Rejoignez-nous

Sport

Ski alpin : les courses du Lauberhorn annulées

Publié

,

le

Pas d'épreuves de coupe du monde à Wengen. Photo d'archives (©KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Les courses du Lauberhorn à Wengen ne pourront pas avoir lieu ce week-end. Après une nouvelle augmentation du nombre des infections au coronavirus, les autorités sanitaires du Canton de Berne ont opposé un veto à l'organisation du traditionnel week-end oberlandais.

Dimanche, les autorités avaient pourtant donné leur feu vert après quelques hésitations. La raison invoquée pour ce nouveau revirement est que la situation s'est encore détériorée au cours de la nuit de dimanche à lundi. Le virus variant du corona serait présent en masse après la venue de tourisites britanniques dans l'Oberland.

L'annulation officielle est tombée lundi après-midi. Auparavant, il y a déjà des informations comme quoi les équipes étaient priées par la FIS de surseoir à leur déplacement en direction de Wengen. Le descendeur allemand Dominik Schwaiger avait déjà annoncé l'annulation dès lundi matin sur son compte Instagram avant d'effacer la nouvelle.

Deux descentes et un slalom figuraient au programme de vendredi à dimanche sur les hauteurs de Wengen. Les courses devaient se disputer à huis clos.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

"Je ne suis pas là pour faire du tourisme"

Publié

le

Jérémy Desplanches: des ambitions réelles pour son ultime rendez-vous. (© KEYSTONE/PATRICK B. KRAEMER)

Jérémy Desplanches mettra fin à sa carrière à l'issue des JO. Le Genevois savoure chaque moment depuis son arrivée à Paris. "Mais je ne suis pas là pour faire du tourisme", lâche-t-il.

En bronze en 2021 à Tokyo, Jérémy Desplanches n'affiche évidemment pas les mêmes ambitions. Il ne doit sa présence à Paris qu'à une invitation reçue à la dernière minute, à laquelle il ne croyait plus. Cette annonce l'a libéré totalement.

A-t-il un objectif concret sur le 200 m 4 nages, dont les séries sont programmées le 1er août? "C'est une question-piège", glisse-t-il. "Je me suis rendu compte que le plaisir provient de la performance en ce qui me concerne. Je pense que je peux aller en demi-finales. Plus loin peut-être?", se demande-t-il prudemment.

"Je me sens très heureux, apaisé. Je suis au bon endroit", sourit le Genevois, qui s'est confié aux médias mercredi après-midi. Mais je ne suis pas là pour faire du tourisme. Je prends toutes les bonnes énergies que je trouve ici", souligne le vice-champion du monde 2019, qui devrait entrer en lice le 30 juillet sur 4x200 m libre.

"Depuis que j'ai appris que j'avais une wild card pour le 200 m 4 nages, j'ai retranché six dixièmes à mes chronos à l'entraînement. C'est incompréhensible! Je ne sais pas si mon coach a exagéré", rigole-t-il. "Mais c'est une belle opportunité, que je vais essayer de saisir. Je veux juste faire de mon mieux."

Un vide à l'entraînement

Jérémy Desplanches avait évidemment continué à s'entraîner à fond pour ces Jeux, où il devait initialement être seulement aligné en relais (4x200 m libre et 4x100 m 4 nages). "Mais je sentais un vide en ne m'entraînant qu'en crawl et en dos. C'était plutôt bizarre", explique-t-il.

Cette chasse à la limite qualificative (1'57''94 sur 200 m 4 nages) avait pesé sur son mental. "Normalement, mon mental était toujours ma force", rappelle le double médaillé européen (or en 2018, argent en 2021). "J'espérais cette wild card, mais j'avais zéro plaisir lors de mes derniers 200 m 4 nages", raconte-t-il.

"J'étais perplexe lorsque j'ai appris que j'étais qualifié sur 200 m 4 nages. Mais je me suis vite rendu compte de ma chance. Et finalement, mon chrono de Doha (1'58''17 lors des Mondiaux 2024) n'était pas si mal", sourit Jérémy Desplanches, qui a décroché cette invitation grâce à ce temps réalisé en séries au Qatar en février.

La der' le 4 août

Recordman de Suisse du 100 m brasse, le Genevois se réjouit d'ores et déjà de disputer aussi le 4x100 m 4 nages le 4 août. "Si on (réd: Antonio Djakovic en crawl, Noè Ponti en papillon, Roman Mityukov ou Thierry Bollin en dos, et lui-même) est tous à notre meilleur niveau, on peut aller en finale", lâche-t-il.

"J'appréhende d'enlever ma combinaison pour la dernière fois. Cette course sera remplie d'émotions pour moi", et aussi pour ses coéquipiers, "mes petits frères" comme il les appelle. "C'étaient des garçons quand je les ai connus, ce sont maintenant des hommes qui jouent les médailles. Je suis fier d'eux", conclut-il.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Coco Gauff accompagnera LeBron James comme porte-drapeau

Publié

le

Coco Gauff aura l'honneur de mener la délégation américaine vendredi en compagnie de LeBron James. (© KEYSTONE/AP/Kirsty Wigglesworth)

Coco Gauff, 20 ans, sera la porte-drapeau de la délégation américaine lors de la cérémonie d'ouverture des JO 2024 vendredi sur la Seine. Elle partagera ce rôle avec LeBron James, de 19 ans son aîné.

Gauff, numéro deux mondiale et lauréate de l'US Open l'an dernier, a été désignée mercredi par le Comité olympique américain, deux jours après l'annonce concernant LeBron James, la plus grande star actuelle de la NBA, la Ligue nord-américaine de basket.

"Jamais je n'aurais imaginé avoir l'honneur de porter le drapeau américain pour +Team USA+ lors de la cérémonie d'ouverture... Je ne pourrais pas être plus fière d'ouvrir la voie à mes compatriotes au côté de LeBron", a commenté Coco Gauff, citée dans un communiqué.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Jeux olympiques

Live : Jeux Olympiques de Paris 2024

Publié

le

Les Jeux Olympiques de Paris 2024 se tiennent du 26 juillet au 11 août. (© KEYSTONE/EPA/ALEX PLAVEVSKI)

Continuer la lecture

International

Salt Lake City organisera les JO d'hiver en 2034

Publié

le

Salt Lake City accueillera à nouveau les Jeux olympiques d'hiver, 32 ans après les JO 2002. (© KEYSTONE/AP/AMY SANCETTA)

Le Comité international olympique a attribué mercredi les JO d'hiver de 2034 à la ville américaine de Salt Lake City. La capitale de l'Utah organisera l'évènement pour la deuxième fois après 2002.

Comme la France, qui a obtenu plus tôt dans la journée pour les JO 2030, les Etats-Unis seront le pays-hôte des Jeux olympiques d'hiver six ans après avoir accueilli ceux d'été, en 2028 à Los Angeles. Il s'agira de la cinquième édition hivernale organisée aux Etats-Unis après celles de Lake Placid en 1932 et 1980, de Squaw Valley en 1960 et la première de Salt Lake City en 2002.

La désignation de la ville des Rocheuses, qui dispose de toutes les infrastructures, ne faisait aucun doute depuis que le CIO l'a retenue en novembre dernier pour entrer en "dialogue ciblé". Elle a été validée par 83 voix, contre 6 votes négatifs et 6 abstentions.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Capricorne

Aucune action ne doit être lancée dans le courant de ce mercredi. Attendez quelques jours que les choses se remettre en ordre naturellement !

Les Sujets à la Une

X