçonner des interventions du Japon sur le marché des changes, ce que Tokyo n'a pas confirmé pour l'instant.

Cependant, "l'augmentation des exportations japonaises en avril est un bon signe pour la reprise du PIB au deuxième trimestre, après une baisse au premier trimestre due en grande partie à la faiblesse des expéditions" japonaises, a ajouté M. Kimura.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp / afp

Continuer la lecture

International

Boston arrache une première victoire contre Indiana

Publié

le

Le panier à trois points de Jaylen Brown à six secondes de la sirène finale a permis aux Celtics d'arracher une prolongation. (© KEYSTONE/AP/Charles Krupa)

Boston a pris les devants en finale de la Conférence Est mardi. Les Celtics ont remporté le premier match face à Indiana 133-128 mais ont eu besoin d'une prolongation.

Présents pour la sixième fois en huit ans en finale de Conférence, les Celtics font office de favoris après avoir éliminé Miami et Cleveland en cinq matches lors des tours précédents. Ils devront toutefois redoubler d'efforts pour venir à bout de Pacers décidément redoutables dans ces play-off NBA.

Boston a dominé l'équipe de Tyrese Haliburton (25 points) et Pascal Siakam (24 points) durant la majorité du temps réglementaire mardi, comptant jusqu'à 13 unités d'avance, avant de perdre pied au pire des moments. Les Celtics ont toutefois pu compter sur un panier à trois points de Jaylen Brown à 6 secondes de la sirène finale pour arracher une prolongation.

La meilleure équipe de la saison régulière s'est ensuite reposée sur son joueur all-star Jayson Tatum. Ce dernier a inscrit 10 points en "overtime" (36 au total), dont deux tirs primés qui ont fait chavirer le public du Massachusetts.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Vietnam: To Lam confirmé comme nouveau président

Publié

le

To Lam marche à l'extérieur du bâtiment de l'Assemblée nationale à Hanoï. (© KEYSTONE/AP/Hau Dinh)

L'Assemblée nationale vietnamienne a confirmé mercredi la nomination du ministre de la Sécurité publique To Lam au poste de président du pays, après que son nom a été proposé par le parti communiste au pouvoir.

A bulletin secret, 472 des 473 députés vietnamiens ont approuvé ce choix, selon la télévision d'Etat, à l'issue de la démission forcée du président sortant dans le cadre d'une vaste campagne anticorruption.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X